AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cprevost


cprevost
11 mars 2013
Velichka D. Ivanova nous propose une approche narratologique de « Pastorale américaine » de Philip Roth. Elle met en lumière les formes et les principes de composition de l'oeuvre. Elle s'intéresse au récit en tant qu'objet linguistique. Il existe naturellement de multiple manière d'explorer un roman : approche historique, sociologique, psychanalytique ou d'autres encore. Ce choix n'est par conséquent pas parfait ; mais peut-il l'être dans la mesure où il est impossible de prétendre tout comprendre d'une production littéraire ?
L'analyse qui nous est proposée ici explore l'organisation du récit : la composition (hasard comme principe organisateur …), la narration (passage du narrateur auto diégétique à celui d'hétéro diégétique …) et la mise en texte.
Une bonne connaissance de « Pastorale américaine », tout au moins une lecture récente et attentive de celle-ci, est certes nécessaire. C'est là cependant le seul prérequis ! Alors, l'étude de Velichka D. Ivanova, « Architecture d'un rêve », permet sans conteste de mieux pénétrer le roman de Philip Roth et par là même permet de mieux comprendre la société étatsunienne. Elle dévoile toute la complexité d'un texte, tout le savoir-faire d'un auteur. Elle met à jour les intentions de l'écrivain, sa volonté simultanée de montrer la réussite du Rêve américain et son émiettement, les acquis de la démocratie et ses échecs. Il est naturellement toujours possible d'apprécier un tableau, un morceau de musique sans se préoccuper de technique, de composition ou de couleurs. Mais un peu de tout cela n'enrichit-il pas notre perception ? Piet Mondrian n'affirmait-il pas qu'en matière d'Art « La superficialité des choses fait jouir, leur intériorité fait vivre »…
(Un petit reproche à l'éditeur : pourquoi proposer cette étude aux seuls futurs agrégés d'anglais ? Ce livre peut intéresser, me semble-t-il, un plus large public. Il faudrait proposer alors des citations renvoyant à la traduction française de la pastorale. )
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle