AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811208674
Éditeur : Milady (23/11/2012)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 89 notes)
Résumé :
Empoisonné par un vieil ennemi, Wraith va mourir s'il ne retrouve pas Serena. Cette jeune femme doit son immortalité à un talisman qui pourrait servir d'antidote. Wraith n'ignore pas que, privée de cette immunité, elle sera vulnérable aux attaques des démons. Prêt à tout pour sauver sa peau, le seminus entreprend de séduire Serena afin de lui subtiliser l'artefact. Un plan qui fonctionne à la perfection à un détail près : il n'est pas insensible aux charmes de celle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Paroledunelivrophage
  04 août 2016
Et un, et deux, et trois frères. Pour nous faire un seminus, il nous faut donc l'ainé, le cadet et le benjamin. Ces trois hommes tous aussi différents les uns des autres sont de véritables sexy démons. Les deux premiers tomes ont dressé le portrait des deux grand frères, alors il est normal que ce tome parle du plus jeune. Des hommes qui ne se laissent pas émouvoir, de véritables cadeaux du ciel. En gros ce que je veux dire par là c'est que j'ai vraiment adoré ce livre, autant que les précédent. Et qui conque aimes les livres avec un tant soit peu d'être surnaturel, aimera cette saga qui à mes yeux est phénoménal. Alors en attendant, venez-vous plonger au coeur de cette intrigante histoire du seminus vampire.
Tout d'abord parlons un peu de l'histoire. Dans ce tome nous allons suivre les péripéties de Wraith, le plus jeune des frères seminus. Cet homme, un enquiquineur fini, est aussi à moitié vampire, mais c'est aussi un chasseur confirmé parmi les vampires qu'il déteste. Cependant, et à la demande du pire ennemi des frères en la personne de Roag leurs frères ainé à tous, un assassin du nom de Lore, va alors l'empoisonner. Cette condamnation à mort de la pire espèce va alors l'amener à prendre une décision des plus cruel, prendre la bénédiction d'une jeune femme du nom de Serena, qui est en fait le seul remède connu contre ce poison. Et pour obtenir cette bénédiction, le demi-vampire va monter tout un stratagème pour piéger la pauvre humaine. Mais Serena Kelly n'est pas sans atout. En effet cette belle jeune femme n'est pas si innocente qu'on le pense. Et lorsque Wraith, qui après s'être fait passé pour un agent de l'Aegis, va l'amener au bord même de l'extase, il se pourrait bien qu'elle ne puisse lui résister. Et quand Wraith sent que le remède est à portée de main, il réalise soudain une terrible vérité : il est en train de tomber amoureux de la femme dont il doit prendre la vie afin de se sauver lui-même.
Maintenant, découvrons un peu les personnages. Je vais commencer par la jolie gardienne. Serena Kelley est une archéologue, une chasseuse de trésor et une femme avec un secret. Depuis qu'elle a sept ans, elle est la gardienne d'un puissant charme qui garantit la santé et l'immortalité... tant qu'elle reste vierge. Seulement privée de cette immunité, elle sera vulnérable aux attaques des démons. Serena est une femme qui possède un caractère fort et courageux. de part son travail d'archéologue, elle est une vrai aventurière. Mais elle voue surtout une fascination sans bornes aux vampires, ce qui va d'une certaine façon avantager son rapprochement avec Wraith. Et puis le fait qu'elle doit absolument reste vierge, ce rapprochement va être plus que problématique. Mais ce que j'adore avec elle, c'est qu'elle est capable de dire les choses qu'elle pense, les moments les plus drôle sont au moment où elle remet Wraith à sa place. Ce qui m'amène à parler de Wraith. Wraith est le plus jeune des trois frères seminus. Mais il possède la particularité d'être aussi un vampire. Pourtant il n'aime vraiment pas ces derniers et n'hésite pas à les poursuivre tel le chasseur qu'il est et de les tuer. C'est une âme déchirée par le passé, une vie de torture, un caractère fort, un brin de comédie dans sa spontanéité, et très peu de galanterie ... Mais c'est aussi un enquiquineur de premier ordre qui n'a de cesse d'embêter ses frères à la moindre occasion. Cependant dans ce tome, on le découvre plus tendre, plus protecteur. C'est à croire que l'amour véritable donne des ailes à nos incubes adorés. Parce que, si dès le départ il est déterminé à prendre la bénédiction de Serena afin de se sauver du poison qui coule désormais dans ses veines, au fur et à mesure, il tombe sous le charme de la belle. Et va jusqu'à la transformer en ce qu'il hait le plus au monde pour la sauver de la mort. Par contre ce qui est plutôt étrange à mes oreilles, c'est que cet homme si odieux, si chiant, si chenapan, se voit passer de statut de méchant au stade tout doux, tous sourire. Mais je ne peux que penser comme je l'ai dit plus haut que notre beaux spécimen, tout comme nos deux autres sexy men deviennent de vraie donzelles en émois dès qu'une jupette accompagnée d'une belle paire de jambes passe devant leur yeux. Ensuite moi qui attendais une avancée des plus spectaculaire pour le couple de Gem le jolie doctoresse démone et de Kynnan ancien chef de l'Aegis. Et je fus vraiment déçue d'apprendre que ce dernier est un crétin fini, lui aussi, vu que monsieur l'a abandonnée. Et dire que je les adorais, ils sont si chou ensemble. J'espère sincèrement que l'auteur va faire quelque chose pour eux deux parce que cela ne peut pas se finir ainsi pour ce couple. Enfin pour finir avec les personnages, j'ai envie de parler un peu de Lore, le tordu d'assassin. Cet homme est énigmatique à mes yeux, non seulement il paraitrait qu'il possède des dons étranges mais fait important, il semblerait qu'il appartienne à la fratrie seminus. Non mais vous vous imaginez vous un frère qui débarque comme cela, sans crier gare. C'est la chose la plus étrange qu'il existe et c'est en même temps une vrai claque dans la gueule que l'on reçoit. Mais vu le résumé du tome à venir, je vais m'amuser à le découvrir sous toutes les coutures.
Ce qui m'amène donc à discutaillez avec vous de la plume de l'auteur, de la romance et enfin de l'intrigue. Tout d'abord, la plume. L'auteur écrit toujours autant avec légèreté. Ce qui donne une lecture fluide qui vous happe dans ce monde démoniaque. On ressent cependant ce tome est un peu plus fouillis que prévu. Je ne dis pas que ce n'est pas bon, mais je ne sais pas … c'est comme s'il manque quelque chose à l'écriture pour que le livre soit au top niveau des deux tomes précédent. Je ne pense pas que cela soit fait exprès. Non ce que je pense, c'est que sans le vouloir l'auteur était trop pressé et n'a pas su développé ses deux protagonistes principaux comme pour les précédents. Ensuite passons à la romance. Beaucoup d'actions, et quelque révélations données de ci et là. L'univers qui est mis en place par l'auteur est vraiment prenant et s'intensifie de plus en plus au fils de l'histoire principale à travers les autres tomes et celui-ci. Larissa Ione nous apprend un peu plus sur l'univers des vampires de cette saga à travers les yeux de Wraith. C'est terriblement prenant et fascinant à lire, et comme toujours vous ne voulez pas lâcher une seule minute le livre de peur de perdre le fils de l'histoire. Pour ma part je trouve que c'est assez original. Dès le début de l'histoire, on sait déjà que vont s'enchainer actions, rebondissement, révélations, sexe, et romance. Cependant, tout cela nous amène à une intrigue mené tambour battant, sans qu'une seule pause ne soit faite. Et puis le point le plus positif, c'est bien le fait que chaque tome parle que d'un couple à la fois. On voit apparaitre les anciens couples, mais c'est toujours les aventures d'un couple par un couple que l'on découvre. Et cela est tout à fait normal vu que l'on est dans une romance paranormale, donc centrée sur les histoires d'amour (ce qui explique que l'on ne suit qu'un couple à la fois), avec des dialogues qui en disent plus long qu'il n'y parait jusqu'à nous amener à des scènes hot. du coup j'en arrive à l'intrigue. Pour commencer on a un mec beau comme un dieu, terriblement porté sur la chose, avec un caractère de cochon, mais qui se fait empoisonné. Petit soucis, mister Apollon découvre qu'il existe un charme capable de le guérir de ce poison. Pas de problème vu que c'est une belle demoiselle qui le porte et donc une opportunité à saisir à tout prix pour ce don juan. Cependant un très gros problème se pointe à l'horizon avec le retour du crétin de grand frère fantôme qui veut non seulement sa mort mais aussi celle de sa famille. Que faire à part se battre ? Pas grand-chose, pourtant … Déjà pour le beau gosse avec un sale caractère, c'est plus que crédible, car plus les hommes sont beaux, plus ils sont de vrai macho et possessif à l'excès, avec juste un tout petit poids comme cervelle. Les belles demoiselles en détresse çà aussi je trouve que cela passe, mais le fait de la vierge « effarouchée » ça passe un peu moins. Mais mettre un don juan de première avec une nonne, bin là ça coince. Non mais franchement vous y croyez-vous ? A la fin ils vont finir par voir des petits hommes verts partout, où plutôt des angelots descendre leur chanter de la musique angélique. C'est un cas invraisemblable, mais l'auteur a su si bien les emboiter l'un à l'autre que c'est comme les deux faces d'une pièce de monnaie. Mais le plus marrant à voir c'est un frère que l'on pense mort et qui apparait par intermittence comme un fantôme, va à la rencontre d'un assassin qui lui aussi tombe le frère des quatre. Là vraiment c'est … je ne sais pas moi abracadabrant ???? C'est comme si que le trio d'Harry Potter devenait le fameux quatuor des Dalton et que ces derniers adopte un autre homme pour devenir le club des cinq. Là je dis : je n'y comprends plus rien. On verra bien au prochain épisode si cela est toujours au même point.
En conclusion. J'ai adoré, comme d'habitude, et puis ces mâles à la fois guerriers, jaloux, possessif et surtout sexy, me plaisent. le petit côté moi Tarzan, toi Jane, ne m'attire pas dans la vraie vie, mais dans mes lectures, c'est du sucre qui fond sur ma langue. de l'intrigue à volonté, et des personnages attachants en fond un livre qui se dévore. Les scènes étaient justes comme il faut, ni trop, ni pas assez de sexe. On est happée par l'histoire comme si l'on va s'envoler dans les aires. On a des nouveaux personnages qui apparaissent tel les anges déchus ou non qui vont se battre contre des démons pour que la fin du monde n'arrive pas. Et puis le choix des personnages principaux que tout opposent. Pour qu'au final on arrive à un happy-end digne des romans à l'eau de rose des éditions Harlequin. Tout cela en fait un livre vraiment super à lire. Alors oui j'ai passé un moment agréable, et j'en redemande. D'autant que le tome quatre va parler de ce frère arrivé de nulle part comme si que la magie l'avait créé juste pour ce moment. A lire.
Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Etherckhos
  08 septembre 2014
J'étais peu motivé par le précédent opus, c'est le moins qu'on puisse dire et c'est avec très peu d'envie que j'ai entamé ce troisième volet de la saga Démonica.
Bien m'en a pris, toutefois, de donner une chance à cette nouvelle partie de la saga, car celle-ci a rattrapé largement le précédent et son goût amer.
Avec pour sujet principal le troisième frère, une petite surprise étant donné la tournure de la fin du précédent roman, Larissa Ione s'applique à nous faire voyager avec le nouveau couple.
Finie l'action cantonnée à des lieux précis avec quelques brèves incursions dans des lieux secondaires, Wraith est un chasseur de trésors, et il s'est trouvée son Indiana Jones en jupons !
Mais, surtout, Wraith est un enquiquineur fini qu'on avait très peu de plaisir à voir venir s'immiscer dans les volets précédents et qui rabaissait le niveau de l'histoire, mais là on découvre sa vraie nature, en même temps que lui-même découvre de nombreuses choses sur sa personnalité qu'il ignorait lui-même.
Point de rédemption, ou de pénitence, cette fois-ci, Wraith est quelqu'un qui se laisse vivre et les difficultés émotionnelles qu'il va rencontrer il va les vivre comme il aime vivre sa vie : à cents à l'heure et sans se retourner ; contrairement à ses frères, il ne réfléchit pas, il n'argumente pas, il sait ce qu'il veut et il agit...
Et c'est ce qui fait tout le rythme de ce volet, on garde l'énergie que l'auteure a insufflé dans la première partie de l'opus précédent, mais, cela durant tout le roman, et même lorsque doivent venir les nécessaires moments de réflexion et de stratégie.
De plus, les personnages des volets précédents ne sont plus oubliés comme ceux du premier volet dans celui précédent, et même si on aimerait en savoir un peu plus sur eux et plus les voir prendre part à l'aventure, on a plaisir à sentir un univers se mettre, enfin, en place.
On apprécie de voir cette différence de caractère avec ses deux frères, ce caractère de "cogner d'abord, cogner encore, en remettre une couche pour être sûr, et poser les questions ensuite" ; mais, caractère qui va être sérieusement malmené par des principes moraux que le héros du moment ne se soupçonnait même pas, et le tout assaisonné avec une grosse louche de sauce de combat entre Sheoul et le Paradis !
Et c'est l'autre intérêt de ce volet ! On arrête de seulement évoquer l'existence des anges et du Paradis, ou croiser un ange déchu dans un coin de l'hôpital, mais on entre vraiment dans le vif du sujet avec des mouvements de troupes importants et une possible apocalypse aux portes du monde des humains et du Paradis ! Et le sujet est traité avec le caractère de Wraith, ce qui lui apporte une saveur suffisamment exotique pour en oublier que celui-ci a déjà été évoqué mille fois !
On a plaisir à suivre le héros, le couple, et l'intrigue de bout en bout, et les ouvertures laissées à la fin sont suffisamment alléchantes pour donner envie de lire la suite sans plus attendre.
Larissa Ione a signé là ce qui est pour moi le meilleur volet de la saga, jusque-là. Banco !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Melvane
  16 janvier 2013
Wraith, Wraith, Wraith ...
Une âme déchirée par le passé, une vie de torture, un caractère fort, un brin de comédie dans sa spontanéité, très peu de galanterie ... Rien à faire, j'adore ce genre de personnage. J'aime quand ça part dans tout les sens, que les questions s'imposent et qu'au fil de la lecture, les réponses arrivent, nous laissant sans voix!
Ce tome était attendu pour ma part, j'aime les méchants et il n'y avait pas pire que Wraith. Incube égoïste, qui mettait constamment ses frères dans des situations embarrassantes, parlant comme si il était le roi du monde, se sentant invincible et sûr de lui, allant jusqu'à faire torturer son Frère pour ses bêtises. Comme dans tout les Milady que je lis, je sais que je vais terminer sur un "Happy End", que le personnage le plus dévasté sera remit sur pieds par une jeune femme qui saura lui faire voir la vie d'un bon côté,positivement. ça peut paraître ennuyeux mais heureusement, les cheminements sont toujours bien écrits et plein de rebondissements. Et ce tome, a répondu à toutes mes attentes.
Et puis, j'ai été contente de retrouver Kynan et Gem. Je m'attendais à ce qu'ils aient un tome pour eux mais non. Je suppose qu'on les retrouvera plus tard ... Kynan qui porte le poids du monde sur ses épaules, c'est pas sans conséquences.
bref, j'ai aimé, j'ai adoré. Wraith était déjà mon coup de coeur dans les deux premiers tomes et ce dernier vient de me le confirmer! Que du bonheur pour mes soirées, à lire sans aucune retenue!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Hillel
  17 décembre 2012
Il est incontestable que la comparaison avec "La confrérie à la dague noire" ne peut nous échapper. Certes, on est dans deux mondes différents, on a des intrigues et des personnages très divers, et pourtant...
Nous avons la bonne recette des frères, dont chaque tome dresse le portrait et s'attarde sur sa romance, jusqu'à son union avec une "femelle". On a la bonne recette du "tu es à moi", le guerrier protecteur, jaloux et possessif à l'excès. On a des trames de fond avec pas mal d'intrigues, d'actions et de personnages secondaires attachants. Et puis on a une happy end, en se disant, qu'à chaque nouveau tome on retrouvera avec plaisir tout ce petit monde.
Alors oui j'ai passé un moment agréable, j'ai rapidement fini ma lecture, j'ai aimé retrouver les personnages des premiers tomes. Mais je dois dire que j'ai trouvé l'écriture assez mauvaise, le registre de langue grossier, et des clichés un peu trop gros, comme la fin prévisible. Mais après tout peut-on s'attendre à autre chose avec ce type de lecture? On est dans une romance paranormale, centrée essentiellement sur l'histoire d'amour, avec répliques rapides et des scènes amoureuses explicites. Alors...peut-être suis-je trop exigeante...
Cela étant je n'ai jamais trouvé les fameuses scènes de sexe trop déplacées ou trop nombreuses, dans ce tome-ci. Si dans le premier volet, ça démarrait fort, là j'ai trouvé que l'auteur s'était calmée sur la nature d'incube de ses héros. Et ma foi, tout s'est bien lu...
J'ai aimé retrouver le personnage de Gem que l'on suit depuis le premier tome. Cette jeune démon médecin, amoureuse de Kynnan, l'humain qui l'a lamentablement abandonnée. Dans les deux premiers tomes j'avais réellement accroché avec ces deux-là. Deux personnages que nous retrouvons en parallèle du couple phare, ce qui permet d'alterner les situations. Gem est toujours aussi touchante.
J'ai été finalement happée par cette histoire où se mêle deux histoires d'amour, des prophéties avec une fin du monde, peu crédible mais rocambolesque, où humains, anges déchus et démons vont se battre. Pas de grande surprise. Mais finalement on rentre assez vite dedans.
Et bien sûr on se plait à suivre les deux héros, dans un imbroglio pas possible. Une histoire de virginité à sauvegarder, face à un incube chaud bouillant! de vrais choix cornéliens, qui ont donné pas mal de piquant et d'attente.

J'ai quand même d'autres petites choses à reprocher. J'ai par exemple trouvé le personnage de Wraith peu fouillé, voire fade. Il passe du tout méchant, au tout mielleux. L'auteur aurait pu fouiller davantage la psychologie des personnages.. Pour un personnage soit disant odieux, qui a été torturé, je l'ai trouvé bien gentil, tout à coup. Sa métamorphose en "être sensible " semble trop rapide à mon sens.
Ainsi, je n'ai pu m'empêcher de comparer avec "La confrérie", et le méchant de service, Zadiste. Là aussi nous avions un personnage tordu, et torturé. Et là aussi, une grande romance centrale. Pourtant avec Z j'ai été émue plus d'une fois dans ma lecture, j'ai eu envie de l'envoyer faire un bonne thérapie illico presto, de le gifler, de m'emporter. Tant les sentiments avaient été exacerbés, ce qui était logique vu le passé du personnage. Mais surtout car j'avais trouvé que l'auteur nous présentait admirablement ce personnage, en utilisant notamment les flash-back.
Dans ce tome de Démonica, c'est bien ce que je reproche, des personnages sympas et attachants, mais pas franchement exploités comme ils devraient. Beaucoup de gentils clichés, pour arriver sur une happy-end, digne d'un roman photo, et pas assez de profondeur à mon sens. Mais ce n'était peut-être pas le but recherché?
Le tome suivant nous promet un autre personnage bien tordu: Lore, un frère arrivé de nulle part qui semble affublé de dons étranges...
Alors, oui, pas un grand style d'écriture. Pas un grand bouquin. Mais une lecture plaisante sans prétention pour les amatrices de romances aux mâles possessifs et virils!
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Vidia
  20 septembre 2013
Après une longue pause, j'ai repris Demonica avec une certaine appréhension. J'aime beaucoup cette série mais ce qui m'agace c'est tout ces noms compliqués et que je devais aller au glossaire pour me rappeler de la signification. Mais une fois replongée dedans, ce tome se lit assez rapidement même si j'ai eu des moments où j'avais du mal à m'y plonger vraiment.

Dans ce tome nous retrouver Wraith, l'un des frères seminus. Toujours un chasseur envers les vampires qu'il déteste tant, celui-ci se fait empoisonner par un assassin qui le condamne donc à mort. Pour s'en sortir, il doit prendre la bénédiction d'une jeune femme et Wraith va monter tout un stratagème pour la piéger, mais au fur et à mesure Wraith tombe sous son charme ce qui va compliquer les choses.
Pour s'approcher de Serena, gardienne d'un objet qui sert à la " destruction" du monde, il va se faire passer pour Josh, un agent Aegis qui va l'aider dans ses missions à la Indiana Jones. On découvre le côté plus tendre et protecteur de Wraith, parce que si au début il est déterminer à prendre la bénédiction de Serena pour vivre, peu à peu il ne va pas pouvoir le faire au risque de mourir et d'entrainer ses frères avec lui.
Serena est une jeune femme au caractère courageux et fort. Elle est une vraie aventurière avec une fascination pour les vampires ( point qui va avantager Wraith). Pour converser sa bénédiction, elle doit rester vierge ce qui va être de plus en plus compliqué vu l'attirance entre les deux personnages. Elle n'hésite pas à remettre Wraith à sa place et jusqu'à la fin du tome elle l'appellera Josh.
Nous les suivons tout au long de leur aventure, riches en rebondissement et surtout face à un ange déchu Byzamoth qui est vraiment fort.... Il aura fallu " des morts" pour parvenir a en venir à bout. Wraith va même réaliser qu'il n'est pas assez puissant tout seul malgré sa volonté et ses " pouvoirs " de démons.
Entre temps, Serena offre sa bénédiction a Wraith ce qui la condamne elle, les passages ou elle se fait soigner par Shade pour prolonger sa vie afin de passer du temps avec Wraith son touchant sans compter tous les moments de bagarre sanglante digne d'une vraie boucherie.
A côté de ça nous rencontrons Lore qui a pour missions de tuer les frères Seminus mais on découvre en même temps que lui
La seule petite déception c'est que j'imaginais Wraith plus fort, plus sombre encore avec l'idée que je m'étais faite dans les tomes d'avant. Mais Serena aura fait fondre cette glace et son amour pour elle est très puissant.
Un très bon tome qui m'a donné envie d'enchaîner tout de suite avec le prochain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
MelvaneMelvane   16 janvier 2013
Elle était tombée amoureuse d'un incube qui avait sans doute utilisé ses tours de démon sexuel sur elle. Le truc, c'était qu'il ne l'avait pas séduite avec de belles paroles et des promesses. Non, il l'avait protégée du danger, il lui avait donné des orgasmes extraordinaires et il avait été gentil avec un chat errant.
Commenter  J’apprécie          110
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   20 avril 2017
- Je t’aime, lirsha, murmura-t-il Wraith. Mon existence avant de te rencontrer n’a été qu’un long cauchemar. Maintenant, c’est un rêve. Grâce à toi.
- J’ai toujours eu des rêves, dit-elle, mais je ne pensais pas qu’ils se réaliseraient un jour. (Elle déposa un baiser tendre sur le front du nouveau-né, puis effleura les lèvres de Wrath.) J’ai tout ce dont j’ai toujours eu envie, et même plus.
Et quand il lui sourit, elle sut qu’il partageait ses sentiments. Pour l’éternité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DexDex   27 décembre 2012
Ma mère disait qu'un homme qui déteste les chats ne vaut pas la peine qu'on s'intéresse à lui, mais que celui qui les aime mérite qu'on le garde. Parce que s'il sait apprécier un chat, il saura également apprécier une femme forte et indépendante.
Commenter  J’apprécie          60
MelvaneMelvane   16 janvier 2013
-Vous êtes un beau parleur, il faut le reconnaitre. Quelque chose me dit que vous laissez des tas de coeurs brisés dans votre sillage.
Il traça une croix sur le sien.
- Je promets d'être sage jusqu'à l'hôtel.
Elle pouffa et se remit en marche.
- Seigneur... merci, Josh.
- Mes amis m'appellent Wraith.
Elle fit la grimace.
- Wraith ? Quel surnom horrible! Je vous appellerai Josh.
Super. Vraiment Super.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Milka2bMilka2b   17 juillet 2013
Le regard de Josh soutint le sien, ses yeux bleu saphir braqués sur elle comme le laser d'un sniper. La jeune femme en eut le souffle coupé, parce que en cet instant, pour lui, aucune autre femme n'existait.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : démonsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Cavaliers de l'Apocalypse Tome 1

Quel est le nom d' Ares lorsque son sceau se brise ?

Pestilence
Famine
Guerre
Mort

8 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : Les Cavaliers de l'Apocalypse, tome 1 : Guerre de Larissa IoneCréer un quiz sur ce livre
. .