AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Marie-Louise Navarro (Traducteur)
EAN : 9782264002457
288 pages
10-18 (15/09/1994)
3.81/5   58 notes
Résumé :
Jim Qwilleran entreprend un voyage organisé en Ecosse en compagnie de touristes de Pickax. Mais tout ne se passe pas selon le plan prévu. Un coffret à bijoux est dérobé, le chauffeur du minibus disparait et l'organisatrice du voyage est victime d'une crise cardiaque. Au retour, pourquoi Koko - qui n'était pas là - s'intéresse-t-il autant aux enregistrements de Qwilleran ? Pourquoi lèche-t-il certaines photographies ? Pourquoi manifeste-t-il une telle hostilité enver... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
bina
  23 juillet 2012
Une fois n'est pas coutume, Qwill voyage en groupe, avec ses amis de Pickax, en Ecosse, terre de ses origines maternelles.. Et comme d'habitude, un décès lui titille la moustache.
De retour au pays, Kao Ko Kun, chat extraordinaire, s'intéresse au séjour de son maitre (photos, enregistrement...). Et nous voila replongé dans une des enquêtes comme Lilian Jackson Brown les aime, et nous aussi. Un petit après midi de lecture, de détente, sans se prendre la tête. Comme toute la série, ce ne sont évidemment pas des ouvrages qui font réfléchir, mais cela repose, et c'est bien le but entre autre des lectures de vacances!!
Commenter  J’apprécie          90
Musa_aka_Cthulie
  09 juin 2020
J'appréhendais vaguement de relire ce roman, vu que j'ai carrément un mauvais souvenir des derniers opus de la série. Mais bon, je cherchais quelque chose de léger à lire avant de dormir, je n'avais pas d'autre idée (je me rends régulièrement compte à quel point ma propre bibliothèque manque de lectures légères mais agréables), et pas question de tergiverser pendant des heures - le pire moyen pour s'agacer avant d'aller se coucher.

Le roman débute par un voyage organisé par seize personnes du comté de Moose en Écosse, avec la mort apparemment naturelle de l'une d'entre elles, suivie d'un vol de bijoux. le voyage, d'ailleurs habilement narré comme rasoir et pénible vu que tout le monde passe la plus grande partie de ses journées dans un minibus, se termine donc tragiquement et plus tôt que prévu. Évidemment, et pour des raisons pas forcément bien logiques, Qwilleran va suspecter un homicide. Mais surtout, en sus de cette enquête qui, comme d'habitude, n'en est pas vraiment une, il va se retrouver harcelé par Melinda Goodwinter (qui était sa petite amie dans je ne sais plus quel(s) roman(s), ce qui remonte à plusieurs années dans la chronologie des personnages), qui va passer son temps à l'asticoter.

Contrairement à ce que je craignais, l'histoire criminelle se tient relativement bien - c'est pas toujours le cas dans la série ! -, les fausses pistes et rebondissements fonctionnant assez bien. Bon, je passe sur les dons surnaturels félins qui m'ont toujours agacée. Pour le reste, c'est la lecture confortable qu'on en attend, avec sa ville, ses personnages, les petites excentricités de certains.

Je me plaignais de m'être ennuyée avec la série des Mma Ramotswe, mais on est exactement sur le même type de schéma : une formule de roman policier de pure détente, faite pour les aficionados une fois qu'on a réussi à les accrocher. On marche ou pas, et c'est retrouver ses vieilles habitudes, comme de vieilles bonnes pantoufles, qu'on cherche avant tout. Je comprends très bien qu'on s'ennuie avec ce type de policier, surtout si on prend la série en cours. le truc, c'est de ne pas en abuser. Pour ma part, ça m'a évité d'aller me coucher avec Virgin Suicides en main - je peux supporter des lectures plus ou moins déprimantes, mais pas trop à la suite, et là, j'avais besoin d'urgence d'une petite pause...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
jadzia
  19 janvier 2014
Loupé !!!!

Lent… ce livre est lent… et en plus le quatrième de couv. est un menteur : voyage en Ecosse, il y a mais il y a aussi le retour très rapide au bercail. Que nenni d'Ecosse ou presque. Bref… déçue dès le début, je le fus aussi pendant ainsi qu'à la fin.
Trois solutions à cette débâcle : Je n'ai pas choisi le bon livre, entre deux antidouleurs je n'étais pas à même de l'apprécier, ou ce type de livre ne me satisfait plus. Serais je devenue plus exigeante dans mes choix, la faute à qui, à quoi, je me le demande…
Commenter  J’apprécie          131
ladyoga
  17 juin 2013
Quand je n'arrive plus à me concentrer et à profiter de mes lectures, je retourne vers la série des Chats de Qwilleran. le calme, la sérénité reviennent avec ces romans. Idéal en période difficile, indispensable pour ma survie mentale! Essayez...
Commenter  J’apprécie          82
hellza24
  14 août 2014
Difficile de passer après le tome 13, qui était excellent . Celui ci est tout de même très sympa. Et dépaysant : Qwill, après être rentré précipitamment de ses vacances en montagnes, décide d'éloigner Polly de son mystérieux poursuivant en participant à un voyage en Ecosse.
Tout comme Hercule Poirot ou Miss Marple, Qwill semble frappé par la malédiction de l'enquêteur : les cadavres apparaissent sur sa route, où qu'il soit !
L'enquête de ce roman-ci est plus complexe que celles à laquelle Lilian Jackson Braun a habitué son lecteur, ce qui est aussi une agréable surprise.
Le retour au pays de l'ancienne amante de Qwill complique aussi sérieusement la situation puisqu'elle est fermement décidée à lui passer la bague au doigt ! Cela donne pas mal de piment à ce tome : le pauvre homme qui aime tant sa tranquillité, va se retrouver bien encombré par tant d'empressement !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Musa_aka_CthulieMusa_aka_Cthulie   06 juin 2020
- Que diable est-ce là ?
- C'est une relique écossaise. Le fragment d'un kilt Mackintosh qui a été porté par un jacobite rebelle à la bataille de Culloden en 1746.
- Comment le savez-vous ? On dirait un chiffon tiré d'une poubelle !
- J'ai le certificat d'authenticité. Il appartient à une vieille famille de Lockmaster. Leurs ancêtres s'étaient exilés au Nouveau Monde pendant les Scottish Clearances.
- Et que suis-je supposé faire de ce chiffon décoloré ? Il ne serait même pas bon à laver ma voiture !
- Nous vous le ferions encadrer sous verre pour le protéger comme on le fait dans un musée, et vous pourriez l'exposer. Naturellement, il faudrait choisir un emplacement qui ne soit pas trop éclairé par le jour ou la lumière artificielle.
- Cela limite l'endroit au placard à balais ou à la salle de bains des chats, dit-il. Combien cela vaut-il ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
Musa_aka_CthulieMusa_aka_Cthulie   23 juillet 2016
A l'aéroport du comté de Moose, il gara sa voiture dans le nouveau parking couvert, et l'avion partit sans l'habituel retard de dernière minute. La correspondance à Chicago se fit sans problème. Tout se passait bien. Trop bien peut-être... Trois repas et plusieurs magazines plus tard, il arriva à Glasgow à l'heure prévue. Malheureusement, ses bagages étaient partis vers une autre ville d'Europe occidentale. Ainsi commença le Bonnie Scots Tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
caryatidecaryatide   30 décembre 2013
Je ne suis pas encore prêt pour cela, mais je me suis penché sur l'histoire des Mackintosh - douze siècles de bagarres politiques, de désertions, de rafles, de batailles, de trahisons, de pendaisons, d'empoisonnements, d'assassinats, d'actes de violence et de vengeance. Il est surprenant qu'il reste encore des Mackintosh.
Commenter  J’apprécie          90
hellza24hellza24   14 août 2014
Il ne sortait jamais sans s'assurer de ce que faisait les chats. Cette fois, ils ne dormaient pas dans les fauteuils du salon, ils n'étaient pas davantage sur le manteau de la cheminée ou juchés sur le réfrigérateur, ni cachés sous un tapis ou derrière les livres sur une étagère. Ils étaient dans un de ces vides temporels et spatiaux dans lesquels les chats sont capables de se réfugier à volonté.
Commenter  J’apprécie          50
caryatidecaryatide   30 décembre 2013
- Que pensez vous de l'Ecosse ?
- Demandez moi plutôt ce que je pense des touristes. Nous avons voyagé dans un pays étranger sans jamais quitter vraiment notre propre pays. Nous avons emporté nos propres personnalités, nos préférences, nos manies, nos aversions et même nos conversations sans jamais réellement nous intéresser à ce que nous avons vu.
Commenter  J’apprécie          40

Video de Lilian Jackson Braun (1) Voir plusAjouter une vidéo
autres livres classés : chatsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2417 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre