AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811649821
176 pages
Éditeur : Pika Edition (03/07/2019)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
À peine rentré de Prague que Clavis doit repartir en mission pour capturer vivant John Paul, le "touriste des génocides"... Alors que des complications viennent entraver le bon déroulement de l’opération, des soupçons commencent à émerger sur une éventuelle taupe infiltrée dans les plus hautes sphères du gouvernement américain ! L’ultime confrontation entre Clavis et John Paul est imminente, mais les mystères concernant ce dernier sont loin d’être résolus...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Bouvy
  09 septembre 2019
Shepherd a été sauvé de justesse à Prague. Son équipe en a profité pour capturer John Paul et des politiciens responsables de crimes contre l'humanité. Mais John Paul avait un complice dans le gouvernement américain. On l'aide à s'évader et les autres membres du voyage sont massacrés sauf Shepherd. Cette opération a permis d'identifier la taupe, ce qui devrait facilité la capture de John Paul. Ce dernier est réfugié près du lac Victoria, où des entreprises prospères font la guerre aux nations environnantes du lac pour s'emparer de leur territoire. Une nouvelle mission de tout les dangers attend le détachement I de l'unité spéciale de recherches des forces de renseignement. Shepherd est persuadé que sa mission est de capturer le roi des génocides. Leur engin est abattu au-dessus du lac Victoria et Shepherd est privé de communication. Malgré cela, il retrouve John Paul. Ce dernier le menace avec une arme quand Lucia apparaît et tien en joue son amant pour qu'il se laisse capturer par le capitaine. Mais Lucia est abattue par Williams, l'ami et frère d'arme de Shepherd. Pour une fois, l'émotion atteint le soldat réputé insensible. Peut-être l'amour, d'autant que Lucia, entraînée là malgré elle, venait de prendre La Défense du capitaine contre son amant. le soldat apprend de son collègue que leur objectif était d'abattre John Paul et sa maîtresse. Il décide de fuir avec le roi des génocides en espérant le ramener vivant aux Etats-Unis car il ne veut pas que son pays échappe à un scandale politique. Durant la fuite, John Paul explique à Shepherd les raisons de son comportement. En déclenchant des conflits loins de l'Amérique, il protégeait ainsi les siens du terrorisme et de la guerre. Il désire mourir et arrive à convaincre le soldat de l'assassiné mais après lui avoir confié le secret du langage génocidaire…
Ce manga est inspiré du roman éponyme de Satoshi Itoh. Ce roman a également inspiré des films. Il puise ses racines dans les attentats du onze septembre deux mille un. Ces attentat ont changés la face du monde. Les Etats-Unis ont commencé à faire de l'ingérence dans certains pays du monde. (Enfin, commencé, ça fait longtemps qu'elle se mêle de vouloir faire tomber des régimes qui la dérange. Cuba, Chili… mais là, ce n'est pas seulement politique mais le fanatisme religieux qui est présent). Elle ouvre inconsciemment une boîte de Pandore. de plus, elle tire profit des conflits de part le monde. L'Etat, en nous persuadant que c'est pour notre bien et pour mieux nous protéger, nous surveille de plus en plus. Avec le net, les téléphones portables, les payements en ligne ou par carte, nous collaborons inconsciemment avec lui en lui permettant de nous pister et de nous étiqueter. Les grandes entreprises aussi profite de ces systèmes pour mieux nous piéger et nous inciter à consommer. L'intérêt des conflits est avant tout économique. Ils sont des mannes pour les industries ‘armement, d'acier, de pétroles. On pousse à l'ultra capitalisme et les services sociaux sont de plus en plus privatisés. Ils oublient leur fonction de service pour la remplacer par l'objectif du profit. La pauvreté augmente et quand. Les gens crient famine, il est plus facile de les convaincre d'entrer en conflit. Il suffit parfois de désigner de faux responsables de la misère pour s'inventer des ennemis et entrer en guerre, voir arriver au génocide. Les nazis avaient déjà utilisé la haine de l'autre, en le responsabilisant de la misère et des crises économiques, juste en désignant un peuple responsable. Sommes nous en train de préparer un avenir semblable ? Tout le porte à croire, sans même entre dans une théorie du complot. de là à anticiper un avenir sombre et d'inspirer des scénario comme celui de ce roman et de ce manga, il n'y a qu'un pas. Mais le sujet est tellement utilisé qu'il faut encore savoir trouver l'originalité. Je pense que cette mini série y arrive. Nous vivons cette histoire par le biais de la vie du capitaine Shepherd. L'homme a appris a ne pas juger ni remettre en question un ordre donné. Il se réfugie derrière son devoir de soldat pour échapper au remord. Mais de plus en plus, ses actions le poursuivent dans ses rêves. Un de ses collègue lui avait prédit, l'enfer est dans la tête. La mort de sa mère, pour laquelle il a autorisé les médecins à la débrancher provoque en lui les premiers remords. La rencontre avec Lucia, dont il tombe certainement amoureux va encore plus le plonger dans le doute. Ensuite, l'art de la parole et le don de convaincre de John Paul a finalement fini par faire tomber les certitude du soldat, sorte de chien de garde bien dressé et qui obéit à l'oeil et au doigt de son maître. le mangaka nous offre un questionnement politique et philosophique sur nos choix et nos comportements. Il le fait en utilisant la planète et l'humanité en général mais aussi au travers de quelques personnages qui, même s'ils sont les criminels, sont aussi les victimes du système. Si l'homme est un loup pour l'homme, il ne faut pas oublié que la majorité sont des agneaux pour ceux qui sont loup. Si nous continuons comme c'est le cas maintenant, en surexploitant, en consommant sans réfléchir, en suivant comme des moutons les politiques à qui nous avons pourtant confié nos droits et nos libertés et qui semblent tellement inaccessibles et fat qu'on se demande s'ils ont encore un intérêt pour le bien de la collectivité. Si nous continuons comme Léa, allons-nous vers ce genre de scénarios dystopiques ? Peut-être ? Ce manga est plaisant pur son graphisme. Il est violent, sanguinolent, cruel. le scénario est intelligent et bien construit. La fin est vraiment émouvante et touchante. Elle apporte peu d'espoir et fore à la réflexion et à la méditation. Seront capable de laisser à nos enfant un monde meilleur que celui promis par cette série ? A nous d'y travailler. Lu en format KINDLE avec une très belle numérisation.
Personnages :
Capitaine Clavis Shepherd : officier du détachement I. Il tue sans remord les personnes désignées nuisibles. Il fait preuve d'un sang froid hors norme, ce qui fait de lui un nettoyeur efficace. Il se défini athée.
Williams : soldat de l'unité I. Il est un grand ami du capitaine. Il partage presque toutes les missions avec lui et dans la vie, il lui consacre aussi beaucoup de temps, bien qu'il soit marié.
Leland : membre de l'unité I. Il va à la messe le dimanche mais personne ne sait s'il est croyant. C'est lui qui ferme la marche lors des opérations sur le terrain.
Alex : affecté à l'unité I, c'est un pisteur hors pair. Il parle couramment le géorgien. C'est un fervent croyant, catholique, il possède une maîtrise d'études religieuses. Shepherd a du le tuer dans le premier épisode car Alex semblait perdre la raison et voulait flinguer son capitaine.
Rockwell : militaire au grade de colonel, il dirige le détachement I de 'unité spéciale de recherches des forces de renseignement
Le Président : l'actuel président des Etats-Unis. le monde voit sans cesse augmenter la menace terroriste, alors, il se sert des forces de renseignement pour imposer la justice en Amérique et dans le monde.
Le chef du parti : élu par les sénateurs, il décide de l'avenir des Etats-Unis et parfois du monde avec le président.
Détachement I de l'unité spéciale de recherches des forces de renseignement : unité chargée d'assassiner ceux considérés comme nuisibles à la société. C'est la seule entité autorisée à commettre des assassinats dans le cadre de ses opérations. Les membres sont surnommés « Les Bourreaux des Etats-Unis ».
John Paul : citoyen américain qui pourrait être à l'origine de tous les conflits génocidaires du monde. On le surnomme le touriste des génocides. Personne ne sait l'identifier ni le repérer. Il échappe à chaque fois aux missions des assassins de l'unité I.
Lucia Skroupova : Professeure tchèque de langue et de linguistique. Elle habite à Prague. Elle aurait été la maîtresse de John Paul. C'est pour cette raison que Clavis Shepherd l'approche en faisant croire qu'il veut devenir son élève.
Lukas : il est un ami de Lucia et gérant d'un club Punk libertaire. Un des rares endroits du monde où l'on peut payer en espèce sans laisser de trace de son passage. Il est cultivé et aime la philosophie. Il va approcher Clavis Shepherd.
Eugène & Krupps : entreprise militaire privée. Elle soustraite des interventions militaires là où les armées régulières, trop occupées par les nombreuses guerres civiles et le terrorisme, n'ont pas le temps ‘intervenir. Elle a aussi dans ses compétences la protection des ONG telles que La Croix rouge, l'ONU et d'autres organisations non gouvernementales chargées du désarmement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Songedunenuitdete
  29 février 2020
Concernant l'adaptation en elle-même, que je suis à même de comparer avec le récit dont elle est issue, je dois dire que je suis assez bluffée. À quelques variations près, tout est extrêmement fidèle au roman, et les moments-clés, souvent un peu lourds dans le livre, sont ici parfaitement bien résumés et accessibles. Un lexique en fin de manga permet d'ailleurs d'approfondir certaines notions rencontrées dans le texte sans appesantir l'ensemble.
La chronique complète sur Songe !
Lien : https://songedunenuitdete.co..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BouvyBouvy   09 septembre 2019
Je sais qu’aimer son prochain est une fonction qui trouve sa source dans le capital biologique des êtres humains… tout comme la cruauté dont ces derniers peuvent faire preuve et même d’avantage… j’ai n’identifie chez l’homme un « organe du génocide »… mais je ne désespère pas de prouver qu’il ne définisse pas à lui seul la nature humaine…
Commenter  J’apprécie          50
Eleus_isEleus_is   19 juin 2020
Les oreilles n'ont pas de paupières.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Project Itoh (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Project Itoh
"Avec ce titre, on a donc un très bon manga de SF qui se base, en plus, sur un grand classique de la littérature."
Salut à toi ! Voici une nouvelle fois un Mangado - La voie du manga sur The Empire of Corpses de HINO Tomoyuki et Project ITOH. Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaine youtube de Manga-News et de la Bande Animée !
La Bande Animée : https://www.youtube.com/channel/UCIUDG8qPmRfXNXT5W0JO2zg/?sub_confirmation=1
Manga-News : https://www.youtube.com/channel/¤££¤19PmRfXNXT7Corpses de HINO Tomoyuki18¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3132 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre