AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290017326
187 pages
Éditeur : J'ai Lu (20/01/2010)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Dans les années 1980, sur fond de musique new wave, le parcours initiatique de trois adolescents écorchés vifs. Mercy, Tom et Clara cherchent dans les boîtes de nuit, dans les paroles des Smiths, des Cure, de Joy Division, une échappatoire aux désillusions de leur génération, à la tiédeur de leur existence.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
grimwood
  27 janvier 2013
Vrai coup de coeur pour ce roman vivant! On se met très aisément dans la peau du personnage principal, et on vit les années 80 et la new-wave intensément, même si on a pas vraiment connu cette période soi-même.
Commenter  J’apprécie          20
MarcBibliotheca
  22 février 2010
Miss Saturne est le second roman de l'écrivain français Barbara Israël qui décrit la dérive de trois adolescents paumés au beau milieux des années 1980, sur le rythme de musique New Wave...
Suite : Cliquez sur le lien ci-dessous !!!
Lien : http://bibliotheca.skynetblo..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MarcBibliothecaMarcBibliotheca   22 février 2010
Faire l’amour pour la première fois dans un jardin public, j’aurais trouvé ça cool. Le parfum de l’herbe mouillée mêlé à celui du danger d’être surpris, comme des amants clandestins, des amants de la nuit. Si Karim a refusé d’aller jusqu’au bout, c’est uniquement par égard pour moi et pour l’idée qu’il se fait des sentiments des filles. A force de faire leur belle, elles nous pourrissent les expériences. Se contenter de paloter pendant cent sept ans fait de vous une demeurée. Lorsqu’on a envie de rentrer dans l’existence, le seul moyen est de passer par la grande porte, avec un corps plus tout à fait intact. Le palot ça vous laisse au bord de la vie, c’est mon avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MarcBibliothecaMarcBibliotheca   22 février 2010
Dans une boîte, on se fout bien de savoir l’heure qu’il est. On échappe à la tyrannie du temps. On se laisse embarquer dans cette nouvelle existence où la lourdeur est exclue. C’est comme si on se consignait au vestiaire pour se récupérer en sortant.
Commenter  J’apprécie          40
MarcBibliothecaMarcBibliotheca   22 février 2010
Et mes parents, ils sont pas différents des autres, ils cherchent à s’occuper l’existence. Alors glaner des billets, vaut bien chercher des champignons dans la forêt, c’est une occupation lambda. La vérité, c’est que je m’en fous ; je me fous qu’ils aient autre chose à faire que de vouloir me comprendre. Comme je l’ai dit, ce que je veux, c’est vivre la vie, la vraie, la nuit, celle du mensonge, celle qu’on lit dans les romans de Françoise Sagan. Même si ça fait pleurer, au petit matin gris parce que le contraste est trop dur. Mal d’aurore. Bonjour Tristesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MarcBibliothecaMarcBibliotheca   22 février 2010
Certaines filles que j’ai croisées comptent bien attendre de se marier pour baiser avec un mec. Elles parlent de leur corps comme d’un joyau hyper rare qu’elles offriraient seulement à un mec qui le mériterait vraiment, alors qu’elles se trimbalent un vieux cul celluliteux de cinquante ans.
Commenter  J’apprécie          10
usagiusagi   12 juin 2013
Illico, je comprends que c'est à cause d'une affaire de fric. C'est toujours la même chose. À l'école, les profs passent leur temps à nous expliquer que l'humain c'est profond, très profond, que c'est ce qui le différentie des animaux, qu'un humain, ça pense. Hormis le cul et le fric, ça pense pas à grand-chose. Pour trois tarés qui pensent, y'a des milliards de tarés qui pensent à rien. Voilà la belle humanité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : new waveVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox