AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Emmanuel C. Jacquart (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070111985
1929 pages
Éditeur : Gallimard (24/01/1991)

Note moyenne : 4.56/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Le théâtre Ionesco est en définitive une mise en scène des figures de la rhétorique. Ses personnages vont de catachrèse en chiasme comme d'autres vont -dans un théâtre plus classique - de la passion extrême à la jalousie meurtrière. Il s'y recontait une histoire. Chez Ionesco, il n'y a pas de récit, il n'y a pas de conte qui se raconte, mais des figure figures sorties d'un Füssli. Ionesco va chercher dans ses cauchemars ces monstres qui tentent de penser l'inconceva... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Marti94
  02 juillet 2020
En 1990, date à laquelle Eugène Ionesco est entré dans la Pléiade, il était l'auteur dramatique vivant le plus joué dans le monde. Cette édition présentée, établie et annotée par Emmanuel Jacquart ressemble à un cadeau d'anniversaire pour ses 80 ans.
Cette belle édition de son "Théâtre complet" nous dévoile son secret : plutôt que d'en pleurer il faut rire des malheurs du monde.
Alors forcément on pense à la Cantatrice chauve, à Rhinocéros ou à La leçon... avec le sourire car le dramaturge d'origine roumaine est un maître du théâtre de l'absurde, sachant utiliser le non-sens et le grotesque comme levier satirique et métaphysique.
Si Ionesco a évolué avec naturel dans le tragi-comique et la dérision grâce à une imagination créatrice débordante il aussi lancé des défis aux conformistes de tous bords et froissé quelques susceptibilités. Mais ce qui compte, c'est qu'il a laissé une empreinte profonde sur le théâtre de son époque.
Lu en juillet 2020
Commenter  J’apprécie          60
PSB
  19 février 2015
Le seule, l'unique, la magnifique édition de référence sur Ionesco. Les notes sont toujours intéressantes, on ne peut qu'apprécier ! Quant aux pièces peu communes, il est toujours bon de les lire - on pourra ainsi obtenir une vision globale de l'oeuvre.
Compléter néanmoins avec les romans/nouvelles/essais/journaux de Ionesco !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Marti94Marti94   02 juillet 2020
Il a lancé son défi aux conformistes de tous bords, froissé quelques susceptibilités, et laissé une empreinte profonde sur le théâtre de son époque.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   02 juillet 2020
Ionesco s'est dit, redit, et parfois contredit. Il a commenté sa vie, il a commenté son œuvre. Certes, sa vie n'est point son œuvre, mais son œuvre reflète sa vie.
Commenter  J’apprécie          00
Marti94Marti94   02 juillet 2020
La Cantatrice chauve, sous-titrée "anti-pièce" et sa jumelle, La Leçon, marque un tournant décisif dans l'histoire du nouveau théâtre.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Eugène Ionesco (101) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eugène Ionesco
Eugène Ionesco : Entretiens avec Claudine Chonez (1975 / France Culture). Par Claudine Chonez. Diffusion sur France Culture du 18 mars au 1er avril 1975. Photographie : Eugène Ionesco, auteur dramatique français (1909-1994) • Crédits : 1975 LEHTIKUVA - AFP. Eugène Ionesco, né Eugen Ionescu, le 26 novembre 1909 à Slatina (Roumanie) et mort le 28 mars 1994 à Paris (France), est un dramaturge et écrivain roumano-français. Il passe une grande partie de sa vie à voyager entre la France et la Roumanie ; représentant majeur du théâtre de l'absurde en France, il écrit de nombreuses œuvres dont les plus connues sont “La Cantatrice chauve” (1950), “Les Chaises” (1952), “Rhinocéros” (1959) et “Le roi se meurt” (1962). Eugène Ionesco est considéré, avec l'Irlandais Samuel Beckett, comme le père du théâtre de l'absurde, pour lequel il faut « sur un texte burlesque un jeu dramatique ; sur un texte dramatique, un jeu burlesque ». Au-delà du ridicule des situations les plus banales, le théâtre de Ionesco représente de façon palpable la solitude de l'homme et l'insignifiance de son existence. Il refusait cependant lui-même la catégorisation de ses œuvres sous la dénomination de théâtre de l’Absurde. « Je préfère à l’expression absurde celle d’insolite. » Il voit dans ce dernier terme un caractère d’effroi et d’émerveillement face à l’étrangeté du monde alors que l’absurde serait synonyme de non-sens, d’incompréhension. « Ce n’est pas parce qu’on ne comprend pas une chose qu’elle est absurde » résume son biographe André Le Gall.
1) De l'enfance à l'adolescence : 01:04 2) De 1938 à 1950 : 13:30 3) Les chaises, le réel, l'imaginaire : 27:00 4) L'unité de son œuvre : 41:24 5) L'évolution de ses pièces : 55:29 6) Brecht et Adamov : 01:10:26 7) L'intérêt de la littérature : 01:23:44 8) Le cinéma : 01:37:31 9) Prix et récompenses : 01:52:19 10) Ses goûts littéraires : 02:06:21 11) Sa conception de la vie : 02:19:43 12) Dernière partie : 02:33:57
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Littérature dramatiqueVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littérature dramatique (842)
autres livres classés : théâtre de l'absurdeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Eugène Ionesco

Eugen Ionescu, alias Eugène Ionesco, est né à Slatina (Roumanie) en ...

1899
1909
1919

12 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Eugène IonescoCréer un quiz sur ce livre