AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Chabouquine38


Chabouquine38
  30 mai 2019
Que dire sur ce volume ? Déjà, que c'est le tome que je redoutais le plus. Étant basé sur Reseph, j'avais peur du résultat, n'étant pas attiré part sa personnalité. J'avoue avoir eu peur pour rien, car contre toute attente, la lecture fut fluide et agréable.

Dans ce dernier volume, nous suivons donc Reseph après qu'il soit redevenu lui-même. Malheureusement pour lui, il a perdu la mémoire et pestilence est toujours en lui, prêt à sortir à tout moment. Il rencontre Jillian, une humaine, qui l'a trouvé évanoui dans la neige, en pleine tempête. À son réveil, il est fidèle à lui-même, c'est-à-dire dragueur, sur de lui et têtu. Avec l'aide de Jillian, il va chercher à savoir qui il est vraiment, tout en ayant quelques brides de son passé. On retrouve aussi les autres cavaliers ainsi que Reaver, ou on a le droit à une véritable révélation.

Du côté des personnages, Reseph bien que mignon, touchant et tout. Je n'ai pas réussi à réellement m'attacher à lui. Je crois que j'étais trop focalisé sur Pestilence, pour vraiment l'apprécié, du moins au début, car plus les chapitres avançaient et plus je l'appréciais. Jillian, elle, m'a séduite dès le début de part son caractère et sa personnalité. Je crois que des 3 compagnes des cavaliers, elle est celle que je préfère le plus. Elle est douce, tendre, aimante et surtout, elle fait confiance en Reseph, alors que personne d'autre ne le faisait. de plus à un moment elle m'a fait trop rire avec sa poêle à frire, elle m'a fait penser à Raiponce.

Pour ce qui est de l'autrice, je n'ai plus rien à dire sur elle, je pense que vous connaissez mon avis dessus depuis le temps. En tout cas, j'aime toujours autant sa plume.

Que dire de plus... que c'est fou, comme d'un tome à un autre, les personnages que vous aimez peuvent devenir détestable. J'adore Thanatos. de plus à un moment, elle m'a fait trop rire avec sa poêle à frire, elle m'a fait penser à Raiponce. J'ai eu envie de lui mettre des baffes. Aux autres aussi, mais plus à lui, surtout pour ses paroles. Sinon, on a enfin la révélation de l'identité du père des cavaliers. Bon, j'étais au courant à cause d'un spoil que je me suis fait toute seule. Mais je n'aurais pas été au courant, j'aurais vraiment été surprise par son identité. Lui vraiment ?

Sinon la fin m'a laissé sur ma faim, sans jeu de mots, je m'attendais à... Plus que ça. Pas à ce que ça se termine aussi rapidement et surtout simplement. de plus on reste avec pas mal de question en suspens, et j'espère trouver les réponses dans le tome 6 de Demonica.

En conclusion : un dernier volume haut en action, et touchant, mais qui m'a laisser un peu sur ma faim à la fin avec un goût d'inachevé. On en découvre enfin plus sur Reseph, qui est un personnage touchant finalement, et on a le droit à deux grosses révélations qui nous laisse sur les fesses.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox