AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782264079626
334 pages
10-18 (16/06/2022)
3.36/5   14 notes
Résumé :
Une nouvelle aventure de Jeremy Nelson dans le Paris tourbillonnant des années folles.

Paris. Octobre 1925. Le jeune pianiste américain Jeremy Nelson erre tristement dans le quartier de St Michel depuis que sa fiancée est partie en tournée. Pour aider un ami clarinettiste à résoudre un problème de voisinage, Jérémy se retrouve à enquêter sur la mystérieuse disparition de sa logeuse, Mme Lequindre, et l'affaire est loin d'être simple, au cœur d'un imme... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
sabine59
  07 août 2022
C'est ma première intrusion dans l'univers de deux soeurs, Liliane Korb, décédée l'an dernier , et Laurence Lefèvre, écrivant ( entre autres) à quatre mains sous le nom de Claude Izner. Ce livre-ci est le quatrième de la série " Jeremy Nelson" . Mais elles sont connues aussi pour les enquêtes de Victor Legris, qui apparait brièvement d'ailleurs dans ce tome.
Ce qui m'a décidée à acheter ce roman, c'est l'allusion au Paris des années folles, et le fait que l'enquête soit menée dans un immeuble où de nombreux suspects habitent.
Car une disparition bizarre a lieu: celle de Madame Lequindre, propriétaire méchante , détestée de ses locataires, qu'elle allait en plus expulser. Et notre pianiste americain, Jeremy, ne peut s'empêcher d'enquêter, son ami clarinettiste Paul loge dans cet immeuble de la rue des Hirondelles...
Alors oui, le Paris des années 20 est bien restitué, mais justement j'ai eu l'impression de lire un témoignage historique de l'époque, où l'on essaie de caser le maximum d'informations en tous genres, et cela ne semble pas très naturel. La gouaillerie des personnages, notamment de la concierge, Adrienne, est plaisante au départ, plus pesante ensuite.
L'enquête reste assez floue longtemps, d'autant plus que le cadavre n'est pas trouvé , cependant les événements se précipitent vers la fin. Cela manque néanmoins de consistance.
L'ensemble demeure agréable à lire, enlevé et léger, même s'il ne me restera pas longtemps en mémoire, je le crains. A tenter, peut-être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Herve39
  01 mars 2022
Lecture agréable avec ce petit roman policier situé à Paris dans les années vingt.
N'attendez pas des flots de sang, des tueurs sadiques ou autres amabilités de la sorte, ici rien de tout ça mais plutôt une belle galerie de personnages tous locataires d'un immeuble. Bien sûr, il doit y avoir un assassin parmi eux et ce sera à vous de le découvrir.
Le principal intérêt de ce livre est le récit en lui même, on se retrouve au coeur de cette époque avec un langage qui lui est propre, rien de novateur mais intéressant tout de même.
Commenter  J’apprécie          180
Giantjack
  27 avril 2021
Roman reçu dans le cadre de la Masse Critique Mauvais genre ! Je tiens d'ailleurs à remercier Babelio ainsi que les éditions 10-18.
Alors cette enquête de notre musicien enquêteur Jeremy Nelson en plein pendant les années folles, qu'est-ce que cela dit ?
C'était principalement cette période qui me donnait envie de découvrir ce roman et le moins que l'on puisse dire, c'est que le dépaysement est total ! Que de références culturelles, artistiques, cinématographiques de cette époque (j'ai fortement apprécié ces petites notes en bas de pages sur les musiciens, cinéastes, artistes, lieux cités tout au long du roman). On ressent même cette ambiance dans le vocabulaire. Pour tout cela, je n'ai rien à dire !
Au-delà de ce cadre très plaisant, il m'a fallu du temps pour rentrer dans l'histoire. Les personnages sont nombreux et il nous faut quelque temps avant de s'habituer à cette bande de joyeux lurons qui habitent dans cet immeuble de la rue des hirondelles.
Idem pour l'intrigue. Cela ne démarre pas tout de suite après la disparition de la tyrannique propriétaire. On découvre divers petits éléments au fur et à mesure en même temps que l'on nous présente la vie des locataires. Bien évidemment ces éléments peuvent tous les rendre coupable…
Le récit et l'enquête passent la seconde à partir de la page 70 et j'ai trouvé un peu dommage pour un livre qui n'en compte que 300. Après cela n'est que mon avis personnel car j'aime être tout de suite happé dans une histoire surtout lorsqu'il s'agit d'une enquête ! Notons aussi quelques facilités scénaristiques pour l'avancement de l'enquête notamment lorsque
Au niveau des personnages, Jeremy Nelson ne fait pas figure de héros. Je le trouve très effacé pendant une bonne partie du roman (face aux habitants de l'immeuble) et j'ai eu du mal à me lier à lui pendant ma lecture Par contre, j'ai beaucoup aimé le personnage de Sammy : drôle, sympathique mais râleur. le bon Watson par excellence. Je citerai ce fameux passage très drôle chez le dératiseur où il va user de tout son talent pour obtenir les informations dont il a besoin. Je trouve que c'est d'ailleurs à partir de son arrivée dans l'histoire que le roman commence vraiment.
J'ai eu peur de rencontrer quelques difficultés comme il s'agissait de la 4ème enquête de Jeremy Nelson. Aucun souci à ce niveau-là. Les personnages de Sammy et Camille s'intègrent parfaitement alors qu'on sait qu'ils sont déjà présents dans les premiers romans.
Donc avis partagé sur cette lecture : Fond moyen. « Forme » excellente. A voir/confirmer lors d'une prochaine lecture des aventures de l'ami Nelson !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Idl
  03 juin 2021
Tout d'abord, un grand merci à Masse Critique de Babelio ainsi qu'aux Editions 10-18 qui m'ont permis de découvrir ce roman.
Ce fut pour moi une lecture parfaite !! Une enquête, un contexte historique, tout ce que j'aime ! En une ligne, ce roman relate l'enquête menée par Jeremy Nelson, jeune pianiste, sur la disparition de la logeuse de son ami.
Ce voyage dans le Paris des « Années folles » m'a completement envoûtée ! Quel plaisir, par exemple de rencontrer la divine Josephine Baker !!
J'ai également apprécié la multitude de personnages et donc de coupables potentiels. Jeremy Nelson est un détective hyper attachant que j'ai pris plaisir à découvrir et que je suivrai avac tout autant de plaisir dans d'autres aventures !
Commenter  J’apprécie          100
nathys
  05 avril 2021
J'ai reçu ce livre dans le cadre d'une masse critique, merci à Babelio et aux Editions 10/18 (ma maison d'édition préférée !)
Le livre est très beau même si je regrette que 10/18 ait changé son format, surtout que les 3 premiers tomes sont en petit format.
Il s'agit donc du 4e tome des aventures de Jeremy Nelson, pianiste de jazz et détective à ses heures perdues dans le Paris des années folles.
La plume des deux soeurs se cachant derrière le pseudonyme de Claude Izner est très vivante: on a l'impression d'être entraîné dans un tourbillon, un rythme effréné comme celui du Charleston qui commence à être à la mode en 1925 à Paris, grâce notamment à Joséphine Baker. En plus de cette artiste, on croise Sidney Bechet, Caroline Dudley Reagan ou encore Fernand Léger. Les personnages parlent différents niveaux d'argot et emploient une foule d'expressions désuètes mais courantes à l'époque. Les différentes pérégrinations de Jeremy et son acolyte Sammy sont documentées avec de nombreuses mentions des rues parcourues. Grâce à tout cela l'immersion est totale et j'ai adoré cette ambiance.
Du côté de l'intrigue policière ça pêche un peu. Les autrices ont les défauts de leurs qualités : c'est parfois très brouillon dans l'écriture et on se sent perdu, avec de nombreux coq à l'âne et situations vite expédiées qui ajoutent à la confusion. C'est dommage car la disparition de cette propriétaire d'immeuble dont chaque locataire a une raison de lui en vouloir était une bonne idée.
Au final je dirais que ce n'est pas un roman à lire spécialement pour son intrigue policière mais pour l'ambiance des années folles très bien retranscrites. Malgré ses défauts, ce livre m'a donné envie de poursuivre ma découverte de Claude Izner en lisant les tomes précédents et pourquoi pas aussi Les aventures de Victor Legris, leur première saga
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Herve39Herve39   26 février 2022
— Paris est une ville merveilleuse, les couturiers ont du génie ! s’exclama Joséphine Baker. Les couples se bécotent en pleine rue, à New York on les coffrerait aussi sec ! En revanche, la nourriture est exécrable ! Mes amies Maud de Forest, Mary Wood, ici présentes, et moi, avons loué un nid à Montmartre. Nous vous convierons à dîner un de ces quatre, monsieur Nelson, au menu vous aurez du corned-beef et des loukoums !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Claude Izner (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claude Izner
Victor Legris 1
autres livres classés : mystèreVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Victor Legris, le libraire parisien enquête

Combien de tomes comporte la série des "Enquêtes de Victor Legris" ?

20
15
12
10

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Claude IznerCréer un quiz sur ce livre