AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264074817
Éditeur : 10-18 (14/11/2019)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Hiver 1885. Les terres de l'Alaska demeurent inexplorées. Le colonel Allen Forrester, héros de guerre décoré, remonte la Wolverine River pour en cartographier les abords. Il consigne son expédition dans un journal à l'intention de sa femme Sophie, dans l'espoir qu'elle puisse le lire s'il ne revenait pas. Sophie est restée à Vancouver après avoir découvert qu'elle était enceinte. Elle vivra seule sa grossesse, au sein d'une société peu apte à lui reconnaître la libe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
tynn
  25 juin 2019
Je ne m'attendais pas à autant de plaisir dans un roman d'aventures, hors de ma zone de confort …
En 1885, le Territoire de l'Alaska est rattaché aux États Unis depuis 20 ans mais est encore à découvrir et à cartographier.
L'expédition du Lt Cl Allen Forrester part pour de longs mois vers le nord, remontant un fleuve encore inexploré en terres indiennes, dans des conditions extrêmes face au climat et aux dangers d'une nature vierge et chaotique.
Le militaire laisse derrière lui Sophie, une jeune épouse enceinte, qui va devoir vivre avec l'inquiétude et la solitude due à l'absence. Et contre toute attente, son quotidien va apparaître au lecteur tout aussi passionnant que les exploits de son mari, par son désir de modernité et par son travail de photographe ornithologue.
Pour nourrir ce récit inspiré d'une véritable expédition géographique, Eowyn Ivey en fait un montage narratif passionnant, associant des chapitres courts à des cartes, photos, et documents de recherche. Les deux journaux parallèles des époux Forrester illustrent une époque et une société corsetée pour les femmes quand les hommes font face à des dangers qui les dépassent. le tout reste pour autant un roman, avec des personnages forts, avant-gardistes et solidement construits, un réalisme à couper le souffle et une certaine forme de magie du monde.
Une bien belle histoire d'hommes dans les terres inhospitalières de l'Alaska du 19e siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
saphoo
  28 octobre 2018
J'avais beaucoup aimé la fille de l'hiver, et je renouvelle mon plaisir avec ce deuxième roman. L'ambiance est tout aussi glaciale, et les paysages aussi grandiose.
C'est un livre intéressant de par sa construction, la diversité du genre : épistolaire notamment donne un rythme et des échanges entre les personnages, le côté journal intime aussi amène une originalité dans le récit enrichi par des photographies ou croquis. C'est varié et on ne s'ennuie pas une minute à suivre cette troupe en exploration en Alaska. Puis la vie de l'épouse restée à demeure qui elle explore la nature et s'intéresse ornithologie et à la photographie.
On parcourt divers lieux et peuple indien , bien sûr le chamanisme règne en maître.
Un bon gros pavé qui nous tient à l'affût de toutes les descriptions, et informations de l'époque qui se situe à la fin du XIX siècle.
De plus, nous avons l'échange de 2 personnages, sur l'étude de l'ensemble des documents retrouvés et mis au jour qui fait donc l'objet de ce roman.
Original, intéressant et bien écrit, un très bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Eroblin
  21 novembre 2018
C'est la couverture du livre qui m'a attirée, cet oiseau semblant foncer sur sa proie et ce paysage glacial en arrière-plan. Je me suis dit que j'allais voyager. Et effectivement, le roman mêle le journal du colonel Allen Forrester qui doit s'aventurer dans des territoires encore mal connus de l'Alaska et celui de son épouse, enceinte, qu'il a dû laisser derrière lui, dans sa garnison. J'ai préféré d'ailleurs les passages consacrés au colonel, non pas que la vie de Sophie soit inintéressante mais je ne suis pas une passionnée ni des photos ni des oiseaux et j'ai eu un peu de mal à m'enthousiasmer sur les heures qu'elle passe à photographier le moment où un oiseau prend son envol.
Ce que vit son mari, par contre, m'a passionnée. Quand il suit la Wolwerine River pour en cartographier les abords, quand il traverse des territoires encore vierges de la présence des « blancs », on a l'impression d'être avec lui, marchant des jours durant parfois avec entêtement, malgré la fatigue et souvent la faim qui creuse son estomac, sans savoir exactement quel est le but de cette expédition. La nature qu'il traverse est sauvage, violente et cruelle pour la mission qu'il conduit et il manque plusieurs fois d'être anéantis lui et ses hommes : emportés par les courants trop forts, égarés dans la montagne, assaillis par des êtres fantomatiques ou bien est-ce une hallucination ? Au bout de sa mission, le colonel Forrester retrouve sa femme mais restera marqué à jamais par ce voyage « au bord de la terre glacée ».
Je mets 4 chats pour ce souffle épique venu d'Alaska.

Lien : https://labibdeneko.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
trust_me
  16 juin 2018
1885. le lieutenant-colonel Allen Forrester est chargé de mener une expédition de reconnaissance en Alaska le long de la rivière Wolverine afin de cartographier le territoire et de recueillir des renseignements concernant les tribus indigènes. Accompagné des soldats Pruitt et Tillman, d'un trappeur et de guides indiens, le lieutenant a laissé au fort son épouse Sophie, sans savoir qu'elle est enceinte.
Le texte inclut cartes, dessins, photos de paysages et images d'objets de l'époque. L'histoire se découvre à la lecture, en parallèle, des carnets d'Allen, du journal intime de Sophie et des échanges épistolaires d'un de leurs descendants et d'un conservateur de musée. C'est un vrai récit d'aventure à l'ancienne qui mêle la grande aventure du lieutenant-colonel et l'aventure intime de Sophie. le premier défriche une terre vierge de la présence de l'homme blanc, conscient que si sa mission se réalise, elle ouvrira la porte à une colonisation de masse où les indiens ont forcément tout à perdre. de son côté sa femme aspire à briser le carcan d'une société patriarcale pour gagner une forme d'autonomie et de liberté à travers sa passion pour la photographie.
C'est une superbe histoire d'amour et un hymne à la beauté de la nature sauvage qui invite à la contemplation tout en dressant le portrait d'un couple soudé malgré l'éloignement. Il y a également une surprenante dimension fantastique, étroitement liée aux croyances autochtones. C'est ainsi que l'on voit un enfant naître dans le creux d'un épicéa, que l'on retrouve les soldats aux prises avec un monstre lacustre, que des femmes se métamorphosent en oies ou que des fantômes hantent la montagne chaque nuit. Ce mélange entre fantastique et réalité, entre pragmatisme des explorateurs et légendes indiennes ne sonne jamais faux et fonctionne au final à merveille.
Un pavé très « romanesque », traversé par le souffle d'une épopée digne des grands pionniers de l'Amérique.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Exyz
  20 avril 2019
Comme d'autres lecteurs, j'ai moi aussi été attirée par la couverture de ce roman (et pourtant, je suis zoziophobe !). Je la trouve très réussie, sobre et élégante.
J'ai mis un petit peu de temps à entrer réellement dans l'histoire : je trouvais la partie du lieutenant-colonel un peu complexe dans la description du paysage et je me disais que le récit de toute cette expédition serait un peu austère à la longue.
Au final, pas du tout ! La construction de ce roman est extrêmement bien faite ! C'est comme s'il y avait une exposition autour des journaux intimes d'Allen et Sophie Forrester, pour mieux plonger dans leur quotidien en cette fin de XIXème siècle. On entre dans leur vie intime avec leurs écrits : leurs doutes, leurs drames, leurs solitudes, leur amour et en même temps, le lecteur a des éléments contextuels médicaux ou scientifiques qui viennent compléter le parcours de chacun. Ce roman offre un très beau voyage au coeur de l'Alaska tout récemment américain et au coeur d'un couple magnifique qui n'a pas peur d'aller hors des sentiers battus pour vivre pleinement l'aventure qui leur est chacun destinée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

critiques presse (1)
Actualitte   19 juillet 2019
Profitez de cette période estivale pour vous plonger dans Au Bord de la Terre Glacée , je vous promets un voyage aux confins des hommes, aux confins de la nature, en bordure des cultures ancestrales et des rapports quasi chamaniques avec le monde qui nous entoure. Bref, des heures de pur plaisir.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
baradoz56baradoz56   15 novembre 2018
Je pense beaucoup à la lumière, à la manière dont elle se concentrait dans les gouttes de pluie ce matin où j’étais folle de bonheur, et cette façon inattendue qu’elle a de changer et se déplacer, de sorte que la maison est parfois sombre et fraîche, et la seconde d’après emplie de rayons dorés.
Père évoquait une lumière d’avant les étoiles, une lumière divine toujours évanescente mais presque toujours présente aux yeux de ceux qui savent la voir. Elle entre et elle sort des âmes des vivants et des morts, se replie dans les coins silencieux de la forêt et, à l’occasion, se révèle dans les rares véritables œuvres d’art.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LavieestunlongfleuvetranquilleLavieestunlongfleuvetranquille   04 juin 2018
Mais l'amour ? C'est une chose tout autre et autrement plus solide ; qui n'est le jouet ni de la lumière artificielle ni de l'euphorie d'un moment. L'amour est chose de la terre et de la longueur du temps, un caillou qui roule dans le lit d'une rivière.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Eowyn Ivey (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eowyn Ivey
10 Tenuous Quick Questions | Eowyn Ivey
autres livres classés : alaskaVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Eowyn Ivey (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Nature writing

Quel philosophe est considéré comme le fondateur du Nature writing?

Ralph Waldo Emerson
Henry David Thoreau
Benjamin Franklin

10 questions
72 lecteurs ont répondu
Thèmes : nature writing , écologie , littératureCréer un quiz sur ce livre