AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782081644618
382 pages
Éditeur : Flammarion (16/04/2004)
4.16/5   90 notes
Résumé :
La série La petite maison dans la prairie constitue les souvenirs authentiques de Laura, tels qu'elle les a racontés bien des années plus tard. Ces souvenirs décrivent la vie de pionnier de la famille Ingalls dans la Jeune Amérique de la période 1870-1890.

La famille Ingalls quitte le Wisconsin en vue de s'installer dans l'Ouest américain, là où les colons sont peu nombreux et le gibier foisonnant.

Le père, Charles, emmène avec lui sa f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Gwenaweb
  18 janvier 2018
La vie de la famille Ingalls a bien changé. Ils vivent la moitié de l'année dans leur maison de la concession et l'autre moitié en ville, pour affronter l'hiver. Sauf que cette année, l'hiver est plus clément que dans le tome 5, et donc l'intrigue se trouve ailleurs. En effet, Laura travaille comme une acharnée pour devenir institutrice à la place de Marie, qui, devenue aveugle, ne peut pas combler les rêves de maman. Oui oui, ici on devient institutrice car maman le souhaite. On fait beaucoup de choses sous les conseils/ordres de maman. On porte des corsets à partir de 14 ans, également pour dormir, on ne se coiffe pas avec une frange, on n'assiste pas à des courses de chevaux, qui ne sont définitivement pas des spectacles pour les dames,…
À part la vie de famille, on découvre aussi d'autres aspects de leur vie. À l'école, les garçons doivent s'assoir d'un côté de la classe, tandis que les filles doivent s'assoir de l'autre côté. À partir d'un certain âge, il n'est pas correct pour une jeune fille de participer à une bataille de neige. On va de stupéfaction en stupéfaction.
Laura devient plus frivole et un garçon s'intéresse à elle. On passe douloureusement par cette phase dans le livre. Et on vit à travers elle, sa première journée de travail.
L'immersion dans la vie des pionniers à cette époque est totale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
Amindara
  02 avril 2020
J'ai beaucoup aimé ma lecture de ce tome 6 !
Si, jusqu'à présent, on voyait plutôt Laura comme une petite fille, c'est vraiment là, dans ce tome 6, qu'on commence à la voir comme une jeune femme. Elle a maintenant 15 ans et commence à avoir des envies de jeune fille de son âge. Elle affirme son caractère, s'intéresse à la mode et souhaite la suivre. Elle s'exprime davantage, donne son opinion, argumente pour obtenir ce qu'elle veut. C'est assez marrant de la voir évoluer. Elle n'est plus la petite fille obéissante et sage (bien que moins sage que Marie) qu'elle était jusqu'à présent. Et je dois dire que je trouve ça plaisant. Parce qu'enfin, Laura est une jeune fille normale (quand elle était petite, elle avait l'air un peu trop parfaite malgré ses petits défauts, et Marie encore plus d'ailleurs), et ça fait plaisir de la voir comme ça.
Ce tome 6 voit le départ de Marie pour le collège. Cette chère Marie qui manquera beaucoup à sa famille. On y voit aussi Laura travailler d'arrache-pied pour devenir institutrice. Elle n'en a pas vraiment envie, mais en même temps, elle veut absolument que Marie puisse continuer ses propres études et pour cela, elle veut gagner de l'argent pour aider ses parents à payer le collège. Et puis, surtout, ce tome 6 nous montre le début d'un amour et ça, c'est assez chouette (ben oui, je suis comme ça, j'aime quand il y a de l'amour dans l'air).
Ce début d'amour, d'ailleurs, est assez marrant et je ne peux m'empêcher de le comparer avec la série TV. Pour ceux qui l'ont regardée en long, en large et en travers, comme moi, vous n'avez pas oublié le coup de foudre de Laura la première fois qu'elle a vu Almanzo. Et dès le départ, elle se donne l'objectif de devenir Mme Wilder. Et vous n'avez pas oublié non plus, cette formidable scène, où Charles envoie son poing sur le nez d'Almanzo parce qu'il ne faut pas toucher à sa petite fille. Et bien ce n'est absolument pas comme ça dans le livre. Pas du tout ! Déjà, Laura n'a pas tellement remarqué Almanzo. Elle sait qu'il existe, bien sûr, mais elle s'intéresse davantage à ses chevaux qu'à lui. Il faut dire qu'elle le croit beaucoup plus âgé. Aussi, lorsqu'il commence à s'intéresser à elle, elle s'interroge, ne comprends pas vraiment ce qu'il veut. Charles, de son côté, semble voir ce rapprochement avec bienveillance (contrairement à Caroline d'ailleurs). Contrairement l'opposé de ce que montre la série ! Mais j'aime bien cette version aussi.
Et comment vous dire que, du coup, maintenant qu'Almanzo fait vraiment partie de l'histoire, j'ai encore plus hâte de continuer ma lecture ? Je l'aime vraiment bien ce cher Almanzo ^^.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
sld09
  27 novembre 2020
Ce sixième tome de la Petite Maison dans la Prairie m'a beaucoup plu. On y voit Laura devenir une jeune femme, commencer à travailler et rencontrer Almanzo...
Commenter  J’apprécie          80
kastelanka
  27 février 2014
Un nouveau départ qui va permettre aux Ingalls affaiblis par l hiver et ensuite par le ravage des sauterelles de chercher à se remettre à flot. Pour cela Charles va accepter un travail dans un hôtel malgré son mépris pour la ville par rapport à la débauche qu'elle représente.
Commenter  J’apprécie          50
BernieCalling
  24 janvier 2014
Qu'il est agréable de suivre les tribulations de la famille Ingalls bien loin de ce qu'elles sont dans l'anime au moins c'est plus réelle et moins fleurs bleues
Commenter  J’apprécie          22

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gabylisgabylis   23 mars 2016
-Xanthophylle, annonça alors M. Clewett.
A sa propre surprise, Laura se sentit décontenancée. Les yeux fermés, elle voyait presque ce mot écrit à sa place parmi les autres, à la dernière page du livre, mais elle n'arrivait pas à le retrouver entièrement. Le silence qui s'installa, rendu plus pesant par tous ces yeux braqués sur elle, lui parut interminable.
-Xanthophylle, répéta t-elle désespérée, et elle épela rapidement :
-x-a-n, xan; t-h-o, tho; xantho; p-h…
Laura pensa tout à coup au mot "Xénophile", et elle ajouta sans réfléchir :
-i-l-e ?
M. Clewett hocha la tête négativement.

(La société littéraire)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
L-N-RL-N-R   13 novembre 2010
Le blizzard a cédé la place au printemps dans la prairie du Dakota. De nouveaux pionniers arrivent de l'Est, et s'installent un peu partout : une ville est bien vite créée! C'est alors qu'une question se posent :
Que dirais-tu de travailler en ville, Laura ?
Commenter  J’apprécie          70
gabylisgabylis   23 mars 2016
Soudain, la porte s'ouvrit et Papa entra en trombe dans la pièce
-Caroline, les filles, mettez vos capelines, lança t-il. Il y a une réunion à l'école.
-Ciel…commença Maman.
-Toute la ville s'y rend, poursuivit Papa. Nous allons fonder une société littéraire.
Commenter  J’apprécie          30
Maria91Maria91   14 avril 2019
Il faudrait aussi un chat pour la maison, approuva maman.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Laura Ingalls Wilder (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laura Ingalls Wilder
Livre de Bord N°98 du 30 novembre 2010Livre de bord, une émission présentée par Nicky & Brice DepasseInvités : Lorant Deutsch, Didier Vandermeulen et François SionnièreAu programme : Metronome illustré de Lorant Deutsch (Michel Lafon), Thomas Drimm 2 La guerre des arbres commence le 13 de Didier van Cauwelaert (Albin Michel), La mini bibliothèque de Maurice Sendak (L'Ecole des loisirs), La petite maison dans la prairie de Laura Ingalls Wilder (Flammarion), Fritz Haber (Un vautour c'est déjà un aigle) de Didier Vandermeulen (Delcourt), Blake & Mortimer : La malédiction des trente deniers de Jean van Hamme (Blake & Mortimer), Wayne Shelton : Son altesse Honesty de van Hamme et de Nayer (Dargaud), 1001 conseils pour écrivains en herbe (Casterman), La maison de Lulu (Père Castor), Où est monsieur Sommeil ? (Casterman), Je ne sais pas maigrir du Dr du kan (J'ai lu) et Psychedelic vynils (1965 - 1973) de Philippe Thièyre (Editions Stéphane Bachès).
+ Lire la suite
autres livres classés : pionnierVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1221 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre