AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782818967782
190 pages
Éditeur : Bamboo Edition (05/06/2019)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Freya est une timide jeune fille qui vit à Tena, un paisible village du royaume de Tyr. Mais la quiétude de son quotidien est bouleversée par le retour d’Aaron et Alex, ses frères de cœur, qui sont porteurs d’une terrible nouvelle : le puissant royaume voisin de Sigurd exige la reddition de Tena, poursuivant ainsi son annexion progressive de Tyr.

Pour sauver son pays, Freya se rend au château de Rocca, où elle tombe nez à nez avec un jeune homme qui l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
thedoc
  25 octobre 2019
La jeune Freya vit avec sa mère dans le petit village de Tena, situé au coeur du royaume de Tyr. Alors que Feya retrouve avec joie ses deux frères adoptifs, Aaron et Alexis, après trois ans passés au service du prince Edward, tous deux lui annoncent un terrible nouvelle : le royaume de Sigurd, voisin de Tyr, poursuit son expansion et demande la reddition de leur village. Aaron, garde du corps du prince Edward, a confiance en la ténacité et le courage de son prince pour lutter contre l'envahisseur. Malheureusement, le prince est à l'agonie suite à un empoisonnement… Freya, qui est son sosie, va suite à un hasard de circonstances prendre sa place pour sauver le royaume. Son destin va en être bouleversé.
« Freya : L'ombre du prince » est un shojo de fantasy médiéval. Alors si certes on assiste à quelques combats virils, l'ambiance reste très fleur bleue. Ca sent bon la romance et la profusion de sentiments. La jeune héroïne pleure une bonne partie du manga et mérite bien son surnom de pleurnicheuse. Il faut dire aussi qu'elle voit sa vie bouleversée du jour au lendemain. Ce premier tome insiste d'ailleurs sur le nouveau rôle qu'elle doit jouer malgré elle. Les personnages masculins, tous des beaux gosses à la mode chevalier, sont là pour donner un peu du "mâle" à ce manga décidément un peu trop sanglotant à mon goût. On n'est pas épargné par les clichés... mais c'est un shojo avant tout ! Quoiqu'il en soit, pour un shojo justement, « Freya » bénéficie d'une certaine originalité avec son cadre et son époque. Une petite intrigue se dessine, l'action se met très doucement en place sur la fin et c'est plutôt positif. Si les personnages ne m'ont pas franchement convaincue (j'ai cru être dans remake du dessin animé « Georgie » au tout début... ), j'ai plutôt accroché au contexte médiéval. La fin, enfin, annonce des rebondissements qui laissent augurer une suite plus aventureuse.
Lecture mitigée. A suivre ... ou pas !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Tachan
  18 juin 2019
Doki Doki est une maison d'édition où j'achète peu de titres, ne me sentant pas forcément proche de leur ligne éditoriale. Par contre, ils ont le chic pour sortir des petits titres de fantasy assez classiques et toujours très bien dessinés qui me rappellent mes premières années de lectrice. J'aime donc bien de temps en temps replonger dedans.
Freya - L'ombre du prince est tout à fait dans cette veine. Avec ces dessins beaux, fins et détaillés, nous plongeons dans l'histoire d'une jeune fille dont le destin va subitement changer jusqu'à ce qu'elle doive prendre en main le destin d'un royaume.
Le premier tome est une vaste introduction à ce sujet. On nous y présente d'abord le temps d'un long premier chapitre les protagonistes principaux et leurs relations. Puis dans deux chapitres plus courts, les implications des bouleversements du rebondissement des toutes dernières pages du précédent. On y découvre alors d'autres nouveaux personnages qui vont graviter autour des héros et enrichir l'histoire qui commence à se dessiner de façon un peu plus complexe. Mais il faudra probablement attendre encore un ou deux tomes avant que celle-ci atteigne son plein potentiel.
Pour l'histoire, celle-ci se contente d'être celle d'une héroïne un peu trop pleurnicharde, qui vit dans un petit village avec sa mère malade. Mais déjà on nous plante autour un décor plus complexe avec des histoires de rivalités entre deux pays dont l'un est une puissance expansionniste. L'héroïne se trouve prise au milieu de tout ça pour une raison bien tirée par les cheveux à laquelle il manque quand même une explication pour le moment (Spoiler : Je parle de sa ressemblance connue avec le prince). Près d'elle, gravitent deux beaux gosses chevaliers, deux frères qui ont grandi avec elle et qui seront là pour la soutenir dans ses nouvelles aventures où elle va devoir jouer un rôle inattendu qui va lui permettre de grandir et s'affirmer.
Alors oui, les personnages sont clichés et cela ne s'arrange pas par la suite. Keiko Ishihara accentue même ce côté avec les mâles entourant l'héroïne, dès le chapitre 2, donnant un petit côté harem qui va vite m'agacer s'il n'évolue pas plus que ça. de la même façon, je n'ai pas trop apprécié la transformation trop rapide et subite de l'un d'eux pour coller à l'image d'un autre... La construction des personnages manque encore de subtilité.
Mais j'ai aimé voir l'autrice surfer à fond sur les codes des shojos d'autrefois. On sent aussi bien chez elle l'influence des anciens titres shojo plein d'aventures que des titres plutôt orientés romance à l'image de Georgie dont j'ai senti une référence directe et évidente dans le premier chapitre, avec son héroïne entourée de deux frères amoureux d'elle. Mais on ressent aussi l'influence d'autres titres portés sur le travestissement comme Princesse Saphir ou Utena. Ce qui donne un ton assez plaisant à la série.
Question rythme, on est bien servi avec un premier chapitre très riche, où l'autrice alterne moments calmes de présentations, petites touches d'humour, moments plus sérieux et tendus voire menaçant, et même parfois distillations de mystères autour des personnages. C'est très agréable à lire. On tourne les pages rapidement pour découvrir la suite. Mais surtout, j'ai beaucoup aimé le coup de semonce qui clôture le chapitre 1. Je ne pensais pas voir ce genre de scène à ce moment-là de l'histoire et c'est un très bon rebondissement d'emblée qui donnera le ton, je l'espère.
Un dernier mot sur les couvertures, celle du tome 1 qui vient de sortir et du 2 prévu pour bientôt. J'aime beaucoup leur composition en miroir et l'élégante douceur froide qui s'en dégage.
Même si le titre est encore en construction, Freya - L'ombre du prince fut une bonne surprise. J'ai aimé le classicisme de l'histoire qui m'a rappelé d'anciens titres que j'ai lu aussi bien en manga qu'en roman. Les personnages ont le potentiel de devenir attachants et charismatiques si on leur fait emprunter le bon chemin. de même, si l'autrice complexifie l'histoire comme il faut, il y a moyen de faire quelque chose de passionnant. Tout va donc dépendre de l'orientation des prochains chapitres. Par contre, sachant qu'il n'y a que 2 tomes parus au Japon, on va avoir de quoi attendre...
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Sachikochi
  10 juin 2019
L'autrice est déjà connu chez nous, puisque sa série Strange Dragon a été publié chez nous. Mais comme je n'ai pas lu cette série, je ne connaissais pas le travail de cette mangaka, donc je la découvre.
Je ressors de cette série avec un avis plutôt bon, mais c'était pas trop ça…
Donc on suit notre héroïne qui répond au nom de Freya, une jeune fille de quinze ans qui vit dans un village avec sa mère qui se trouve être malade. Celle-ci l'aide du mieux qu'elle peut, et elle peut compter aussi sur la gentillesse des habitants qui lui apportent quelques denrées. Puis, un jour, ses deux frères de coeur débarquent dans le village et portent une terrible nouvelle, une guerre est sur le point d'éclater.
Freya va se retrouver au coeur d'une grosse galère qu'elle va devoir surmonter, par ailleurs aider par ses frères, elle va être le pilier d'une étrange mission.
Bon, vous voyez le gros de l'histoire. On rencontre une Freya pleurnicheuse, qui pleure tout le temps, à toutes les pages, elles pleurent, c'est son coté agaçant. Mais elle va être amenée à devoir devenir plus forte pour s'acquitter de sa mission, sans quoi ça va pas le faire.
On rencontre aussi sa mère, alors qui est loin d'être le stéréotype de la maman malade, qui est douce, gentille, fatiguée, là on à faire à une femme de caractère. J'apprécie de casser un peu ce stéréotype. Les frères sont pour le moment peu développés, je ne sais pas trop à quoi m'attendre même si j'ai une petite préférence pour Alexis. Mais je vous laisse découvrir tous ces personnages.
Je veux vous parler du chapitre 1, il va vite, très vite, on en perd les notions de temps, d'espace, de durée, on est complètement déboussolé. Et c'est là où je me suis demandée, est-ce que ça allait le faire, et avec la pleurnicheuse j'étais pas sûre. Et à la fin de ce chapitre, il se passe événement trash, très trash, j'étais pas prête. C'est l'élément qui a fait que je savais que j'allais continuer tout de même.
La suite se calme, dans le sens où on récupère des notions de temps et d'espace, Freya rencontre le prince, les hommes politiques du pays, et comprend que sa mission était importante. Elle rencontre de nombreux personnages que j'ai hâte de découvrir.
Je lirai le tome 2 de sûr pour me fixer sur mon avis, en espérant que ça continue à s'améliorer, et que l'on ait des réponses parce que je me pose beaucoup de questions.
Lien : https://takeabreakavecsachik..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rynas
  15 juin 2019
J'ai adoré ce premier tome, malgré la mort de [....] et le caractère de pleurnicheuse de l'héroïne. Toutefois, par moments cette dernière arrive à prendre du poil de la bête, ce qui apporte un plus à l'histoire.
De plus, j'aime bien le coup de crayon de la mangaka, que je trouve simple et doux.
Enfin, malgré un début un peu mou et des bases peu approfondies, j'ai passé un excellent moment de lecture et j'ai vraiment hâte de lire la suite pour en découvrir plus sur le royaume de Tyr et ses personnages.
Commenter  J’apprécie          50
pommerouge
  09 août 2019
En voyant la couverture de ce manga, je ne me doutais pas, que c'était un shojo, pourtant cela n'a pas gâché mon plaisir, bien au contraire.
J'ai adoré ce premier tome et le contexte. Ici, il n'est pas question d'un personnage principal féminin au fort caractère et puissant dès le début, mais d'une simple jeune fille, frêle, qui pleure beaucoup trop facilement aux yeux des autres.
Elle vit dans le village natal de sa mère, malgré la guerre qui a lieu. Heureusement, pour elle, la guerre n'a pas encore atteint le village. Un jour, reviens pour une journée deux personnages : Aaron et Alex. Quand il était jeune, Freya les as plus ou moins sauvé de l'esclavage et depuis sa mère les a adoptés.
Ils sont très protecteurs avec elle, mais pas seulement comme des frères si vous voyez ce que je veux dire. Au point qu'ils sont venus au village pour une raison précise, mais ne disent rien, afin de protéger Freya…
En fait, le prince est mourant et étonnamment, Freya lui ressemble beaucoup. Mais Aaron ne pense qu'à la protéger. Pourtant, Freya va apprendre que le prince a été empoisonné et finira par suivre Aaron.
Sauf qu'en le suivant, c'est le prince qu'elle trouvera et remarquera directement leur ressemblance. Ce dernier attendait justement son sosie et lui explique toutes les formalités et ce qu'elle doit faire.
Dès sa première apparition en tant que sosie, elle remplace parfaitement le prince et fait l'affaire, mais très vite, elle perd pied. Oui, elle reste qui elle est. Elle n'est pas comme un homme qui n'a pas peur de verser du sang et de combattre. C'est une jeune fille très effrayée en réalité. C'est justement ce que j'ai beaucoup apprécié dans ce premier tome. Freya ne devient pas plus forte immédiatement, son personnages évolues doucement et c'est très appréciable à voir.
Freya est en bref un manga qui me plaît beaucoup pour l'instant. J'ai vraiment très hâte de lire la suite de ses aventures. Son personnage est très intéressant et je suis impatiente de voir l'évolution que va lui attribuer l'autrice. Si vous aimez les shôjos et les mondes médiévaux, ce manga est pour vous !
Lien : https://lapommequirougit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Sceneario   04 novembre 2019
L’auteur avance sans hésiter et confronte l’héroïne à plusieurs situations difficiles, avec des rebondissements souvent imprévisibles. Une qualité qui vient rééquilibrer l’histoire et qui donnera aux lecteurs (aux lectrices surtout) l’envie de poursuivre l’aventure aux côtés d’une jeune fille au cœur tendre, mais particulièrement courageuse et intrépide.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   13 juin 2019
Une jeune fille se retrouve propulsée à la tête d’un royaume, devant se travestir et assumer un rôle pour lequel elle n’a pas été préparée. Un début plutôt convenu, mais efficace.
Lire la critique sur le site : ActuaBD

autres livres classés : chevalerieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2049 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre