AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849461571
Éditeur : Soleil (13/07/2005)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 21 notes)
Résumé :

Nous sommes ici pour créer l'épée du futur roi de Bretagne, une épée que je veux hors du commun. Pour ce, il nous faudra trouver le métal le plus rare, indestructible et merveilleux. Et quel est ce métal ? La lave de dragon.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Dionysos89
  22 août 2012
En 2005, alors qu'il est encore loin d'avoir terminé sa première série sur Merlin (première sur trois prévues à l'époque), Jean-Luc istin frappe encore avec cette série dérivée : Merlin, la Quête de l'Epée. Entre deux phases de conseil et de combats pour mettre en place la future Table Ronde, Merlin doit bien sûr garder dans un coin de sa tête que la fameuse "Epée des Rois" n'existe pas encore : cette série est là pour suivre comment il va y remédier.
Comme tout tome d'introduction qui se respecte (ou peu, d'ailleurs…), ce tome 1 de la Quête de l'Epée n'est pas transcendant, mais, malgré tout, il se défend. Servant surtout à introduire un nouveau « monde » aux alentours de Brocéliande, il nous permet de raccrocher les wagons par rapport à la fin de la première série Merlin. Peu d'éléments sont vraiment notables sans spoiler, mais les personnages choisis par l'auteur pour accompagner Merlin dans sa quête ont assez de spécificités pour devenir, à terme, atttachants. Les très beaux dessins de Nicolas Demare accompagnent plutôt bien l'ensemble, dessinateur que je serais curieux de découvrir sur d'autres commandes, même si en y regardant de près, certaines scènes anecdotiques voient souvent leur arrière-plan négligé par rapport aux grandes fresques qu'on trouve souvent dans cette littérature issue de chez "Soleil Celtic".
Pas de révolution ici donc, Jean-Luc Istin fait ce qu'il sait faire : un début de quête un peu mou, avec des personnages ayant du potentiel, mais une trame de fond entre le moyen-satisfaisant et le déjà-vu. Ayant acheté la suite en même temps, je n'ai pas de dilemme à me poser sur le bien-fondé de continuer ou non...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
meygisan
  28 octobre 2016
Je découvre cette bd avant d'avoir lu le premier cycle. Je pense qu'elle peut aisément se lire sans connaître la précédente, car je n'ai senti aucune gêne dans la compréhension de ce qu'il m'est proposé.
Il s'agit d'un tome de mise en place, Istin nous présente de nouveaux personnages ainsi qu'une nouvelle histoire basée sur la fabrication d'Excalibur. Une manière comme une autre et très personnelle de revisité le mythe de la Table Ronde ainsi que l'histoire de Merlin.
L'histoire se met donc en place, lentement mais sûrement. Il est intéressant et amusant de suivre les indices qui nous font deviner comment le futur Arthur deviendra roi et se procurera la fameuse épée de légende. Les personnages semblent posséder un potentiel de sympathie qui devra se confirmer avec le temps mais je regrette tout de même qu'on tourne encore autour de l'humain, le nain et l'elfe, ce qui, pour le coup, fait plus que cliché. Je gage que Jean Luc Istin saura rendre ses personnages suffisamment distincts et authentiques pour nous faire oublier le stéréotype...
J'apprécie particulièrement les quelques planches de fin de volume, qui présentent quelques exemples de travaux de préparation, et qui donnent une idée de l'ampleur de tout ce qui se cache dans la confection d'une bd. Les idées abandonnées, retenues, les essais, les explications, les choix, sont autant intéressants que l'objet fini lui même.
Bref, j'aime l'oeuvre de Jean Luc Istin, je suis curieux de tout ce qu'il peut proposer et en attendant de me procurer le premier cycle, je découvrirai avec plaisir celui ci, d'autant que les graphismes, sont globalement assez bons ( quelques planches manquent de détails, de profondeur, ou certaines expressions sont ratées) et ne peuvent que s'améliorer avec le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lyoko
  09 mai 2014
Une Bd de Fantasy bien agréable... avec des dessins super bien fait (moi je sais pas dessiné alors ............) plein d'êtres féériques : elfe, troll, nain etc.. bref comme je les aime. Et le héros Merlin me fait pensé a un autre Héros de BD : Thorgal
L'histoire dans ce tome 1 est surtout une mise en place je pense... le T2 sera peut être plus révélateur
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   18 août 2012
L'elfe Lyadriel : Mon père a vu une épée jaillir des flots d'un lac sacré.
Le nain Ethé : Décidément, la mode est à l'épée qui sort de l'eau ! Personne n'a pensé à une bonne vieille hache ?
Commenter  J’apprécie          110
Dionysos89Dionysos89   19 août 2012
Les arbres avaient entendu parler du jeune druide par un bouleau, vieux conteur invétéré qui ne laissait trahir ses propos par aucune langue de bois.

Commenter  J’apprécie          110
Videos de Jean-Luc Istin (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Istin
A quelques jours du festival Quai des bulles de St Malo, je vous propose d'écouter le témoignage de Sébastien Grenier qui est l'illustrateur de la BD "La cathédrale des abymes" aux éditions Soleil, scénarisé par Jean-Luc Istin.
autres livres classés : légendes arthuriennesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1247 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre