AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Éric Lambert (Illustrateur)
EAN : 9782845655270
46 pages
Éditeur : Soleil (25/06/2003)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Après sa confrontation avec le conseil de Druides, dont on ne connait pas encore l'issue, Merlin reprend son initiation auprès du père Blaise, qui ne lui épargne rien. De son côté, en Ys, Ahès poursuit son oeuvre, et réveille le pouvoir de Nuada, le Dieu lunaire, le Dieu des Tuatha Dé Dânann. Elle le charge de transmettre l'épée mythique, Excalibur, à Merlin. Ce dernier fait pour la première fois une démonstration de ses pouvoirs : accusé par des villageois d'être l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  17 juin 2012
Dans ce deuxième tome, les véritables pouvoirs de guérisseur de Merlin se révèlent. La voix du Christ parle à travers la sienne. Mais Merlin a de plus en plus de mal à supporter l'autorité de son père adoptif, si l'on peut le qualifier ainsi, ou plutôt devrais-je dire de celui qui l'a élevé et initié à contrôler et à découvrir ses pouvoirs cachés, à savoir le père Blaise.
Aussi, Ahès en profite-t-elle pour semer le trouble dans l'esprit du jeune homme afin de le rallier à sa cause, celle pour lequel elle l'a créé.
En effet, deux partis s'affrontent, les partisans du Christ et donc, du Dieu Unique et ceux de l'ancienne tradition. Ahès fait non seulement parti de cette dernière mais elle est également tourné vers le côté des Ténèbres et l-on ne peur pas dire que ses desseins soient honorables et bénéfiques pour l'humanité. Aussi, en apprenant la vérité, celle de sa véritable origine, Merlin se retrouve devant un choix difficile. Vers quel parti va-t-il se tourner et ne va-t-il pas se laisser influencer par l'orgueil en voyant qu'une armée entière est prête à accomplir ses ordres ?
Ce deuxième volet fait progresser l'intrigue d'un grand pas car Merlin découvre enfin qui il est et d'où il vient réellement et c'es à partir de là que le combat entre les forces obscures et les forces de l'Ordre peut réellement commencer.
Un graphisme plaisant, une histoire rempli de légendes et de croyances, enfin le tout remodelé selon l'imagination débordante des auteurs. Une lecture agréable et je crois, moi qui d'ordinaire ne supporte pas les bandes-dessinées qui comportent de nombreux tomes et suis plutôt une adepte des one-shot, que je vais tout de même poursuivre ma découverte de cette série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Lildrille
  01 décembre 2019
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce Cycle Initiatique (tomes 1 à 10) est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=36613
J'ai mis la note de : 19/20
Mon avis sur le cycle Initiatique (tomes 1 à 10) : La série Merlin, écrite par Jean-Luc Istin, est un grand phénomène ! Commencée il y a maintenant 15 ans, la série continue de se vendre comme des petits pains et s'enrichit d'année en année avec des cycles d'histoire qui viennent la compléter. le cycle initiatique se compose des 10 premiers tomes et nous raconte la naissance de Merlin, sa quête d'identité et sa montée en puissance.
Deux cycles peuvent ensuite être lus : Merlin, la quête de l'épée (5 tomes – série terminée), qui retrace le parcours et les aventures de Merlin dans sa fabrication de l'épée légendaire Excalibur et Merlin, le prophète (5 tomes – série terminée), qui précède la naissance et l'avènement d'Arthur Pendragon. Ces deux cycles seront prochainement critiqués sur le site. Enfin, Merlin, cycle 2 : le cycle de Pendragon, s'intéresse davantage au roi Arthur et au rôle de conseiller de Merlin. Ce cycle n'est pas encore terminé, son troisième tome étant tout juste sorti.
Il est intéressant de ne s'intéresser qu'à Merlin, cet être exceptionnel, né d'un être des airs et d'une mortelle, dans la version de Jean-Luc Istin. Merlin, futur conseiller célèbre du roi Arthur ou druide raté dans la série Kaamelott, n'a de cesse de faire rêver. On le rencontre sous toutes les formes dans les romans, les films ou les BDs. Ici, l'auteur nous livre sa vision et celle-ci s'ancre dans un univers celtique en proie à l'installation de la doctrine chrétienne qui dénonce les rites païens et fait de l'ombre à l'ancienne religion plus proche des éléments et de la nature.
Ce cycle n'est en rien moralisateur et, à travers les yeux et les paroles d'un de ses personnages, Blaise, offre même une vision de vivre-ensemble, de mise en commun des savoirs, religieux ou non, et prône un amour inconditionnel à l'humanité et la foi en général. Les dialogues sont intelligents, ouverts d'esprit et intéressants. Rien n'est laissé au hasard pour un bon observateur.
La BD nous en apprend beaucoup sur la culture celte, bien remise à la mode grâce notamment à la collection Celtic des éditions Soleil. Nuada y est un personnage important, ce dieu lunaire surnommé « Airgetlam », c'est-à-dire « au Bras d'Argent », et de nombreuses références évoquent Lug, une divinité majeure de la lumière dont la lance est légendaire. le mythe arthurien n'est pas en reste avec l'île d'Avalon, bastion central de ce cycle, au sein duquel vivent les prêtresses de l'ancien culte. Les mythes bretons sont aussi de la partie, notamment avec la déesse Ahès, fille du roi Gradlon de la majestueuse ville d'Ys, cité qui ressemble d'ailleurs à s'y méprendre à Minas Tirith dans le Seigneur des Anneaux. Les BDs regorgent également de petits êtres féeriques et de petites créatures du Petit Peuple.
L'histoire est agréable à suivre et on ne se lasse pas. Merlin grandit, évolue et se fortifie. Cette complexité et sa transformation sont crédibles et cohérentes et donnent de la force au personnage. Blaise, son mentor, est un vrai philosophe et la relation qu'il entretient avec le jeune homme est conflictuelle, notamment quand ce dernier est adolescent et qu'il se cherche encore. La mère de Merlin, Maëlle, est une jeune femme mystérieuse, élevée dans les moeurs chrétiennes et la honte d'une naissance hors mariage. Petit à petit et au fil du récit, son personnage change : la jeune femme devient plus forte, plus sûre d'elle et de ses croyances. On la voit même combattre et défendre cher sa vie.
Ahès, personnage emblématique de ce cycle, est une divinité troublée animée par la vengeance. Son désir de faire tomber la nouvelle religion naissante et de prendre le pouvoir, font d'elle la méchante de l'histoire, indéniablement. Pourtant, certains tomes s'intéressent davantage à elle et à son passé, nous la montrant sous un autre jour. le lecteur est quelque peu divisé et c'est ce qui fait de cette histoire une épopée fascinante. Ahès reste tout de même effroyablement cruelle et terrible, représentant le malin avec ferveur et assurance.
Les personnages secondaires sont charismatiques, notamment les prêtresses d'Avalon ou les chefs de guerre romanisés. En plus du monde celte, l'histoire s'intéresse aussi aux derniers instants de l'Empire romain qui ne fait que décliner. Les liens entre l'antique religion et la religion chrétienne sont subtils et l'auteur en joue avec esprit. Ainsi, le personnage du prêtre rejetant tout ce qui a trait aux païens n'est pas si manichéen que cela, étant donné qu'il ne reste pas figé et qu'il finit par comprendre ce que le monde essaie de lui dire.
Les scènes de bataille sont nombreuses et belles. Les planches mettent en valeur ces combats et s'étendent souvent sur la double-page. Les dessins s'embellissent avec les tomes et deviennent plus nets et précis. Les couleurs nous ravissent et les dessins d'Avalon ou d'Ys sont tout bonnement merveilleux.
Merlin, le cycle initiatique est une lecture magique qui nous fait voyager au sein de la légende arthurienne que l'on chérit tant. Les révélations s'enchaînent à un bon rythme, les sous-intrigues sont toutes prenantes, les dialogues politiques et religieux sont de qualité, et les péripéties de Merlin sont autant complexes que palpitantes.
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Dionysos89
  19 février 2012
L'Eveil du pouvoir, deuxième tome de la série Merlin, par Jean-Luc Istin, renferme beaucoup moins de révélations que son prédécesseur. Il suit surtout l'initiation de Merlin et sa sensibilisation aux différentes forces qui parcourent les deux mondes entre lesquels il constitue le lien privilégié. Hormis deux-trois anecdotes croustillantes dans le contexte comme la rencontre entre Brendann d'Armorique et Maëlle, mère de Merlin, ou bien comme la manière dont Merlin confond le juge de sa mère, l'intérêt de ce tome réside surtout dans la préparation de l'événement au cours duquel Merlin devra choisir s'il suit les préceptes du Père Blaise ou bien s'il accepte accepte la destinée voulue par la déesse Ahès.
Jean-Luc Istin ménage donc le suspense au mieux ici, le Serpent Cornu, le "Cromm-Cruach", nous attend !
Commenter  J’apprécie          60
meygisan
  10 novembre 2016
Rien de bien neuf ni de particulièrement exaltant dans ce tome 2 si ce n'est que le scénario renoue avec les légendes celtiques en impliquant directement quelques divinités du panthéon celtique, Nuada en tête et principalement représenté. Ce tome nous en dit un peu plus sur le destin de Merlin, ses pouvoirs grandissants et surtout Jean Luc Istin confirme le cadre de son récit, en révélant très clairement l'instrumentalisation de son personnage principal au pofit des anciennes traditions et de leur incarnation en la déesse Ahès, qui se prétend sa véritable mère. Celle ci est absolument convaincu ( n'a t'elle pas créé Merlin dans ce seul but?) que son fils doit épouser son destin monumental, qu'elle a d'ailleurs déjà tout tracé pour lui. Pendant ce temps là, Merlin subit tout cela sans qu'il ne comprenne véritablement ses origines, ni ses pouvoirs, encore moins sa véritable nature. Un jour viendra où il devra faire un choix difficile mais crucial entre la " foi druidique" et le christianisme. Jean Luc Istin, en faisant de lui un personnage tourmenté par les deux destins possibles, renforce l'idée de son instrumentalisation. Il est à la fois le jouet d'Ahès, sa divine maternelle, et celui du dieu unique incarné par cette coupe. Intéressant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ElGatoMalo
  16 décembre 2012
Dessin qui s'enfonce progressivement dans le très quelconque voir le lourdingue, scénario plutôt mollasson. Ce tome-là ne tient pas vraiment les promesses du précédent.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
boudiccaboudicca   18 février 2012
Souviens-toi, Nuada, puissant dieu lunaire. Souviens-toi du présent des Thuatas de Danaans! L'épée dont tu es le gardien! Entends-tu sa plainte? Elle t'appelle, elle te chuchote « Brandis-moi! ». Elle sera l'emblème de notre lutte, l'emblème de notre futur roi.
Commenter  J’apprécie          70
Dionysos89Dionysos89   19 février 2012
Merlin ! Ton manque de foi en toi-même jaillit de chacun de tes mots ! il faudra que tu te corriges. Ignorerais-tu la véritable signification du mot "Messie" !? Eux la connaissent ! Tu es leur messie, Merlin ! Et, contrairement au Nazaréen, tes disciples et tes gens te seront loyaux !
Commenter  J’apprécie          60
cicou45cicou45   17 juin 2012
_"Presse-toi, Merlin. Nous devons partir.
_Pour quelle raison ? Le jour n'est pas encore levé !
_Le malheur n'attend pas le lever du soleil [...]."
Commenter  J’apprécie          50
5e1defimoyenage5e1defimoyenage   30 avril 2019
Plus personne ne mourra aujourd'hui...Approchez ! Montrez -moi vos plaies !
Je vous guériraî !

J' ai choisi cette citation, car c' est à ce moment qu' on découvre le pouvoir extraordinaire du personnage Merlin, qui est de pouvoir guérir les bléssure.

Merlin.M
Commenter  J’apprécie          10
cicou45cicou45   17 juin 2012
"car c'est en étant humain que tu comprendras l'âme humaine..."
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Jean-Luc Istin (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Istin
Avis sur Mages, tome 1 à 9:20
autres livres classés : merlin l'enchanteurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Merlin.M n°3

Quelle est le principales pouvoir du héros ?

Soigner
Devenir invisible
Voler
Parler aux morts

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Merlin, tome 2 : L'Eveil du pouvoir de Jean-Luc IstinCréer un quiz sur ce livre