AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Geneviève Momber-Sieffert (Traducteur)
EAN : 9782877303927
190 pages
Éditeur : Editions Philippe Picquier (23/04/1999)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 10 notes)
Résumé :
" Demain, je serai un cèdre ", se dit, dans la tradition populaire japonaise, l'arbre asunaro.

S'inspirant de sa propre expérience et par tableaux successifs, Inoue accompagne le jeune Ayuta aux prises avec les incertitudes de la jeunesse, les troubles de l'amour et plus tard, devenu journaliste, avec la désillusion qu'engendre la guerre.

Dans ce monde où il faut vivre et s'affirmer, les femmes, obstinément belles et libres, vont encou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MarianneL
  26 avril 2013
Asunaro fut publié initialement en 1953 sous forme de feuilleton, et adapté en 1955 au cinéma, d'après un scénario du grand Kurosawa.
Dans ce récit largement autobiographique, Yasushi Inoue nous entraîne au fil de l'adolescence et de la vie d'adulte d'Ayuta Kaji, un jeune homme de bonne famille élevé par sa grand-mère et qui semble tout du long hésiter sur la voie à suivre pour sa vie, à l'image de cet arbre qu'on appelle l'asunaro.
« Ayuta aperçut soudain, au milieu de la forêt de cryptomères, un asunaro isolé, très vieux, et il se souvint de l'explication que Saéko lui avait donné au sujet de cet arbre, et combien ses yeux brillaient à ce moment-là. Elle avait dit, sur un ton légèrement teinté de mépris :
C'est un arbre qui pense toujours : "Demain, je serai un cèdre, demain !" Mais il n'y réussit jamais, et c'est pour cela aussi qu'on l'appelle asunaro. »
Successivement adolescent moyen, élève excessivement travailleur, étudiant surdoué mais nul en sport, stakhanoviste des agrès, voyou, étudiant doctorant, spécialiste du zen, soldat mobilisé sur le front de la seconde guerre sino-japonaise, puis journaliste à la rubrique Faits divers d'un grand quotidien, il semble à Ayuta que tous autour de lui deviennent des cèdres, tandis qu'il reste là, vivant au fil de l'eau, hésitant sur sa destinée et indéfiniment accroché à un amour jamais déclaré.
Les ballotements de cette vie forment un témoignage intime et touchant, et une peinture de l'intérieur du Japon des années 1940.
Ce plaisir de lecture inattendu d'un ouvrage chiné dans une brocante avait la délicatesse du haïku, plaisir néanmoins légèrement abîmé par une fin qui s'étiole de façon impromptue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarianneL
  26 avril 2013
Asunaro fut publié initialement en 1953 sous forme de feuilleton, et adapté en 1955 au cinéma, d'après un scénario du grand Kurosawa.
Dans ce récit largement autobiographique, Yasushi Inoue nous entraîne au fil de l'adolescence et de la vie d'adulte d'Ayuta Kaji, un jeune homme de bonne famille élevé par sa grand-mère et qui semble tout du long hésiter sur la voie à suivre pour sa vie, à l'image de cet arbre qu'on appelle l'asunaro.
« Ayuta aperçut soudain, au milieu de la forêt de cryptomères, un asunaro isolé, très vieux, et il se souvint de l'explication que Saéko lui avait donné au sujet de cet arbre, et combien ses yeux brillaient à ce moment-là. Elle avait dit, sur un ton légèrement teinté de mépris :
C'est un arbre qui pense toujours : "Demain, je serai un cèdre, demain !" Mais il n'y réussit jamais, et c'est pour cela aussi qu'on l'appelle asunaro. »
Successivement adolescent moyen, élève excessivement travailleur, étudiant surdoué mais nul en sport, stakhanoviste des agrès, voyou, étudiant doctorant, spécialiste du zen, soldat mobilisé sur le front de la seconde guerre sino-japonaise, puis journaliste à la rubrique Faits divers d'un grand quotidien, il semble à Ayuta que tous autour de lui deviennent des cèdres, tandis qu'il reste là, vivant au fil de l'eau, hésitant sur sa destinée et indéfiniment accroché à un amour jamais déclaré.
Les ballotements de cette vie forment un témoignage intime et touchant, et une peinture de l'intérieur du Japon des années 1940.
Ce plaisir de lecture inattendu d'un ouvrage chiné dans une brocante avait la délicatesse du haïku, plaisir néanmoins légèrement abîmé par une fin qui s'étiole de façon impromptue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2017
« Il faut travailler deux fois plus que les autres. Ainsi on réussit deux fois mieux que les autres. Il faut travailler le matin, avant d’aller à l’école. Et le soir, en rentrant. De cette manière, on peut entrer dans n’importe quel collège. »
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2017
D’habitude, les bons élèves étaient facilement l’objet de moqueries et de sarcasmes de la part des mauvais sujets, mais il semblait que ceux-là même se sentaient obligés de manifester un certain respect pour le génie d’Ayuta.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2017
« C’est un arbre qui pense toujours : “Demain, je serai un cèdre, demain !” Mais il n’y réussit jamais, et c’est pour cela aussi qu’on l’appelle asunaro. »
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yasushi Inoué (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yasushi Inoué
Le fusil de chasse de Yasushi Inoué (extrait lecture scénique 2011)
autres livres classés : asieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
467 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre