AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782759510726
480 pages
Éditeur : Tonkam (20/03/2013)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Takezo et Matahachi ont quitté leur village natal pour devenir des guerriers, et ramener la tête d’un général comme preuve de leur grandeur. Malheureusement, ils sont blessés lors de leur première bataille. Recueillis par deux femmes aux activités douteuses, ils devront faire face à des combats imprévus, et choisir la voie qu’ils souhaitent emprunter : celle du sabre ou celle des paysans ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
jovidalens
  21 juillet 2013
C'est un désastre ! Sur ce champ de bataille, de défaite ne subsistent que des corps, des armes abandonnées et la pluie baigne d'une lueur bleue, aquatique, marécageuse ce paysage, traversé de la chevauchée sauvage des vainqueurs aux coursiers à la robe écarlate ! "J'ai subi la défaite" est la pensée d'une des deux têtes brûlées qui sont venues participer à la bataille pour devenir samouraïs.
Takehiko Inoué transcrit en manga la première partie « la Terre » du roman classique et mythique « La Pierre et le Sabre » d'Eiji Yoshikawa, roman consacré à un personnage réel : Miyamoto Musashi, éminent samouraï.
Etant en train de lire ce roman, j'ai été complètement séduite par le brio avec lequel ces cent cinquante premières pages du roman ont été « mise en images ».
Ce qui frappe, c'est la place du regard : celui de Takezo, et la façon dont le ressentent ceux qu'il croise.
« En voilà un regard !... une vraie bête sauvage » dis son père à Takezo enfant
« Gros lourdaud …ce regard…qu'est-ce qu'il signifie dis-moi ?» s'interroge Oko quand elle tente de séduire Takezo adolescent
« Cet oeil !! Jamais vu ça…Le regard …d'un démon ! » S'exclame le chef des pillards quand il fuit devant Takezo
« Un démon », « le diable en personne » « regardez ces yeux »
Il est une force en mouvement, habité de la rage, rage d'avoir été rejeté, rage de ne pas avoir encore atteint la force et le savoir d'être LE plus fort. Il faudra attendre l'arrivée du bonze, pour mettre des mots sur ce qui meut son bras. Il est le réceptacle d'une énergie bouillonnante et dévastatrice tant qu'elle n'est pas domestiquée, policée ; il est un désastre ambulant comme l'était devenu le champ de bataille des premières pages. Et il lui faudra du temps, pour comprendre que sa manière de vivre ces dix sept premières années c'est aussi une défaite, que certaines rencontres, épreuves, peuvent ouvrir l'avenir sur d'autres projets de vie.
Autour de lui gravitent des personnages d'une humanité saisissante. Son ami d'enfance Matahachi, simplement humain, qui n'est courageux que lorsque pris par la comète de feu de Takezo, sinon geignard, buveur, baiseur, rêveur, qui ne résiste à aucune tentation. Otsu, l'autre amie d'enfance, fiancée par in-advertance à Matahachi, toute en délicatesse et intelligence et fragilité. Osugi, la mère de Matahachi, dévoreuse habitée de haine, qui ne renonce jamais et enfin, Tokuan au visage serein, rieur, attentif et malicieux.
Le graphisme est sombre, fouillé, très détaillé, très précis. Si on oublie la lumière (mais y-a-t-il de la lumière dans la tête de Takezo ?), ce qui éclate c'est la finesse des représentations des visages , des émotions qui les agitent : mine déconfite et penaude du gamin surpris en plein chapardage, sensualité chargée d'érotisme et dénuée de toute culpabilité quand Oko explique comment elle vit, désespoir d'Otsu après avoir lu les deux lettres lui apprenant la trahison de son fiancé : les yeux débordent de larmes et son visage n'est plus que volutes et tourbillons d'une rivière en crue.
Peu de texte, réduit à quelques phrases, du non-dit volubile par l'image et ses détails.
Sans oublier, quelques références aux films de Kurosawa (la cueillette des champignons et les 7 Samouraïs, mais aussi le temple sous la pluie de Rashomon et…).
Au recto des pages de garde des chapitres, les croquis tendres ou railleurs de l'auteur comme « J'ai réussi à dessiner un corbeau très viril » ou «tomorrow » à côté du visage aux yeux émerveillés d'Otsu ou « Parfois, selon les pays, les tétons sont effacés. Parfois, on supprime aussi les fesses ! » : pauses clin d'yeux du conteur qui interrompt son récit pour reprendre contact avec son auditoire. Parce que là est l'autre dimension de ce manga qui nous dessine des choix de vies avec ou sans les autres, la dureté de vivre en dehors des sociétés humaines et pour celui qui s'en est exclu la difficulté d'y revenir. Si Oko vit seule avec sa fille dans une campagne reculée, elle a subi et est à la merci de la violence, violence et autorité maternelle que Matahachi a voulu fuir et s'est en conséquence exposé à d'autres dangers, violence et cicatrices incurables et indélébiles de celles et ceux qui ont été abandonnés.
Et puis, la conclusion en opposé total avec l'ouverture du récit : un noir et blanc éclatant puisque la lumière est promise…pour les autres tomes du récit !
Ce qui me restera de ce manga : la virtuosité de Takehiko Inoué pour transcrire une expression fugace, un geste à peine esquissé, un enlacement protecteur et révêlateur, la profondeur ou l'absence d'un regard.
Sacré coup de chance : commencer la lecture de « La Pierre et le Sabre » et quelques jours plus tard recevoir, grâce à la Masse Critique, « Vagabond ». Grand merci aux Editions Tonkam et …aux Ours !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
helvetius
  10 août 2013
J'ai reçu ce livre grâce à l'opération Masse Critique spéciale BD, je tiens donc à remercier Babelio et les éditions Tonkam pour l'envoi, très rapide, de ce magnifique manga.
Tout d'abord, le côté visuel. Ce tome réunit les deux premiers tomes de la série "Vagabond", le tout avec une couverture cartonnée rigide, un dessin inédit et le titre en surbrillance rouge. J'ai vraiment apprécié cette couverture qui change des mangas ordinaires à couverture souple. de plus, cette version cartonnée ne vaut pas plus chère à l'achat que les deux tomes classiques, cette version a donc tous les avantages! On a presque l'impression de lire un livre plutôt qu'un manga. Mais peut-être est-ce du à l'histoire de ce manga qui est en fait une adaptation du livre "la pierre et le sabre" de Eiji Yoshikawa, qui est d'ailleurs dans ma PAL depuis un bon moment...
L'histoire de "Vagabond" retrace la vie d'un jeune homme, Takezo Shinmen, qui s'est engagé dans l'armée avec son meilleur ami, Matahachi Hon'iden. Suite à une bataille, les deux amis seront recueillis par une jeune fille et sa mère. Ces dernières ont des problèmes avec un groupe d'hommes voulant à tout prix trouver les armes que les deux femmes récupèrent sur les champs de bataille. En les aidant, les deux amis vont s'attirer les foudres de cette bande. Takezo tuera le chef du clan et trouvera ainsi celui qui semblera devenir par le suite son ennemi, le frère de ce chef assassiné, qu'il voulait lui-même assassiner et qui n'a pas apprécié de se faire couper l'herbe sous le pied.
L'histoire de ses deux amis va se scinder et nous ne suivrons donc plus que celle de Takezo, de retour dans son village natal pour annoncer le départ définitif de son ami avec la femme rencontrée plus tôt, brisant ainsi les fiançailles prévues avec Oko, ami d'enfance de Takezo. Mais le passé de Takezo, ainsi que ses prouesses au combat lui ont valu la réputation d'être un démon. Il est devenu l'homme à abattre et tout le village se met à sa recherche. Piégé par la grand-mère de son ami d'enfance, il sera suspendu à un arbre pour attendre la mort. C'est ainsi qu'il fera la rencontre d'un bonze qui lui ouvrira les yeux sur son avenir en lui présentant les choses sur un meilleur jour.
La fin du tome 2 est riche en promesse et donne vraiment envie de continuer la lecture de ce manga.
J'ai beaucoup apprécié "Vagabond". Autant pour l'histoire que pour ses personnages ou encore son graphisme.
L'histoire peut sembler banale mais reste intéressante. On rencontre un jeune homme perdu dans la violence qui cherche à mesurer sa force à tout prix. Pour lui, mourir au combat est la seule fin possible. La rencontre avec le bonze lui permet de se rendre compte que ce mode de vie n'est pas celui qu'il faut mener et qu'il peut décider lui-même de sa vie et de son avenir. le personnage de Takezo est donc complexe, abandonné par sa mère, mal-aimé par son père, il se réfugie dans un monde violent car cela lui permet de faire ses preuves en tant qu'homme. Au final, on comprend que c'est un homme bien mais qui ne peut refouler ses propres démons. Oko est son amie d'enfance et semble la seule à lui permettre de ne pas totalement sombrer dans les ténèbres qui l'entourent.
J'ai été conquise par le graphisme de ce manga. Travaillé, détaillé, profond, c'est le genre de graphisme qui permet de dire que le manga n'est pas facile à dessiner, bien au contraire.
A la fin du tome, nous retrouvons les portraits des différents personnages important que Takezo rencontrera pendant son errance. de quoi mettre l'eau à la bouche! Nous avons aussi droit à une courte chronologie concernant l'auteur du manga, Takehiko Inoué, permettant ainsi de découvrir cet homme à travers ses oeuvres.
En bref, l'histoire de "Vagabond" est vraiment intéressante ! j'ai vraiment hâte de découvrir la suite de ses aventures et ainsi découvrir si la vie de Takezo peut réellement changer et lui permettre de cohabiter à la fois avec ses démons et la lumière.
Cela m'a aussi donné l'envie de me mettre à le lecture du roman !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Iluze
  21 juillet 2013
Tonkam a lancé dernièrement une édition découverte du manga culte Vagabond. Cette édition regroupe les deux premiers tomes de la saga.
Au niveau de l'histoire, rien de neuf pour moi vu que c'est l'adaptation du roman La pierre et le sabre d'Eiji Yoshikawa que j'ai lu il y a quelques années. Néanmoins, j'ai été agréablement surprise de cette adaptation qui conserve bien les grandes lignes du roman (c'est peut-être même une adaptation ultra fidèle mais mon souvenir de lecture du roman date un peu donc je préfère ne pas le déclarer haut et fort).
Mais ce qui marque surtout dans ce manga est le coup de crayon de Takehiko Inoue. Les dessins sont hautement travaillés. Les personnages sont fidèles à ceux du roman. J'y ai bien retrouvé les traits doux d'Otsu ou l'air ahuri de Matahachi et même la vieille vipère qu'est la mère de ce dernier est particulièrement bien grimée.
Mon seul regret est de ne pas pouvoir continuer la saga dans cette magnifique édition. En effet, c'est juste une édition découverte, pour découvrir la suite, il faut retourner à l'édition originale. Dommage car cette édition cartonnée était beaucoup plus belle que la précédente !
Lien : http://iluze.wordpress.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
ActuaBD   28 mars 2013
Tonkam propose de redécouvrir le splendide Vagabond de Takehiko Inoue à travers un très beau volume regroupant les deux premiers tomes de la série. Une occasion de plonger dans la légende de Miyamoto Musashi.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
jovidalensjovidalens   21 juillet 2013
On pourrait se couper à ton simple contact. Tu as les nerfs aussi acérés qu'une lame de sabre et si tu ne laisses personne t'approcher...C'est que tu as peur de tes semblables. Tu es le plus faible de tout le village.
Commenter  J’apprécie          30
jovidalensjovidalens   21 juillet 2013
- Une vraie force de la nature. Mais couard au dedans. Aussi couard qu'un chat.
- Qui t'es toi ?
- Pourquoi me présenterai-je à une bête fauve ?
Commenter  J’apprécie          20
jovidalensjovidalens   15 juillet 2013
Moi, crever ?
Jamais !
Vous me prenez pour qui ?
Moi, un Shinmen !
Moi, Takezo Shinmen !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Takehiko Inoué (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Takehiko Inoué
"J?adore presque tout dans Slam Dunk, Et si t?aimes les manga, lis Slam Dunk."
Salut à toi ! Voici une nouvelle fois un Mangado - La voie du manga sur Slam Dunk de INOUE Takehiko. Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaine youtube de Manga-News et de la Bande Animée !
La Bande Animée : https://www.youtube.com/channel/UCIUDG8qPmRfXNXT5W0JO2zg/?sub_confirmation=1
Manga-News : https://www.youtube.com/channel/¤££¤15Mangado6Slam Dunk de INOUE Takehiko14¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
autres livres classés : samouraïsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Takehiko Inoue

Pendant ses études Takehiko s'est inscrit dans un club , lequel?

Basket-ball
Tennis de table
Fan d'Animes
Maquettes

9 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Takehiko InouéCréer un quiz sur ce livre