AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Michelle Herpe-Voslinsky (Traducteur)
EAN : 9782906067622
204 pages
Éditeur : Editions Dapper (30/11/-1)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Lisa n'est pas encore née.
Pourtant, cette petite fille à venir, blottie dans le ventre de sa mère Anna, est la narratrice de ce roman. Cette vision inattendue du monde nous immerge dans la vie d'une famille noire du Mississippi, un Sud profondément rural où les anciennes habitudes de l'esclavagisme laissent aujourd'hui encore des traces. Ici, la vie est rude. J.T. le mari d'Anna, ne veut pas de nouvel enfant dans une famille qui comporte déjà cinq garçons.>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
keisha
  11 décembre 2010
"Même les plus faibles lueurs commencent dans l'obscurité."

Lisa, blottie dans le ventre de sa mère Anna, raconte l'histoire de sa famille, "gens de couleur" comme on dit, dans ce Mississipi des années 1950. Joseph, le père, gagne durement sa vie dans une scierie, et à l'annonce de la grossesse, refuse d'accueillir un cinquième enfant et décide de donner le bébé à sa soeur Clariece et son beau-frère. Clariece est une abominable femme orgueilleuse et sans coeur, cependant Anna n'ose se rebeller. Au fil de ces mois, les difficultés nouvelles s'accumulent, mais Anna continue vaillamment à éduquer ses enfants, sans se lasser, les entourant d'amour et de sécurité.

"Après avoir lavé la vaisselle, elle est allée souhaiter bonne nuit aux plus petits. (...) Mais Edward [un des fils] l'a retenue un peu plus longtemps que d'habitude. Quand il l'a lâché, maman l'a encore serré le temps de quelques battements de coeur. En le laissant, elle a soufflé la bougie sur la table de nuit. Il y a eu cet instant d'obscurité où tout était noir comme de l'encre, mais bientôt les yeux de maman se sont habitués et elle a vu les quatre silhouettes de ses enfants, en sécurité dans leur lit; c'était ce moment chaque soir qui faisait que sa journée valait la peine d'être vécue."

Dans ce magnifique portrait de mère, transmettant à ses enfants le respect dû a soi et aux autres, de jeune fille puis femme toujours amoureuse de son époux, interviennent régulièrement souvenirs du passé et surtout de sa grande amie, Ida Mae, si différente, partie chercher la réussite dans le nord des Etats-Unis.
Un récit alliant gravité et grâce, sans misérabilisme, un style sobre et convaincant au service d'un roman qui m'a touchée au coeur et qu'il faut lire absolument.
Lien : http://en-lisant-en-voyagean..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
claraetlesmots
  11 novembre 2010
Confins du Mississippi. Anne mère de 5 garçons découvre qu'elle est de nouveau enceinte. Son mari J.T. ne veut pas de cet enfant. Pour lui, tout est vu : l'enfant sera donné à sa soeur et à son beau-frère qui ne peuvent pas en avoir. Anna est certaine que le bébé sera une fille et elle lui a donné un prénom Lisa. La vie n'est pad facile et J.T. n'est pas un mari exemplaire. Pour tenir bon, Anna parle à son bébé et se remémore les souvenirs avec sa meilleure ami Ida Mae.
Dans ce livre, il s'agit de l'enfant, la petite Lisa, blottie dans le ventre de sa mère qui est la narratrice. Ici, point d'échos du docteur ou des échographies. Très vite, on comprend que la famille est noire de peau et qu'elle ne roule pas sur l'or. Dans ce sud profond, les différences entre blancs et noirs ont laissé des stigmates. Les gens de couleur se sentent obligés envers les Blancs de baisser la tête. Et ce sont autant de petites réflexion qui m'ont laissé bouche bée…
J.T. perd son travail et sombre dans l'alcool. Anna est forte, proche de ses enfants. Au fil des mois qui passent, la peur de devoir donner Lisa est grandissante. Elle flanche, se résigne puis reprend courage. Au début, j'ai été surprise par l'écriture des conversations. Dans ce livre, la langue est celle de ces gens : des syllabes mangées, un phrasé auquel il faut s'habituer. Je me suis retrouvée immergée dans ce Mississippi et en fermant les yeux, on imagine Anna et sa famille.
La déconnection est garantie. Une lecture qui offre un beau portait sensible d'une femme courageuse au grand coeur…
A découvrir !
Lien : http://fibromaman.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
claraetlesmotsclaraetlesmots   11 novembre 2010
Junior n’a jamais eu l’occasion d’aller à l’école que quelques familles de couleur avaient créée pour les enfants de couleur. Quelque part en route, grâce à la « bonté » de certains Blancs, ces familles avaient appris à lire, écrire et compter.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Brian Keith Jackson (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brian Keith Jackson
Brian Keith Jackson, Beijing
autres livres classés : mississippiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1473 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre