AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350682420
Éditeur : Cairn (11/05/2017)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Au milieu des années 1980, en toute illégalité, ils ont fait régner la terreur dans les rangs des indépendantistes basques. On les appelait.... Galeux. Qui étaient les « galeux », surnom donné aux membres des GAL, organisation paramilitaire financée par l'État espagnol pour lutter contre ETA, dans les années 1980 ? Mai 2005. Casimiro Pozuelo, paisible retraité espagnol est victime d'un attentat au Pays basque français dont il réchappe miraculeusement. Avide de vérit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
arthur05
  21 novembre 2017
Dans le cadre de l'opération Masse Critique , j'ai pu lire le roman Galeux de Bruno Jacquin.
Galeux , c'est en fait un roman policier qui parle des méfaits du Gal , des flics et truands espagnols qui dans les années quatre vingt ont livré sur le territoire français principalement une sale guerre aux réfugiés de l'ETA alors en guerre sur le territoire basque en Espagne , faisant du crime et de la violence le quotidien du pays basque pendant de longues années.
Inès jeune fille des années deux mille enquête sur ses origines ; son père a été abattu donc vingt ans avant par des agents du Gal parce qu'il était membre de l'ETA . Son grand père lui donc vingt ans après subit un attentat qui le blesse sérieusement qui le dénonce comme un ancien membre du Gal......jusqu'à la surprise finale . C'est une histoire bien troublante qui montre que ces combats étaient un déchirement pour ce pays , que des familles ont été déchirées provoquant une douleur sourde et pour certains interne , c'est toute l'habileté de ce récit qui me touche puisque j'ai moi même vécu ces années là . En même temps l'habileté de Bruno Jacquin est de nous parler , de nous raconter cette sale époque , de nous permettre de ne pas l'oublier , merci du fond du coeur à Bruno Jacquin .
Je ne laisserai pas l'occasion de remercier l'éditeur les éditions Cairn qui écrivent notre région , l'ouest des Pyrénées , qui ont mis en place collection du Nord au Sud , des polars dont l'action se situe sur ce territoire , j'en suis forcément par pur chauvinisme très amateur .
Merci aussi à Babelio pour cette sélection , en tant que lecteur vous m'ouvrez de très belles fenêtres de culture ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
kouette_kouette
  12 février 2018
Si vous cherchez à découvrir le conflit séparatiste ultra violent qui a eu lieu au Pays Basque dans les années 80 entre des terroristes basques (ETA) et des terroristes d'état (GAL), je vous recommande chaudement ce bouquin. Les tenants et les aboutissants sont expliqués de façon claire et simple, tout en étant assez précis. Un bon taf journalistique.
Si par contre vous cherchez un bon thriller, je vous recommande ce bouquin tièdement. Le suspense n'est pas au top et les pérégrinations du personnage principal traînent un peu en longueur.
Remarquez, le genre thriller n'est pas facile-facile. Une fois qu'on a lu les virtuoses du genre, on devient un lecteur à la critique impitoyable.
Je vois quand même un aspect intéressant dans la construction du roman. On suit le couple Inès/Mikel en 2005, soit 20 ans après cette guerre sale, ce qui permet d'avoir un peu de recul. Et tout le monde sait que c'est indispensable pour analyser un événement.
Commenter  J’apprécie          140
vinch64
  30 octobre 2017
Ines est orpheline. Elle a perdu sa mère lors de sa naissance et son père, militant ETA, a été tué lorsqu'elle avait 2 ans. Ses grands parents maternels l'ont recueilli et l'ont éduqué durant toute son enfance. L'histoire commence alors qu'elle a une vingtaine d'années. Elle est étudiante à Cergy-Pontoise et aime retourner régulièrement au Pays Basque dans la maison secondaire de ses grands-parents. Elle y retrouve sa meilleure amie Amaia et son petit ami, Mikel, indépendantiste.
La vie d'Ines bascule lorsque son grand-père est victime d'une tentative d'assassinat. Il est laissé pour mort et sur sa voiture sont tagués les mots « Sale Galeux » (rapport au GAL : Groupe Antiterroriste de Libération qui a assassiné de nombreux militants ETA dans les années 80).
A partir de là, toutes ses certitudes sont ébranlées : qui est Mikel ? Qui est son grand-père ? Comment est vraiment mort son père ?
Ce polar de Bruno Jacquin tentera de répondre à toutes ces questions.
L'intrigue est plutôt simple au final et on voit vite arriver les principales clés des interrogations d'Ines. Mais la réussite du livre n'est pas là. Etant originaire de la côte basque, je connais tous les lieux cités durant le livre. Bruno Jacquin a du faire un gros travail sur le terrain car je n'ai vu aucune incohérence de ce point de vue là. Ce livre est également l'occasion pour l'auteur de parler de cette période de « guerre sale » durant laquelle l'Espagne a missionné illégalement un groupe d'intervention pour assassiner les militants d'ETA cachés sur le territoire français. Sur ce point, Bruno Jacquin ne prend jamais parti pour l'un ou l'autre des camps. Tous ces points font que Galeux est un très bon polar pour ceux qui sont intéressés par cette période historique.
Merci aux éditions Cairn et à Babelio pour ce livre offert dans le cadre d'une Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Alceglia
  06 juin 2017
Ce livre m'a bluffé. J'avais connaissance de ces faits (réels) qui se sont déroulés au pays basque dans les années 1980. Pourtant dans ce 2e livre de Bruno Jacquin (dont j'avais déjà apprécié le talent), j'y ai appris des détails supplémentaires intéressants que je me suis empressé de vérifier. Mais le plus bluffant c'est d'en avoir fait un roman, un polar politique plus précisément, qui tient vraiment bien la route. Ici, il n'y a pas de serial killers ou de flic profiler, mais de la réflexion, de la pédagogie et les ingrédients indispensables pour un polar : du suspense et des rebondissements. Au milieu du livre on croit ainsi avoir tout compris, tout deviné, mais on est en fait loin du compte, évidemment. Avec en prime, quelques répliques ou dialogues jouissifs (j'en ai posté un pour le fun). Bref, à lire.
Commenter  J’apprécie          80
EvadezMoi
  02 août 2017
Ce roman n'est pas juste un polar.
Ce n'est d'ailleurs pas l'intrigue qui interpellera le plus. La facture est en effet assez classique.
C'est surtout un roman qui vous fera découvrir une partie de l'histoire de ce Pays Basque. Une région magnifique et qui a su conserver un côté « sauvage ». Une région qui a connu aussi des années noires, ou plutôt rouges.
Tout le monde, en tout cas les plus de 30 ans, ont entendu parler d'ETA. Elle nous a été présentée dans les médias de l'époque comme une organisation terroriste sans plus nous expliquer ses motivations hormis le fait que ETA réclamait son indépendance, autant vis-à-vis du gouvernement français que du gouvernement espagnol.
Le Pays Basque est partagé entre Espagne et France. ETA revendique son indépendance, à l'image des Corses ou des Irlandais du Nord.
Dans ce roman passionnant, vous découvrirez les motivations d'ETA et les dessous de sa répression par les deux gouvernements par l'utilisation des Galeux, sorte de milice mercenaire à leur solde.
Bon, c'est le point de vue développé dans le roman, point de vue résolument pro-séparatiste.
L'auteur est un journaliste de presse écrite et cela se ressent indubitablement dans ce roman. Si on ne nous le disait pas dans la 4ème de couverture, on le devinerait sans peine. Ça a un avantage, la précision des faits et des détails ainsi que la clarté de la description des événements.
Ça a peut-être aussi le désavantage du manque de neutralité. Mais ça, dans tous les romans sur fond historique, on le retrouve à chaque fois. A chacun de se faire son opinion et à en apprendre plus.
L'auteur a vraiment su rendre passionnante la découverte, pour moi, du pourquoi et du comment qui ont engendré ces bains de sang.
Parlons de la trame policière aussi. L'auteur mêle très habilement les faits historiques, puisque inspirés de faits réels, à l'histoire d'Inès.
Inès est une jeune femme très touchante dont le monde s'écroule quand elle apprend que son grand-père était un Galeux et qu'il est même soupçonné d'avoir abattu son père dans les années 80.
Mikel, son petit ami, se révèle être un membre d'ETA et est obligé de fuir en Amérique du Sud alors que la police le recherche pour la tentative d'assassinat sur Casimiro, le grand-père d'Inès. Mais la vérité a toujours plusieurs facettes et plusieurs versions. Inès va le découvrir.

Lien : http://www.evadez-moi.com/ar..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AlcegliaAlceglia   03 juin 2017
Petit dialogue jouissif (je termine le livre)

— Monsieur l’agent, ironise Redondo, que disait votre pays il y a dix ou quinze ans des envies d’indépendance des républiques de l’ex-URSS ou de l’ex-Yougoslavie ?
— Je t’écoute…
— Non seulement il laissait faire, mais il les encourageait. Qui décide que tel ou tel a le droit à son indépendance ? Les grandes puissances ou les peuples concernés ?
— Tu sais moi, je ne fais pas de politique…, botte en touche Chaloyard. Bon, revenons à nos moutons. On peut dire que tu nous auras fait courir toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SioSio   21 août 2017
- Oh, beau tee-shirt, Inès, ajoute-t-il un brin railleur en le découvrant sur les épaules de la jeune fille.
- Merci. C'est près de chez moi, sourit Inès en montrant le logo du golf de Bassussary avec son index.
- Un peu touristique, non ? demande-t-il plus sérieusement cette fois. C'est le drame de l'Iparralde. C'est un paradis pour touristes mais les habitants, ceux qui y sont nés, y vivent, y travaillent, sont chassés toujours plus loin du fait du prix des terrains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kouette_kouettekouette_kouette   12 février 2018
La guerre n’engendre-t-elle pas automatiquement des choses « sales » des deux côtés ?
Commenter  J’apprécie          30
christianduchesnechristianduchesne   09 juin 2017
Ce livre m' a transporté dans les mouvements Basques et m a tenu dans le secret . Je recommande de le lire.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Bruno Jacquin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruno Jacquin
Galeux en clip...
autres livres classés : pays basqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Bruno Jacquin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1678 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..