AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811210377
Éditeur : Milady (24/05/2013)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Morganna KilCreggar a juré de se venger du clan FitzHugh qui a détruit sa famille. Surpassant les exploits de tous les hommes de son clan, elle dissimule sa féminité sous un déguisement, et le maniement de l’épée n’a bientôt plus de secret pour elle. Quand Alexander FitzHugh fait d’elle son écuyer, il est à mille lieues d’imaginer ce que lui cache son serviteur. Pourtant, il se sent étrangement attiré par ce garçon. Soudain en proie à un désir importun, la ravissant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
03Charlotte03
  25 mai 2015
Tout d'abord, je tiens à vous expliquer l'état d'esprit dans lequel j'étais avant de commencer cette lecture. Les deux dernières lectures que j'ai entreprise ne m'ont vraiment pas emballé et j'ai été assez déçu au point de ne plus avoir envie de lire un autre livre. J'étais prête à faire une pause, mais en sachant que ma prochaine lecture commune arrivait à grand pas je n'avais pas envie de commencer celle-ci en m'attendant à être de nouveau insatisfaite. Je suis donc aller faire un tour sur les blogs de mes amies et après avoir lu la chronique de Gwenlan, je me suis laissée tenté par "La dame au chevalier", livre qu'elle m'avait d'ailleurs conseiller. Dans mon objectif de diminuer ma PAL, j'ai fais un petit écart mais pour mon plus grand bonheur, j'ai tout simplement été conquise par ce livre & il m'a remis sur le route.
Le résumé m'a d'abord fait pensé à une ancienne série TV italienne "La caverne de la rose d'or", dans laquelle justement une jeune princesse, mal-aimé par son père qui voulait un fils et non une énième fille, décide de se transformer en chevalier. Elle participe alors aux batailles de l'époque, jusqu'à tomber amoureuse du beau chevalier du camp adverse. Je vais m'arrêter là dans les explications parce que je ne suis pas ici pour vous parler de cette série mais bel et bien de "La dame au chevalier".
Moraganna, qui se fait appeler Morgan depuis son plus jeune âge, est une des seule survivantes de son clan - avec sa soeur Elspeth (alias la vielle peau) - qu'elle a vu mourir sous ses yeux. Dès lors, elle a décidé de se venger de ceux qui lui ont tout pris, le clan de FitzHugh. En attendant que le jour de sa vengeance arrive, elle parcourt les champs de bataille à la recherche d'armes et autres objets -lui permettant de faire du troc et ainsi vivre - jusqu'à ce qu'elle jette son dévolu sur le corps d'un chevalier qui n'est autre que Zander FitzHugh (plutôt vivant pour un mort).
Zander la prenant pour un garçon décide d'en faire son nouvel écuyer, leur périple à travers l'Ecosse commence alors et Morgan voit le jour de sa vengeance arriver à grand pas.
Je n'en dirai pas plus sur l'histoire et surtout pas sur le moment ou la vérité éclatera.
Morgan est forte, elle ne laisse rien paraître de ses sentiments, elle les a enfouie au plus profond d'elle même. On perçoit tout de même sa fragilité et les stigmates laissaient par la perde des siens. Elle est toujours sérieuse et ne sait pas s'amuser tout le contraire de Zander qui ne pense que ça et plus encore aux plaisirs charnels. Il est beau mais un peu idiot, contrairement à ses frères, c'est un très bon orateur qui sait parfaitement se servir de ce don.
On découvre par la suite les frères de Zander, qui ont des noms vraiment particulier, qui à défaut d'être aussi beaux que lui sont bien plus intelligents et moins dupes. Platon, le premier à découvrir la vérité concernant Morgan, m'a bien plu. Il est bien plus malin que les autres et ne se laisse pas berner par une illusion, il est prêt à tout pour avoir ce qu'il veut.
Je me suis laissée emporter par ce livre. J'ai beaucoup rie, j'ai été touché par les événements, par le passé de Morgan et par sa souffrance. Zander m'a bien fait rire, il voit vraiment ce qu'il veut voir. On s'attache à son personnage comme aux autres.
Les discussions entre Morgan & Zander sont de vrai moment de plaisir pour le lecteur. Ils passent le plus clair de leur temps à être en désaccord et Morgan aime vraiment tourmenter Zander.
Dans certains livres, peu de temps après le début, j'ai une idée assez claire de comment l'histoire va se terminer. Ici, ce n'est pas le cas. Jackie Ivie a réussi à me surprendre et plus d'une fois.
C'est donc très satisfaite que j'ai refermé ce livre. Il aura réussi à me convaincre de continuer à lire et ne fut pas très loin d'entrer dans ma catégorie coup de coeur. Il ne lui manquait vraiment pas grand chose. Il a juste perdu sa place à cause de son épilogue.
Je ne suis pas contre les épilogues, pour certains ouvrages du mois, mais dans celui là je n'ai pas retrouvé la passion présente dans le reste du livre. Cela ne change rien au fait que j'ai vraiment passé un très bon moment, j'ai beaucoup rie, et que j'apprécie de plus en plus les Highlanders (qu'ils portent ou non quelques choses sous leurs kilts).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Anne-C
  01 juin 2013
Voilà une sortie Milady Romance que j'avais hâte de commencer. C'est pour cette raison qu'à peine acheté je l'ai lu d'une traite. J'avais vraiment besoin d'une petite lecture agréable et sans prise de tête. Je dois dire que cette histoire m'a un peu surprise. Même si comme toute romance elle garde ce caractère prévisible, ici l'auteur est à plusieurs reprises sortie des sentiers battus.
Morganna KilCreggar, plus communément appelé Morgan, est une jeune femme vraiment très atypique. Alors qu'elle était très jeune, son clan a été détruit par les FitsHugh. Ne reste plus qu'elle et sa soeur, une vieille femme aigrie de laquelle elle n'est pas proche du tout. C'est donc seule qu'elle a grandit et apprit à survivre, pourtant depuis toutes ses années elle ne rêve que de se venger de ceux ayant détruit tout ce qu'elle avait. Depuis la disparition de sa famille, c'est sous l'allure d'un homme qu'elle se cache... Et c'est ainsi qu'elle se retrouve bien malgré elle enrôlé en tant qu'écuyer d'Alexander, Zander, FitzHugh. Si au début il ne s'agit pas d'un choix, elle y voit là le moyen d'organiser sa vengeance et de tuer les responsables de son malheur. Et c'est toujours déguisé en jeune homme qu'elle va débuter son chemin au côté de son ennemi. Très vite ce dernier découvre ses nombreux talents autant avec des couteaux, qu'avec une fronde, etc... Une véritable relation commence à naître entre eux, un respect, une admiration qui ne colle pas du tout au plan de Morganna. Pourtant elle même se retrouve démuni face aux sentiments que cet homme fait naître chez elle... La jeune femme qui avait tout fait pour tuer la moindre lueur de féminité chez elle se retrouve face à un cruel dilemme. La vengeance ou l'amour, un choix doit être fait.
Morgan est vraiment très étonnante par bien des aspects. On comprend vite que la vie ne l'a pas épargné et que c'est ce qui l'a forcé a se déguiser afin de survivre dans un monde où les femmes seules sont en danger permanent. Son but reste la vengeance, c'est ce qui la fait avancé, cette idée d'honorer la mémoire de sa famille disparu en nettoyant leur honneur. Même si c'est par hasard qu'elle croise le chemin de Zander, elle y voit là une vraie opportunité, une chance même... Sauf que les sentiments naissants qu'elle ressent face à cet homme vienne contrecarrer son plan. Car en plus de tout ça, elle doit être constamment vigilante pour ne rien faire qui puisse laisser penser qu'elle soit une femme. Mais il faut dire que son talent pour les armes l'aide à prouver sa sois disant « virilité ». Qui irait imaginer qu'une femme puisse être si douée ? Face à ça, on a Zander. Zander qui ne se doute pas que Morgan est en réalité une femme. Autant dire que quand il commence à ressentir quelque chose pour elle, le voilà bien troublé. A son époque, ça ne se fait pas vraiment ce genre de sentiment, ça ne lui est jamais arrivé, il a toujours été attiré par les femmes et voilà que cet écuyer débarque. C'est un guerrier, il est fort mais assez différent de ce type de personnages qu'on croisent habituellement dans ces romans. En effet, on pourrait s'attendre à un personnage assez sombre, ténébreux mais c'est plutôt le contraire, il est assez marrant par moment, dit ce qu'il pense, a la parole facile, il ne se prend pas très au sérieux et vit sa vie tranquillement. Ici c'est plutôt Morgan qui a le rôle du « gros dur » et cela même si c'est une femme. C'est elle qui maîtrise ses émotions, qui se maîtrise et c'est plus Zander qui a tendance à se laisser emporter, à perdre les pédales. J'ai trouvé que ça changeait agréablement de d'habitude.
Parallèlement à la romance, on suit l'évolution de Morgan en tant que légende. Ses exploits font de plus en plus parler et elle devient un vrai symbole. Or dans cette Écosse, un symbole est important et peut permettre de réunir les clans dans un objectif commun. On assiste donc au fur et à mesure de l'histoire à cette évolution du statut de Morgan. Alors qu'elle voulait uniquement se venger, elle se retrouve au sein d'un véritable enjeu. Tout se complique et son subterfuge est de plus en plus risqué.
La romance reste le point central autour duquel tourne toute l'histoire. La tension entre les deux personnages est permanente, surtout à cause du fait que Morgan se cache sous les allures d'un homme. Ça pose bien des problèmes, autant à Zander qu'à elle. Pourtant si ce dernier ne voit absolument rien à ce subterfuge, d'autres personnages vont y voir plus clair ! Cela pouvant être positif comme négatif.
J'ai beaucoup aimé suivre Zander et Morgan, voir comment les choses allaient se dérouler et je me suis très vite attaché à eux. Ils se retrouvent dans des situations embarrassantes ce qui peut être plutôt drôle ! Pour conclure voilà un roman agréable et sans prise de tête !
Lien : http://galadelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Gwenlan
  22 avril 2014
Morganna est une femme mais elle se fait passer pour un homme depuis des années, depuis que son clan a été massacré par le clan Fitzhugh. Alors qu'elle est entrain de ramasser des armes sur des morts – ce qu'elle fait souvent pour survivre – elle dépouille Zander Fitzhugh mais ce dernier n'est pas réellement mort… Et voilà maintenant qu'elle est devenue son écuyer sans rien lui demander. Néanmoins ce dernier l'a prend pour un garçon, un garçon pas costaud mais un garçon quand même… Je ne vous en dis pas plus mais sachez qu'on aura pas le temps de s'ennuyer…
Il y a beaucoup d'humour dans ce roman et il m'est arrivé plusieurs fois d'éclater de rire. Zander ne fait pas de cadeaux à son écuyer mais si celui-ci – ou plutôt celle-ci – est très doué dans le maniement des armes mais beaucoup moins dans celui de servir un maître. Il y a des scènes qui sont justes comiques comme lorsqu'on apprend que Zander a été voir un prêtre pour demander pardon d'être attiré par son écuyer qui est un garçon. Il ira même jusqu'à offrir à Morgan – le prénom qu'elle se donne – une nuit avec une prostituée pour qu'il perd sa virginité…
Je suis aussi fans des frères de Zander – enfin pas tous – qu'on découvre au fil du roman et surtout Platon que je trouve plus malin que les autres. Il faudra d'ailleurs attendre d'avoir bien dépassé la moitié du roman pour que Zander se rend compte que Morgan est en fait Morganna et encore à ce moment là ils auront pas mal d'ennuis.
Il est temps pour moi de vous parler des personnages et plus précisément de Morganna ou Morgan car de toute façon c'est la même personne. C'est un personnage qui m'a réellement touché et qui a mis tout ses sentiments, toutes ses émotions de côté pour venger son clan. Elle ne pense à ça que depuis de nombreuses années et elle se dit qu'après cette vengeance elle pourra mourir tranquillement et en paix. Depuis sa petite enfance, elle n'a jamais sourit, jamais rigolé, ne s'est jamais amusé… D'ailleurs Zander essayera de lui faire découvrir tout ça mais ça va être dur car elle est têtu et jamais elle ne se détournera de son but et même pas l'amour d'ailleurs.
Parlons maintenant un peu de Zander. J'avoue que c'est lui qui m'a fait le plus rire dans ce roman. Déjà quand il est attiré par un homme - qui est en fait une femme mais il ne le sait pas – il a l'impression d'être malade et cherche une solution… Il ira jusqu'à demander le pardon à un prêtre et à trouver une fiancée en trois jours pour assouvir ses besoins masculins dira-t-on. Il est vraiment accro à Morganna et il lui faudra beaucoup de patience pour lui montrer qu'il est la bonne personne pour elle… Je le félicite là dessus. J'adore quand il lui dit à chaque fois qu'il va lui mettre sa semence pour faire un bébé… C'est juste sexiste mais dit comme ça, par lui, pas tellement… Il va même jusqu'à lui dire qu'elle est son réceptacle d'avenir…. Oui oui il est un peu macho quand même mais totalement accro à elle.
« La dame au chevalier » est donc un roman avec des highlanders virils et sexy qui portant parfois quelque chose sous leur kilt… Un roman dans lequel on ne s'ennuie pas, où il y a de nombreux rebondissements et aussi beaucoup d'humour. Je vous le conseille si comme moi vous aimez les highlanders et aussi rire.
Lien : http://lamalleauxlivres.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
althea21
  14 novembre 2014
Voilà une romance historique qui me laisse quasiment de marbre. C'est rare! J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, et à m'attacher aux personnages. Pourtant, l'intrigue de base est assez originale et aurait pu donné quelque chose de bien meilleur à mon goût.
Mon soucis au début a résidé dans le personnage de Zander... non mais c'est quoi ce type? On dirait un chien fou qui court partout après un os... et puis c'est quoi cette idée de battre la campagne, à "kidnapper" des jeunes pour en faire ses écuyers/serviteurs sur un campement sommaire au beau milieu de la forêt?
Je n'ai pas du tout compris le pourquoi du comment, ni l'utilité de ces premiers chapitres. du coup, difficile d'adhérer à l'histoire.
Heureusement le personnage de Morgan est bien plus sympathique et équilibré. Elle a un but et va tout faire pour y parvenir. Même si par moment j'ai trouvé ses réactions bien étranges, je l'ai plus ou moins appréciée. J'ai sourit à certains passages, d'autres m'ont attendrie. Mais pas beaucoup plus.
L'ensemble reste une histoire sympathique, avec des scènes bien cocasses, d'autres assez touchantes (je pense surtout à une scène où Zander et Morgan ont tous les deux bien bu... ^^), et le tout est agréable à lire. Mais ce n'est pas une histoire qui vous fera frémir de plaisir. Ce n'est pas non plus une de celle qu'on gardera en tête après avoir refermé le livre.
Globalement, j'ai trouvé que l'auteur avait du mal à éclaircir la personnalité de ces personnages, ils ont des réactions bizarres, des comportements étranges... cela aurait pu être mieux raconté je pense. de même pour l'intrigue, cela manque de profondeur et de mordant. Je me suis parfois demandé si je ne lisais pas une parodie!
Bref, une lecture détente mais dont vous pouvez vous passer sans soucis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
emiii
  28 avril 2014
Je ne sais pas pour vous mais moi j'adore ce genre de livres plein d'amour, de scènes un peu olé olé, des références historiques et où tout se finit bien! C'est vraiment un style que j'adore, ce qui explique sûrement le fait que j'en ai trois immenses bibliothèques chez moi!
Enfin bon quelquefois il ne suffit pas d'aimer le genre pour apprécier le livre n'est-ce pas? Mais ici j'avoue que j'ai vraiment été surprise car même si je ne peux pas m'identifier à l'héroïne je la trouve vraiment exceptionnelle!
Morganna est une jeune femme qui a été traumatisée par les horreurs de la guerre, du pillage et du viol, choses qui arrivaient assez souvent en Ecosse à cette époque-là (rivalités entre clans, oppression anglaise). Afin d'obtenir sa vengeance elle décide de se former aux armes : poignards, fronde, claymore, lutte, tir à l'arc, tout y passe! C'est une chose assez exceptionnelle car c'est une femme mais aussi parce que à cette époque il était formellement interdit aux Écossais de posséder une arme.
Et enfin on a une héroïne réaliste! C'est-à-dire que non elle n'a pas de gros seins, de hanches larges, une taille fine et de looooooongues jambes fuselées, elle est musclée, très musclée même puisque qu'il est indiqué qu'elle a plutôt des pectoraux que des seins, qu'elle a des tablettes de chocolat (ce n'est pas dit comme ça bien sûr mais au moins on voit bien tous de ce dont je parle!) et un dos particulièrement musclé! Je trouve ça vraiment bien de ne pas idéalisé ou magnifier les héroïnes, oui c'est une guerrière et il est donc logique qu'elle ait un corps de "guerrier". Franchement c'est la première fois que je tombe sur une héroïne qui a un corps comme celui-ci d'où le fait que je ne puisse pas m'identifier réellement à Morganna. Bref tout ça pour dire que l'héroïne est vraiment une perle comme on aimerait en voir plus souvent!
De plus elle a un caractère qui me plaît vraiment elle est direct, courageuse, hargneuse mais sans être une personne hyper violente, dénuée de sentiment ou de pitié. On sent vraiment que sous sa carapace de guerrière inflexible c'est une jeune femme sensible dont la perte de ses proches l'a profondément marquée.
J'ai adoré lire l'évolution de Morganna, de sa façon de penser et dont ses sentiments l'ont transformée. C'est vraiment une héroïne exceptionnelle qui me rappelle un peu Scarlett MacArran de la série Les Montgomery de Jude Deveraux (si vous ne connaissez pas jetez-vous dessus! C'est la numéro 1 de tous les livres que j'ai pu lire!)
Deuxième point très positif l'histoire se déroule en Ecosse! Si vous ne le saviez pas je vous l'apprends j'adore l'Ecosse! Mon rêve n°1 est d'y aller, de le visiter, de voir ses paysages si particuliers, ses lochs, ses châteaux, tout quoi! Je ne saurais pas vraiment comment expliquer mon engouement pour ce pays mais j'en suis réellement amoureuse et je sens au fond de moi que je dois vraiment y aller! Bref quand un livre se déroule en Ecosse c'est déjà un très bon point! D'ailleurs si vous êtes déjà aller las-bas n'hésitez pas à m'en parler ou à me donner des bons plans!
J'espère vous avoir convaincu de lire ce merveilleux livre!
Lien : http://la-page-qui-se-tourne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Calou-MaeCalou-Mae   30 septembre 2016
Morgan avait fermé les yeux pour contenir ses larmes. Elle dut respirer profondément à plusieurs reprises avant d’y parvenir. Quand elle rouvrit les yeux, il s’était relevé et lui avait remonté sa chemise dans le même mouvement, puis il la fit passer par-dessus sa tête. Elle ne s’était pas rendu compte qu’il lui avait ôté sa sous-tunique en même temps jusqu’à ce que l’air frais de la nuit vienne caresser sa peau dénudée. Dans une posture très féminine, Morgan tenta immédiatement de se couvrir de ses mains, un bras sur la poitrine et l’autre sur son bas-ventre. Zander ne fit rien pour l’en empêcher mais il la couvrit encore de son souffle ardent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : ecosseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2637 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre