AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811649197
Éditeur : Pika Edition (19/06/2019)
4.11/5   79 notes
Résumé :
Miko  est lycéenne. Ses parents devant s'occuper de sa grand-mère malade, elle se retrouve à faire de la colocation dans une grande maison appartenant à son oncle.  Non seulement elle n'est pas habituée aux tâches ménagères, mais en plus ses colocataires sont tous des adultes un peu bizarres. Le plus âgé d'entre eux,  Matsunaga, fait un peu peur à  Miko  mais s'avère en réalité être  quelqu'un de très prévenant.  Bienvenue dans le premier  épisode  de  cette joyeuse... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 79 notes
5
14 avis
4
12 avis
3
8 avis
2
0 avis
1
0 avis

florencem
  07 août 2019
Purement acheté sur un coup de tête. J'avais rapidement vu sur les réseaux sociaux le résumé, le graphisme me plaisait bien, et j'avais envie de retrouver une romance sans prise de tête après avoir fini Rainbow Days. D'autant plus que j'ai repris goût à lire des mangas dernièrement, alors je me suis lancée sans trop d'hésitation. Il faut dire que j'ai la chance d'en trouver qui me plaisent vraiment en ce moment, pour mon plus grand plaisir. Et avec Mon coloc' d'enfer, j'ai tout de suite accroché.
Shojo qui sort un peu de l'ordinaire car notre héroïne, bien que lycéenne, se retrouve à vivre en colocation avec de jeunes adultes. Pas de grosses différences d'âge, mais assez pour qu'il y ait un décalage et des préoccupations différentes. Ce côté un peu décalé est tout à fait plaisant, bien que l'ensemble ne laisse pas trop de place à la surprise, mais franchement, ce n'est pas quelque chose qui me dérange. Comme je l'ai dit, pour moi, Mon coloc's d'enfer est une romance sans prise de tête, et c'est très bien comme cela. Pour ma part, j'attends de voir comment les deux personnages principaux vont évoluer et si tout cela se passe dans une ambiance mignonne et drôle, cela me conviendra parfaitement.
Premier tome d'introduction donc, où l'on découvre principalement Miko et Jun. Il y a pas mal d'autres personnages secondaires, mais pour l'instant, ils sont assez mis de côté. J'espère que, par la suite, ils auront aussi leur moment de gloire et qu'ils ne serviront pas juste de faire valoir, ce qui serait dommage car je suis assez curieuse envers un ou deux. Nos deux héros sont tout de même à la hauteur, ne vous inquiétez pas. Si Miko est une jeune fille plutôt typique des shojo, un peu naïve et adorable, Jun lui est loin du brun ténébreux qui pourrait faire chavirer les coeurs. Ok, physiquement, c'est un play-boy, mais au niveau caractère... c'est une toute autre chose. Assez soupe au lait, se mettant en colère facilement, il est du genre un peu lunatique mais qui a un coeur de nounours. On ne sait pas trop sur quel pied danser avec lui, et cela fait tout son charme. Je le trouve adorable, car il a un côté gamin sans s'en rendre compte et au final, malgré leur différence d'âge, je pense qu'émotionnellement parlant, si le couple se forme à un moment donné, cela ne posera pas de problème.
L'ambiance est bonne enfant, si bien que je ne sais pas à quel point Keiko Iwashita exploitera cette différence d'âge justement. Je suis assez curieuse de voir comment les japonais peuvent appréhender ce genre de situation, et quel regard ils ont dessus. Pour ma part, cela ne me choquerait pas plus que cela. Nous ne connaissons pas vraiment les âges de nos deux héros, mais je dirais qu'ils n'ont pas plus de cinq ans de différence. Jun vient juste de nous être présenté, mais je pense que c'est quelqu'un de respectueux et qui ne profitera pas de Miko. Mais il reste un adulte et pas notre jeune héroïne... Donc à voir. Je ne voudrais pas non plus quelque chose de prise de tête, trop en décalage avec l'univers qui nous est présenté, mais je n'aurais rien contre quelque chose de "réaliste" non plus. L'équilibre entre les deux pourrait être difficile, et je ne connais pas assez la mangaka pour savoir vers où elle tendra son histoire.
Un premier tome réussi pour moi. Il plante bien le décor et les personnages sont attachants. Je regrette peut-être juste la dernière planche que je trouve assez prématurée même si l'auteur nous le fait bien ressentir. A voir comment cela va se goupiller, mais clairement, une série à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Tachan
  26 juin 2019
Avec Mon coloc' d'enfer, j'avais envie d'une romance légère se passant dans un cadre différent et c'est tout à fait ce que j'ai eu. Je ressors plus que convaincue par ce nouveau titre proposé par Pika dans son label « Cherry Blush » et je découvre une autrice à laquelle, il va falloir que je m'intéresse de plus près.
C'est effectivement ici la première publication de Keiko Iwashita chez nous. Avec Mon coloc' d'enfer, elle signe une romance lycéenne au cadre atypique puisque l'héroïne, Miko se voit obligée d'aller vivre dans une coloc' suite à des problèmes familiaux. La voilà qui doit faire connaissance avec 5 jeunes adultes, mais surtout la voilà qui va devoir apprendre à vivre avec eux.
Sous le signe de l'humour, Keiko Iwashita nous raconte les premiers pas d'une lycéenne dans une coloc'. Ça fleure bon les années fac en ce qui me concerne, puisque ce sont plutôt ces années-là habituellement où on vit en colocation. Avec Miko et ses camarades, on retrouve un peu cette douce ambiance où l'on doit apprendre à devenir indépendant tout en devant partager un espace avec d'autres et apprendre à partager avec eux. C'est très bon enfant pour le moment et j'avoue que j'ai apprécié ces moments chaleureux que je l'ai vu vivre avec eux, que ce soit autour d'un bon retour, d'une bouteille ou d'un match de foot. J'ai aussi aimé les petits moments de la vie quotidienne qu'on croise : les lessives, le partage de la salle de bain et des WC, les repas préparés ensuite, etc.
Mais qui dit shojo, dit bien souvent romance et ici on n'y coupe pas. Notre jeune héroïne va bien sûr s'amouracher de l'un de ses coloc', celui avec lequel elle passe le plus de temps et celui qui semble également, peut-être le moins mature, donc le plus proche d'elle. C'est mignon tout plein de les suivre dans leur rapprochement. Celui-ci est pourtant un adulte, un graphiste, mais c'est un jeune adulte qui est donc encore proche de l'adolescence et n'a pas encore tout le sérieux des adultes. J'ai apprécié de voir une autrice traiter les personnages en fonction de leur âge et ne pas chercher à les vieillir prématurément comme trop souvent. Ici, on a de jeunes adultes encore immatures et c'est tout à fait normal. Ça permet de les sentir plus proches de nous et de les trouver plus attachants. J'aime beaucoup.
Mon seul petit regret pour le moment vient des autres membres de la colocation, ainsi que des amis de Miko et de sa famille, qui sont très effacés. Dans ce premier tome, l'autrice pose son concept et insiste donc sur la relation entre les deux héros mais un peu au détriment des autres. J'espère que ce défaut sera réparé.
En ce qui concerne les dessins, j'en ai aimé la finesse et surtout la douceur qui s'en dégageait. L'autrice capture à merveille les expressions des personnages, que ce soit la gêne, le malaise, l'énervement ou les premiers émois. C'est très joliment fait. Il y a un vrai soin apporté aux designs des personnages et à leurs looks, ce que j'ai beaucoup aimé. J'ai trouvé original de tomber sur un héros à la coiffure différente des shojo classiques (oui, il m'en faut peu…) et j'ai aimé qu'on ait eu droit un peu à notre fan service, nous aussi les femmes, avec le héros qui se promène très souvent torse nu lol
Mon coloc' d'enfer est une bonne petite surprise. C'est un shojo somme toute classique sur le fond, mais dont la forme le fait sortir du lot grâce à ces personnages qui viennent de franchir le seuil de l'âge adulte tout en gardant un pied dans l'adolescence. J'ai aimé l'ambiance chaleureuse et bonne enfant qui se dégage du titre ainsi que son humour bien dosé. Je lirai la suite avec grand plaisir.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
espacebouquinerie
  17 septembre 2021
Je n'ai pas l'habitude de lire des mangas. En fait, il s'agissait de mon premier ! Et je ne l'ai pas regretté ! Si l'histoire, à première vue, sonne cliché, la façon dont elle est racontée ne l'est aucunement !
On suit Miko, une lycéenne qui entame son année de première, qui se voit obligée d'intégrer une colocation pour des raisons familiales. Elle se retrouve entourée de cinq adultes, dont Jun Matsunaga, qui lui fait à la fois peur parce qu'il a un tempérament assez colérique et qui est gentil avec elle. J'avais moi-même un peu de difficulté à le cerner au départ, mais en apprenant à le connaître légèrement c'est devenu plus facile.
Vous me voyez venir, n'est-ce pas ? Une histoire d'amour commence à prendre forme entre eux dans ce premier volume (où le cliché), mais la façon dont elle est racontée ne l'est aucunement ! En fait, l'histoire n'est pas axée que sur ça : on voit Miko qui doit s'adapter à son nouveau mode de vie (avoir des colocataires, faire elle-même son lavage, sa nourriture...), bref elle doit s'adapter et s'intégrer et j'ai bien aimé ! Ça rend le tout très réaliste, surtout que Miko ne savait pas faire grand-chose (sauf du curry haha !).
Comme c'est un manga, c'est une histoire de type bande dessinée. Je n'avais jamais vraiment aimé lire ces genres de livres (c'est drôle à dire, mais je ne comprenais pas comment les lire ! Je ne savais pas trop s'il fallait lire les bulles ou regarder les dessins en premier...). Celui-ci est très facile à lire ! Il suffit de savoir qu'il faut lire de droite à gauche, et ce, en tournant les pages et en lisant les cases, et après tout va bien haha ! L'ordre des bulles est clair, il y a aussi des formes géométriques qui, je crois, sont là pour, notamment, guider notre regard. Et les dessins sont vraiment magnifiques ! Un pur régal pour les yeux ! Si vous êtes comme moi j'étais (ne pas savoir comment les lire) il faut juste lire les bulles et regarder attentivement les dessins. Des détails sont disséminés çà et là à l'intérieur de ceux-ci, alors il faut prendre le temps de les regarder et non leur jeter un simple coup d'oeil !
Je disais plus haut que l'histoire n'était pas racontée de façon cliché, pour les raisons précédentes, mais aussi parce qu'il y a beaucoup d'humour ! Dès les premières pages, il est déjà présent et ça rend la lecture légère, agréable et rafraîchissante ! J'ai beaucoup ri en lisant ce manga ! Ce fut une très bonne lecture, très divertissante ! Il y a une bonne différence d'âge entre les protagonistes aussi, ce qui sort un peu de l'ordinaire.
Alors, j'ai trouvé que ce livre est juste une merveille ! C'est rafraîchissant, drôle, agréable à lire et : ce n'est pas long à dévorer ! Je ne suis pas une experte ; comme vous le savez, c'était mon premier, et j'ai découvert ce livre grâce à une autre chroniqueuse ! Elle avait fait des chroniques dessus dans lesquelles elle disait justement qu'elle rigolait bien lors de sa lecture et que c'était un de ses mangas favoris ! Elle le recommandait pour les débutants, alors je me suis laissée tenter et je ne l'ai pas regretté ! J'ai bien hâte d'avoir les autres afin de poursuivre ma lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mariloup
  29 avril 2020
Ce manga a fait pas mal parler de lui depuis plusieurs mois. J'étais donc curieuse de le découvrir afin de comprendre son succès. Et je n'échapperai pas à la règle... moi aussi, je suis sous le charme. C'est frais, mignon, moderne... non sérieusement, c'est trop de mignonitude!!!! Il n'y a pas d'autres mots! ça change d'avoir une héroïne un peu plus jeune que le personnage masculin. D'ailleurs, ça ressemble plus à une relation de grand frère/petite soeur... pour le moment, je m'en doute. Il y a vraiment une belle alchimie entre les deux personnages principaux auquel je me suis déjà attachée, Jun étant déjanté et Miko adorable, la coloc' est sympa aussi. C'est complétement déjanté, j'ai beaucoup ri avec ce premier tome et puis, j'avais mon petit coeur qui palpitait à certains moments... je l'avoue. Je suis vraiment très enthousiaste à l'idée de lire la suite parce que ce manga vaut le détour!
Commenter  J’apprécie          70
Sachikochi
  15 juillet 2019
Le titre ne m'avait pas vraiment attiré de premier abord, il n'est pas vraiment accrocheur je trouve, mais la couverture m'a semblé sympathique, et le synopsis m'a bien plu.
Je pense avoir bien fait de m'être penchée dessus, et je pense que je l'ai lu aussi au bon moment. Après mon roman japonais dont la chronique arrivera demain, il me fallait quelque chose de léger, et c'était le titre juste parfait !
Donc on suit Miko, une jeune fille que j'ai tout de suite adoré, mais surtout qui doit quitter son foyer parce que ses parents doivent s'occuper de sa grand-mère, et elle va se retrouver à vivre en colocation chez son oncle, mais pas que, puisqu'il y aura d'autres jeunes. Une jolie bande, tous différents du plus renfermé au plus extraverti, qui sont déjà plus ou moins installés dans la vie d'adulte. Des personnages qui n'y vont pas avec des pincettes, et qui sont chez eux et font comme tel. J'ai adoré tous les personnages présentés, il n'y en a pas un qui m'a moins plu qu'un autre, ils avaient tous leur petite particularité, et y en a d'autres encore à découvrir d'après moi ! Les relations sont que nouvelles, mais on sent qu'elles vont être bien développées, et approfondies (du moins je l'espère, parce que tous ces personnages méritent d'avoir leur petit passage à eux)
C'est surtout Miko que l'on va suivre, en découvrant le personnage de Matsunaga, et en essayant d'en apprendre plus sur lui.
Ce dernier est celui qui va avoir le plus d'importance dans le récit après Miko parce que c'est lui qui va la suivre, la prendre un peu sous son aile, l'aider dans sa nouvelle vie. Un personnage que j'ai adoré, qui est dans l'excès mais qui a su me faire énormément rire.
Quelques liens sont développés, mais ce n'est que le début, des liens fraternels qui peuvent se développer. On comprend que chacun fait un peu sa vie, même si certains apprécieraient une vie plus en communauté avec les autres et se rapprocher d'eux.
La romance se met en place tout doucement dans le titre, c'est plutôt appréciable, et puis on découvre la vie en colocation avec Miko, qui pour ma part est quelque chose de nouveau, puisque les seules colocations que j'ai connues c'est avec ma famille et mon copain. Cela permet de découvrir les avantages et les inconvénients.
Les dessins de la mangaka sont vraiment tops, quelques détails intéressants, des traits doux et léger qui rendent par ailleurs la lecture fluide. J'aime beaucoup son style, et je pense me renseigner plus sur ces oeuvres.
La fin de ce tome 1 m'a paru un peu rapide, je trouve que les événements se sont déroulés un petit peu trop vite à mon goût, j'aurai apprécié que ça soit plus étalé, mais comme c'est la fin, à voir ce que peut proposer la mangaka par la suite parce qu'elle peut bien me surprendre !
C'est clairement un shojo léger, frais et très drôle, qui fait du bien au moral. Je ne peux que recommander vivement cette lecture aux fans du genre, je pense que l'on est sur un joli coup de coeur
Lien : https://takeabreakavecsachik..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
florencemflorencem   06 août 2019
C'est vrai que Matsunaga a tendance à être soupe au lait mais il n'est pas aussi mature que tu le crois, tu sais. Parfois ses mots dépassent sa pensée. Il n'arrive pas toujours à dire ce qu'il pense.
Commenter  J’apprécie          150
SharonSharon   23 avril 2020
Quand quelqu'un qui n'a aucune notion du mignon dit de moi que je suis "trop mignonne", je me torture fatalement l'esprit pour savoir ce qu'il a voulu dire.
Commenter  J’apprécie          90
LadyNephtysLadyNephtys   14 octobre 2020
Quand on est colocs on partage aussi les galères.
Commenter  J’apprécie          10
creamy_et_ses_livrescreamy_et_ses_livres   21 février 2021
Je suis larguée mais... j’adore cette coloc. 
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : colocationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1050 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

.. ..