AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2344001840
Éditeur : Glénat (03/09/2014)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 43 notes)
Résumé :
N'espérez pas revoir Ken.
C'est sur cette déclaration fracassante de M. Yoshimura que les membres de l'Antique se dirigent vers le 11e arrondissement pour tenter de sauver malgré tout leur ami.
Une mission d'autant plus difficile que Ken se trouve en plein coeur du repaire d'Aogiri auquel les inspecteurs du C.C.G. s'apprêtent à donner l'assaut. Un repaire où Ken risque d'être changé à jamais par ce que les mains perverses de Yamori vont lui faire subi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Alfaric
  10 mars 2016
Ah ça, le Japon est vraiment une terre de prédilection pour la culture horrifique. Dans ce manga, Ken Kaneki était un jeune étudiant amoureux de la belle bibliophile Lise, une cliente du café L'Antique, et il est le plus heureux des hommes quand la belle gosse littéraire accepte un rendez-vous amoureux, mais celui-ci tourne au cauchemar… Tous les deux sont victimes d'un tragique accident de chantier : Lise meurt, et ses organes sont transplantés à Ken qui obtient la vie sauve pour basculer dans un autre monde, celui des goules anthropophages… Et le voici bientôt pris entre les guerres de territoires entre créatures de la nuit et les purges effectuées par les inquisiteurs-chasseurs du gouvernement ! (à moins que sa situation particulière de sang-mêlé n'en fasse le parfait médiateur pour réconcilier humains et créatures de la nuit ?)


Un tome réellement éprouvant, que je n'ai pas pu apprécier malgré ses qualités : trop de trucs déboulent en même temps du coup la série bascule d'un coup et pas qu'un peu hein !
Bon on y est : les inspecteurs du CCG lance l'assaut sur le quartier général goules d'Aogiri !
C'est counterstrike à la sauce horrifique avec des super-héros à "Guyver" et des super-vilains à la "Resident Evil", et on nous présente plein de personnages destinés à mourir ou revenir (comme Scope la goule mercenaire qui se cachait sa véritable nature sur les champs de bataille du monde entier). Et dans le même temps les goules de L'Antique renforcée par le Gourmet qui a changé de camp se lance dans une opération d'exfiltration à haut risque pour délivrer Ken !
C'est très cool mais le récit centré sur Ken se disperse en récit choral :
- l'insupportable Juzo Suzuya n'en fait qu'à sa tête et se met en quête d'une goule puissante pour obtenir un quinque puissant
- Toka et Ayato Kirishima règlent leurs comptes
- les inspecteurs spéciaux Yukinori Shinohara et Iwao Kuroiwa tombent sur la terrible « Chouette »
- Ken aux mains de Yamori subit un calvaire innommable pour en ressortir transfiguré à tout jamais
Et c'est là que ça passe ou ça casse : dans ce tome Ken le candide, qui ressemble au Shinji Ikari d'"Evangelion", devient Ken le badass, qui ressemble au Kaworu Nagisa d'"Evangelion" (mais en fait, on t'a reconnu Kirua de "HXH"), en subissant l'ordalie du Héros aux mille et un visages, mais celle-ci se résume à des pages et des pages de torture porn et je hais viscéralement le torture porn ("Saw", "Hostel", "Wolf Creek", "La Colline a des yeux", "Massacre à la tronçonneuse") ! C'est une succession de scènes insoutenables dont je vous épargnerai de détail pour le bien de vos entrailles (OMG la scène de la scolopendre ! c'était complètement ignoble !!!)*
Le bouquin m'est tombé des mains à plusieurs reprises, et j'ai du me faire violence pour le terminer.
Bon OK, Yamori est une victime devenue bourreau pour oublier son propre calvaire… Bon OK, le mangaka veut choquer son personnage principal et tout autant les lecteurs qui se sont attachés à lui… Bon OK, on a pile à mi chemin de la feuille de route qu'il s'est imposée et il veut véritablement marquer le coup… Mais quand même, c'était bien dégueulasse !

Ça va trop vite puisqu'on passe avec ce tome d'un manga à thèmes (où on montrait la difficile cohabitation entre humains et goules qui sont à la fois des créatures de la nuit et des handicapés sociaux, ce qui développait une très intéressante allégorie des classes miséreuses qualifiées à tort ou à raison de dangereuses), à un manga à bastons avec des goules de feu catégorisée en niveau de puissance S, SS et SSS comme dans la plupart des mangas de ce type, et des inspecteurs équipés d'armures carnivores qu'on a déjà vu dans moult manga de ce type (remember l'armure du berserker de "Berserk"), sur fond de sombres complots umbrelliens et de mystères lostiens des familles… Oui on s'éparpille en basculant constamment du monde des humains à celui des goules, mais est-ce construit ou improvisé avec Ken mi-homme mi-goule passant à répétition de l'autre côté du miroir alors que 2 tomes plus loin un personnage à la Hannibal Lecteur nous demande de suivre le lapin blanc pour retrouver Alice ? Je n'en sais fichtre rien, et il va sans doute falloir que j'aille au bout de la série pour le savoir !

* Glénat, mettre ce manga en collection shonen avec une mention « pour public averti » presque illisible… Vous êtes tarés ou quoi ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
Mero
  18 janvier 2017
De tous les tomes lus jusqu'à présent, c'est bien ce septième qui donnera au lecteur le plus de frissons dans le dos. La torture que fait subir Yamori à Ken est au delà du soutenable. Face à des dilemmes de psychopathes et des tortures destinés à lui faire endurer son système de régénération de goule, il faut avoir les tripes bien accrochées pour le lire jusqu'au bout. Cela m'a rappelé le film Dogville, tout du moins pour la scène de fin avec le choix entre mère ou l'enfant. J'ai repensé à cette scène particulière pendant dans ma lecture. le dernier chapitre ce clos sur un suspense qui donne hâte d'être découvert, j'espère qu'il sera à la hauteur de ses attentes.
Commenter  J’apprécie          20
Lysette
  16 mai 2018
A mes yeux, le meilleur opus de Tokyo Ghoul.
Émotions fortes, graphismes incapables et scènes magistrales, accompagnent l'évolution de nos personnages et l'éclosion de celui qui va devenir notre héro.
Une avant dernier tome parfait.
Bonne lecture à tous.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (2)
ActuaBD   28 octobre 2014
Sui Ishida témoigne d’une maîtrise narrative impressionnante. Le fait de distiller peu à peu, dans un subtil et progressif dosage, éléments d’intrigue et informations sur l’univers, permet d’éviter à l’action toute confusion et tout ralentissement. Chaque arc narratif, très nettement découpé, conduit le héros à appréhender un nouvel aspect du monde des goules et à franchir un seuil supplémentaire dans l’horreur et le questionnement identitaire.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   29 septembre 2014
Tokyo Ghoul devient rapidement une série prenante, consistante, plus fine qu’il n’y parait, centrée sur l’étude de personnages plutôt que sur les champs de bataille – toutefois bien présents et d’une mise en scène très dynamique.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Eto2805Eto2805   11 décembre 2015
Avant de commencer son jeu barbare, Yamori m'a ordonné... De compter de sept en sept, par ordre décroissant... A partir de mille... Je n'ai pas compris pourquoi, au début... Et puis j'ai réalisé que c'était la seule chose qui m'empêchait de perdre la raison. Je me concentrais de toutes mes forces sur les chiffres...pour détourner, ne serait-ce qu'un peu, mon attention de la douleur.
Commenter  J’apprécie          110
MeroMero   18 janvier 2017
Au lieu de blesser ton prochain, essaie plutôt de comprendre sa douleur...
Commenter  J’apprécie          240
HeritageHeritage   06 juin 2017
La rencontre de deux personnalités est comme le contact entre deux substances chimiques, disait Jung... Les deux en sont transformées.
Commenter  J’apprécie          30
MathisCardenesMathisCardenes   24 janvier 2017
Ma citation préférer c'est quand Ken Kaneki dit à Yamori "1000-7= à?"
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Sui Ishida (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sui Ishida
Vidéo de Sui Ishida
autres livres classés : tortureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

esque tu connais vraiment Tokyo ghoul

Par quoi à t-il été mordu

Un chien
une ghoul
un ghoul
Un chat

5 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Tokyo Ghoul, tome 1 de Sui IshidaCréer un quiz sur ce livre