AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070413721
Éditeur : Gallimard (04/04/2000)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Imaginaires

"Un enfant sage comme une image regarde une image qui représente un enfant sage comme une image qui représente un enfant sage comme une image qui représente...
Mais l'enfant en a assez de cette unique représentation, il veut que le décor change et toute la pièce avec. "Cette image que je regarde, j'en fais ce que je veux, ça me regarde."
Il détache la page avec soin, la déchire, lance les morceaux en l'air et attend que ça re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ninoule69
  19 mai 2016
Ce livre-recueil est à mon avis inclassable. Il rassemble des illustrations-montages-collages et une suite de textes protéiformes (définitions, aphorismes, dialogues imaginaires, prose poétique etc.)
Et, de cet ensemble, il ressort une évidente poésie - chez Jacques Prévert, le contraire ne lasserait pas de surprendre - un surréalisme effréné, de la malice savoureuse, une folie bienfaisante, des assertions tranchantes et percutantes. J'en veux pour preuve l'extrait qui suit :
"LE PERIL BLANC :
Les criminels de paix, petits et grands assassins, les dérisoires artisans des faits divers quotidiens, ne tuent que leur prochain, les criminels de guerre massacrent leurs lointains et par tous les moyens. Les plus jeunes de leurs prochains protestent,les autres pour la plupart ne disent rien."
Commenter  J’apprécie          110
segrob
  03 juillet 2012
Un recueil de poésie et de collages dans lequel on passe d'un sujet léger à un autre beaucoup plus grave, de devinettes à de petites histoires.
Prévert représentait jusqu'alors dans mon inconscient le Poète en personne ( rigoureux,rebutant, complexe, ...)
Je ne lui connaissais pas cette facette et je remercie mon professeur de primaire de m'avoir fait apprendre par coeur une de ses poésies.
Cela m'a permis, quelques décennies plus tard, d'acheter ce livre par curiosité.
Me revient alors en mémoire, comme un boomerang, tout un pan de ma jeunesse.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   09 février 2015
Le télépathophone


Pas besoin d'être abonné, rien à décrocher puisque depuis longtemps tout est accroché.
Merveilleusement.
La parque elle-même ne peut rien couper.
Vous appelez ceux que vous aimiez ou celle qui vous aimait.
Ils viennent, vous les voyez, vous les entendez, où vous voulez.
Et ils ne viennent pas au plus vite, ni au plus tôt, ni au plus tard, ils sont là immédiatement.
Et parmi ceux qui sont morts ne sont pas des revenants.
Ce qu'on appelle la mémoire est relégué dans ce qu'on appelle le temps.

p.67
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ninoule69ninoule69   07 juillet 2016
(...)
Le mécréant :
Je ne joue pas sur les mots, je joue parfois avec et j'ajoute que sans moi ou d'autres, ils jouent très bien tout seuls. Les mots sont les enfants du vocabulaire, il n'y a qu'à les voir sortir des cours de création et se précipiter dans la cour de récréation. Là ils se réinventent et se travestissent, ils éclatent de rire et leurs éclats de rire sont les morceaux d'un puzzle, d'une agressive et tendre mosaïque.
Contre les maîtres-mots, les mots tabous, c'est le tam-tam des mots-mots. Et les mots sacrés se désacralisent et les mots secrets se créent.
(...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MorgouilleMorgouille   14 juin 2009
Missiles


Ailleurs encore d’autres têtes semblables — et non réduites — affirment que les dauphins qui vivaient libres il y a des millions d’années, sont fort joyeux d’avoir été domestiqués, qu’ils sont « presque aussi intelligents que l’homme » et ils précisent que ces « nouveaux amis » semblent très contents d’être soumis depuis peu à de très amusants exercices en vue de la prochaine grande dernière guerre sous-marine.
Ils ajoutent qu’ils commencent à déceler le langage de ces surprenants cétacés.
Et même, par ultra-sons, ils ont capté un message qui, malheureusement — et on le comprend — doit rester secret :

« OCEAN PACIFIQUE AU BELLICISTE SI VOUS PRÉFÉREZ — 1969 D’APRÈS VOTRE CALENDRIER — J’ATTIRE POLIMENT VOTRE ATTENTION SUR LA CONNERIE DES PRIMATES ÉVOLUÉS.
UN DAUPHIN MALAPPRIVOISE »

Dernière heure : le mutin est recherché.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
segrobsegrob   03 juillet 2012
Ministère de ludique-action-publique

Art. I

L'enfant n'a pas de contrat, il n'a pas signé son acte de naissance. Il est libre de refuser tôt ou tard l'âge qu'on "lui donne" et d'en choisir un autre, d'en changer selon ses désirs, comme de le garder le temps qu'il lui plaît.
Commenter  J’apprécie          20
ninoule69ninoule69   07 juillet 2016
Le Péril blanc

Les criminels de paix, petits ou grands assassins, les dérisoires artisans des faits divers quotidiens, ne tuent que leur prochain, les criminels de guerre massacrent leurs lointains et par tout les moyens. Les plus jeunes de leurs prochains protestent, les autres, pour la plupart, ne disent rien.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jacques Prevert (144) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Jacques Prevert
La grasse matinée - Jacques Prévert lu par Serge Reggiani
autres livres classés : définitionsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quiz de paroles

Pourquoi l'auteur à utiliser de la prose,des vers libres des dialogues ou des vers irréguliers?

Pour trouver son bonheur dans le style
Pour faire rire le public
Pour que ces poèmes soient différents des autres

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Paroles de Jacques PrevertCréer un quiz sur ce livre