AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782809413380
120 pages
Éditeur : Panini France (09/06/2010)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Dans une ville où la loi n'est qu'un jeu, le jeune Matt Murdock est entraîné dans un tourbillon de violence dans le quartier de Hell's Kitchen. Il se retrouve au coeur d'une guerre de pouvoir et de vengeance entre le Caïd, son plus efficace tueur Bullseye et une femme fatale répondant au doux nom d'Eliza... Ce 100 % Marvel daredevil noir accueille un récit complet de la nouvelle collection qui plonge les figures emblémat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Aurorum
  19 juillet 2015
La série Marvel noir a pour but de transposer l'univers de ses super-héros dans les années de la grande dépression américaine (entre les années 30 et les années 50), ambiance polar noir garantie !
Déjà amatrice du genre, vous rajoutez un de mes justiciers préférés et le tour est joué ! On retrouve donc Matt Murdock aka Daredevil avec ses compagnons majeurs, Foggy Nelson et son némésis de toujours, Kingpin.
Au coeur de l'histoire : l'assassinat de papa Murdock, Battlin' Jack, un rival, une femme et un mystérieux tueur très à l'aise avec des couverts ...
Malgré une refonte de certains détails, cette mini-série garde le parfum de la série originale ! La partie graphique est superbe et comble peut être quelques facilités du scénario ... Bref, une bonne lecture mais pas indispensable ;)
Commenter  J’apprécie          10
Yaneck
  25 juin 2013
EXTRAIT "Marvel Comics a voulu donner une tonalité plus sombre, plus polar, à un certain nombre de ses personnages, ce qui a amené la création de la ligne Marvel Noir. Après Spider-Man, Wolverine, et les X-Men, c'est Daredevil qui a eu droit à ce petit jeu.
Malheureusement, l'originalité recherchée est totalement absente. La faute à une série qui baigne depuis bien longtemps déjà dans l'ambiance spéciale voulue pour cette collection."
Lien : http://www.chroniquesdelinvi..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AurorumAurorum   19 juillet 2015
Là où l'on peut s'isoler du monde extérieur, c'est chez soi, en principe. Pas moi. J'entends chaque souris dans les murs, chaque battement de coeur de mes voisins. Je sais avant elle qu'une femme est enceinte. Un vieux chinois m'a enseigné la méditation. Parfois, ça rend la ville supportable. Mais parfois, je n'arrive pas à faire le vide. Comme ce soir. Fine couche de glace sur des eaux profondes. Si je pouvais atteindre le fond, je me reposerais. Je rêve d'un havre de paix. Mon chez-moi est une prison dans ma tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AurorumAurorum   19 juillet 2015
Parfois, la ville m'écrase. Je détecte chaque carburateur ayant besoin d'un réglage. Chaque poisson un jour moins frais que le prétend le marchand. Le métro sous mes pieds me fait l'effet d'un monstre grimpant le long des tibias. Chaque grincement de frein est une aiguille dans mes tympans, un son si vif qu'il a des couleurs.
Commenter  J’apprécie          20
AurorumAurorum   19 juillet 2015
Hélas ça n'en fait qu'un. Il y en a des dizaines d'autres dans cette rue. Un millier dans ce quartier. Cent mille dans cette ville. Et je suis seul mais j'ai un avantage, je suis chez moi. Depuis toujours. Pour le meilleur ou le pire.
Commenter  J’apprécie          30
AurorumAurorum   19 juillet 2015
Qu'est un héros sans un vilain ? Dans ton cas, un pauvre aveugle. Seul avec ses souvenirs et ses rancunes. Un enfant blessé n'ayant jamais voulu grandir. Excuse l'expression mais j'espère que tu verras que je t'ai fait un cadeau. Je t'ai appris à douter à nouveau. Et sais-tu ce qui ne peut exister sans le doute ? L'espoir.
Commenter  J’apprécie          10
AurorumAurorum   19 juillet 2015
J'ai connu certains des Hudson Dusters dans mon enfance et beaucoup d'autres gens qu'Orville Halloran a expédiés à la morgue. Je n'ai pas pu les sauver tous. Mais ceux que l'on ne peut sauver, on les venge. Ça ne les ramenera pas mais le message est clair ... Hell's Kitchen n'est pas à prendre.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : hell's kitchenVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1992 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre