AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Démonica, tome 1 : Plaisir déchainé (66)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
fnitter
  07 novembre 2018
Sexe, action et démons.


Dans un monde où les humains, par l'intermédiaire d'une société combattante vouée à protéger le monde des créatures des ténèbres, tuent tout démon qui bouge, la rencontre entre un gentil démon séminus (qui baise tout ce qui bouge), médecin de surcroît et une tueuse de l'Aegis pas tout à fait humaine. Des ennemis jurés que tout devrait opposer et pourtant… Qu'est-ce-qu'ils vont baiser. Le tout sur fond de trafic d'organes de démons. Qui sont vraiment les gentils, qui sont vraiment les méchants ?


Premier avertissement : Du cul, du cul, du cul. On est complètement et totalement dans l'urban fantasy moderne à la limite du mom-porn qui semble si bien marcher ces derniers temps.
Second avertissement : du cul, du cul, du cul. À l'ère du #metoo et du #balancetonporc, la femme forte, indépendante, terriblement émoustillée par le gros chibre du démon (parce qu'il en a un gros au point qu'elle se demande si elle ne va pas avoir trop mal lors de la pénétration), qui dit non, mais se fait prendre quand même et elle aime ça… WTF ? En même temps, j'ai l'impression que ce fantasme du viol (qui n'en serait pas un puisqu'elle est quand même d'accord à son esprit défendant, mais pas son corps défendant) m'a l'air très répandu dans ce type de littérature. Non ?


Ceci étant, ces nombreuses scènes de sexes (la morale est sauve, ils seront exclusifs d'autres partenaires), sont nécessaires. C'est peut être même pour ça qu'on lit ces livres. Du coup, on est servi.
L'auteure n'en délaisse pas pour autant son background que j'ai trouvé très sympathique, très accessible tout en étant, pour mon « immense » culture du genre, original et détaillé.
Les scènes d'action sont nombreuses, variées et bien décrites. Le sang et le sperme coulent à flot.


J'ai passé un très agréable moment de lecture, ayant trouvé exactement ce que je viens chercher dans ce type de littérature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7714
Witchblade
  12 septembre 2016
Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015-2016.

Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais pour ce roman malgré le titre très évocateur. Une amie m'avait prévenue que certaines scènes étaient hot mais sans plus de détails sur l'histoire ou l'univers créés. Et je comprends mieux pourquoi. Abandon à 110p et une série de moins à lire.

Notre personnage principal semble être Tayla, Gardienne Aegie, mais d'autres narrateurs font leur apparition sans que l'on connaisse leurs liens entre eux. Nous rencontrons Tayla lors d'un séjour à l'hôpital, mais pas n'importe lequel, celui-ci s'occupe exclusivement des démons. Un certain nombre d'entre eux nous sont présentés sans plus d'explications sur leurs spécificités. Elle a été ramenée dans cet endroit par un démon qui souhaitait la torturer car les Aegis sont les ennemis des démons.

Je dois bien avouer que je n'ai pas retenu grand chose de l'histoire car à part des scènes de porno, sur une centaine de pages, il n'y a pas vraiment une histoire digne de ce nom. L'univers est assez peu construit, on nous balance différents noms de démons dès les premières pages mais sans que leurs caractéristiques nous soient réellement expliquées. On patoche dans le flou total. Un univers qui aurait pu être intéressant s'il avait été un tant soit peu construit et structuré. La lecture des premières pages s'annonçait pourtant sympa jusqu'à ce qu'on enchaîne les scènes de sexe sans trop de scrupules ni de cohérence avec pour seul prétexte que le démon était un incube et qu'il était en pleine période de transition.

Comme vous l'aurez compris, je n'attendais pas grand chose de ce début de série et je n'ai pas été déçue dans mes présomptions. D'habitude, j'aime bien les univers de type urban fantasy mais il faut qu'il y ait un minimum d'histoire et de logique dans ce que nous sert l'auteur. Mais, pour celui-ci, à part des scènes de sexe, l'histoire est floue et le monde créé est assez peu expliqué, il m'a semblé que chacune des deux parties (démons et Aegis) portait des oeillères. Si vous êtes amateurs de scènes de sexe sans histoire réelle, je vous conseille donc de découvrir cette série. Pour ma part, cela me fait toujours une série de moins à obtenir et à lire.

Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Tatooa
  07 octobre 2018
Je l'ai lu vite, oui, d'accord. (Mais forcément, avec au moins la moitié du bouquin étant des scènes de c** que j'ai lu pas très en détail, hem, c'est allé assez vite).
Bon après pour un week-end détente et relaxation, j'avoue que c'était pas déplaisant, vu que j'ai bien aimé les personnages. C'est tout mon problème avec L. Ione, j'aime bien son monde et ses personnages, j'avais envie de savoir ce qui allait leur arriver, mais beaucoup moins sa fâcheuse propension à s'étaler sur les scènes de sexe, et ici il y en avait vraiment trop, trop TROP !
Du coup j'ai préféré sa série sur les cavaliers de l'apocalypse, qui se passe dans le même monde, et que j'ai finie, alors que celle-là, bah j'en resterai au tome 1... Tant pis.
Commenter  J’apprécie          151
Tinaju
  05 mars 2018
J'ai connu cette auteure avec la série "Les cavaliers de l'apocalypse", qui est en fait un spin-off de Demonica. Et comme cela m'avait bien plu, j'ai décidé de me lancer dans celle-ci. Bref, j'ai tout fait à l'envers.

Bon, j'adore cet univers et les différents personnages qu'on y rencontre. Que ce soit des personnages sympas et attachants, ou des big méchants qu'on aime détester.

Les scènes de sexe me prennent un peu la tête, mais c'est pas grave. J'avance un peu et me revoilà dans une histoire prenante.

Bref, je continuerai cette série avec grand plaisir.

Pioche de mars 2018 choisie par Basileusa.
Commenter  J’apprécie          111
rynas
  21 décembre 2019
Un premier tome intéressant, doté d'un univers riche et de personnages ayant du potentiels malgré un bon nombre de stéréotypes....Toutefois, je me suis ennuyée à plusieurs reprise et le coté obtus de certains personnages au sujet du bien et du mal, m'a fortement agacée....
Pour le moment, je préfère l'autre saga qui se déroule en parallèle, Les Cavaliers de l'Apocalypse.
Commenter  J’apprécie          70
Yumiko
  19 septembre 2012
Ce livre fait beaucoup parler de lui depuis sa sortie. Entre coups de coeur et coups de gueule, il ne laisse que difficilement indifférent… Eh bien il faut croire que j'ai été bon public, je dirais même très bon public puisque je l'ai adoré! En fait, j'avais besoin d'un tel livre et j'ai été ravie de trouver un univers riche et original avec une idée de départ dépaysante et intrigante. Après on est dans une romance paranormale, donc il y des scènes hot à bien des moments, ce qui peut ne pas plaire, mais quand on lit ce genre de livre, on sait à quoi s'attendre… Non? ;)

Tayla est une Aegis, une chasseuse de démons. Elle les voit comme le mal incarné et son travail lui tient à coeur pour débarrasser la ville de ces êtres infâmes. Mais le jour où elle croise Eidolon, médecin qui lui sauve la vie et qui s'avère être un démon, il va bousculer tous ses préjugés et elle va se rendre qu'elle ne connaît finalement rien à ces êtres qu'elle déteste. Et si finalement les humains étaient pire que les démons et qu'ils jugeaient sans savoir?

Nos deux héros vont avoir une relation plus que houleuse. Entre Tayla qui refuse son attirance pour le démon, et ce dernier qui est à deux doigts de la s'genenis et qui peine à se maîtriser, il y a de quoi avoir un bon lot de scènes entre désir et haine, avec des conclusions souvent bien relevées niveau température. Malheureusement pour Eidolon, outre sa haine des démons, Tayla a un gros problème avec les relations intimes… Pour sa plus grande déconvenue XD Sans compter qu'elle va découvrir quelque chose sur elle-même qui pourrait tout changer.

Outre le couple que j'ai aimé de part leur force de caractère et leurs espèces très antagonistes, le récit est riche en découvertes avec toutes les races de démons et la présentation du fonctionnement de leur monde. L'auteur nous offre un univers fourni et bien pensé, où tous les démons ne sont pas mauvais et où ils ont tous un certain rôle à jouer. Tayla va découvrir que la haine des Aegis ne se base finalement sur aucun fondement et qu'ils punissent souvent des êtres innocents. Une belle ode contre le racisme, car il est très facile de détester ce qu'on refuse d'apprendre à connaître…

J'ai été emportée par les découvertes présentées et par cette nouvelle mythologie, mais j'ai eu un peu de mal au début à me faire aux termes employés. Il m'a fallu beaucoup de temps pour être au clair et ne pas retourner au glossaire à chaque terme. Mais à part cela, j'ai adoré le récit, même si l'enquête sur la disparition des démons est un peu bâclée par moments. le point qui m'a particulièrement plu, c'est que plusieurs fois nous changeons de point de vue pour quelques pages. Cela permet de plonger dans les pensées d'autres personnages (secondaires ou non) afin d'étoffer le récit et éveiller notre curiosité.

Car il faut dire que niveau personnages secondaires, l'auteur ne laisse rien en reste! Elle nous offre une magnifique brochette de personnages hauts en couleur qui tirent tous leur épingle du jeu. Même les plus « méchants » nous intriguent. J'ai particulièrement apprécié les frères d'Eidolon. J'ai d'ailleurs hâte d'en apprendre plus sur eux! le fait que Shade soit le héros du tome 2, me ravit!

Au final, je fais partie de ceux qui ont eu un coup de coeur pour ce premier tome. Bien sûr c'est de la romance paranormale, il y a du sexe presque tout le livre, de la vulgarité par moments (elle ne m'a pas autrement gênée d'ailleurs), mais cela reste pour moi une excellente découverte de par son univers riche, démoniaque et ses personnages charismatiques.

J'ai donc hâte de poursuivre avec cette saga!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
maellelian
  06 mars 2019
Larissa Ione nous embarque dans un univers assez bien ficelé. C'est le gros point fort de cette saga selon moi.
Même si la lecture est plutôt agréable, force est de constater que finalement rien n'est extraordinaire. Je ne parlerai pas de l'écriture en elle même, ayant lu la traduction en français qui parfois peut laisser à désirer (ce qui ne semble pas être le cas ici). L'auteur nous fournit tous les "trucs" pour faire un bon livre commercial : du sexe (beaucoup), de la violence, des gentils et des méchants avec cependant pour ces deux derniers, des nuances intéressantes.
J'ai beaucoup de mal à classer ce roman dans le sens où je pourrai le conseiller à un ado avec une réserve vu la quantité de scènes de sexe et/ou de violence, mais quoi qu'il en soit, pas tout à fait une lecture pour adulte tant les "standards" commerciaux sont présents. C'est à mon sens ce qui gâche l'ensemble.
Donc, "pas mal mais sans plus"...
Commenter  J’apprécie          51
Allisonline
  27 mars 2014
La curiosité m'a poussé à lire ce roman, n'ayant pas été totalement dégoûtée de ma lecture du premier tome des Cavaliers de l'Apocalypse. Bon, même en sachant à quoi m'attendre, j'ai été déçue de voir que tout ce qui m'avait déplu dans Guerre était au rendez-vous ici aussi. du sexe à foison et des histoires d'amour bancales et bâclées entre humains et démons incubes, en gros.



C'est ce qui m'a principalement agacée. On dirait que l'auteur cherche des excuses aux scènes hot que l'on trouve toutes les deux pages. Il n'y a pas besoin de démon succube, de superphéromones ou de sperme aphrodisiaque (non mais arrêtez, je le jure c'est dans le livre, rigolez pas) pour expliquer pourquoi deux êtres ont envie l'un de l'autre. Ils peuvent juste en avoir envie, non ? Assume, Larissa Ione !



Ici, Eidolon est un ...démon incube qui dirige un hôpital démoniaque. Un beau jour, une humaine blessée est amenée à l'hôpital, et là c'est le drame : C'est une gardienne, une tueuse de démon, l'ennemie jurée d'à peu près tout le bâtiment. Il y a juste un bémol... c'est qu'elle est à moitié démon, bien qu'elle l'ignore. Allez, sois pas deg !



On découvre donc cet univers du point de vue des démons et on se rend compte en même temps que Tayla, l'héroïne, que les apparences sont parfois trompeuses. Tout en apprenant à connaître les démons, elle se rapproche d'Eidolon et finit par s'attacher un peu trop à lui, même s'il le lui rend bien. C'est téléphoné et amené lourdement mais bon, ça permet à l'histoire d'avancer assez vite. Et l'auteur n'a pas de temps à perdre vu que seul ce tome sera consacré à ce couple, les suivants ciblant chacun un des deux frères d'Eidolon (enfin demi-frères, du côté incube évidemment)



Bon, l'auteur nous offre quand même une intrigue assez intéressante en parallèle : des organes de démons sont revendus au marché noir, et le duo s'associe pour enquêter sur ce problème de taille. C'est assez bien fait et j'ai apprécié de suivre l'enquête à travers le duo Gardienne/démon, et c'était de loin la partie la plus intéressante du livre.



Le roman est aussi assaisonné de divers questionnements sur l'un et l'autre des frères d'Eidolon, afin d'attiser la curiosité du lecteur et de lui donner envie de lire au moins les deux tomes suivants. Et j'avoue que même en n'ayant pas aimé outre mesure, je suis en effet curieuse en ce qui concerne le frère incube/vampire torturé, même si j'ai assez peur d'être terriblement déçue. Non pas par rapport au début de la saga qui ne m'a pas transcendée, mais plus par une répétition du même schéma que dans Guerre et Plaisir Déchaîné. À savoir, un couple par tome, un humain et un démon, une histoire d'amour trop vite emmenée, du cul à foison mais queeee parce que l'un des deux a du sang de succube, etc etc. Bref, j'ai peur que ça tourne en rond et que ça me lasse très, très vite. Si je vais sûrement tenter l'aventure avec le second tome des Cavaliers de l'Apocalypse, je ne pense pas que je vais continuer avec Démonica.



Je ne le note quand même pas trop mal, en me disant que ça aurait pu être pire. Après tout, l'auteur a quand même créé un univers assez vaste et ce n'est pas non plus trop mal écrit. Et que ceux qui tentent sont en général friands de ce genre. Si je pouvais, je mettrais 2,5/5. En bref, si vous aimez le genre et que les scènes explicites ne vous dérangent pas, vous aimerez sûrement. En revanche, si la Bit Lit c'est pas votre délire ou que le cru vous déplaît, passez votre chemin, c'est loiiiiiiin d'être pour vous.
Lien : http://allison-line.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
verodew
  08 août 2013
Tayla est une jeune femme particulière, elle est gardienne, elle tue les démons et est bien décidée à les tuer tous !!!

Elle va vite tomber des nues quand elle se retrouve dans un hôpital dirigé par des démons entre autre par un bel incube, Eidolon. Ce démon chirurgien va découvrir en elle son amour éternel !! Il va aussi lui révéler qu'elle est mi-humaine mi-démon. Sa perception des démons va évoluer et elle va même finir par tomber amoureuse d'Eidolon et le défendre face à ses anciens collègues.

Une histoire accrocheuse, une écriture fluide, j'ai passé un très bon moment avec ce livre et je suis pressée de pouvoir me procurer la suite.
Commenter  J’apprécie          50
cho0kette
  05 avril 2013
Je ne vais pas faire une longue chronique pour ce livre, tout simplement car je n'ai pas grand chose à dire. J'ai bien aimé l'univers présenté par l'auteure, les différentes créatures et différentes catégories de démons, ainsi qu'en apprendre plus sur le personnage de Tayla, sa vie, son passé etc.., mais je regrette que le tout soit entrecoupé de nombreuses scènes olé olé, qui cassent le récit.
Alors que j'attendais d'en apprendre plus sur Tayla ou même sur Eidolon, aussi bien sur ce qu'ils sont que sur ce qu'ils font, j'ai été agacée par la répétition de leurs aventures qui plombent l'histoire. C'est vraiment trop et c'est dommage car hormis ça, j'ai bien accrochée et je me voyais bien poursuivre la saga. le problème c'est que les personnages principaux changent, que l'on va retrouver un frère d'Eidolon, et que ce dernier est présenté comme 'sage' par rapport à ses frères, donc ça me fait un peu peur.. Si déjà là j'en avais marre, qu'est ce que ça va être avec un de ses frères ?!

En bref, un univers sympa et intéressant à découvrir, mais le rythme et l'histoire sont victimes des nombreux ébats des deux personnages principaux. Je ne suis pas sûre de continuer cette saga pour le moment !
Lien : http://cho0kette.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Cavaliers de l'Apocalypse Tome 1

Quel est le nom d' Ares lorsque son sceau se brise ?

Pestilence
Famine
Guerre
Mort

8 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Les Cavaliers de l'Apocalypse, tome 1 : Guerre de Larissa IoneCréer un quiz sur ce livre

.. ..