AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266257510
480 pages
Éditeur : Pocket (05/02/2015)

Note moyenne : 3.07/5 (sur 333 notes)
Résumé :
Märtha, Stina, Anna-Greta, le Génie et le Râteau ont 80 ans et dépérissent dans une maison de retraite de Stockholm. Pour tromper l'ennui, ils décident de préparer le casse du siècle.


Traduit du suédois par Hélène Hervieu

Elles sont trois femmes et deux hommes : Märtha, Stina, Anna-Greta, le Génie, et le Râteau, chacun 80 ans au compteur. Ils chantent dans la même chorale et dépérissent dans la même maison de retraite à Stockhol... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (110) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  20 janvier 2016
Vive les seniors, le troisième voire le quatrième âge, la silver génération, les papys et les mamys, les vétérans, les cartes vermeils, les aïeuls, les ancêtres, les doyens! Les six exemplaires de cette génération dont Catharina Ingelman-Sundberg nous conte l'histoire sont réjouissants. Certes quelques maux entravent leur mobilité mais pas leur humour et en philosophes, ils exploitent ces faiblesses pour servir leur projet.
Et il n'est pas banal ce projet. Marre des restrictions de liberté et de la malbouffe à la maison de retraite : il leur faut commettre un forfait. Pas pour récupérer des sous (des couronnes : on est en Suède), mais pour aller en prison. ils l'ont bien vu dans des reportages : on y est mieux traité que dans leur résidence, on a accès à la salle de gym, les repas sont plus appétissants…
Ils élaborent donc, avec minutie un plan d'action pour dérober des tableaux de maitres au musée de Stockholm. Et pour cela s'installent au Grand Hôtel tout proche.
La vieillesse a peu d'avantages, mais c'est un passeport pour l'indulgence. L'opération se déroule parfaitement, sauf que le délit est si bien réalisé que le but ultime, la prison, tarde à être atteint. D'autant qu'une série d ‘événements indésirables modifie la donne.
Lorsqu'enfin ils arrivent en prison, c'est la désillusion : eh oui, finalement la maison de retraite, ce n'était pas si mal. Sauf qu'on le sait, la prison n'est pas un remède à la délinquance, et peut au contraire créer des vocations. D'autres projets se dessinent.
Beaucoup d'humour donc dans ce récit cocasse, où les déambulateurs se transforment en matériel utilitaire pour planquer les larcins. La plus jeune des voleuses a 77 ans mais ils sont tous animés d'une énergie étonnante, surtout après qu'ils décident de ne plus prendre les petits cachets qu'on leur distribue généreusement (c'est une des seules largesses des administrateurs de la résidence) le soir pour qu'ils soient tranquilles.
L'histoire est émaillée de rebondissements, qui par leur nombre deviennent un plus pour l'intrigue et contribuent au comique de l'affaire.
Le policier en charge de l'enquête n'a rien à voir avec ceux mis en scène dans les polars nordiques : encore qu'il soit probable qu'à l'issue de cette affaire, il devienne lui aussi alcoolique et dépressif…
C'est sans langue de bois que l'auteur pointe les dysfonctionnements de ces structures qui se transforment en ghettos, pour peu que le but ultime soit d'entrer profit, en France la loi 2002-2 a été votée pour éviter la maltraitance institutionnelle envers les personnes âgées, et par extension à toutes les institutions accueillant un public vulnérable..
Il y a quelque chose de Paasilinna, et de la douce Empoisonneuse dans ce roman-là. La naïveté, feinte ou non des personnages fait pencher la balance en faveur de cette bande de brigands vénérables : on n'a qu'une seule envie, c'est qu'ils réussissent à berner tous le monde et à profiter de leur butin! La restriction du nombre de brioches au goûter constitue indubitablement une circonstance atténuante.
Très agréable lecture, légère et sans prétention.


Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          531
iz43
  11 mars 2021
Une petite lecture plaisante et attendrissante.
Nos 5 héros sont des papis et des mamies de 80 ans qui végètent dans une mauvaise maison de retraite à Stockholm. le directeur limite les frais à grands coups de restrictions: finis les gâteaux qui accompagnent le café, les bons petits plats... Couchés tôt , pas de distraction. Même la salle de sport leur est interdite.
Non mais franchement quand on compare avec les conditions de vie en prison, il n'y a pas à dire la prison c'est mieux et c'est gratuit ! Voilà ce que pense Märtha. Il ne lui faut pas longtemps pour convaincre ses amis : Stina, Anna-Greta, le Génie et le Râteau. Les 5 amis de la Chorale décident de commettre le casse du siècle. Bien sûr rien ne se passe comme prévu mais nos 5 comparses ne manquent pas d'idées ni de ressources.
Des scènes souvent très drôles, des personnages attachants et attendrissants et un brin loufoques. J'ai passé un bon moment de lecture.

Commenter  J’apprécie          420
mesrives
  09 février 2016
Je n'ai pas du tout apprécié ce roman que javais choisi car j'avais trouvé son titre accrocheur et prometteur: Comment braquer une banque sans perdre son dentier.
Et bien non, malgré ce programme évocateur, j'ai failli changé de châine...
Ce livre de Catharina Ingelman-Sundberg a provoqué chez moi à peu près les mêmes réactions que celui de Jonas Jonasson, le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, des réactions presque épidermiques et négatives, hélas.
Alors, je n'incrimine pas le sujet, ni les protagonistes, ni l'intrigue.
Je crois que c'est le style de l'auteur, je n'y suis pas sensible. Son humour n'a pas été non plus suffisant pour m'entrâiner dans une lecture agréable ou divertissante.
Une lecture fastidieuse car le projet de Martha et de ses compagnons de route m'a barbé...
"Comment oubler un livre sans perdre ses lunettes"
Oui, je me suis ennuyée à sa lecture!

Commenter  J’apprécie          353
emi13
  18 mai 2017
Des petits vieux âgés de 75 à 80 ans aux caractères bien trempés ne se laissent pas faire à la maison de retraite. le directeur pour faire des économie a décidé que le café et les biscuits de l'après-midi seraient réduits ainsi que l'utilisation de leur salle de sport. Pour eux la joie de vivre n'est plus au rendez-vous. Martha a une idée celle de faire un braquage de banque pour pouvoir vivre comme ils l'entendent. Nos cinq amis pensionnaires sont sous les ordre de Martha. Avant le braquage, ils décident de visiter la cuisine du home et de se faire un bon souper accompagné de bon vin. Après s'être rassasié ils décident de tout remette en ordre pour que personne ne voie qu'ils ont occupé la cuisine. Ayant trop bu ils s'endorment sur place. le lendemain matin c'est le directeur qui les retrouvent , bien sûr maintenant ça sera des somnifères tous les jours au soir. Martha ne se laisse pas démonter, il faut faire le hold-up le plus vite possible. Mais rien ne se passe comme ils veulent mais…….Ne vous fiez pas à des personnes âgées elles ne renoncent jamais. Une lecture pour le moins divertissante, je n'ai pas été déçue.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Bislys
  28 avril 2016
Lassés de leur vie morne et terne, cinq pensionnaires d'une maison de retraite suédoise décident d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs, à savoir en prison. Mais pour aller en prison, il faut avoir commis un crime. Nos cinq retraités vont donc imaginer le casse du siècle pour pouvoir mener une fin de vie bien confortable en prison.
Enfin, j'en ai terminé avec ce roman! Loin d'être la lecture entrainante et drôle à laquelle je m'attendais, ce livre s'est révélé être aussi ennuyeux que la vie des cinq retraités. Les aventures et les péripéties s'enchainent, toutes aussi rocambolesques les unes que les autres, mais finalement sans grand intérêt. Dommage parce que l'idée de départ était plutôt originale. Malheureusement, l'auteur n'a pas su rendre le récit intéressant.
Commenter  J’apprécie          271

Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
GudulleGudulle   03 août 2015
Quand les trois policiers se retrouvèrent au bureau pour faire le point, tous étaient épuisés et passablement découragés. Le commissaire Petterson croisa les mains sur la table.
- Comme vous le savez, les tableaux et l'argent ont disparu, et cinq personnes ont reconnu le crime. Même si nous n'avons rien trouvé qui puisse accréditer les affirmations de ces vieux, le procureur va faire une demande d'incarcération. Il s'agit malgré tout de tableaux d'une valeur de trente-deux millions et nous n'avons pas d'autres pistes.
Strömbeck posa les pieds sur la table et regarda droit devant lui.
- Vous imaginez les titres des journaux: La police met cinq vieillards sous les verrous. Ils n'ont pas d'autres pistes.
Tout le monde soupira et conclut qu'il valait mieux rentrer chez soi. Non seulement ils se coltinaient un casse compliqué, mais en plus ils avaient cinq vieillards sur les bras.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
blandine5674blandine5674   04 juin 2014
- Ici, ils vous licencient à 50 ans, enchérit Anna-Greta. Nous ne valons plus rien. Aux informations hier soir, des retraités se plaignent de ne pas avoir le temps de traverser aux passages cloutés avant que le feu ne passe au vert pour les voitures. Alors le fonctionnaire responsable a déclaré qu'il ne comprenait pas ces critiques parce que le bureau avait calculé le temps nécessaire.
Commenter  J’apprécie          70
GudulleGudulle   04 août 2015
- Ça fait des jours que nous sommes planqués devant cette maudite maison de retraite sans que rien ne se passe.
- Oh que si ! Ils se sont procuré un chat, dit Strömbeck en se glissant une chique de tabac sous la lèvre. Et si je ne me trompe, c'est toi qui as voulu les surveiller. Des vieillards dans un hospice...
Commenter  J’apprécie          80
mesrivesmesrives   22 septembre 2015
Elle décida de diminuer la dose de cachets. Au bout de quelques jours, elle se sentit déjà plus alerte.Elle reprit le tricot et, elle qui avait toujours adoré les polars, recommença à dévorer les histoires de meurtres horribles qui s'entassaient sur sa table de chevet. L'envie de révolte revenait.
Commenter  J’apprécie          60
Arthur409Arthur409   09 octobre 2020
Stina aussi était contente. Elle passait pas mal de temps dans l’atelier où on imprimait des transferts sur des tee-shirts. Chaque jour, elle racontait les nouveaux slogans que l’agence de publicité leur demandait d’imprimer. « Donne du piment à ta vie, déménage pour Vittangi », gloussa-t-elle un jour. La semaine suivante, elle continua avec : « Si tu as oublié ton nom, déménage pour Västerbron. » Märtha ne trouvait pas la rime extra et se demanda si c’était vraiment cela qui était marqué sur les tee-shirts. Alors Stina admettait que cela aurait pu être marqué, mais qu’elle avait tout inventé. Pendant un bon moment, elle cassa les oreilles de tout le monde avec ses rimes à la noix, et elle ne s’arrêta pas avant que l’atelier ne reçût une importante commande d’une entreprise russe. Avec ces lettres-là, elle ne pouvait pas faire de rimes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Catharina Ingelman-Sundberg (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catharina Ingelman-Sundberg
Le Gang des dentiers part en croisière? et pose ses valises en France !
L'interview de CATHARINA INGELMAN-SUNDBERG par LINE RENAUD
C?est la panique chez le Gang des dentiers : les caisses sont vides ! Victimes de leurs largesses et de leur aversion pour les bilans comptables, Martha et ses amis se retrouvent sans le sou et obligés de sortir une fois de plus de la légalité pour se renflouer. Après un petit braquage « de routine » dans un village voisin, ils déménagent à Djursholm, banlieue huppée de Stockholm. Ce nouvel environnement donne un tour inattendu à leurs aventures : Martha y découvre l?existence des paradis fiscaux. Les réserves des banques font pâle figure à côté des sommes que le Gang pourrait rafler dans ces eldorados pour milliardaires.
+ Lire la suite
autres livres classés : maison de retraiteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16825 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..