AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849464996
Éditeur : Soleil (18/10/2007)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 18 notes)
Résumé :

Nous sommes ici pour créer l'épée du futur roi de Bretagne, une épée que je veux hors du commun. Pour ce, il nous faudra trouver le métal le plus rare, indestructible et merveilleux. "Et quel est ce métal ?" "La lave de dragon".

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Dionysos89
  16 septembre 2012
Continuons la série Merlin : La Quête de l'Épée pour découvrir le deuxième tome et son titre qui fait rêver : La Forteresse de Kunjir !
Nous avons affaire là à une bande dessinée très active et parfaitement construite, il faut bien le reconnaître. Istin et compagnie nous distille toujours aussi bien de la fantasy arthurienne dans la veine d'Excalibur et du Seigneur des Anneaux. Cette dernière inspiration en matière d'high fantasy et d'heroic fantasy est d'ailleurs particulièrement palpable dans le déroulement des événements de ce présent tome. Trop sûrement d'ailleurs ! Comment ne pas avoir Elrond et son conseil quand nos héros rejoignent les elfes ? Comment ne pas voir le Gouffre de Helm dans la Forteresse de Kunjir, assiégée par les forces du Mal ? Et encore tant d'inspirations directes (j'éviterais ici le mot « plagiat »…) nous sont réservées pour le tome suivant…
C'est dommage de se voir autant décalquer l'histoire du Seigneur des Anneaux, avec tous les clichés de ce genre de fantasy trop peu dissimulés ou trop mal utilisés. En effet, un traitement moins héroïque de Merlin et de ses compagnons pourrait suffire puisque nous ne sommes pas totalement dans une série capitale pour la suite, même si on est censé trouver Excalibur à la fin. Déjà que la répartition des personnages (une elfe, un nain, un mage, que de souvenirs !) laisse à désirer en matière d'originalité, autant détourner le propos vers quelque chose de plus trivial que la quête d'une épée et le sauvetage d'une forteresse assiégée par « le Mal ».
Bref, un tome très intéressant au demeurant mais qui pêche par son énorme manque d'originalité, non seulement au sein des aventures créées par Istin pour cette fantasy arthurienne, mais même et surtout au sein de la fantasy en général.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
meygisan
  29 octobre 2016
Ce second tome commence à sentir un peu trop le réchauffé à mon goût. Non qu'il soit mauvais en soi. Il y a là de bonnes idées, un bon scénario de fantasy et des personnages stéréotypés qui tentent de sortir du cliché qu'ils entretiennent malgré. Et pourtant les influences sont trop visibles. Il est clair qu'Istin s'est inspiré du Seigneur des anneaux. Trop peut être car j'ai l'impression de relire des scènes entières de l'oeuvre de Tolkien. C'est bien dommage. Car on nous promet une série consacrée à la quête de l'épée Excalibur et les auteurs nous emmènent dans un monde déjà connu, qui a fait ses preuves par ailleurs, mais un peu d'originalité et de détachement par rapport à ces classiques, eût été de meilleur augure pour cette bd. Et pourquoi ne pas se concentrer sur le statut de Merlin plutôt que d'essayer d'en faire un guerrier? Je ne comprend pas le parti pris d'Istin.
Celui ci, pourtant, réussit à intégrer une intrigue intéressante quant à la double nature religieuse de Merlin, ce qui pourrait laisser entrevoir une intéressante réflexion sur la montée du Christianisme face aux religions dites païennes, et ainsi développer le point de vue et la personnalité de Merlin. Malheureusement le dilemme est écarté en deux case et deux répliques de l'intéressé.
Je persévère tout de même dans la lecture du tome suivant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lyoko
  10 mai 2014
Des graphismes toujours aussi bon.. une BD fantasy très agréable à lire. L'histoire est bien construite mais rien d'original n'en ressort. je reste sur ma faim
Commenter  J’apprécie          90
Jeni
  07 mai 2017
super
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   02 septembre 2012
L’elfe Lyadriel : Jamais un nain ne fut si proche d’une elfe. Etrange… Tu ne sens pas la rocaille comme ceux d’ici.
Le nain Ethé : C’est que, contrairement à la plupart des nains, j’ai vécu dans une forêt. Comme la plupart des elfes.
Lyadriel : Un nain des forêts ?
Ethé : La forêt d’Ebor, connue pour ses arbres enchanteurs.
Lyadriel : Je te tends la main de l’amitié.
Ethé : Et c’est avec plaisir que je la prends.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Dionysos89Dionysos89   28 août 2012
Merlin : Cette fois, nous ferons face !
Le nain Ethé : Ah ! Des petits mots simples mais qui font grand plaisir à entendre !

Commenter  J’apprécie          80
Videos de Jean-Luc Istin (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Istin
A quelques jours du festival Quai des bulles de St Malo, je vous propose d'écouter le témoignage de Sébastien Grenier qui est l'illustrateur de la BD "La cathédrale des abymes" aux éditions Soleil, scénarisé par Jean-Luc Istin.
autres livres classés : légendes arthuriennesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1253 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre