AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811217167
480 pages
Éditeur : Milady (17/06/2016)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Reaver est un ange au lourd passé et à l’attitude tout sauf angélique. Suffisamment puissant pour se battre aux côtés des meilleurs guerriers et assez fou pour risquer ses ailes au cours d’une mission en enfer… Car pour sauver Harvester, ange devenue démone sur ordre du paradis, de l’éternité de torture qui lui est promise, il devra l’enlever à Satan lui-même. Mais même s’il parvient à la tirer des flammes, le chemin vers la rédemption sera en enfer.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Tinaju
  18 février 2020
Je voulais absolument lire ce tome car c'est celui qui fait le lien avec la série spin-off de celle ci : Les cavaliers de l'Apocalypse. Je voudrais simplement dire que j'avais adoré ces 4 livres sur les cavaliers que j'avais trouvé innovants et différents de tout ce que j'avais pu lire jusque là.
Mais avec ce tome 6 de Démonica, grosse déception. C'est toujours pareil et j'avoue que je me suis ennuyée.
L'auteure semble être allée au bout de son sujet et de ses idées. Par contre, son écriture fluide est toujours présente.
Donc j'arrète là, sans regret.
Commenter  J’apprécie          90
Nyx
  28 juin 2016
On l'attendait depuis un moment et le voilà enfin, le tome qui réunit les deux séries Demonica et Les Cavaliers de l'Apocalypse. Si vous avez lu les Cavaliers vous vous êtes déjà rendus compte qu'il y a des allusions au personnages de Demonica, surtout les frères Seminus et l'hôpital d'Eidolon. Mais ce tome-ci fait vraiment la jonction. Si vous aimez la série Demonica, il vous faut absolument lire les Cavaliers sous peine d'être perdu.
Dans ce tome, on va suivre Reaver, ex-ange des Cavaliers. Il retrouve peu à peu la mémoire mais reste ce qu'il a toujours été : incapable de suivre les ordres. Il est prêt à tout pour faire ce qui lui semble juste, quitte à prendre de grands risques personnels. Il est prêt à perdre à nouveau ses ailes pour sauver celle qui a tout donné pour le Bien.
Accompagné de mercenaires, il ira en Enfer pour sauver Harvester.
En parallèle de cette périlleuse mission, on en apprendra plus sur l'organisation du Bien qui, franchement, ne fait pas rêver. Les défauts humains sont bien présent au Ciel et les anges, ou les archanges, n'y sont pas à l'abri.
J'ai bien aimé la façon dont l'auteur réuni les deux sagas. On suit, certes, un personnages qui apparait avec les Cavaliers, mais sans Eidolon et ses frères, rien ne serait possible. J'ai d'ailleurs pris plaisir à les revoir. Ils sont amusants.
Bref un tome vraiment plaisant. L'auteur parle de tortures, mais sans sombrer dans le gore ou le vulgaire, pareil pour les scènes érotiques. Bref, un tome réussit.
Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
althea21
  14 juillet 2016
Pour une série dont les premiers tomes m'avaient laissée sceptique, elle s'est drôlement amélioré avec les tomes ! Je suis fan de cet univers original, de ses personnages qu'on ne rencontre pas partout et de ses histoires prenantes.
A chaque tome, je passe un moment excellent, je me laisse happée par le récit de l'auteur et je dévore les pages sans m'en rendre compte. A nouveau, les quelques 500 pages que compte ce tome 6 ont été lues en quelques heures à peine.
Ce que je peux relever de dommageable, c'est le parti pris par l'éditeur d'avoir dissocier Les Cavaliers de l'Apocalypse de cette série alors que tout est absolument lié et surtout, tout suit un seul et même ordre chronologique ! En les lisant dès la sortie, ça va, on ne se trompe pas, mais les futurs lecteurs vont logiquement enchaîner les tomes de Demonica sans penser à lire les Cavaliers entre le 5 et 6... dommage !!
Sinon, j'ai adoré découvrir l'histoire de Reaver et Harvester, leur passé, leur monde d'anges et de démons. Leurs pouvoirs aussi, et n'oublions pas le côté mythologique qui ressort aussi de leur évolution. le moins qu'on puisse dire, c'est que rien n'était gagné pour les deux là, et leur romance a été houleuse, pour notre plus grand plaisir.
Revoir la fratrie seminus des premiers tomes tout en continuant à suivre les vies des cavaliers est vraiment sympathique, j'espère que ça va continuer dans le suivant. C'est important de globaliser les personnages dans ce genre de séries où chaque tome est consacré à un couple différent, ça donne une certaine profondeur à l'histoire.
J'ai donc passé un excellent moment avec ce livre, et j'ai hâte de découvrir la suite et l'histoire de Revenant !
Lien : http://altheasbooks.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefun
  19 août 2016
Je ressors un peu mitigée de ma lecture de ce 6ème tome de Demonica. Même si celui-ci réunit énormément de personnages croisés depuis le début de la saga ainsi que de son spin-off consacré aux Cavaliers de l'Apocalypse, les révélations sur le passé de Reaver m'ont énormément déçue. J'ai néanmoins apprécié les péripéties inventées par l'auteure qui continue toujours son récit dans une logique scénaristique de lutte incessante entre le Paradis et l'Enfer (Sheoul). Et je dois dire que je suis tombée sous le charme de Revenant et de sa rencontre avec la jolie Blasphème qui semble pour le moment peu sensible à son aura de bad boy.....Et cela tombe bien car c'est ce couple qui sera traité dans le prochain tome ! Bref, Brûlante Rédemption ne fait pas partie de mes tomes préférés de la saga, même si, pourtant, j'en attendais beaucoup (et peut-être trop, en fait, d'où ma déception)....Cela dit, vu le peu que l'auteure nous a fait lire sur Blasphème et surtout sur Revenant (que de révélation !), je peux prédire sans me tromper que le 7ème tome de Demonica devrait me réconcilier sans soucis avec cette saga !
Ma note : 16/20
Lien : http://lespassionsdeviedefun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FlorenceRomance
  16 juillet 2018
Après Reaver, voilà l'histoire de son jumeau : Revenant! 😉
Revenant vient de recouvrer sa mémoire et de découvrir qu'il est aussi un ange… mais qui ne peut réintégrer le Paradis à cause de son sang souillé par Satan. Et du côté de l'Enfer, Satan se sert de lui jusqu'à ce que Lucifer vienne au monde. Après ça, Revenant sait qu'il ne sera qu'un pion à leur solde. Et il en veut à Reaver qui a pu vivre au Paradis et dont les erreurs ont gâché sa vie…
Et dans tout ce bordel, arrive Blasphème qui travaille à l'hopital d'Eidelon. Sous prétexte médical, il s'approche d'elle et la désire au plus haut point. Et ce, même s'il sait qu'elle lui cache quelque chose. Lui qui déteste les mensonges et déroger aux règles, il va risque beaucoup pour lui venir en aide… et sauver le monde par la même occasion.
Bon opus qui pourrait conclure cette saga en beauté! 🙂
PS : les autres recueils et nouvelles ne représentent que peu d'intérêt à mon sens, je ne les lirai donc pas.
Lien : https://florenceromance.word..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
viedefunviedefun   19 août 2016
Une femelle blonde vêtue d'un ridicule uniforme violet avec des coeurs bleus sortit de la salle d'examen et il l'attrapa par le bras.
-Vous. Quand Limos pourra-t-elle quitter l'hôpital ?
-Lâchez-moi ou vous perdrez votre main, répliqua-t-elle d'un ton furieux, un sourire mauvais retroussant ses lèvres écarlates. Une menace vaine puisqu'un sort antiviolence protégeait l'établissement, mais c'était mignon à elle d'essayer. Il promena son regard sur le corps voluptueux de l'inconnue. L'uniforme et la blouse médicaux étaient loin d'en dissimuler autant qu'elle semblait le penser. Jolis seins. Il pouvait même les admirer tout en faisant mine d'être fasciné par son badge. Délibérément, il lui tint le bras cinq secondes de plus avant de la relâcher.
-Répondez-moi, docteur Blasphème.
-Allez vous faire voir. Elle s'éloigna à grands pas, et son petit cul ferme était si agréable à reluquer que Revenant n'était même pas en colère. Non, il était intrigué. Personne ne lui disait d'aller se faire voir. A moins d'être sûr de pouvoir se mesurer à lui. En matière de force physique ou de cruauté. Lorsqu'elle eut atteint l'extrémité du couloir, il se matérialisa devant elle, l'arrêtant sur ses pas.
-Répondez-, répéta-t-il.
-Vous n'êtes ni mon patron ni mon compagnon, donc je n'ai pas à répondre à votre impolitesse. Et si j'étais votre compagne, ma réponse serait un coup de lame dans les noix. Alors je vous le répète : allez vous faire voir.
Il banda. Fort. A en avoir mal. Il imaginait sans peine cette tigresse dans son cachot, les poings attachés avec des liens de soie, la peau rosie par son fouet de cuir tandis qu'elle se soumettait à lui de toutes les manières qu'il exigeait.
-De quelle espèce êtes-vous ? Elle se raidit comme s'il l'avait offensée.
-Je suis un faux ange.
Curieux. Elle n'en dégageait pas les ondes. Ni ne se comportait comme tel. Les faux anges étaient connus pour leur caractère aguicheur, leur talent de séduction et leurs petits jeux malveillants. Sans parler de leur libido. Cette femelle aurait dû se frotter à lui comme une chatte en chaleur, attirée par sa noirceur et son pouvoir. Il était temps de tenter une approche différente.
-Si vous répondez à mes questions, je vous laisserai me sucer. En partie, il la testait avec sa proposition salace. En partie. Si elle voulait lui faire une pipe, il ne s'y opposerait pas. Il ui dirait précisément comment s'y prendre. Comment le lécher des bourses jusqu'au gland. Comment l'avaler dans les profondeurs de sa bouche et gémir en le faisant ressortir. Comment utiliser ses dents pour créer un équilibre entre le plaisir et la douleur. Il frissonna, contemplant toutes ces excitantes possibilités.
-Vraiment ? Tapant dans ses mains avec un enthousiasme exagéré, elle le gratifia du sourire le plus superficiel qu'il ait jamais vu.
-J'aurai la permission de mettre en bouche le tuyau à pisse d'un parfait étranger pendant que je m'esquinterai les genoux sur le sol ? Là, devant tout le monde ? Mince, ça va être dur de refuser ! Vous savez quoi ? Je préférerais bouffer du pudding à l'Ebola plutôt que de m'approcher de votre misérable petite bite. (Elle remua les doigts en passant à côté de lui). -Bye !
Oh, celle-là, il devait se la faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefunviedefun   19 août 2016
-Et à propos d'ange, garde tes distances avec Revenant. Elle fronça les
sourcils.
-Qui c'est, Revenant ?
-Le mâle qui était ici pour Limos. Grand. Fan de cuir. Longs cheveux noirs. Un connard.
Ah ! Oui, le connard ! A présent, elle se le remettait. Il lui avait généreusement permis de lui sucer la bite. Il ne doutait vraiment de rien ! Certes, il dégageait une aura de danger et de sexe, et si elle l'avait rencontré en boîte de nuit, elle l'aurait sans doute ramené chez elle. Sauf que c'est lui qui aurait mis sa bouche à profit. Pas elle.
-Je n'avais pas l'intention de traîner avec lui, ni de faire quoi que ce soit avec lui. Pourquoi dois-je garder mes distances ? Le docteur baissa de nouveau la voix.
-C'est un ange déchu. Elle sentit son ventre se nouer. Un ange déchu s'intéressait à elle. De toute évidence, Eidolon ne s'était pas laissé berner par son apparence de faux ange, et même si cela lui déplaisait, au moins lui faisait-elle confiance. Les anges déchus, en revanche, représentaient une menace pour les siens. Ils chassaient les créatures de son espèce pour s'amuser.
-Compris, murmura-t-elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
viedefunviedefun   19 août 2016
Reaver poussa un grognement de douleur et l’espace d’un instant, Harvester se délecta de sa souffrance. La malveillance créait une légère vibration qui se propageait le long de chacune de ses terminaisons nerveuses, alimentant ses centres du plaisir comme une drogue érotique. Décidément, l’A.D.N. de papa n’en finissait pas de se manifester. « Tu es un ange. Ta mère est un ange, et ton père, tout salopard qu’il est aujourd’hui, était un ange au moment de ta conception. Il y a plus de bien en toi que de mal même si Sheoul t’a transformée. Résiste, Harvester ! » Les paroles que Reaver avait prononcées dans la grotte lui revinrent brusquement. Sa mère… Elle n’était morte que trois siècles plus tôt, victime innocente d’un soulèvement mineur au Ciel, d’après Raphaël. Elle n’avait jamais su que Harvester avait chu volontairement, et le fait que sa mère n’ait pas appris la vérité avant de décéder était l’un de ses plus grands regrets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
viedefunviedefun   19 août 2016
-Coucou. (Gem glissa un mot et une rose noire dans la paume de Blasphème). Quelqu'un a laissé ça pour toi. Quel romantique ! Elle salua Tavin d'un signe de la main et lança : - J'y vais ! A plus tard. Blasphème l'entendit à peine. Son regard était collé au papier, à l'écritre cursive qui lui glaça les veines. Enfin, façon de parler, puisqu'elle se piqua sur les épines de la tige et que son sang s'écoula sur son poignet avant de goutter sur le papier. "Je te verrai bientôt. Très bientôt. C'était signé "Revenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RhiaRhia   28 juin 2016
— Bonne chance, vieux.
(Wraith lui donna une tape sur l’épaule.)
Pour un ange, tu ne crains pas.
— Merci. Pour un démon… tu crains.
— Parce que je suis à moitié vampire ?
— Mouais… On va dire ça…
Wraith afficha un grand sourire.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : oieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Cavaliers de l'Apocalypse Tome 1

Quel est le nom d' Ares lorsque son sceau se brise ?

Pestilence
Famine
Guerre
Mort

8 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Les Cavaliers de l'Apocalypse, tome 1 : Guerre de Larissa IoneCréer un quiz sur ce livre