AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757830872
Éditeur : Points (08/11/2012)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 50 notes)
Résumé :
La Cité des Jarres
Un nouveau cadavre est retrouvé à Reykjavik. L'inspecteur Erlendur est de mauvaise humeur : encore un de ces meurtres typiquement islandais, un " truc bête et méchant " qui fait perdre son temps à la police... Des photos pornographiques retrouvées chez la victime révèlent une affaire vieille de quarante ans. Et le conduisent tout droit à la " cité des Jarres ", une abominable collection de bocaux renfermant des organes...

la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Adenolia
  10 décembre 2015
L’édition spéciale Les enquêtes d'Erlendur d’Arnaldur Indriðason, rassemble La Cité des Jarres, La femme en vert et La Voix, les trois premiers romans de cet auteur traduits en français. Ces romans mettent en scène Erlendur Sveinsson, inspecteur de la police criminelle de Reykjavík en Islande et la plupart du temps Elinborg et Sigurdur Oli, deux membres de son équipe. Son style sobre qui fait la part belle à des dialogues percutants convient au personnage d’Erlendur, être distant qui cultive un certain goût pour la solitude, promène un regard critique sur la société Islandaise contemporaine et a la nostalgie d’une Islande qui n’existe plus.
Au fil des romans, le lecteur se familiarise avec cet inspecteur Erlendur qui entretient des relations difficiles avec sa fille toxicomane, son fils distant et alcoolique et qui évite de rencontrer son ex-femme, rancunière au point d’avoir coupé Erlendur de ses enfants pendant trop longtemps. Lui-même est hanté par son passé et la disparition de son frère en pleine tempête de neige lorsqu’il avait dix ans.
Dans La Cité des Jarres, un vieil homme solitaire est retrouvé mort. Est-il la victime collatérale d’un vol qui aurait mal tourné ?
Derrière des vies apparemment paisibles se cachent non seulement des êtres déviants, des violeurs en série ou des êtres atteints de maladies génétiques mais aussi des êtres qui vivent dans la solitude et l’isolement, des êtres qui souffrent en silence des non-dits, des disparitions de personnes jamais résolues ou encore des êtres atteints de difformités physiques, ultimes séquelles visibles d’un passé douloureux.
Dans La femme en vert, des ossements sont retrouvés sur une colline aux alentours de Reykjavík. Une équipe d’archéologues mène les fouilles pour la police criminelle. L’enquête révèle peu à peu une sordide histoire de violence conjugale durant la seconde guerre mondiale, la triste vie de Margaret dont on n’apprendra le prénom qu’à la fin du livre, comme un ultime hommage à une femme incroyable, une de ces personnes qui font honneur au genre humain.
La voix, par ses dialogues parfois cocasses, cultive une note un peu plus humoristique que les deux romans précédents. Un portier-père Noël, apparemment sans famille ni amis, est retrouvé assassiné dans la cave d’un grand hôtel de Reykjavik. Une fois de plus c’est en cherchant dans le passé des personnages qu’Erlendur résoudra l’enquête, car jamais ses personnages ne se libèrent de leur passé, des traitements subis, du sentiment de honte ou de culpabilité qui les ronge petit à petit. Les relations familiales et la complexité de l’être humain parfois si mauvais sont une fois de plus au centre de l’enquête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Rhl
  17 septembre 2014
Volume rassemblant 3 enquêtes : La cité des Jarres, La Femme en vert, La Voix.
Ce fut une excellente découverte. Des polars qui possèdent tous les ingrédients qui me plaisent : une intrigue forte, une avancée très progressive des enquêtes, des digressions, histoires en parallèle qui enrichissent le récit et surtout des personnages fouillés, complexes, qui révèlent peu à peu leur humanité, leurs blessures, leurs interrogations existentielles. On trouve aussi des réflexions et analyses sociétales et psychologiques intéressantes (sur la toxicomanie, la maltraitance, l'enfance, l'absence, la perte, la famille,...)
Commenter  J’apprécie          30
lalouve
  16 décembre 2013
J'ai lu deux des trois livres réunis dans cet exemplaire des enquêtes d'Erlendur, je vais terminer la lecture du troisième bientôt mais je ne pense pas me replonger dans la littérature islandaise tout de suite car moi qui lis beaucoup de policiers et thrillers je m'ennuie un peu. Je trouve le rythme mis dans l'écriture est lent et les énigmes pour moi sont assez simples et donc je devine assez facilement la solution, donc pour moi l'intérêt est moindre.
Commenter  J’apprécie          00
arielle
  11 mai 2019
Formidable mais il faut avoir le coeur bien accroché
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gwla10gwla10   28 août 2013
On s’imagine que ça n’attaque pas le moral.
On se croit assez fort pour supporter de telles choses.
On pense qu’avec les années, on se forge une carapace, qu’on peut regarder tout ce bourbier à bonne distance comme s’il ne nous concernait en rien et qu’on peut ainsi parvenir à se protéger.
Mais il n’y a pas plus de distance que de carapace.
Personne n’est suffisamment fort.
Commenter  J’apprécie          50
cv69cv69   26 mars 2013
Y a t-il quelqu'un pour condamner le meurtre d'une âme ? demanda t-elle.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Arnaldur Indriðason (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arnaldur Indriðason
Extrait de "Les Fils de la poussière - Les Enquêtes d'Erlendur Sveinsson 1" d'Arnaldur Indridason lu par Jean-Marc Delhausse | Livre audio. Editions Audiolib. Parution le 17 avril 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/les-fils-de-la-poussiere-les-enquetes-derlendur-sveinsson-1-9782367628639
autres livres classés : islandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Arnaldur Indridason

Un soir glacial de janvier, un petit garçon asiatique de 12 ans qui rentrait de son école est assassiné au pied d’un immeuble de la banlieue de Reykjavik.

La Cité des jarres (2005)
La Femme en vert (2006)
La Voix (2007)
L'Homme du Lac (2008)
Hiver arctique (2009)
Hypothermie (2010)
La Rivière Noire (2011)
Betty (2011)
La Muraille de lave (2012)
Etrange Rivage (2013)

10 questions
220 lecteurs ont répondu
Thème : Arnaldur IndriðasonCréer un quiz sur ce livre