AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782824715629
144 pages
Éditeur : Bibebook (28/05/2014)
4.38/5   4 notes
Résumé :
Figure assez connue de la littérature de l'entre-deux-guerres, Panait Istrati tombe dans un oubli quasi complet pendant plusieurs décennies ; son ?uvre est interdite en France durant la guerre et en Roumanie durant le régime communiste. Rattrapé par la misère, malade et seul, il tente de se suicider à Nice en janvier 1921. Il est sauvé et on trouve sur lui une lettre non envoyée qu'il avait écrite à Romain Rolland. Celui-ci en est averti et lui répond promptement en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
belcantoeu
  21 mai 2018
Il y a quelques années, j'ai eu l'occasion de participer à une conférence au domaine de Snagov, ancien palais d'été des rois de Roumanie au bord d'un lac, et de parcourir ensuite un peu le pays, surtout la Valachie, la Moldavie et la Dobroudja. J'ai retrouvé les atmosphères de ces régions dans ce livre-ci (et dans d'autres) de Panaït Istrati (1884-1935), ancien garçon boulanger qui est devenu un génie de l'écriture, encouragé et stimulé par Romain Rolland en France. On l'a appelé le Gorki des Balkans. On pourrait aussi l'appeler le Giono de Roumanie car comme Giono, il nous fait baigner dans l'âme du peuple, de ses traditions, à travers de multiples scènes de genre. Parmi les récits de ce cycle que j'ai aimés, il y a notamment "Domnitza de Snagov" et "Les Haïdoucs". Si j'en parle aujourd'hui, c'est aussi parce qu'avant-hier, 19 mai 2018, il y a eu à Paris (librairie Quilombo) un petit festival Istrati préparatoire à celui de Bucarest (25-27 mai). J'aurais dû en parler plus tôt, mais j'en ai été informé trop tard, mais pas trop tard pour découvrir cet auteur si c'est le genre que vous aimez. Pour ceux que cela intéresse, il existe une Association des amis de Panaït Istrati. Avec Caragiale et Virgil Gheorghiu, auteur notamment de "La vingt-cinquième heure", Panaït Istrati est un des plus grands auteurs roumains, mais les circonstances l'ont amené à vivre en France et à écrire surtout en français.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Noemie67
  09 novembre 2020
Je ne saurais faire de réelle critique sur ce roman mais je dirais simplement que c'est une jolie découverte, une plongée au coeur des hommes et femmes en terre roumaine...
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
mcd30mcd30   16 avril 2020
Longtemps, longtemps - sous les reflets d'un crépuscule d'orage, cheminant sur la chaussée, droite comme une corde tendue entre les rangées d'arbre et entre les champs de blé - Stavro chanta et se lamenta en arménien. Longtemps Mikhaïl et Adrien écoutèrent sans rien comprendre mais sentant tout. Puis la nuit les enveloppa et les réduisit à eux-mêmes et à leurs pensées.
Commenter  J’apprécie          210
mcd30mcd30   12 avril 2020
Il est dénué de tout, mais il emmagasine un monde de souvenirs et souvent trompe sa faim en lisant voracement, surtout les maîtres russes et les écrivains d'Occident.
Il est conteur-né, un conteur d'Orient, qui s'enchante et s'émeut de ses propres récits, et si bien s'y laisse prendre qu'une fois l'histoire commencée, nul ne sait, ni lui-même, si elle durera une heure, ou bien mille et une nuits.Le Danube et ses méandres...
... Trois ou quatre de ses nouvelles, dans les volumes que je connais, sont dignes des maîtres russes. Il en diffère par le tempérament et la lumière, la décision d'esprit, une gaieté tragique, cette joie du conteur qui délivre l'âme oppressée.

RomainRolland
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mcd30mcd30   13 avril 2020
Dans le calme de ce soir printanier, la sirène d'un bateau perça l'air de son sifflement strident et réveilla le jeune homme, en même temps qu'une bouffée odorante de rose et d'œillet le frappait.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Panaït Istrati (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Panaït Istrati
Golo publie chez Actes Sud BD "Istrati ! tome 1, le Vagabond". Une biographie vivante de l'écrivain d'origine roumaine Panait Istrati. le livre est dans la sélection officielle du Festival international de la BD d'Angoulême. Il explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner son personnage. Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/culture/bd-l-energie-balkanique-d-istrati-de-golo Plus de Leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : régimeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Du côté des Indiens

Quel mot manque dans ce proverbe amérindien : « Ô, Grand Esprit, aide-moi à ne jamais juger un autre avant d'avoir chaussé ses... pendant au moins trois lunes. »

Mocassins
Pensées

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre