AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253070793
Éditeur : Le Livre de Poche (09/05/2018)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Sylvain Balmont, commercial dans une entreprise agroalimentaire, gagne le jackpot de l’Euromillions grâce à un SDF. Son premier réflexe est de retrouver le vagabond pour le remercier et lui venir en aide. Mais son bienfaiteur est mort. En pleine procédure de divorce, le Parisien n’a aucun projet. Et comme il se sent infiniment redevable, il décide d’enquêter sur le passé du SDF, Xavier Rosa, afin d’honorer sa mémoire. Ses investigations le conduisent à Villard-sur-A... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  04 août 2018
Sylvain Balmont, agent commercial parisien, sillonne les rues de France pour son travail.
A Blois, il rencontre un SDF, Roxa qui lui propose de jouer pour lui ses chiffres porte-bonheur à l'Euromillion. Il prend un petit pourcentage par grille remplie.
Sylvain gagne une somme colossale à ce jeu.
Malheureux en amour, sa femme l'a quitté ; déçu par ses parents, il décide de ne rien leur donner.
Il reste discret, ne change rien à sa vie et focalise son attention sur le SDF qu'il veut remercier. Il s'appelle en réalité Xavier Rosa. Malheureusement, celui a été retrouvé mort.Sylvain lui offre une belle sépulture.
Non content de cette bonne action, il se rend dans le village où Xavier a séjourné, où il a vécu un amour impossible avec Marie qui avait 15 ans à l'époque, décédée dans des circonstances mystérieuses.
Sylvain va enquêter sur le passé de deux familles rivales, sur la mort de la jeune fille. Une grande partie du roman tourne autour de cette histoire lourde du passé comme si notre heureux gagnant voulait détourner son attention sur autre chose que sa vie personnelle qui a de quoi changer.
Un roman pas désagréable à lire, avec une écriture agréable sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
LucileMM
  23 juin 2018
Un pitch plutôt simple:
Sylvain remporte le jackpot à l'Euromillions grâce aux numéros validés par un SDF. Une fois l'annonce digérée, il décide de remercier le responsable de sa bonne fortune, mais celui-ci vient de décéder... le nouveau millionnaire n'a alors plus qu'une idée en tête: partir sur ses traces et lui rendre hommage, ce qui l'amènera au coeur d'un petit village de bourgogne et au centre q'une vieille querelle de clochers...
Une lecture détente, pas révolutionnaire mais fort sympathique, qui donne envie de poursuivre pour avoir le fin mot de l'histoire et qui offre quelques jolis moments!
Commenter  J’apprécie          290
stokely
  10 juin 2018
La vie de Sylvain Balmont va complétement changer à la suite de sa rencontre avec un sdf, celui-ci lui propose de cocher des grilles de lotos à sa place en échange d'argent et le gros lot va être attribué au commercial Sylvain Balmont.
Celui-ci va partir à la recherche de ce sdf et découvrir que celui-ci vient de mourir, il va faire une enquête pour découvrir la vie de celui-ci qui se nomme Xavier Rosa et faire en sorte de partir sur ses traces dans son village d'enfance.
Il découvre la bas deux clans rivaux qui vont lui mener la vie dure mais Sylvain Balmont suivant sont but de rendre hommage à Xavier Rosa va faire plus que son possible pour découvrir son passé et résoudre certaines questions en suspens.
Un bien joli thème avec cette fortune soudaine mais qui sert pour la bonne cause, résoudre des secrets de familles, exaucé un des rêves de Xavier Rosa.
Un agréable moment de lecture mais celle-ci est tout de même beaucoup centré sur les familles rivales dans cette région de Bourgogne.
Commenter  J’apprécie          180
LillyMaya
  16 avril 2018
Quelle histoire, quelle histoire...un village, deux clans en "guerre" où tous les coups sont permis, une "guerre" qui remonte à si longtemps, que l'on ne sait plus trop ce qui s'est passé, et que certains ne voient pas d'un bon oeil que l'on vienne remuer leurs secrets.
Mais voilà, un parisien qui gagne au loto grâce à un ancien du village, vient mettre son grain de sel pour essayer de démêler tout ça.
Lancez vous dans l'aventure à la suite de Sylvain Balmont pour tenter de réhabiliter la mémoire de Xavier Rosa.
J'ai apprécié ma lecture, mais mon petit coeur en a pris un coup quand même ! Moi qui déteste la méchanceté, les coups bas etc...j'ai été servie !
Ce ne sera pas une lecture inoubliable, mais j'ai tout de même passé un moment intense.
Commenter  J’apprécie          150
Rbellet
  17 juin 2018
Voici un livre vivement conseillé par le sympathique Gérard Collard grand défenseur de la lecture "de détente" (appelée autrefois littérature de gare). Son amusant leitmotiv c'est "bon d'accord c'est pas du Marcel Proust". J'aime bien ses vidéos Youtube toujours pleines de bonne humeur et très convaincantes, et j'ai donc décidé de me rendre dans sa belle librairie "La Griffe Noire" (accueil sympathique et attentif). Bon il y a un peu trop de post-it partout avec des avis dithyrambiques mais c'est ça qui fait le charme, car du coup on a envie de tout acheter. J'en suis d'ailleurs ressorti avec une jolie pile de livres (quelques uns de la superbe collection "Gallmeister", jamais cité par Gérard mais que perso j'adore) ) et pour le reste je me suis laissé guidé sur 3/4 livres conseillé sur ses vidéos...dont ce "A chacun son rêve"sur lequel il insistait particulièrement. Sur la jaquette de couv c'est encore Gérard qui en parle: "Une dose de bonheur". Forcément ça donne envie. En quatrième de couv, par contre ce sont des anonymes qui en disent du bien...pas forcément un bon signe...quand ce système est utilisé sur les affiches de films, c'est souvent de l'enfumage marketing. Mais bon, j'ouvre tout de même cette lecture avec confiance car conseillé par ce sympathique libraire médiatique...et là mauvaise pioche...la cata... c'est la déception totale. Trop confiant, J'aurai sans doute du feuilleter le livre dans la librairie car je crois qu'en quelques secondes je l'aurai reposé. J'ai tout de même réussi à aller jusqu'à la page 103 qui correspond à la fin du chapitre 14. Un chapitre qui raconte une diner amoureux une "date" comme disent les américains…et là ça m'est tombé des mains définitivement. Pour le style on navigue entre du "Plus belle la vie" (niveau général du bouquin), "Nous Deux" et "Arlequin". Et tout est du même tonneau. C'est le festival du cliché , du lisse et aucun personnage et aucune situation n'échappe à ce traitement. C'est sur ce chapitre que j'ai décidé de lâcher cette « dose de bonheur ». Je ne suis pas écrivain, mais si il y a bien une chose que je déteste c'est quand j'ai la sensation que je pourrai écrire mieux que ça. Et ce qui me désole c'est que Gérard Collard a raison...il n'y a rien de mal à lire un livre de détente...mais pourquoi se détendre avec de la si mauvaise littérature...C'est comme les gens qui me disent qu'ils se détendent devant la télé réalité...c'est pas possible. Alors tant mieux si ce genre de littérature amène certains à la lecture, mais objectivement je trouve un peu honteux de conseiller un livre comme ça quand on est libraire. Je peux pas croire qu'ayant lu tant de livres, Gérard puisse objectivement trouver ça bien,...c'est pas possible...sauf si on ne vise qu'une clientèle qui n'ouvre que des ouvrages du genre Marc Levy. Et désolé pour l'écrivain Paul Ivoire qui a l'air sympathique (ses remerciements de fin sont mignons) et dont on devine toutes les bonnes intentions derrière chaque ligne. Je lui souhaite vraiment bon vent. Mais pour moi c'est totalement injouable. Il y a tellement de beaux livres, des livres abordables bien écrits, avec de la personnalité...Fuyez l'eau tiède.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   04 août 2018
Cela fait un mois que je suis riche. Personne ne s'en est aperçu. J'ai conservé mon travail de commercial et je me déplace toujours en province, comme si de rien n'était. Si le patron du bar ne m'avait pas donné ses coupures de journaux pour me rappeler que je suis célèbre dans sa ville, j'aurais du mal à y croire moi-même.
Commenter  J’apprécie          350
manU17manU17   02 mars 2017
Les retraités ont du temps. La plupart coupent du bois dans les affouages mais les plus âgés ont une double vue : un œil sur la télévision, l’autre sur la fenêtre qui donne dans la rue.
Commenter  J’apprécie          210
FLaureVerneuilFLaureVerneuil   07 juin 2017
En réalité, je me suis trompé de formule : avec de l'argent, on ne fait pas n'importe quoi.

Les retraités ont du temps. La plupart coupent du bois dans les affouages mais les plus âgés ont une double vue : un œil sur la télévision, l’autre sur la fenêtre qui donne dans la rue

Balmont, vous êtes …..
Commenter  J’apprécie          20
EtoilesonoreEtoilesonore   10 août 2018
Quand tu es tout seul parmi les ploucs, tu as beau être le plus intelligent, du monde, c'est toi qui passes pour un imbécile.
Commenter  J’apprécie          50
LePetitCrayonLePetitCrayon   06 mars 2017
À chacun son rêve. Je n'ai pas trouvé le mien, alors j'emprunte celui de Roxa. Au moins il ne sera pas mort pour rien.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Paul Ivoire (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Ivoire
Paul Ivoire est venu présenter aux Livres dans la Boucle sa superbe trilogie jeunesse « Poules Renards Vipères » parue chez Poulpe Fictions. Il a conquis un très large public et a remporté le Prix Jeunesse du Festival "Les livres dans la Boucle". + d'infos : http://www.livresdanslaboucle.fr
autres livres classés : fête foraineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1930 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre