AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782377311040
Sarbacane (03/10/2018)
3.2/5   62 notes
Résumé :
Lorsque Yan Lianke s'empare du célèbre slogan de la Révolution culturelle, c'est pour piétiner au passage les tabous les plus sacrés de l'armée, de la révolution, de la sexualité et de la bienséance politique. Ou comment « Servir le peuple » devient, pour l'ordonnance d'un colonel de l'Armée Populaire de libération, soldat modèle au régiment, l'injonction d'accéder à tous les désirs de la belle épouse de celui-ci. Tous ! Le mari s'étant absenté pour deux mois, comme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,2

sur 62 notes
5
0 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
3 avis
1
1 avis

berni_29
  04 février 2022
Servir le peuple.
C'est un cri, c'est un ordre, c'est une injonction, que dis-je c'est une injonction, c'est une jubilation !
Petit Wu, jeune paysan naïf, fraîchement marié et conscrit exemplaire devient l'ordonnance d'un colonel de l'Armée populaire de libération. Tout se passe pour le mieux jusqu'au jour où le colonel, militaire ambitieux, s'absente pour deux mois à Pékin, confiant l'intendance de sa maison à Petit Wu, maison dans laquelle vit la femme de son supérieur. Petit Wu doit très vite répondre à l'injonction de celle-ci. « Tu dois servir le peuple, Petit Wu ! »
Servir le peuple. Ce célèbre slogan de la Révolution culturelle devient brusquement dans la bouche pulpeuse de la femme du colonel une injonction qui prend une tout autre saveur...
Dans ce roman graphique furieusement débridé, Alex W. Inker adapte de manière inspirée le roman éponyme de Yan Lianke. La couverture annonce la couleur. Une couverture rouge qui n'est pas s'en rappeler un célèbre petit livre de la même couleur. On voit un jeune soldat au garde-à-vous, à la tenue débraillée, vêtu d'un marcel affichant l'étoile révolutionnaire, tenant à la main une bouilloire. Et en arrière-plan on devine la forme lascive d'un corps féminin abandonné dans l'attente...
Le ton est déjà donné dans la forme de cet objet graphique insolite, révolutionnaire à sa façon.
Servir le peuple devient alors une injonction frénétique, sans entrave, à obéir aux ordres de la jeune femme qui se fait appeler Tante Liu, ou Soeur Liu cela dépend des moments, obéir debout, allongé, obéir dans toutes les positions inimaginables où il est possible de servir le peuple, se pliant à toutes les exigences de la femme du colonel en bon petit soldat révolutionnaire, accédant à tous ses désirs. Celle-ci va ainsi initier le jeune homme encore un peu effarouché aux joies du patriotisme. Et les amants ne manquent pas alors d'imagination pour servir ce peuple insatiable...
Mais le jeu des amants a besoin de saveur et de piment... L'attention, - ou la tension, écrivez-le comme vous voulez, du jeune amant Petit Wu se relâche.
Le désir s'étiole, Tante Liu commence à s'ennuyer, à s'agacer même... Un jour, par mégarde, le jeune homme fait tomber une petite statuette à l'effigie de Mao Tsé-toung qui se brise en mille morceaux à ses pieds. La femme du colonel entre en furie, menaçant de dénoncer Petit Wu auprès de sa hiérarchie. C'est alors que le corps du jeune homme montre brusquement une émotion qui ne laisse pas indifférente la sensuelle Tante Liu. Et voilà nos amants repartis à servir le peuple dans toute son extase... !
Alors le jeu amoureux devient peu à peu une transgression, un acte contre-révolutionnaire...
Détournant le slogan du Grand Timonier clamé lors de la Révolution culturelle, le propos de Yan Lianke et le dessin d'Alex-W-Inker en font une satire coquine et libertaire. Ici la doctrine révolutionnaire en prend un sérieux coup aux reins. Et c'est jubilatoire...
Le trait d'Alex W. Inker est grossier, outrancier, comme le sont les dictateurs, comme l'est ce slogan, comme l'est la servitude volontaire. Chaque planche traduit de manière naïve la propagande maoïste, en en faisant une sorte de pastiche réjouissant.
Retrouvant ici l'âme de Yan Lianke, j'ai adoré le ton insolent, ubuesque, absurde jusqu'à la caricature, de cette BD inspirante et féroce, terriblement lucide contre l'ordre politique chinois en place. Toujours en place...
" Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. "
Étienne de la Boétie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3916
tchouk-tchouk-nougat
  24 avril 2019
Wu, issu d'une famille de paysan, s'engage dans l'armée révolutionnaire et prône avec ferveur le communisme à travers la Chine. Jusqu'à ce qu'il devienne l'ordonnance du colonel, et que celui-ci s'absente deux mois en le laissant veiller sur sa jeune et belle femme.
Cette bande dessinée, adaptée d'un roman (que je ne connais pas), m'a laissé perplexe tant sur le scénario que sur le dessin.
Je n'ai pas très bien compris si les auteurs voulaient faire passer un message, dans ce cas je suis passé à côté, ou juste créer une histoire d'amour gentiment érotique. Dans tout les cas je n'ai pas adhéré aux personnages et j'ai trouvé ma lecture longue. Il ne s'y passe rien, au final... En tout cas l'image de la chine communiste qui est renvoyée n'est pas reluisante.
Les dessins ne m'ont pas non plus convaincus. Il y a un côté fusain avec un parti pris des couleurs qui aurait pu être sympa mais j'ai trouvé les visages assez grossiers.
Commenter  J’apprécie          142
Sylvere
  14 octobre 2021
Voici un livre tout à fait étonnant.
D'Alex W. Inker j'avais beaucoup aimé "Fourmies la rouge", mais avant de voir le dessin, je n'avais pas fait attention que c'était le même auteur.
Nous suivons le jeune Wu, un paysan courageux et travailleur qui souhaite, par et grâce au communisme, s'élever dans la société et avant tout dans le parti avec l'idée de "Servir le peuple". Mais malgré tous ses efforts, rien ne se passe comme il le voudrait. Les candidats sont tellement nombreux et leur volonté égale. Il finit tout de même, à force de persévérance, par devenir ordonnance d'un colonel. Et il verra ses aspirations récompensées mais pas par la voie à laquelle il avait naturellement pensé...
J'ai comme pour son autre ouvrage beaucoup aimé le dessin et les couleurs. J'ai été moins touché et aussi étonné par le scénario même si je l'ai trouvé intéressant et parfois drôle. Mais je ne m'attendais pas du tout à cela. Je pensais me plonger dans un roman graphique historique et découvrir le communisme chinois et son développement. En fait, pas tellement. Et surtout il y a ces nombreuses pages plus proche d'Emmanuelle que de Mao.
Une lecture rapide et qui personnellement n'a pas été désagréable même si parfois un peu longue. Et surtout j'aime beaucoup le dessin D'Alex W. Inker.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
christinebeausson
  26 décembre 2019
Une belle couverture rouge ... un toucher soyeux ... des dorures en relief ... un représentant du peuple au garde à vous ... ce petit bonhomme avec son maillot à l'étoile rouge très fier .... dessiné avec sa bouilloire à la main ... un beau slogan "servir le peuple" ... une belle histoire ?
Une histoire d'un jeune paysan, Petit Wu, dont la seule ambition est de vivre tranquillement dans son village ... il étudie et l'administration le pousse à exercer des responsabilités .... comme il est bien éduqué, il en fait toujours plus que ce qu'on lui demande ....
On ne lui apprend pas à réfléchir, on lui apprend à obéir et à servir le peuple .... toujours servir l'autorité qui détient la sagesse et le savoir de ce qui est bon pour le peuple ... jusqu'où faudra t il aller pour servir le peuple ?
Les dessins sont représentatifs de la façon de dessiner le peuple sous la révolution du grand maître .... des dessins simples, des gens tranquilles, bien portants et soumis à l'autorité avec un grand plaisir.
Il n'y a guère d'espoir dans cette mission, faire ce qu'on doit faire, le faire bien et même mieux que les autres ... toujours mieux que les autres !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Fuyating
  15 octobre 2018
J'ai été très déçue des traits des personnages que j'ai trouvé très grossiers, notamment leur bouche. C'est dommage parce que j'aime énormément ce roman satirique de Yan Lianke et j'avais beaucoup d'attentes quant à l'adaptation en bande dessinée.
J'ai tout de même aimé les couleurs utilisées et je trouve que l'essence même du message est passé.
C'est donc une déception pour moi, mais nous avons tous des goûts différents, peut-être que d'autres l'aimeront.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
ActuaBD   18 octobre 2018
Dans cette adaptation magistrale, Alex W. Inker s’inspire pour le dessin de la naïveté des affiches de propagande maoïste, dont il réalise une sorte de pastiche. Comme dans ces affiches, il a fait le choix de la trichromie.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
berni_29berni_29   04 février 2022
Il est souvent inutile de se poser des questions : certaines choses arrivent, un point c'est tout.

Elles ne viennent de nulle part...

...Et ne vont nulle part.

L'histoire d'amour de Petit Wu et de la femme du colonel corroborait la plupart du temps cette affirmation.
Commenter  J’apprécie          50
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   25 avril 2019
Il est souvent inutile de se poser des questions : certaines choses arrivent, un point c'est tout. Elles ne viennent de nulle part et ne vont nulle part.
Commenter  J’apprécie          70
christinebeaussonchristinebeausson   22 décembre 2019
Pour Petit Wu, la vie quotidienne à la caserne ressemblait à la vie au village pendant la fête du printemps.
Alors il ne voyait pas pourquoi il ne se serait pas levé tous les matins avant les autres pour balayer.
Ni couché tous les soirs après les autres, afin de rédiger un rapport idéologique pour ses chefs.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Alex W. Inker (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex W. Inker
Lightfall : La Dernière Flamme (T1) de Tim Probert et Fanny Soubiran aux éditions Gallimard BD https://www.lagriffenoire.com/lightfall-vol01-la-derniere-flamme.html • Lightfall : L'Ombre de l'Oiseau (2) de Tim Probert et Fanny Soubiran aux éditions Gallimard BD https://www.lagriffenoire.com/lightfall-vol02-l-ombre-de-l-oiseau.html • Un travail comme un autre de Alex W. Inker et Virginia Reeves aux éditions Sarbacane https://www.lagriffenoire.com/un-travail-comme-un-autre-1.html • Colorado train de Alex W. Inker aux éditions Sarbacane https://www.lagriffenoire.com/colorado-train-bande-dessinee.html • Ténébreuse - Tome 1 de Hubert et Mallié Vincent aux éditions Dupuis https://www.lagriffenoire.com/tenebreuse-tome-1.html • Ténébreuse - Tome 2 de Hubert et Mallié Vincent aux éditions Dupuis https://www.lagriffenoire.com/tenebreuse-tome-2.html • A short story (noir et blanc) : La véritable histoire du Dahlia Noir de Run et Florent Maudoux aux éditions Rue de Sèvres https://www.lagriffenoire.com/a-short-story-noir-et-blanc-la-veritable-histoire-du-dahlia-noir.html • Les coeurs de ferraille - Tome 1 - Debry, Cyrano et moi de BeKa et Munuera Jose Luis aux éditions Dupuis https://www.lagriffenoire.com/les-coeurs-de-ferraille-les-c-urs-de-ferraille-tome-1-debry-cyrano-et-moi.html • Contes ordinaires d'une société résignée de Ersin Karabulut aux éditions Fluide Glacial https://www.lagriffenoire.com/contes-ordinaires-d-une-societe-resignee.html • Jusqu'ici tout allait bien... de Ersin Karabulut aux éditions Fluide Glacial https://www.lagriffenoire.com/les-contes-ordinaires-d-ersin-karabulut-jusqu-ici-tout-allait-bien.html • Journal inquiet d'Istanbul - Tome 1 de Karabulut Ersin aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/journal-inquiet-d-istanbul-tome-1.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsgallimardbd #editionssarbacane #editionsdupuis #editionsruedesevres #editionsfluideglacial #editionsdargaud
+ Lire la suite
autres livres classés : chineVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura