AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253152137
Éditeur : Le Livre de Poche (04/01/2002)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 53 notes)
Résumé :
"Tu découvres cette lettre le jour de mon centième anniversaire. Entre l'été 1999 où je l'ai écrite et l'instant où tu la lis, plus d'un quart de siècle s'est écoulé. Tout ce que je sais de toi est que tu es l'un de mes arrière-petits-enfants. Es-tu une fille, un garçon? As-tu quinze ans, ou plus? Je l'ignore. Mais cela ne change rien au désir que j'ai de parcourir à travers le temps, à trois générations de distance, le chemin qui me conduit à toi. Toi, pour qui je ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Hugo
  01 janvier 2014
Racisme, religion, compétition, capitalisme, génétique, mort…
Albert jacquard est mort le 11 Septembre 2013, un grand homme, plein de belles idées : généticien, essayiste, mais surtout utopiste, il défend dans ses essais un tas de choses très intéressantes qui visiblement n'intéressent pas grand monde.
Pendant ce temps là sur NRJ 12…
Pendant ce temps là sur TF1…
Voilà une nouvelle année qui démarre, mon boulot me gonfle, ma chérie gonfle, je ne fume plus depuis longtemps, je ne bois pas du tout, mais alors que vais-je bien pouvoir prendre comme bonnes résolutions ?
Choupette : Bah commence par arrêter de râler tiens…
Jamaisssssssssss…
Je vous souhaite à tous une excellente année 2014, merci pour vos commentaires, vos mots d'amour, votre humour, c'est important l'humour, la dérision, et le second degré…
Peace les copains.
Commenter  J’apprécie          399
NathalC
  10 juin 2016
Laborieux... Trop laborieux...
Lorsque j'ai découvert la 4ème de couverture de ce livre, j'ai voulu le découvrir.
Dès les 1eres pages, j'ai du m'accrocher... et je n'ai pu m'empêcher de le lâcher. Je me suis accrocher, puis j'ai survolé, et j'avoue j'ai abandonné.
J'ai trouvé l'écriture trop dense, plombante.
Dommage...
J'espère que l'arrière-petit-fils ou arrière-petite-fille d'Albert Jacquard arrivera au bout de cette lettre.
Commenter  J’apprécie          160
Kurel
  10 novembre 2015
Croyez-le ou non, mais c'est mon prof de philo de Terminale qui m'avait conseillé ce livre. Je l'avais commencé, puis, du fait des révisions et de ma préférence pour la littérature Young Adult, je l'avais laissé de côté. Ainsi quand je l'ai aperçu dans ma bibliothèque, j'ai trouvé bon de le lire et de le terminer cette fois. Je n'ai pas été déçue.
Albert Jacquard est un éminent généticien et a toujours été très engagé pour défendre ses idées. Il est à l'origine de beaucoup d'ouvrages, tant scientifiques purs que pour la vulgarisation de celui-ci. Et, à l'aube du XXIème siècle, il pense qu'il est de bon ton de transmettre quelques choses à son arrière-petit-enfant, qu'il soit fille ou garçon, et communiquer avec ce quelqu'un qu'il ne connaîtra sûrement pas.
Il lui écrit donc une longue lettre, qui s'apparente parfois à un long monologue sur la vie. Il utilise le «je» et le «tu» tout le long, et va aborder des thèmes très larges : sa propre vie, la vie en général, la mort, la peine de mort, la patrie, la désobéissance civique, le sport, ... en passant bien sûr par la science qui est son domaine de prédilection.
À chaque fois, il appelle à la réflexion. Ses prises de position par rapport à certains sujets se sentent pas le jugement, et ne sont pas de la condamnation mais une simple description des faits. Il disperse des petites perles de sagesse ça et là au fil des pages. Il essaie de transmettre, par un autre moyen que la transmission orale impossible du fait de la nature, les valeurs qui par lesquelles il se défini lui-même et pour que tente de faire comprendre les raisons pour lesquelles il a cru bon de s'engager.
L'auteur fait également un pari pour le futur. Il espère que les choses qu'il espère voir changer, auront changer et que si ce n'est pas le cas, il entend engager la réflexion chez cette nouvelle génération, et que elle, elle fera changer les choses, en rejetant les idées préconçues et en agissant en tant qu'individu au sein d'une collectivité multiple.
Et si cette lettre n'était qu'un pari contre la mort. Est-ce qu'en faisant vivre ses idées par ce monologue jeté dans le futur, Albert Jacquard n'essaie pas de prolonger simplement sa vie ?
En conclusion, j'adore cet essai. Ça a bousculé ma façon de voir certaines choses. C'est un très bon livre à lire dans des moments de questionnement. Il nous aide à nous poser les bonnes questions et nous permettre d'avancer. Et même si la lettre ne nous est pas destinée, on se prend vite à considérer que ce «tu», c'est le notre. Si nous étions cet enfant du XXIième siècle à qui s'adresse Albert Jacquard ?
Je lui donne un 18/20. Et je recommande ce livre ! :)
Lien : http://kurelfaitunepause.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Philes67
  08 juillet 2015
À la manière d'un monologue écrit pour l'un de ses arrière-petits-enfants à naître, Albert Jacquard, spécialiste de génétique, décrit l'état du monde tel qu'il le laissera aux générations futures. Ce bilan est l'occasion de revenir sur les événements qui ont ponctué son existence, mais aussi de dresser un état des lieux des connaissances scientifiques et techniques et de préciser, à la manière d'une profession de foi, les recommandations qu'il estime utiles et les valeurs dans lesquelles il croit.
Goût de connaître, respect de l'autre, nécessité de la critique et parfois de l'insoumission, conviction que chacun peut agir et infléchir le cours des choses : telles sont les valeurs, ancrées dans sa vie et dans ses combats, que réafÞrme ici Albert Jacquard, et qui font au bout du compte de ce livre une leçon d'optimisme et d'espoir.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
SandpitTurtleSandpitTurtle   05 mai 2017
Tout ce qui est possible est permis, or le champ des possibles s'agrandit sans limite. C'est tout l'équilibre des sociétés humaines qui est en question.
Commenter  J’apprécie          30
SandpitTurtleSandpitTurtle   05 mai 2017
La crainte de l'immortalité pourrait être le meilleur remède à la peur de la mort.
Tout objet est défini par ses limites, par la frontière entre ce qui fait partie de lui et ce qui lui est extérieur ; sans frontière, il se dissout dans une totalité inaccessible à notre représentation.
Commenter  J’apprécie          10
SandpitTurtleSandpitTurtle   05 mai 2017
Nous avons voulu dominer le monde qui nous entoure ; notre succès est tel que nous nous retrouvons objet de nos propres pouvoirs.
Commenter  J’apprécie          20
SandpitTurtleSandpitTurtle   05 mai 2017
La faim dans le monde n'est pas aujourd'hui un problème agricole , elle est un problème politique.
Commenter  J’apprécie          20
SandpitTurtleSandpitTurtle   05 mai 2017
La spécificité des hommes est leur capacité à comprendre que demain existera.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Albert Jacquard (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Albert Jacquard
"On est en train de sélectionner les gens les plus dangereux"
>Histoire générale du monde>Histoire générale depuis 1800>Histoire générale du 20e siècle (131)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Hommage à Albert Jacquard, décédé le 11/09/2013

Albert Jacquard est né à Lyon en ...

1915
1925
1935
1945

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Albert JacquardCréer un quiz sur ce livre