AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782882503244
368 pages
Éditeur : Noir sur blanc (17/10/2013)
3/5   7 notes
Résumé :
Ambiance Easy Rider et déglingue à tout-va : ce roman musclé fait découvrir les grands espaces du Far East, par le portrait d'un jeune homme désabusé qui tâtonne pour trouver sa place dans le joyeux désordre de la société ukrainienne.
Herman, un jeune gars pas compliqué qui travaille grâce à un piston dans l'administration, évite le plus possible d'être mêlé aux combines douteuses de ses collègues. La vie n'est pas simple dans cette grande ville de l'Ukraine ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
jlvlivres
  29 août 2020
« La Route du Donbass » de Serhiy Jadan, traduit par Iryna Dmytrychyn (2013, Noir sur Blanc, 368 p.). La vie de Guerman dans une ville du Donbass, la province du sud de l'Ukraine. Tout se déglingue. Coup de téléphone pour lui dire que son frère a disparu. « Les téléphones existent afin de transmettre toutes sortes de choses désagréables. Je sais de quoi je parle ». Ce frère est tombé dans les griffes d'un nouveau riche, malgré la comptable, Olga. A quoi bon lutter et donner du sens à sa vie. Mais, «nous devons sauver ceux qui nous sont proches, sans percevoir parfois que les circonstances changent et que ce sont nos proches qui commencent à nous sauver ».
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ThoxanaThoxana   15 août 2017
Je pense que c'est à peu près comme cela que les choses se passent. Nous devons sauver ceux qui nous sont proches, sans percevoir parfois que les circonstances changent et que ce sont nos proches qui commencent à nous sauver. Je pense que c'est ainsi que cela doit se passer, et que notre proximité même est conditionnée par des expériences communes, une vie commune et la possibilité d'une mort commune. Quelque part au-delà commence l'amour. Tout le monde ne vit pas jusque là, mais c'est une autre question.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ThoxanaThoxana   15 août 2017
Le ciel de la nuit fait penser à un champ noir. L'air, semblable au tchernoziom, est empli de graines et de mouvement. Des espaces infinis se déploient là-haut, vivent de leurs rythmes, de leurs propres lois. Le ciel dissimule les étoiles et les constellations, la terre, les cailloux et les racines. Dans le ciel gisent les planètes, dans la terre les morts. Le ciel fait couler la pluie, la terre les rivières. Les pluies, une fois tombées, coulent vers le sud, remplissant les océans. Le ciel change sans cesse, s'enflamme et s'éteint, se gorge d'humidité et sature sous la chaleur d'août. Les terres sont épuisées par l'herbe et les arbres, elles gisent sous les cieux plats comme des bêtes abandonnées de tous. Si on choisit bien l'endroit, il arrive parfois de ressentir tout cela à la fois : les racines s'entremêlent, les rivières coulent, l'océan se remplit, les planètes passent dans le ciel, les vivants remuent sur terre, et les morts évoluent dans l'au-delà.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ThoxanaThoxana   12 août 2017
Je touchais ses cheveux humides et j'avais l'impression de plonger mes doigts dans les profondeurs d'une rivière, et sa surface était calme et épaisse, au point qu'on ne pouvait pas voir au travers. je m'efforçais de toucher le fond et de pêcher les coquillages, redoutant de tomber sur des hameçons laissés par les autres.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : littérature ukrainienneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Serhiy Jadan (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
844 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre