AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Anna Caritas tome 1 sur 6
EAN : 9782896576654
Editions Les Malins (01/01/2018)
4.2/5   148 notes
Résumé :
Le retour de Marianne Roberts au prestigieux collège Anna Caritas semble avoir enclenché une série d'événements bizarres dans la petite ville de Saint-Hector. William Walker n'a jamais cru à ce genre de phénomènes. Pourtant, lorsque lui et ses amis décident d'interroger l'au-delà, ils réveillent quelque chose d'étrange dans la maison de Sabrina Viau, et bientôt, cette force surnaturelle semble s'attaquer à eux sans répit. Forcé d'admettre son impuissance face à l'en... >Voir plus
Que lire après Anna Caritas, tome 1 : Le sacrilègeVoir plus
L'asile du Nord, tome 1 : Camille par Paquin

L'asile du Nord

Carine Paquin

4.30★ (407)

3 tomes

Les yeux jaunes, tome 1 : Premiers jours par Godbout

Les yeux jaunes

Yvan Godbout

3.50★ (539)

4 tomes

C.R.A.A.V., tome 1 : Thérapie de choc par Drouin

C.R.A.A.V.

Véronique Drouin

3.87★ (106)

5 tomes

Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 148 notes
J'ai eu le plaisir de lire le sacrilège, tome un de la série Anna Caritas de Patrick Isabelle, grâce aux éditions Kennes et net galley.
Le retour de Marianne Roberts au prestigieux collège Anna Caritas semble avoir déclenché une série d'événements bizarres dans la petite ville de St-Hector. William Walker n'a jamais cru à ce genre de phénomène. Pourtant, lorsque ses amis et lui décident d'interroger l'au-delà, ils réveillent quelque chose d'étrange dans la maison de Sabrina et, bientôt, cette force surnaturelle semble s'attaquer à eux sans répit. Forcé d'admettre son impuissance face à l'ennemi invisible, William, accompagné de ses fidèles complices, Anthony et Gabrielle, n'aura pas d'autre choix que de se tourner vers celle qu'il essayait d'éviter à tout prix : Marianne.
Le sacrilège est le premier tome de cette série. L'auteur nous explique pas mal de choses au début de ce premier tome, notamment le contexte dans lequel ces jeunes gens ont eu l'idée de faire du Ouija. J'ai trouvé ça très intéressant et même si l'auteur pose les bases, il n'y a pas de longueurs à proprement parler.
Patrick Isabelle sait faire monter la pression et arrive à nous faire sursauter à certains moments.
Le narrateur est Will, un jeune garçon à qui j'ai eu du mal à m'attacher. Sa façon de narrer les événements ne m'a pas toujours convaincu, j'ai eu un peu de mal avec son ton. Il m'a paru trop détaché par moment, comme s'il n'était pas réellement impliqué dans ce qui se déroule suite à la séance de Ouija.
Le sacrilège est un roman qui m'a intéressé, j'ai apprécié l'ambiance très particulière de ce pensionnat et de la petite ville de Saint Hector,
Certaines scènes sont réussies et foutent le frousse. C'est vraiment pas mal du tout et je serais curieuse de lire le tome deux.
Même si c'est un bon roman, je n'ai pas eu de coup de coeur à cause de Will et du ton de ce roman même s'il y a de très bonnes choses dedans. Je pense qu'il pourra plaire à de nombreux adolescents et jeunes adultes.
Anna Caritas est une série prometteuse, et je suis vraiment très curieuse de lire le tome deux :)
Ma note : 4 étoiles.
Commenter  J’apprécie          280
Tout d'abord un grand merci à Netgalley et aux Editions Kennes pour ce partenariat très apprécié. D'habitude, je n'aime pas les histoires de sorcellerie, mais comme ce livre s'adresse à des adolescents, il est nettement plus soft que de tels romans destinés aux adultes, et de ce fait je l'ai beaucoup aimé. Grâce à Netgalley, je redécouvre les charmes des livres jeunesse et c'est vraiment plaisant.

Anna Caritas n'est pas une personne mais un ancien couvent devenu un collège prestigieux à Saint-Hector, une petite ville canadienne. Des familles riches y envoient leurs enfants, comme le rocker John Roberts qui a emménagé dans un manoir de la périphérie quelques années auparavant. Sa fille Marianne y a été scolarisée jusqu'à ce que le chanteur et sa femme meurent dans des circonstances étranges trois ans avant les faits relatés dans le livre. Marianne a quitté la ville durant ce laps de temps, puis y revient, ce qui déclenche la machine à ragots de cette petite communauté où tout le monde se connaît. Elle a la réputation d'être une sorcière et tous les élèves la fuient comme la peste.

Nous suivons un petit groupe d'adolescents, il y a Will le narrateur, Anthony son meilleur ami, Gabrielle sa petite amie et Sabrina, meilleure amie de la précédente. Sabrina est plutôt antipathique et prétentieuse. Un soir que ses parents sont absents, elle invite ses amis, ainsi que Maddox, le champion du collège et deux autres filles. Ils boivent de l'alcool et jouent au Ouija. Au début seule Sabrina prend le jeu au sérieux, les autres n'y croient pas. Des phénomènes étranges se passent dans le salon durant la partie, mais Sabrina insiste pour continuer. Finalement, ils libèrent une entité et le jeu tourne au drame. le salon est dévasté, Laurie s'enfuit et se fait renverser par une voiture.

A partir de ce moment, les évènements malheureux s'enchaînent, Sabrina se met à dépérir, Will se sent épié, des dissensions apparaissent entre les amoureux. Si Anthony fait comme si rien ne s'était passé et veut oublier cette malheureuse soirée, Will et Gabrielle désirent aider Sabrina, même contre sa volonté, pour ce faire ils demandent de l'aide à Marianne qui semble en connaître un rayon sur le sujet.

Quelques passages sont effrayants, mais restent assez soft vu le jeune public à qui est destiné le livre. On ne se complaît pas dans le glauque et le macabre, ça reste léger et très agréable à lire. Il y a une réflexion sur l'amitié et sur les forces du mal, sur le fait de juger selon les apparences. Les personnages sont plutôt sympathiques en dehors de Sabrina. Les plus intéressants sont Will et Marianne. Il reste beaucoup de questions à la fin du roman, aussi suis-je impatiente de découvrir la suite prévue pour cet automne.

Certaines tournures de phrases sont inhabituelles, mais on a rarement l'occasion de lire des auteurs canadiens. J'ai beaucoup aimé ce roman et je le recommande chaleureusement.
#AnnaCaritas #NetGalleyFrance
Lien : https://patpolar48361071.wor..
Commenter  J’apprécie          232
#AnnaCaritas
#NetGalleyFrance

J'ai adoré ce livre, qui destinait aux adolescents, traite des esprits maléfiques et des conséquences auxquelles se frottent les personnes qui décident de jouer avec un ouija.

Anna Caritas est un collège célèbre, qui attire énormément d'élèves, les gens n'hésitant pas à déménager à Saint Hector, pour pouvoir y scolariser leurs enfants. Parmi ses élèves, il y a William Walker, Anthony, Gabrielle, Marianne Roberts, Sabrina...
Marianne Roberts est considéré comme mystique, depuis que son père et sa belle-mère ont été retrouvé morts dans leur manoir, et ce, de façon très étrange. Anthony et Gabrielle forme un couple uni, qui passent leurs temps à se bécoter comme tout bons adolescents amoureux, William Walker est notre héros, tout du moins, celui qui va nous raconter l'histoire qu'il a vécu avec ses amis.
Lors d'une soirée chez Sabrina, ils vont décider de jouer avec une planche de ouija, et depuis plusieurs drames ont eu lieu dans la ville, drames qui ont dans le pire des cas, entraînés la mort.
J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture avec ce livre, j'aime les histoires traitant de possession, d'exorcisme, d'esprits maléfiques, et je dois dire qu'avec ce livre, j'ai été gâtée, et comme il s'agit d'un tome 1, je sais déjà que j'aurais la chance de me replonger dans une aventure se déroulant dans ce drôle de collège, surtout qu'il reste pas mal de point à éclairer à la fin de ce premier tome.
Commenter  J’apprécie          220
William, jeune adolescent vit à St-Hector depuis toujours, contrairement à certains de ses collègues qui n'y sont que pour la prestigieuse institution scolaire Anna Caritas. Un soir, lors d'une petite soirée organisée par une amie, la bande décide de jouer à Ouija... Mal leur en pris, parce que, croyez-moi, ça prend !!! Et malheureuse, le jeu qui ne devait qu'être divertissant, devient des plus sanglants et effrayant ! C'est un premier tome, mais l'histoire en soi est vraiment complète. Début, milieu et fin, bien sur, ouverte, mais qui clôt l'épisode de Sacrilège... Des personnages attachants, surtout William et Marianne. de l'action en veux-tu en voilà. Des frissons, de l'angoisse, une bonne montée de tension... Bref, une bonne lecture... et je vais lire le deuxième tome, c'est certain.
Commenter  J’apprécie          190
Un bon roman horreur / jeunesse. L'histoire est pas mal, l'atmosphère bien retranscrite et les personnages bien fouillés pour un premier tome. Je vais entamer de ce pas le 2ᵉ opus. Par contre, l'écriture québécoise fait mal au yeux et est parfois une insulte à la langue française. J'y suis habitué avec Patrick Senécal par exemple, et ça ne me gène pas. Mais cet auteur dépasse un peu les bornes.
Commenter  J’apprécie          210

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Malgré son jeune âge, elle maquillait le contour de ses yeux au crayon noir, ne faisant qu’accentuer les cernes qui assombrissaient déjà son regard. Ses vêtements avaient l’air délabrés, mais elle les portait fièrement, avec une nonchalance peu commune chez les filles de son âge.
Les commères de la ville racontent que les chats crachaient sur son passage, qu’il valait mieux ne pas la regarder droit dans les yeux ni même l’effleurer. On parlait d’elle comme on aurait parlé d’une bestiole. C’était le mouton noir de Saint-Hector.
Celle dont on ne doit prononcer le nom qu’à voix basse, en serrant les dents.Mes amis et moi, nous ne fréquentions pas encore le collège,dans ce temps-là. Mais nous savions tous qui était Marianne.
Elle représentait une espèce de modèle inatteignable. L’image parfaite de la rébellion. Elle était ce que nous aurions voulu être. Tous diront le contraire, évidemment. Moi, je sais que c’est vrai.
Commenter  J’apprécie          40
— J’ai fait des choses que j’aurais pas dû faire. J’ai joué avec le feu et j’ai tellement aimé ça qu’à un moment donné, je me suis perdue là-dedans… Je pense que c’est ça qui m’a coûté mon père. Je l’ai peut-être pas fait exprès, mais les trucs que j’ai faits, ça a fini par me revenir en pleine face. Ce jour-là, je me suis promis de plus jamais toucher à ça. De plus jamais y penser, même pas un peu. Rien de bon peut en ressortir, crois-moi! Y a des forces qu’il vaut mieux pas réveiller…
Commenter  J’apprécie          80
J’ai regardé autour de moi, médusé. Les deux lampes du salon avaient été pulvérisées et leurs morceaux s’étaient éparpillés sur le plancher. Idem pour les bibelots de porcelaine. Par terre, à côté de la télévision bousillée, la planchette rouge gisait à l’envers, immobile. Comment était-ce possible? Je n’avais pas pu inventer cela. C’était comme si l’objet avait été propulsé par un retour d’élastique… une force invisible. Ni Sabrina ni Maddox n’auraient pu faire ça. Ça dépassait tout entendement.
Commenter  J’apprécie          50
Il y a eu un autre son de cloche suivi d’une vibration. Gab a activé son écran et je me suis approché d’elle pour voir.
C ENCORE DANS MAISON ! J’AI
Il n’y avait rien d’autre sur l’écran, juste ces mots écrits avec empressement qui finissaient abruptement. Mon cœur s’est emballé. Peu importe ce qu’elle pouvait bien insinuer, plus que jamais, je refusais de retourner là-bas. Mais le regard apeuré de Gabrielle m’a jeté par terre. Elle s’est mise à trembler. Un autre son de cloche.
AIDE-MOI
Commenter  J’apprécie          50
Si je m’étais retourné, j’aurais peut-être remarqué la silhouette sombre, de l’autre côté de la rue, qui m’épiait
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Patrick Isabelle (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Isabelle
Patrick Isabelle vous lit le début du troisième tome d'Anna Caritas ! Avez-vous hâte de le lire ?
autres livres classés : horreurVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (384) Voir plus



Quiz Voir plus

Avez-vous bien lu Anna Caritas T:1, Le sacrilège?

Chez qui se déroule la fête?

Justin Chen
Maddox Gauvin
Gabrielle Vanier
Sabrina Viau
Sœur Catherine

6 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Anna Caritas, tome 1 : Le sacrilège de Patrick IsabelleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..