AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748505743
Éditeur : Syros (04/01/2007)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Buddy aime bien raconter des histoires.
Pourtant, cette fois, Buddy n'invente rien : il a vu ses voisins tuer un homme, et devient alors un témoin gênant... Par un grand maître du suspense, auteur de Fenêtre sur cour, La Sirène du Mississipi et La Mariée était en noir.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  05 avril 2017
J'avoue avoir choisi ce livre par hasard dans le rayon « adulte » d'une bibliothèque, simplement à cause du nom de l'auteur pour le Challenge ABC… Par contre, une fois chez moi et en enregistrant ce livre sur Babelio et Livraddict, je me suis rendu compte qu'à la base, ce roman est un polar jeunesse/ado imprimé aux éditions Syros. La version que j'ai empruntée est en gros caractères et sans illustrations. Cela ne m'a pas dérangée, toutefois je reconnais avoir été surprise, car la couverture des éditions Encre Bleue fait très adulte et ne reflète pas très bien l'ambiance du récit… Celui-ci met en scène Charlie, alias Buddy, un enfant qui a l'imagination fertile : il s'invente des choses pour sortir de son quotidien misérable. J'ai adoré le fait que l'on soit directement dans l'action. Tout se passe en une nuit et les faits sont rapportés en temps réel. Par le regard de Buddy, on va assister à un meurtre violent de la part d'un couple avide d'argent. Pour dissimuler les preuves, le mari se débarrasse du corps de façon bien sanglante qui rappelle « le Père Noël est une ordure »… Dès le début, l'auteur annonce la couleur : il y a eu un crime et le pauvre Buddy, unique témoin de la scène, est en danger. Malheureusement pour lui, personne ne le croit. Tel le garçon qui criait au loup, la crédibilité du jeune garçon n'existe plus à cause de ses nombreux propos imaginaires…
Ce livre se dévore très vite, car il n'y a qu'une centaine de pages et le rythme donne envie de lire à toute allure. En effet, plusieurs éléments rendent la lecture addictive : une course-poursuite haletante, des tueurs qui n'hésitent pas un seul instant à tuer un môme, un bon suspense avec de la tension, notamment quand Buddy est seul et enfermé chez lui, etc. Pour un habitué du polar, le scénario est, évidemment, très attendu et vraiment classique, toutefois je trouve que ça fonctionne bien. La plume de William Irish est immersive et dynamique, si bien que l'on rentre facilement dans l'histoire. J'ai passé un bon moment ! On a là un premier thriller prenant et sans temps morts à découvrir dès 10/11 ans !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
Nadouch
  24 août 2016
Un court roman en (presque) temps réel, durant lequel le jeune Buddy est successivement témoin d'un meurtre, traité d'affabulateur, puis mis en danger par les meurtriers.
Une écriture très visuelle, quasi cinématographique, qui donne envie de découvrir ce grand nom du roman noir à travers une oeuvre plus consistante.
Mon édition était une édition en gros caractères, donc pour adultes a priori, ce n'est donc qu'après lecture que j'ai constaté que ce roman était désormais considéré comme destiné à la jeunesse, voire étudié en classe. Il est pourtant loin d'être évident, mais le processus d'identification à Buddy peut marcher je pense. Néanmoins, cela reste très noir (danger imminent pour l'enfant, belle course-poursuite...), mais très classique, donc à découvrir.
Mais très court, donc ne laissera pas un souvenir impérissable !
Commenter  J’apprécie          130
olivberne
  09 janvier 2013
Un roman policier pour la jeunesse, simple, facile mais efficace. Lorsque je l'ai étudié avec des élèves, ça a toujours fonctionné, les élèves l'ont souvent apprécié.
Il se passe dans le Bronx, avec un adolescent qui est témoin d'un meurtre et qui va se transformer en enquêteur puis en justicier, alors que personne ne le croit, son père en particulier. Ce roman n'utilise pas seulement des thèmes qui plaisent à l'adolescence, il reprend aussi les thèmes de l'histoire de la littérature. le héros, c'est Cassandre que personne ne croit, c'est un chevalier du moyen-âge, c'est le héros du conte et un personnage de roman d'apprentissage et picaresque. C'est de plus bien raconté, avec de courtes descriptions et de nombreux rebondissements.
C'est un peu dommage que le récit soit un peu enfantin parfois, mais c'est normal, il reste un roman pour la jeunesse.
Commenter  J’apprécie          120
les5BdeJacquesPrevert
  26 octobre 2012
J'ai bien aimé ce livre car il y avait beaucoup de suspens et beaucoup d'action!
J'ai bien aimé le moment où le garçon aperçoit au milieu de la nuit 2 personnes en train de commettre un meurtre.Ce livre est vraiment génial!!
J'ai été un peu entrainée!!!
Mais ça aurait été bien si il y avait eu une suite car le livre est un peu court (122 pages)
angèle 26/10/12
************************************************************************************************
J'ai trouvé ce livre très intéressant car cela nous montre qu'il ne faut pas mentir trop souvent.
J'ai bien aimé Buddy car il était déterminé pour montrer qu'il ne mentait pas.
Ce livre m'a donné du fil à retordre, parce que des fois j'ai eu du mal à comprendre.
J'ai remarqué que dans la même collection il y avait un livre que j'ai déjà lu : "ippon"
Je vous conseille de lire ce livre .
Adrian 9/01/2013
Commenter  J’apprécie          80
Calligramme
  29 septembre 2012
Voilà une lecture bien sympa pour des élèves de 1ère année par exemple! Et pas des moindres puisque l'auteur est un grand maître du policier (on lui doit le fameux Fenêtre sur cour repris par Hitchcock).
Dans ce roman, on fait la connaissance du jeune Buddy. Il aime bien raconter des histoires et c'est vrai que la vérité n'est pas son fort. Un soir, alors qu'il prend l'air, il assiste à une scène terrible : ses voisins assassinent un individu. Buddy devient un témoin assez gênant et quand il se décide à dire ce qu'il a vu, personne ne le croit. Pour une fois qu'il dit la vérité…
L'auteur est effectivement un grand maître du suspense : alors que le roman est très court, je me suis senti sous tension tout au long de la deuxième moitié du roman. Il y a un côté sadique dans l'histoire qui m'a donné du jeune Buddy l'image d'un gamin pathétique qui perd son enfance sans vraiment comprendre le monde des adultes. le rythme est bien soutenu, on ne s'ennuie pas et on fait le tour du roman en une petite heure à peine. J'ai trouvé les mots assez visuels : on s'imagine bien les scènes et l'histoire défile comme si on était devant un film.
Si on aime le gore, certaines scènes sont vraiment chouettes (celle de la valise par exemple…). Avouons-le tout de même, on reste loin des Saw et les âmes sensibles devraient pouvoir fermer l'oeil pendant la nuit. Quoique, après ça, vous n'oserez peut-être plus rester seul le soir si vous avez osé mentir pendant la journée ;) !
Lien : http://www.blog.livremot.be/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
olivberneolivberne   26 avril 2014
Et puis ç'avait été cette nuit...On avait l'impression qu'elle était faite de goudron fondu qui vous dégoulinait dessus. En ce mois de juillet, il faisait chaud partout, mais dans Hold Street, c'était vraiment l'enfer. Buddy essayait en vain de trouver le sommeil ; les draps étaient moites et collaient à son corps. P'pa n'était pas à la maison, car il travaillait la nuit. Les deux chambres ressemblaient à un four dont tous les bruleurs auraient été allumés. Finalement, Buddy prit son oreiller et enjambant le rebord de la fenêtre, sortit sur l'escalier d'incendie, pour voir si l'on y respirait mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
SaiwhisperSaiwhisper   04 avril 2017
Buddy dut raconter son affaire une seconde fois, mais la répétition ne la rendit pas plus facile à dire. L'homme se contenta de le regarder. Dans son esprit, Buddy avait imaginé que, son récit à peine terminé, se déclencherait une sorte d'alerte générale, une ruée de tous les occupants du commissariat vers les voitures de police dont les sirènes hausseraient leur clameur au milieu des ordres frénétiquement hurlés. C'était toujours comme ça que les choses se passaient dans les films. Mais, dans la vie réelle, l'homme assis derrière le bureau se contentait de le regarder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SaiwhisperSaiwhisper   04 avril 2017
La femme regarda longuement Buddy. [...] Il y avait quelque chose dans ce regard qui vous transperçait. C'était comme si la mort vous avait regardé. Jamais encore Buddy n'avait vu un regard pareil, si calme, si profond, si froid, si dangereux...
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   03 avril 2017
Son autre monde n'avait ni frontière ni limites. On pouvait y faire ce qu'on voulait, aller n'importe où. Il vous suffisait pour cela de rester assis, bien tranquillement, et de penser, pour inventer à mesure. Le monde de l'imagination. Buddy y faisait beaucoup de choses, mais il apprenait à les garder secrètes, car on lui disait qu'il était trop grand maintenant pour ça, et on lui flanquait des taloches en le traitant de menteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LasCazesCDILasCazesCDI   09 décembre 2015
Quand il va revenir à lui, il nous flanquera les flics aux fesses!
Commenter  J’apprécie          30
Videos de William Irish (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Irish
Les Maîtres Du Mystere - La Mariée était en noir de William Irish.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1653 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre