AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de bdelhausse


bdelhausse
  14 février 2019
Voilà un tome qui me réconcilie pleinement avec la série. J'avais moins apprécié les deux derniers tomes, mal équilibrés à mon avis. Trop de redites, et de combats inutiles car redondants (àmha).

Ici, on sent un vent de tempête se lever. le CCG a décidé d'attaquer l'Antique, tenu par la Chouette, le boss Yoshimura. Ironie du destin ou savant calcul du vieux patron, c'est le momment qu'a choisi Ken pour retourner à l'Antique. Les liens de l'amitié sont encore très forts entre Ken et ses anciens camarades.

Sui Ishida en profite pour mettre à l'avant-plan 2 goules légendaires qui s'étaient faites discrètes. le Singe Rouge et la Chienne Noire. le lecteur découvre avec surprise que deux personnages assez effacés de l'Antique sont en fait ces deux goules redoutables. de plus, activant de vieux accords, de vieilles amitiés, ces deux goules ont réuni un nombre impressionnant de goules pour défendre l'Antique. L'assaut se termine donc en une sorte de guerre civile. Sortez les barricades.

Sui Ishida va alterner les scènes lentes et simples, quasiment nostalgiques d'un monde qui disparaît (la symbolique de l'adolescence incomprise qui cède la place à l'âge adulte me semble claire, et a déjà été évoquée dans d'autres critiques) et les scènes brutales, parfois à la limite de l'incompréhensible (mais on s'en fout, cela illustre le boxon pas possible créé par l'assaut). Cela permet aussi à Sui Ishida de mettre en valeur les différents protagonistes du CCG. C'est bien vu et c'est diablement efficace.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus