AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253008316
216 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)
3.59/5   27 notes
Résumé :

Une lampe allumée toute la nuit, un store qui ne se relève pas, un regard investigateur ; des riens si l'on veut. Mais autant d'anomalies qui imposent chez Hal Jeffries une conviction : le locataire du quatrième a tué sa femme. Reste à tendre un piège pour obtenir une preuve qui persuadera la police. Et Hal (que l'on n'imagine plus autrement que sous les traits de James Stewart) va se retrouver dans la situation du chasseur c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
tolstoievski
  19 septembre 2020
Pour tous celles et ceux qui ont vu et apprécié le film d'Alfred Hitchcock « Fenêtre sur cour », la première nouvelle de ce recueil sera un très bon moment : c'est rythmé, c'est bien amené, c'est efficace. Toutefois, je tiens à préciser que les ajouts d'Alfred Hitchcock sont loin d'être négligeables : le personnage interprété par Grace Kelly n'existe pas dans la nouvelle de William Irish et est remplacé par une sorte de domestique maniéré façon Nestor dans Tintin ou docteur Watson dans Sherlock Holmes, qui n'a rien de très crédible. Donc, très bien joué M. Hitchcock, sur cette première modification.
Il y a une autre modification d'importance, à savoir que le protagoniste principal n'est pas photographe dans la nouvelle, or, c'est un élément scénique majeur dans le film. Et, là encore, moi qui ne suis pourtant pas toujours fan des interprétations qu'effectue Alfred Hitchcock des nouvelles ou des romans qu'il adapte à l'écran, il faut reconnaître qu'ici c'est un ajout positif et qui donne encore de l'intensité à l'histoire. Ceci explique, selon moi, assez bien le fait que le film était considéré à sa sortie et toujours depuis lors comme une grande réussite alors que les nouvelles d'Irish, sans être délaissées, n'ont pas non plus un succès délirant de nos jours.
Hormis cette nouvelle, que dans l'ensemble j'ai vraiment bien aimé, il me faut encore apporter une autre précision quant aux différentes éditions. On retrouve en effet quantité de variantes, toutes intitulées « Fenêtre sur cour et autres nouvelles » (ou histoires) mais dont les nouvelles constitutives ne sont pas forcément voire presque jamais les mêmes. En ce qui me concerne, je possède l'édition de la Découverte qui propose, outre la nouvelle titre, Un Plat qui se mange froid ; Pour le reste de sa vie ; Dans la gueule du lion ; Un Détective amateur ; L'Engrenage ; Divorce à l'américaine I & II ; L'Argent parle.
Dans l'ensemble, c'est un recueil assez solide mais dont les nouvelles autres que Fenêtre sur cour ne m'ont pas vraiment emballé. L'auteur tient souvent à faire en sorte qu'il y ait une pirouette finale ce qui n'apporte, selon moi, pas toujours grand chose, et surtout pas en crédibilité.
L'auteur utilise les vieilles recettes de la littérature policière, qui du suspense, qui du mystère, le tout agrémenté parfois d'un bon vieux compte à rebours des familles comme Dans la gueule du lion. Alors, il n'y a pas à dire, ça fonctionne à peu près, mais, en ce qui me concerne, ça ne m'embarque pas, je n'y crois pas trop, ça fait très " tiré par les cheveux ", très écrit.
Dans L'engrenage, par exemple, un pauvre brave type, poussé par le besoin, en vient à fomenter un genre de braquage de son ancien patron. Et puis, paf !, de pas de bol en pas de bol, tout part en vrille dans une surenchère meurtrière digne d'un tueur à gage pour finalement conclure sur une pirouette un brin coconne.
Dans Un plat qui se mange froid, un père cherche à venger et/ou à élucider la mort soi-disant accidentelle de son fils. Pour ce faire, il va imaginer une immense mise en scène que je considère hautement improbable. Ça fait une nouvelle, mais je n'y crois pas du tout, c'est un truc très artificiel, qu'on ne voit qu'au cinéma (ou dans les nouvelles d'Irish !). Pour Divorce à l'américaine, pareil et finalement, hormis la nouvelle titre, je trouve à toutes les autres un côté désagréable d'exercice d'écriture et pas forcément d'expérience de vie.
Certains lecteurs aiment bien la mécanique millimétrique d'un scénario, quitte à ce que l'ensemble paraisse peu vraisemblable. Moi, je suis beaucoup plus sensible à la vision de la vie que nous transmet un auteur au travers de ses personnages et des situations qu'il décide de nous présenter.
Voilà sans doute pourquoi, dans l'ensemble, j'ai une impression mitigée vis-à-vis de ce recueil. Ceci est bien évidemment à prendre avec beaucoup de pincettes car, tout cela dépend infiniment de votre sensibilité de lecteur au départ, comme je l'ai précisé plus haut. N'hésitez donc pas à consulter d'autres avis ou, mieux encore, à vous faire votre propre opinion en découvrant vous-même ce recueil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ZAPATARTHURUS
  14 janvier 2020
Fenêtre sur cour et autres histoires est un recueil de six nouvelles de l'auteur américain William Irish, pseudonyme de Cornell Woolrich (1903-1968). Ces nouvelles sont parus pour la première fois dans des magazines américains que l'ont appelaient des "pulps" : c'étaient des revues avec des histoires policières ou de sciences-fictions à très bas prix très populaires aux Etats-Unis au début du vingtième siècle.
Ces six nouvelles sont très originales, de vrais petits bijoux, très faciles à lire. La première de ce recueil, Fenêtre sur cour, a donné naissance ensuite au célèbre film d'Alfred Hitchcock.
William Irish est un auteur à découvrir absolument !
Commenter  J’apprécie          90
allyx76
  20 mars 2021
Un recueil de 8 nouvelles dont Hitchcock a tiré certains de ses films. On y retrouve bien cette ambiance des années 50 où la police ne disposait pas encore des moyens d'aujourd'hui, notamment les traces ADN. Malgré tout, ces histoires sont captivantes, souvent en huis clos, au sein d'un même immeuble, où les apparences sont si trompeuses.
Commenter  J’apprécie          60
steph5977
  26 décembre 2020
bof bof bof pour ce recueil de nouvelles dont seule la première m'avait vraiment attirée, j'avais entendu parler du film et généralement j'utilise les nouvelles pour voir si le film pourrait me plaire mais cette fois-ci ça ne sera pas le cas. C'est braiment trop court pour se faire une idée et les 6 autres nouvelles sont également trop brève pour apprécier le talent de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   04 janvier 2016
Je ne connaissais pas leur nom, je n'avais jamais entendu leur voix. A vrai dire, je ne les connaissais même pas de vue, car, à cette distance, leurs visages étaient trop petits pour que je puisse identifier leurs traits. Et pourtant, j'aurai pu établir un emploi du temps de leurs allées et venues et de leurs activités journalières. C'était mes voisins de derrière.
Évidemment, je pense que c'était une sorte d'espionnage, cela aurait même pu passer, à tort, pour la concentration fiévreuse d'un voyeur. Ce n'était pas ma faute, telle n'était pas mon intention. Le fait est que, à l'époque, mes mouvements se trouvaient strictement limités. Je ne pouvais aller que de la fenêtre à mon lit et du lit à la fenêtre, et c'était tout.

[Fenêtre sur cour]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
tolstoievskitolstoievski   19 septembre 2020
La curiosité est l'un des ressorts humains les plus forts. Elle est presque irrésistible. L'espoir de gagner quelque chose sans rien faire est aussi un attrait.

UN PLAT QUI SE MANGE FROID.
Commenter  J’apprécie          30

Video de William Irish (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Irish
Fenêtre sur cour - Trailer (1954)
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2127 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre