AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
L'Attaque des Titans tome 16 sur 34
EAN : 9782811620950
200 pages
Pika Edition (04/11/2015)
4.43/5   118 notes
Résumé :
Le Bataillon d’exploration est parvenu à déjouer la machination orchestrée contre lui par les Brigades centrales et à renverser le gouvernement. À présent, il ne reste plus qu’à mettre Historia sur le trône. L’équipe de Livaï a réussi à localiser Eren et Historia, mais les délivrer ne sera sans doute pas une mince affaire...
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique

Avec des couvertures souvent dans la lignée des manhwa 1ère génération, et des graphismes pas spécialement engageants, c'est à reculons que j'ai débuté cette série sans doute en passe de devenir culte. Au final j'aime beaucoup, même si…

Nous sommes dans un univers à la fois post-apocalyptique et dystopique où les titans ont pris le pouvoir sur terre, et où l'humanité survie en se réfugiant derrière les nouvelles murailles de Chine que sont les Murs Maria, Rose et Sina… Enfin, ça c'est que nous disent les personnages qui croient sur parole la propagande gouvernementale ! Je gage que la réalité doit être tout autre… ^^

Au fil des pages on comprend très vite qu'ont puise joliment dans les belles traditions du récit catastrophe à la sauce Kaiju Ega et des récits survivalistes à la sauce George Romero. Car après tout, ces titans anthropophages insensibles à la douleur et avec lesquels on ne peut communiquer ressemblent fortement à des zombis géants… ^^

Au final, on se retrouve avec une espèce d'"Evangelion" steampunk mâtiné d'une bonne dose de "Claymore" car on retrouve des éléments clés des oeuvres Hideaki Anno et de Norihiro Yagi (le détournement des codes du film de guerre par exemple).

De la même manière je me suis demandé comment les personnages de ce manga pouvaient être aussi passifs :

- dans le cadre d'une guerre totale, 1/3 des effectifs sont cantonnés au flicage de la population intra-muros

- les contestataires sont systématiquement envoyés dans le bataillon d'exploration, dont les membres sont systématiquement envoyés en mission suicide (l'auteur joue même sur les répétitions, le même schéma revenant plusieurs fois : espoir de la population devant une nouvelle expédition du bataillon d'exploration, le bataillon d'exploration se fait décimer et la majorité de ses membres meurent dans le ventre des titans, désespoir de la population qui ne sait plus à quels saints de se vouer…)

- la recherche scientifique est sciemment sabotée quand elle n'est pas interdite

- personne ne sait quand et comment les murs ont été construits (c'est l'oeuvre de Dieu disent les dévots…)

- personne ne sait ce qu'il y a au-delà des murs… pire, personne ne sait ce qu'il y avait avant les murs…

Ça fait déjà beaucoup : je parie sur un lavage de cerveau collectif de la population, maintenu sous tutelle la peur permanent des titans croquemitaine que personne n'avait jamais vu avant l'attaque du Mur Maria par le titan colossal…

L'auteur joue donc avec les théories à la con des néo-cons (théorie du choc, et plus particulièrement cette vaste fumisterie du choc des civilisations), utilisées pour faire faire peur aux peuples du monde entier et les obliger à trimer pour une élite qui possédera bientôt 80% des richesses mondiales alors que cela fait déjà longtemps qu'elle ne sait plus quoi faire de son pognon…

On sent bien également dans plusieurs passages que les titans ne sont qu'une variable d'ajustement de la population et de son contrôle, un peu à la manière des révolutions dans l'arrière du train du "Snowpiercer".

Le naming presque intégralement germanique ne doit pas nous faire oublier une famille royale complètement coupée du reste de la société, des conflits entre juntes militaires qui oscillent entre pacifisme et extrémisme, entre conservatisme et réformisme sur fond de population complètement embrigadée… Toute coïncidence avec l'Empire japonais de l'entre-deux-guerres n'est absolument pas fortuite. le manga a sans doute voulu brouiller les pistes pour ne pas subir le même sort que son confrère "Zipang" qualifié de révisionniste par certains, et d'antipatriotique par d'autres…

Les titans se régénèrent à l'infini sans avoir besoin de manger, de boire ou de respirer, c'est-à-dire au défi des lois de la conservation de la matière… Est-ce qu'on pioche dans le folklore horrifique asiatique ou est-ce le résultat d'une surenchère horrifique accélérée par la saga "Resident Evil" et ses émules ? Dans les deux cas les titans en tant que concept son abusés : ils ne sont là que pour s'empiffrer d'humains alors qu'il nul besoin de nourriture, se contentant de régurgiter les restes de leurs victimes une fois atteint le clapet anti-retour.

Sont-ils une allégorie de la revanche des forces de la nature, des goules néo-libérales qui broyent les populations pour satisfaire leurs egos insatiables, des immigrés tiers-mondistes venus dévorer la prospérité occidentale, d'une arme biologique ratée (ou réussie ^^), d'une expérience sur l'immortalité ratée (ou réussie ^^) ?

Si j'en crois les déclarations de l'auteur, j'ai dépassé la moitié de la saga et je suis encore bien dans le schwartz...

Dans ce tome 16 moult révélations longtemps attendues certes, mais qui débouchent encore une fois sur des mystères encore plus profonds : ATTENTION SPOILERS (on ne pourra pas dire qu'on ne vous a pas prévenus !)

- c'est un titan hybride qui a fondé le refuge de l'humanité derrière les murs Maria, Rose et Sina

- la famille Reiss se transmet son pouvoir et sa mémoire de génération en génération par cannibalisme

- Grisha s'est emparé de tout cela avant de le transmettre à son fils Eren (pourquoi, on verra ça plus tard, comment, on verra ça plus tard)

- les Ackerman et les Asiatiques étaient alliés au pouvoir avant d'en être les victimes au sujet d'un différent sur l'héritage des anciens (on ne sait pas trop où veut en venir Kenny le mentor de Livaï qui a bien plus de réponses sur les mystères de la série que nous en avons-nous-mêmes)

Le coup du j'ai effacé la mémoire de tout le monde pour faire du passé table rase est quand même une grosse ficelle pour reporter une fois de plus aux calendes grecques la résolution des mystères lostiens… VDM

Toutefois l'action est bel et bien au rendez-vous puisque la team Livaï lance l'assaut sur les Brigades centrales de Kenny Ackerman, et tandis qu'Historia se rebelle enfin contre la fatalité Eren plus que jamais nous la joue ado emo à la Shinji Ikari (remember le boulet d'"Evangelion" ^^). le suspens est à son comble quand Rhodes Reiss joue le tout pour le tout en devant titan lui-même… Tout repose sur les épaules d'Eren donc c'est pas gagné hein ! ^^

Commenter  J’apprécie          220

Ce tome est complètement dans la continuité du tome 15. C'est à dire que l'on avance dans l'histoire mais toujours avec plus de mystère! Un scénario complexe et recherché. Dès que l'auteur nous donne une réponse on se pose ensuite 10 questions de plus! Pas très équitable comme mode de fonctionnement non? Il nous donne une p´tite info et après on se pose encore plus de questions! Lol. C'est ce qui caractérise ce manga! Mais ça fonctionne! Ma curiosité est toujours piquée et j'ai hâte la suite!

Commenter  J’apprécie          70

Que de révélations dans ce seizième tome !!! Maintenant que le trône a été renversé, c'est l'histoire de la famille Reiss qui nous est ici racontée, celle qui aurait dû être sur le trône mais se cache en fait farouchement. On comprend également enfin pourquoi Eren et Christa ont été enlevés ensemble, et ce que l'on attend de chacun d'entre eux...

Ce tome est pour moi un épisode clé dans la saga : on y comprend beaucoup de choses, et certains personnages révèlent toute leur dimension. Par contre la fin laisse nos héros en bien mauvaise posture, vite, la suite !!!

Commenter  J’apprécie          40

Hajime Isayama a trouvé le bon rythme en alternant les scènes de réflexion et les scènes d'action. Les premières contribuent aux deuxièmes permettant de donner plus de dynamisme à l'histoire. Car le récit lui avance à micro pas. Nous apprenons juste qu'un titan possède la faculté d'effacer les souvenirs. Un élément non négligeable car cela expliquerait pourquoi on ne sait rien de l'histoire de la cité. Mais pourquoi on ne trouve aucun écrit ou dessin reste un peu mystérieux pour moi. Bref, voilà une réponse aux centaines de questions que l'auteur a parsemé précédent. Ce qui est mis à l'avant est bien la solidarité de l'équipe d'Eren avec des jeunes motivés et qui croient en lui. D'ailleurs, ils sont prêts à mourir pour lui. Au fur et à mesure, l'équipe se réduit mais l'idéal d'une société plus juste et libre reste présent. Il reste à comprendre comment et pourquoi les titans sont là et les mangent. La suite se promet encore avec de très nombreux rebondissements. de toute façon la série n'étant pas finie au Japon, on a le temps d'avoir toutes les réponses à nos interrogations. Cela ne m'empêchera pas de lire toute la série. Déjà, je suis curieuse de savoir comment tout le monde va s'en sortir et comment le titan géant va mourir.


Lien : http://22h05ruedesdames.com/..
Commenter  J’apprécie          20

Franchement ces derniers temps jesuis un peu déçu.Entre les tomes ou il y a peu d'action et les autres ou il n' y a que ça,la série se déteriore elle-même.Vivementle prochain tome...

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation

[Dot Pixis] Une chanson parlait d’un monde où les hommes cesseraient de s’affronter et seraient unis… Quelle utopie !

[Erwin Smith] Les dissonances s’arrêteront sûrement le jour où il ne restera plus qu’un seul représentant de notre espèce.

Commenter  J’apprécie          280

Eren: Historia?! Qu'est-ce qui te prend?!

Historia: On file d'ici, Eren!

Eren: Hein?! Mais non! Tu dois me dévorer! Tu es une élue, tu ne comprends pas?! Moi, je n'ai rien de spécial! Je ne suis qu'un boulet pour tout le monde! Dévore-moi qu'on en finisse! J'en peux plus de vivre!

Commenter  J’apprécie          70

[Historia] Il n’y a pas de Dieu qui tienne ! Tout ça, c’est de l’enfumage pour brouiller les pistes et manipuler les gens à votre guise !

Commenter  J’apprécie          141

"Voler cette force était une erreur gravissime qui a entraîné une kyrielle de morts... le grand-père d'Armin... Thomas... Mihna... Knack... Mylius... Marco... les membres de l'escouade Livaï... les habitants de Stohess... les soldats qui se sont élancés à mon secours... Hannes... la liste est encore longue... bien trop longue pour que je puisse jamais expier ce gâchis. La formation que j'ai suivie à la caserne était aussi vaine que les rêves que je nourrissais pour le monde extérieur. En fait, je ne sers à rien du tout." # Eren

Commenter  J’apprécie          10

Rhodes: L'heure est grave, tu le sais. Les murs ont cédé. Il y a eu d'innombrables victimes et le comble, c'est que maintenant, les hommes se déchirent entre eux. Avec le pouvoir de Frieda, tous ces désastres auraient pu être aisément évités. Sans doute, même aurait-il été possible de débarrasser le monde des Titans.

Historia: Mais alors... pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt?

Rhodes: Eh bien... hélas, c'est actuellement en Eren qu'est hébergé son pouvoir. Or, il est impératif qu'il soit détenu par un descendant Reiss pour que son plein potentiel puisse se révéler. Tant que ce garçon sera le réceptacle, rien ne pourra empêcher l'enfer de se déchaîner.

Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Hajime Isayama (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hajime Isayama
À l'occasion de la 50ème édition du Festival d'Angoulême, Augustin Trapenard a rencontré le maître Japonais Hajime Isayama, à qui l'on doit le manga phénomène l'Attaque des Titans.
Retrouvez l'intégralité de l'émission ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/
autres livres classés : horreurVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus




Quiz Voir plus

7 questions sur l'Attaque des Titans

Quelle partie du corps d'un titan doit être transpercée pour causer sa mort ?

Sa gorge
Son coeur
Son oeil
Sa nuque

7 questions
155 lecteurs ont répondu
Thème : Hajime IsayamaCréer un quiz sur ce livre