AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782374480473
213 pages
Éditeur : Xo Editions (25/01/2018)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 15 notes)
Résumé :
L'île de Peilz est l'unique île du lac Léman. Et c'est sur ce bout de terre, presque entièrement occupé par un platane centenaire, que le cadavre d'un milliardaire anglais, ex-agent secret, est retrouvé. Pour le pays du " propre en ordre ", un désastre, d'autant que les investigations n'aboutissent à rien.

Le commissaire Delalpage ne manque pourtant pas de suspects : un industriel, une œnologue-horlogère, un sculpteur, et même un moine...
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LePamplemousse
  06 juillet 2018
Dans ce volume, l'inspecteur Higgins quitte son Angleterre natale pour la Suisse, afin d'aider un ami, policier lui aussi, à résoudre un crime : celui d'un milliardaire anglais vivant en Suisse.
Ce volume change un peu des autres dans la mesure où on y découvre la Suisse de plusieurs façons : ses expressions, sa gastronomie, ses vins sans oublier ses fabuleux paysages.
Les deux protagonistes principaux vont d'ailleurs passer presque autant de temps à manger toute sorte de charcuterie savoureuse et à boire des vins délicieux qu'à interroger les suspects !
Le coupable sera bien évidemment identifié et arrêté et c'est là ou le bat blesse car je n'ai pas vraiment compris le mobile de l'assassin, ses raisons de tuer le milliardaire semblent finalement assez vagues. A ce compte-là, on pourrait tous tuer des tas de gens sans avoir davantage de raisons.
J'ai cependant passé un agréable moment avec l'inspecteur Higgins, qui, bien que loin de chez lui, reste fidèle à ses convictions et emporte avec lui ses petites manies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Domichel
  07 janvier 2019
Rares sont les enquêtes de l'ex-inspecteur-chef Higgins qui ne se déroulent pas sur le territoire de sa gracieuse Majesté. À part deux excursions, l'une sur la terre des pharaons et l'autre sur la côte d'opale au Touquet ; il ne s'était pas aventuré jusqu'ici en Suisse. Et c'est un ancien confrère helvétique, le bien-nommé inspecteur Delalpage (!) lui aussi de la vieille école qui fait appel à notre fin limier britannique.

Sur l'île unique du lac Léman (on ne dit pas le lac de Genève), un cadavre est retrouvé empêtré dans les racines d'un platane centenaire, unique occupant de l'île. Outre que les mobiles ne se bousculent pas, le fait que la victime se révèle être un ex-espion britannique, la police helvétique ne veut pas faire davantage de vagues que celles frisant l'eau du lac, c'est donc tout naturellement que Delalpage implore son ami Higgins de l'aider à résoudre le mystère. D'autant que parallèlement à cette enquête, un autre problème mobilise les esprits : quelqu'un empoisonne tous les arbres remarquables et protégés de la région.
Au gré de ses promenades aussi bucoliques que riches en interrogatoires, Higgins va progresser à la vitesse de l'homme sage, celui qui prend son temps. Et c'est au terme de longues réflexions qu'il va démasquer la personne coupable de ce meurtre et accessoirement résoudre le mystère des arbres victimes d'attentats.

Comme à son habitude, Christian Jacq nous présente de nombreux suspects, plus menteurs les uns que les autres (au masculin comme au féminin), nous gratifie également de soigneuses descriptions oenologiques et gastronomiques, et ne résiste pas à quelques bons mots sur la Suisse comme sur la France. Pour l'auteur comme son héros, sortir du territoire habituel de ses enquêtes a du bon aussi pour le lecteur, les habitudes londonniennes de ex-inspecteur-chef et les tourments de son ami le super-intendant Marlow sont mis de côté. Et ça ne nous manque pas.
Un suspense au dénouement étonnant, tout ce qui fait la saveur de ce genre de ce récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Capucine214
  26 mars 2018
Et voilà la vingt septième enquête de l'inspecteur Higgins et de son petit carnet noir. le voici parti pour la Suisse où un confrère a besoin de son aide afin de démasquer un assassin insaisissable. Sans compter que sévit aussi un massacreur d'arbres centenaire.
Bon, on ne va pas se mentir, ce n'est pas le meilleur opus de Christian Jacq. L'enquête est très lente et mis à part la découverte de la Suisse, de ses magnifiques paysages et de ses spécialités culinaires, rien d'exceptionnel. On passe beaucoup de temps à déguster du vin, des charcuteries, à visiter... Un vrai carnet de voyage. Même les personnages ne nous laissent pas de souvenir impérissable.
Par contre, ce qui est intéressant mais traité trop superficiellement à mon goût, c'est le fil rouge du livre : la manipulation humaine. Car la victime était un manipulateur hors pair. Ancien espion, riche, charismatique, il n'hésite pas à s'approprier le bien d'autrui en se déclarant le créateur. Comment un homme peut il s'adjuger la vie d'autrui en leur faisant croire des bobards plus gros qu'eux. Plus c'est gros, plus les gens gobent et plongent dans l'arnaque. Parce que, c'est en fin de compte ce qu'ils veulent entendre, leur rêve qui se réalise... Cette partie aurait mérité plus d'attention, un peu plus de développement. Cela aurait mis du peps à l'enquête et aurait permis une lecture plus dynamique.
Je dois pourtant reconnaitre que la découverte de l'assassin m'a laissée pantoise. Je n'ai absolument pas porté intérêt à ce personnage. Un bon point pour l'auteur.
Lien : http://jelisquoi.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
steph5977
  04 avril 2018
Comme d'habitude j'ai adoré retrouvé l'inspecteur Higgins à travers son enquête en Suisse, l'auteur nous ballade au milieu des suspects, et leurs témoignages contradictoires pour arriver à démasquer le coupable le plus improbable. J'ai également beaucoup aimé les spécialités culinaires servies pendant les repas et les paysages suisses décrits, ça vous donne vraiment envie d'y aller.
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   19 mars 2018
La plupart des plantes se comportaient de manière convenable, vivant leur vie sans nuire à leurs voisines. Seuls le persil et la ciboulette, si nécessaires à quantité de recettes, n’entretenaient pas d’excellents rapports et affichaient parfois une franche hostilité. Pourtant, pas question d’exclure l’un ou l’autre ; chaque année, il était préférable de semer du nouveau persil et de ne pas contrarier la ciboulette, résistante au froid et formant, à la longue, des touffes assez denses. Qui pariait sur la suprématie du persil ne se méfiait pas de la robustesse de la ciboulette, capable d’éliminer son rival.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 mars 2018
Et cela lui rappela la déclaration de Churchill à propos de l’attitude des politiciens britanniques, désemparés devant Hitler : « Ils doivent choisir entre la guerre et le déshonneur ; ils ont choisi le déshonneur, ils auront la guerre et le déshonneur. » Cette lâcheté-là, Higgins ne s’en était pas rendu coupable et ne regrettait rien ; mieux valait câliner sa roseraie et relire les bons auteurs, plutôt que de céder aux turpitudes d’un pouvoir, quel qu’il fût.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 mars 2018
Ce brave garçon a vécu le pire moment de son existence. Il est sous antidépresseurs et, crois-moi, n’a aucun don pour la comédie. On l’a quand même cuisiné, en raison de cette vieille théorie selon laquelle la personne qui découvre un crime en est parfois, sinon souvent, l’auteur.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 mars 2018
Le bouche-à-oreille, des articles de presse, les commentaires élogieux que répandaient les réseaux sociaux… La petite entreprise décollait, mais son jeune patron demeurait sur le terrain, ce lac extraordinaire, toujours changeant, imprévisible, majestueux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 mars 2018
À mon sens, le véritable village d’Astérix, aujourd’hui, c’est la Suisse ! Souhaitons que notre Conseil fédéral ne trahisse pas notre formule magique et que le peuple, le souverain, conserve sa lucidité.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Christian Jacq (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Jacq
? Christian Jacq, auteur de "Toutânkhamon, l'ultime secret", revient sur la fascination que nous avons tous pour le pharaon au masque d'or.
Le livre : http://www.xoeditions.com/livres/toutankhamon-lultime-secret/
autres livres classés : lac lémanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fiancée du Nil - Christian Jacq - classique et comtemporains

Qui veut prendre les terres de la famille de Kamosé :

Guérou
Nédjémet
Sétek
le maire

13 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Christian JacqCréer un quiz sur ce livre