AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
La villa aux étoffes tome 4 sur 5

Corinna Gepner (Traducteur)
EAN : 9782264080646
624 pages
10-18 (01/09/2022)
4.24/5   170 notes
Résumé :
Un vent de bonheur souffle sur la villa aux étoffes : le troisième enfant de Marie et Paul Melzer vient d'avoir quatre ans et le couple s'aime plus que jamais. Mais la crise économique qui se propage en Europe met en péril l'usine de textile. Et quand Paul tombe malade, c'est Marie qui doit une nouvelle fois sauver l'entreprise de la ruine.
Croulant sous des dettes qu'elle ne peut rembourser, elle doit faire un choix déchirant. Devra-t-elle se résoudre à vend... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
4,24

sur 170 notes
5
19 avis
4
17 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Traduit de l'allemand par Corinna Gepner

La famille Melzer est à la peine. Et quand je parle de la famille, j'englobe également les domestiques, les employés et les ouvriers.

Car Paul, le chef de famille, est un patron paternaliste, dans le bon sens du terme. Il prend soin des siens et de tous ceux qui dépendent financièrement de lui.

Nous sommes en 1930, en pleine crise économique mondiale.

En ces temps difficiles, tout le monde doit se serrer les coudes et la ceinture car les ennuis des uns rejaillissent indiscutablement sur les autres.

Tous les détails, même triviaux sont abordés. C'est ce qui rend cette histoire et ses protagonistes si proches de nous.

Les personnages principaux ou subalternes sont tous intéressants, mais plus ou moins attachants.

La fin me laisse une impression mitigée.

Beaucoup de problèmes restent en suspend. Y aurait-il une suite, par hasard ?

Si c'est le cas, elle serait la bienvenue, ne serait-ce que pour connaître le destin de Leo et de LIesel et d'Elvira von Maydorn et de...tous en fait.

Un très bon moment passé en Allemagne avec, hélas, la montée du nazisme.

Commenter  J’apprécie          332

Il s'agit du tome 4 d'une saga presque aussi célèbre sur bookstagram que les 7 soeurs de Lucinda Riley : ʟᴀ ᴠɪʟʟᴀ ᴀᴜx ᴇᴛᴏғғᴇs d'Anne Jacobs

👗

On suit ici l'histoire d'une famille bourgeoise à Augsbourg, propriétaire d'une usine de textile.

Dans le style début 1900, il s'agit d'une espèce de Downton Abbey en Allemagne , comme il s'en fait beaucoup ces dernières années ; une plongée dans la vie de la Maison : romances, crêpage de chignons entre domestiques et maîtres et des histoires de famille savoureuses!

👗

Dans ce tome 4, la vie a repris à Augsbourg depuis la fin de la guerre. Nous sommes au début des années 30, et la crise économique est très violente et frappe tout le monde… nous sommes loin de la prospérité du premier tome.

👗

Marie continue son activité de couturière, Paul a repris l'usine, mais la récession et l'antisémitisme guette… Mais quand Paul tombe malade, c'est Marie qui doit une nouvelle fois sauver l'entreprise de la ruine.

👗

On voit également émerger la 3eme génération des Melzer, avec Dodo (ma préférée), Henni et Leo en tête. Ils apportent un vrai vent de fraicheur dans cette famille que je commençais à trouver un peu terne, maintenant que Marie et Kitty se sont un peu assagies.

👗

J'ai beaucoup aimé encore une fois cette immersion dans la vie de la Maison, mais également de voir les évolutions, dans le bon ou mauvais sens, des membres de la domesticité.

Toujours quelques clichés tenaces, et quelques longueurs mais dans l'ensemble c'était vraiment une lecture agréable, partagée avec des amis bookstagrameuses :)

Le tome 5 m'attend sagement dans ma bibliothèque : Tempête sur la villa aux étoffes, et un sixième doit sortir en 2023

Commenter  J’apprécie          222

Saga chouchou pour moi, c'est toujours avec grande impatience que j'attends la suite à chaque fois. 

Encore une fois la séduction était présente, retrouver la villa, ses habitants, ses domestiques et cette nouvelle génération d'enfants qui en aient presque plus...

La montée du nazisme est très présente dans ce livre, j'ai grincé des dents à plusieurs passages mais en même temps c'est bien représentatif de ce qu'était l'Allemagne dans cette période d'entre-deux-guerres. On sent ou cela va nous emmener dans le prochain tome... et comment dire, même si ça va être déchirant, j'ai hâte...

Je trouve les personnages de plus en plus féministe et j'adore cela ! 

Un roman très riche en action et rebondissement on ne voit pas le temps passer ! Vivement le tome 5 !

 

Commenter  J’apprécie          150

Lorsque j'ai commencé cette série je pensais que c'était une trilogie ... puis finalement le tome 3 achevé j'ai vu que sortait dans la foulée le tome 4 en poche ... et là de clic en clic je vois qu'un tome 6 va sortir ... rhaaaaa

Le problème, pour une psychopathe comme moi, c'est que quand je commence une série de bouquins j'ai "besoin" de savoir que j'irai "au bout" ( et d'ailleurs souvent lorsque c'est possible , bêtement , j'achète d'emblée tous les tomes de la série histoire de savoir que "je ne serai pas bloquée en plein suspens ... )(je dis "bêtement" car je me retrouve , comme par exemple avec "les annales de la compagnie noire", avec 13 tomes sur mes étagères alors que je cale au deuxième ... )(bref ...! ).

... Or là cette série "en cours" me pose un problème : je l'aime bien mais sans plus... Je trouve qu'il manque , depuis le début, une "vibration" dans l'écriture et ça me saoule de dépenser mes sou-sous-dans-la-popoche pour une série de bouquins qui me plait "bif-bof" ...

(ATTENTION multiples "Spoiler" à venir )

Bref je ne sais pas ... C'est à la fois un mélange paradoxal de mollesse et de trucs rocambolesques qui n'arrivent pas à m'émouvoir ...

BREF : ce serait une série TV je pense que je la regarderais avec plaisir, mais en bouquins il me manque vraiment un petit truc dans l'écriture qui ferait que tout cela serait "vibrant" et me motiverait à continuer de tomes en tomes ...

(.. cela dit ... à voir : me connaissant tout aussi bien dès que le tome 5 sortira en poche je l'achèterai ... aucune logique quoi , uh uh ...)

Commenter  J’apprécie          83

Je continue à suivre avec un plaisir coupable les aventures de la famille Melzer. On sent en Allemagne la montée du nazisme et l'avènement d'Adolf Hitler qui constitue une menace pour les personnages d'origine juive du roman. L'action oscille entre l'usine, la villa, les domestiques et le domaine de Poméranie. Je trouve les personnages féminins très intéressants dans leur désir d'émancipation. Il manque un peu d'émotion ou de suspens pour que ce soit passionnant mais je continue cette lecture agréable et vais poursuivre avec le tome 5.

Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
- Ce qui se passe en ce moment dans notre pays m'inspire les plus vives inquiétudes, dit-il à Paul. D'après ce qu'on peut lire sur les affiches du parti national-socialiste, ils rendent les Juifs responsables de la défaite de 1918, du chômage et aussi, bien sûr, de la crise économique mondiale. Pour sauver l'Allemagne, affirment-ils, il faut combattre les Juifs. Et ces provocateurs qui racontent n'importe quoi trouvent de plus en plus d'adeptes.
- Oui, et j'ai lu récemment qu'ils faisaient du marxisme une invention juive, contre laquelle il fallait lutter, renchérit l'oncle Sébastien, indigné. C'est terrible de voir comment on peut abêtir les gens.
- Quand on est au chômage et qu'on ne sait pas comment nourrir sa famille, on est enclin à croire n'importe quel charlatan qui vous promet un avenir meilleur, fit remarquer Paul.
P 623
Commenter  J’apprécie          80
Peut-être que ceux qui arrivent en enfer après avoir commis des péchés graves sont transformés en une voiture conduite par Kitty, songea Dodo. Ce serait un châtiment terrible.
Commenter  J’apprécie          30
— Tu crois que ça sert à quelque chose de prier ? lui demanda Dodo à voix basse.
— En tout cas, ça ne peut pas faire de mal, répondit Leo sur un ton hésitant.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : saga familialeVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
376 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre