AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782873562762
84 pages
Éditeur : Fidélité Jeunesse (09/12/2003)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 19 notes)
Résumé :

Chacun redécouvre " ses paysages " à travers ceux de ce petit livre ensoleillé et dense... Je souhaite qu'il s'envole dans toutes les directions et, comme l'oiseau, aille se poser sur les genoux de ceux et celles qui ont le goût " de l'intérieur ", de la poésie et du silence (Géo Longrée)

"Dans chaque souffrance
il y a un bout de chemin qui va vers le printemps" dit-il avec une infinie tendresse.

Je sentais bien>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LoloKiLi
  31 décembre 2014
On le prend comme on veut, poème humaniste pour les petits, méditation philanthropique pour les bien plus grands, présent délicat pour tous.
Ce petit livre au format singulier est illustré en touches exquises par la propre fille de l'auteure. Un oiseau qui parle y rencontre une petite fille curieuse et lui parle de cages, d'envol et d'altitude. D'une écriture un peu naïve et sans chichis émanent ainsi de douces réflexions empreintes d'une lumineuse sagesse.
Belle inspiration pour la nouvelle année qui vient, histoire de pendre un peu de hauteur dans ce monde de brutes.
Bonne année tout le monde !

Lien : http://minimalyks.tumblr.com/
Commenter  J’apprécie          303
babounette
  18 mai 2012
Au risque de me répéter, j'ai déjà fait une critique de ce petit bijou de livre,
illustré avec une infinie délicatesse par Aurélia Jacques, je l'ai relu et le relirai encore. Sa lecture m'apporte sérénité et me fait réfléchir à ce qui est essentiel dans la vie.
Comme le dit Yves Duteil dans sa préface, à sa lecture, "on se met à cultiver l'espérance".
Commenter  J’apprécie          241
joedi
  04 janvier 2014
Ce recueil de Brigitte Jacques L., préfacé par Yves Duteil, est un petit bijou. Un conte sous forme de dialogue entre une petite fille qui se prénomme Mélodie et un oiseau blanc. Bien sûr, j'ai établi le parallèle avec le "Petit Prince" de Antoine de Saint-Exupéry qui garde quand même ma préférence.
À lire et regarder aussi pour la beauté de l'objet-livre !
Commenter  J’apprécie          200
babounette
  14 juin 2009
Merveilleuse histoire d'une petite fille et d'un oiseau blanc.
Les illustrations sont aussi douces que le texte, une infinie tendresse se dégage de ce conte pour adulte?
Je le lirai à mes petites-filles dans un an ou deux.
Un moment de paix, de poésie et de douceur.
Commenter  J’apprécie          200
argali
  24 juillet 2016
Il y a un an qu'une amie m'a offert ce livre.
Je ne sais pourquoi, je ne l'ai jamais chroniqué. Pourtant, il fait partie de ceux que je relis volontiers. Je l'ouvre aussi parfois au hasard et savoure quelques lignes. C'est un conte optimiste qui parle à tous. Il fait du bien.
Cet ouvrage rectangulaire, horizontal attire l'oeil par son style épuré et atypique. Des aquarelles dans les tons verts illustrent le texte imprimé sur papier glacé, uniquement du côté droit. Ainsi, on jouit de l'entièreté de la page en un clin d'oeil.
Mélodie, une fillette curieuse, dialogue avec un oiseau. Sa principale interrogation est de savoir si les ailes repoussent une fois brisées. de fil en aiguille, les réponses de l'oiseau amèneront d'autres questions et celui-ci invitera Mélodie à trouver ses propres réponses.
Mélodie et l'oiseau blanc ressemblent au Petit Prince et au renard. L'une et l'autre se pose des questions sur la vie. Ici on parle de souffrance, d'orage, de cages, de liberté... Un animal doué de sagesse leur répond. C'est un conte philosophique à plusieurs lectures. Les enfants y trouveront une belle histoire, les grands seront renvoyés à leur propre vie et questionnement.
On est touché par la beauté du texte et des illustrations qui s'harmonisent parfaitement. le tout peut sembler naïf si on s'arrête au premier degré. Mais c'est un livre qui fait du bien et que l'on devrait tous s'offrir les uns les autres. C'est d'ailleurs de cette façon que Brigitte Jacques, l'auteur belge de ce conte a vu son livre se vendre à près de trente mille exemplaires depuis sa sortie en 2011. le bouche à oreille a servi de promotion à un ouvrage qui n'en a eu aucune.
Je ne peux que vous encourager à lire ce conte car, comme le dit si bien Yves Duteil dans la préface, à sa lecture on se met à cultiver l'espérance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
joedijoedi   01 décembre 2013
Soudain un oiseau blanc s'est détaché du ciel et s'est posé près de moi,
de peur qu'il ne parte, je lui ai tendu la main
Il me regardait si gentiment que je lui ai demandé :
"Dis, est-ce que ça repousse les ailes ?"
alors il me dit avec une infinie tendresse
- "Si l'oiseau veut voler
oui, ça repousse les ailes"

J'aimais bien qu'il soit là
J'aimais bien qu'il me parte

- "Toi, tu as déjà eu l'impression d'avoir les ailes coupées ?"
ai-je alors demandé

- "Non, mais j'ai déjà été dans une cage
et c'est presque la même chose"

Ses ailes battaient un peu lorsqu'il a dit cela
j'ai cru qu'il allait me quitter
mais c'était sans doute au souvenir qu'il tremblait ...
et il a ajouté
avec une voix qui voulait dire une chose importante :

- "On ne devrait pas mettre les oiseaux dans des cages
on croit qu'on les aime
on croit qu'on les protège

mais en réalité, on les garde pour soi"

Je sentais bien qu'il avait été dans une cage
mais il parlait sans tristesse
il expliquait simplement
je tâchais de savoir exactement

- "Dis-moi, qui met les oiseaux dans des cages ?"

- "Chacun, n'importe qui
peut mettre un oiseau dans une cage
mais c'est aussi l'oiseau lui-même
chacun, n'importe qui se laisse enfermer dans des cages."

J'étais perplexe ...

- "Mais pourquoi
se laisse-t-on enfermer dans des cages ?"

"Ces cages-là, petite-fille,
ont des barreaux qu'on ne découvre que de l'intérieur."

... des barreaux qu'on ne découvre que de l'intérieur ...

On devrait plus souvent parler aux oiseaux
me suis-je dit en moi-même
après avoir médité en silence

- "Est-ce qu'il faut du temps pour s'apercevoir qu'on est dans une cage ?"
ai-je demandé intéressée
- "Ça dépend de sa grandeur" remarqua-t-il
- "Toutes les cages ne sont pas les mêmes alors ?"
- "Pas exactement"
J'aimais bien qu'il soit là
j'aimais bien qu'il me parle

pour mieux comprendre j'insistais

- "Tu pourrais mieux m'expliquer comment elles sont ces cages-là ?"

- "Je peux leur donner des noms si tu veux
par exemple
la cage de l'orgueil
la cage de la jalousie
la cage du pouvoir
la cage de l'argent
la cage de la vengeance ...
... et tellement d'autres encore
comprends-tu petite fille ?

sans attendre ma réponse, il ajouta :

- "Il y a même des cages qui ont la forme de la souffrance."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          153
babounettebabounette   20 janvier 2016
"Dans chaque souffrance
il y a un bout de chemin
qui va vers un printemps"
Dit-il avec une infinie tendresse.
Commenter  J’apprécie          351
babounettebabounette   08 octobre 2014
Je connais un endroit
où le soleil s'attarde et se recueille
où le vent passe comme une caresse

loin du monde
le silence a une âme. (pge 5)
Commenter  J’apprécie          200
babounettebabounette   14 juin 2009
Si la nuit les étoiles relaient le soleil c'est pour ne pas laisser s'éteindre l'espérance.
Mélodie (le prénom de la petite fille de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          170
babounettebabounette   18 mai 2012
Soudain, un oiseau blanc s'est détaché du ciel
et s'est posé près de moi,
de peur qu'il ne parte,
je lui ai tendu la main.
Il me regardait si gentiment que je lui ai demandé :
"Dis, est-ce que ça repousse les ailes?"
Commenter  J’apprécie          90

autres livres classés : contes philosophiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère



Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
352 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre