AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782715221079
399 pages
Éditeur : Mercure de France (28/02/2002)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Gilda Stambouli habite l'hôtel des Folies, rue Bergère.
Nous sommes dans le neuvième arrondissement de Paris, quartier des apatrides, en cette fin des années cinquante. Gilda a trente-six ans, c'est une beauté brune et guerrière, d'autant plus fatale qu'elle ne l'ignore pas. Veuve d'un avocat cairote, elle a été chassée d'Egypte comme tous les juifs d'alors - et de toujours. Passée par un camp d'hébergement à Jérusalem, Gilda a laissé sa fille aînée, Juliette... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
domisylzen
  30 novembre 2017
Contraint de fuir l'Egypte à la fin des années cinquante, Gilda Stambouli et son fils errent d'hôtel en hôtel à Paris. Elle a, dans sa fuite, abandonnée sa fille Juliette dans un kibboutz israélien. Vivant de rien grâce à de maigrelettes aides, elle cherche désespérément un travail pour réunir la somme qui permettrait de réunir toute la famille. Veuve d'un avocat, elle est plus habituée à commander qu'à travailler et n'hésite pas, à utiliser ses charmes pour parvenir à ses fins.
Un livre ou alterne récit et courrier administratif pour peindre un beau portrait de femme malheureusement un tantinet trop long. Certes la vie de cette femme est passionnante mais ce livre comporte beaucoup trop de longueur et de plainte à mon goût pour que je puisse l'apprécier à sa juste valeur.
Commenter  J’apprécie          320
jfponge
  12 juin 2016
Avec une ironie mordante, Paula Jacques brosse le portrait d'une femme juive, très belle, ayant dû fuir l'Égypte nassérienne au moment de la "Crise de Suez" (1956-1957), en compagnie de ses deux enfants. Juliette, l'aînée, va être confiée aux "bons soins" d'un kibboutz israélien situé non loin de la frontière syrienne, pendant que sa mère se réfugie à Paris en compagnie de son jeune fils. Partie sans un sou vaillant ou presque, vivant chichement à l'hôtel grâce aux subsides d'un organisme charitable, elle espère toujours recevoir la somme d'argent assez coquette exigée par le kibboutz en échange du rapatriement en France de sa fille. La quête d'un emploi, pour elle qui n'a jamais fait que commander des domestiques, est un parcours du combattant, repoussant sans cesse la perspective de voir enfin se reconstituer un foyer. Loin d'être la "Mère Courage" à quoi un tel destin semble la prédisposer, Gilda Stambouli s'avère un être calculateur, utilisant son charme et ses pleurs pour arriver à ses fins, et repousser sans cesse et sans cesse la venue de cette adolescente au caractère bien trempé, avec qui elle a peur de se confronter. Une fine analyse psychologique, où l'humour en demi-teinte ne masque guère la critique acerbe, sans doute non dénuée d'une rancune toute personnelle, d'un certain type de personnalité, mélange de séduction et de perversité, à l'origine de bien des drames familiaux…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
zabeth55
  04 février 2012
Le titre résume bien les pages que l'on découvre auprès de cette Gilda que l'on accompagne avec plaisir tout au long du livre malgré (ou pour) ses jérémiades incessantes.
Un vrai bon moment.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
sweetie9sweetie9   08 juillet 2014
Gilda Stambouli est veuve depuis deux ans,trois peut-être,elle ne sait plus exactement...Quand elle essaye de se souvenir de la date:55 ou 56? avril ou mai? elle est,à la pensée de son malheur,comme frappée d'amnésie.Elle a beau se mettre à honte,rappelle-toi Gilda,voyons,le jour,l'année,l'heure où tu es née au chagrin,elle demeure frappée d'amnésie.Elie-James est mort d'un cancer mortel,cela ne fait aucun doute,mais...Quelque chose en Gilda Stambouli accueille le doute avec gratitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Paula Jacques (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paula Jacques
Mémoires séfarades - Séminaire RDJ .Mémoires séfarades - Séminaire RDJ du 19 avril 2015 Avec : Anny Dayan Rosenman, professeur à l?Université Paris-7 Paula Jacques, écrivain et journaliste à France Inter Guy Sitbon, journaliste et écrivain Benjamin Stora, président du directoire de la Cité de l?immigration, auteur de Les Clefs retrouvées. Une enfance juive à Constantine (Stock) Une rencontre animée par Alexis Lacroix ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE Les séminaires de la Règle du jeu Tous les dimanches à 11h Au cinéma Saint-Germain 22 rue Guillaume-Apollinaire Paris 6ème Métro : Saint-Germain-des-Prés Informations : redaction@laregledujeu.org ? 01 45 44 98 74 laregledujeu.org
+ Lire la suite
autres livres classés : israëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2075 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre