AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012022768
464 pages
Éditeur : Black moon (07/11/2012)
3.78/5   64 notes
Résumé :
100 000 $ .

100 000 $ pour se glisser dans la peau d'une étrangère.
Voilà le marché que proposent Blaine et Bridgette à Eve Brightman, le parfait sosie de leur cousine.

100 000 $ pour vivre la vie d'une autre, une vie de luxe absolu, alors qu'Eve n'a connu que les familles d’accueil, la misère et la faim.
Le prix de cette mission de rêve ? Convaincre une famille entière du retour de la fille prodigue Aurora.
Empoch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
3,78

sur 64 notes
5
4 avis
4
9 avis
3
7 avis
2
4 avis
1
0 avis

Archessia
  17 mars 2013
Ho. Wow. Ok.
Ça ne s'est pas déroulé comme je le pensais ...

Comment vous parler de ce livre ?
Déjà, c'est un thriller très particulier. Au début, je pensais que ça allait être une sorte de thriller dramatique, un genre comme on en voit en téléfilm le dimanche après-midi à la télévision.
Une jeune fille doit se faire passer pour une autre, entraînant plein de situations embarrassantes, elle se fait des amis, tombe amoureuse, un danger plane et son identité risque d'être découverte, etc ...
Vous voyez le schéma, j'en suis sûre, ce genre d'histoire a déjà été accommodée à toutes les sauces.
Sauf que là, on est en face de quelque chose de différent.
Quelque chose d'incroyablement stressant et malsain, qui prend aux tripes et laisse un goût amer en bouche.
Rien ne s'est passé comme je l'imaginais, Michele Jaffe a réussit à me surprendre d'un bout à l'autre, à proposer quelque chose d'unique et effrayant.

Tout le récit est enveloppé dans une chape de brouillard, conférant une ambiance sombre et presque onirique à l'histoire.
On avance à tâtons, comme Eve, sans trop savoir où l'on va, ni même où nous sommes. C'est vraiment une expérience de lecture étrange, qui met mal à l'aise mais qui apporte une dose incroyable de suspense, merveilleusement distillé et gardé intact jusqu'à la toute dernière page.
J'avais l'impression de me trouver au beau milieu d'un Christie mélangé à un Hitchock très noir.
On rencontre les personnages de ce grand tableau petit à petit, et au fil de leurs apparitions, on nous donne des pièces d'un puzzle. Celles-ci s'accumulent, parfois s'emboîtent, parfois non, et l'image finale reste difficile à discernée jusqu'à l'ultime pièce.
On ne sait jamais à qui faire confiance, qui nous ment, qui veut nous aider. On se retrouve emberlificoté dans un gigantesque noeud de mensonges et de conspirations, avec Eve en son centre.
Que cache cette famille ? Pourquoi Aurora a disparu ? Qu'est-ce qu'on attend réellement d'Eve ?
les questions s'enchaînent et s'accumulent, et quand on commence à entrevoir les éléments de réponses, on se rend compte que ce n'est que le début et que ce qui nous attend est encore bien pire que ce que l'on pourrait imaginer.
Rajoutez à cela une dose de fantastique avec la présence très angoissante d'une entité hantant Eve, et vous avez un livre délicieusement suffocant qui vous fera frissonner un peu plus à chaque chapitre.

Par contre, je dois bien admettre que j'ai été quelque peu perdue par moments.
Autant j'adore les puzzles, autant ici, j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de pièces à mon goût ...
"Houuu, donc en fait, il a fait ça ...", "Ha non, parce que du coup elle a fait croire ça.", "Attends, en fait, ils mentaient et donc il a fait croire qu'elle lui a fait croire et ainsi pouvoir inculper untel alors qu'unetelle était dans la confidence pour pouvoir ainsi piéger il et elle sans que l'autre ne soit au courant ..."
*fumée qui s'échappe des oreilles*
Bon, heureusement pour moi, la toute dernière explication finale ultime (oui, il faut autant d'adjectifs) amène la lumière sur tous les évènements depuis le début, et fournit vraiment tous les détails dont on avait besoin pour réellement saisir toute l'étendue des complots que l'on avait sous les yeux depuis le commencement.
C'est brillant, choquant, super bien amené et franchement, vraiment, complètement surprenant.
L'auteur a construit et mené à son terme une enquête d'une grande complexité de façon intelligente mais également pleine d'émotions.
On plonge pas mal dans la psychologie des personnages, leurs motivations, leurs désirs, leurs peurs, ...
C'est une façon intéressante et, je trouve, très attirante, de mieux les connaître et de mieux saisir qui est qui.

Un thriller casse-tête, peut-être, mais dont l'ambiance m'a tellement séduite (et, j'avoue, m'a fait passé 1-2 soirées bien flippantes chez moi) que je ne peux qu'applaudir et vanter les qualité d'une telle plume et d'une telle maîtrise du suspens et du développement d'enquête.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Gr3nouille2010
  26 décembre 2012
Malgré un début un peu difficile, je ressors de cette lecture très satisfaite. Plus j'avançais dans cette lecture et moins j'arrivais à poser le livre, il m'a complètement emportée et bluffée !
Eve Brightman passe de famille d'accueil en famille d'accueil sans pour autant trouver sa place. Jusqu'au jour où elle rencontre Baine et Bridgette, deux enfants de riches, qui lui proposent une grosse somme d'argent en l'échange d'un service. Tout ce qu'elle a à faire, c'est prendre la place de leur cousine Aurora, dont elle est le parfait sosie, disparue depuis trois ans, prendre l'héritage de sa grand-mère, le partager avec eux et s'enfuir. Eve hésite un peu mais comme elle n'a rien à perdre et que cela parait assez simple, elle finit par accepter. Ce que Baine et Bridgette ont omis de lui dire, c'est qu'il se cache de terribles secrets derrière cette disparition, comme la mort de Liza, la meilleure amie d'Aurora. Entre autres. Car Eve n'est pas au bout de ses surprises...
J'ai trouvé le début assez long à se mettre en place mais je ne peux pas m'empêcher de me dire que c'était nécessaire afin de bien rentrer dans chaque situation. En effet, on apprend beaucoup de la vie d'Eve, que ce soit avant la proposition ou même après, il me semble donc important de connaître tant de détails pour pouvoir pleinement apprécier la fin... Ce qui m'a surtout dérangé au départ, c'est le style de l'auteur. J'ai eu un peu de mal à m'y faire et à accrocher, il est assez spécial parce que justement il y a beaucoup de détails. Finalement, on s'y fait rapidement et comme tout pousse à la curiosité, on finit par faire tourner les pages sans même s'en rendre compte (j'ai lu la seconde moitié d'une traite tellement je voulais connaître le fin mot de l'histoire) et tout devient de plus en plus prenant.
Je suis vraiment bluffée par la fin, enfin par toute la seconde moitié même ! Plus ça va, moins on se doute de ce qu'il se passe réellement. Tout ce qui est lié à la mort de Liza et au personnage d'Eve demeurent un mystère pendant longtemps. Il n'y a que des potentiels coupables, l'auteur a su mettre le doute jusqu'au dernier moment.
J'ai eu des craintes concernant le côté "chic" de cette histoire. J'ai eu un peu peur qu'on entre dans la superficialité et les manières de gens riches mais finalement, on en est très loin ! de plus, Eve est un personnage très naturel ; le fait qu'elle ne soit pas appâtée par la gloire mais qu'elle veuille juste cet argent pour enfin s'en sortir, rajoute de l'intérêt et diminue grandement ce côté "chic".
Les personnages sont très bien développés, autant les principaux que les secondaires, ce qui est très appréciable.
On s'attache facilement à Eve même si elle manque parfois de réaction vis à vis de certaines situations, elle est un peu molle. À côté de ça, son passé et sa personnalité font qu'elle est agréable à suivre. On la trouve parfois rebelle mais nettement moins lorsqu'elle arrive dans cette famille de riches, ce qui ajoute encore plus à sa crédibilité puisqu'il n'est pas si facile de prendre la vie de quelqu'un d'autre comme ça et faire comme si de rien n'était... Elle est aussi très intelligente et mène son enquête de son côté, puisque que Baine et Bridgette lui cachent beaucoup de choses, afin de découvrir ce qu'il se passe réellement au sein de cette famille qui a l'air très bizarre.
Bridgette est très manipulatrice et, à cause de cela, j'ai eu beaucoup de mal avec ce personnage. Baine n'est guère mieux même s'il inspire plus de confiance au départ. Néanmoins, il faut ces deux personnages pour que tout soit parfait...
J'ai eu beaucoup d'affection pour la grand-mère d'Aurora. Elle est froide, stricte et commence un peu à perdre la tête mais plus on apprend à la connaître, plus elle est touchante.
Ce roman est un mélange de tout ce qui fait un bon thriller jeunesse : du suspense sur le long terme, des personnages qui laissent une trace, une intrigue parfaitement menée avec de multiple rebondissements et un final qui laisse bouche-bée, sans oublier les émotions que tout cela procure. On peut y ajouter aussi un peu de surnaturel qui ne fait qu'accroitre la tension déjà bien mise en place.
Lien : http://laviedeslivres.cowblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
petit-lips
  21 février 2013
« Fleur de fantôme » est un livre captivant.
Eve Brightman est une jeune fille qui a pas mal de problèmes. Elle vit de petits boulots et habite à l'hôtel. Alors qu'elle travaille au Starbucks, deux clients lui font une proposition assez spéciale. Baine et Bridgette veulent l'engager pour qu'elle se fasse passer pour leur cousine Aurora qui lui ressemble beaucoup. Cette dernière a disparu il y a trois ans et sa réapparition sera l'occasion pour Baine et Bridgette de toucher l'héritage de leur grand-mère malade. En échange, Eve empochera cent mille dollars. Désespérée, elle tente le coup. Cependant, cette disparition cache bien des choses, notamment la mort de la meilleure amie d'Aurora. Entre les secrets de famille et les tensions dues à son retour, Eve se retrouve en danger et le piège se referme sur elle.
Au départ, tout se passe bien pour Eve, mais petit à petit, l'étau se resserre. L'escroquerie de départ va se transformer en un véritable thriller haletant. On évolue dans une ambiance oppressante, pleine de secrets. Michèle Jaffe balade son lecteur sans scrupules en lui offrant de fausses pistes, n'hésitant pas à semer le doute dans son esprit. Tous les personnages finissent par devenir suspects à nos yeux. J'ai vraiment pris plaisir à suivre l'évolution d'Eve et à "enquêter" avec elle. Je n'ose pas vous en dire plus de peur d'en dévoiler trop ou de vous mettre la puce à l'oreille pour certaines choses.
La tension va crescendo, et l'histoire m'a tenue en haleine du début à la fin. J'ai été très surprise par les révélations finales, j'avoue que je ne m'attendais pas à une telle fin. Toute l'histoire est vraiment très bien ficelée et la plume de l'auteure est addictive.
Dans « Fleur de fantôme », tout est réuni pour nous offrir un thriller de qualité. Je ne peux que vous conseiller cette lecture. Attention aux apparences et aux fantômes ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
harmo20
  24 janvier 2013
C'est avec un grand plaisir que je me suis lancée dans ce nouveau livre de la collection Black Moon. Je ne savais pas à quoi m'attendre avec car le résumé donne envie de le lire mais je n'en avais pas entendu parler. Finalement, j'ai adoré ma lecture.
Eve mène une vie sans famille, elle vit dans un hôtel et enchaine les boulots. Elle va faire la rencontre de deux membres d'une famille aisée et connue, Baine et Bridgette. Eve ressemble énormément à leur cousine Aurora qui a disparu il y a 3 ans. de ce fait, ils vont lui proposer un marché : remplacer leur cousine qui va bientôt avoir 18 ans et disparaitre avec l'argent... Eve, n'ayant plus rien à perdre, accepte, elle va entrer dans un monde qu'elle ne connaît pas et va découvrir que la disparition d'Aurora n'est pas due au hasard.
Le début se passe très vite, Eve fait la rencontre de Baine et Bridgette et ils lui proposent le marché. Eva va un peu réfléchir et va accepter le marché. On suit l'évolution d'Eve qui se transforme en Aurora. Elle doit apprendre tous les personnages qui constituent la Famille et ses amis. Ce passage est assez long car on se langui qu'Eve rencontre la famille et prenne le rôle d'Aurora.
Il y a de nombreux personnages dans ce livre et chacun a son caractère, ils sont différents les uns des autres. Tout au long de l'histoire, nos sentiments changent par rapport aux personnages : au plus on est plongé dans ce livre au plus on doute de tout le monde et on ne sait pas à qui faire confiance, tout comme Eve.
Ce livre ne fait pas peur, l'auteur joue la carte du suspense, elle garde tous les détails pour la fin et on accroche à ce roman pour connaître la fin. L'auteur nous donne des indices, on doute mais après on se dit le contraire, le suspense est à son comble.
Le petit marché entre elle et Baine et Bridgette va vite tourner. La meilleure amie d'Aurora, Lizza, s'est suicidée il y a trois ans, le soir même de la disparition d'Aurora. Mais Eve va se rendre compte que quelque chose est caché derrière ce suicide. de ce fait, elle va mener son enquête.
Tout au long de l'histoire on se pose des questions, on fait attention aux moindres détails... Les personnages sont très nombreux, donc on a beaucoup de coupable potentiels. Mais malgré les détails que nous donne l'auteur, on passe d'une révélation à une autre sans qu'on s'en doute. L'auteur a un style très agréable et simple; pas trop de descriptions, le nécessaire.
En conclusion, un thriller génial qui garde le rythme jusqu'au bout. Je ne connais pas le livre Hantise du même auteur, et j'espère que j'aurai l'occasion de le lire prochainement.
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
We-wereinfinite
  27 juin 2014
Fleur de fantôme est un thriller et généralement, ce n'est vraiment pas du tout mon genre de prédilection mais cette fois-ci, le résumé m'a tout de suite interpellé et donné envie de lire ce roman. Je n'ai pas été déçue, c'est un très bon livre avec une très bonne intrigue et du suspens !
C'est l'histoire d'Eve qui accepte le marché proposé par Baine et Bridgette: elle doit se faire passer pour leur cousine disparue, dont elle est le parfait sosie, pour recevoir l'héritage et le partager avec Baine et Bridgette. Dis comme ça, ça a l'air d'avoir déjà été vu et revu mais en vérité, pas du tout. Michele Jaffe a réussi à apporter de l'originalité à son roman.
Tout le long du livre, nous nous posons énormément de questions, telles que: pourquoi Aurora a-t-elle disparu ? Comment est réellement morte sa meilleure amie, Liza ? Qui est coupable ? Qui est innocent ? Eve se pose également toutes ses questions et va commencer à mener elle-même sa petite enquête. L'histoire est racontée sous le point de vue d'Eve, ce qui est un très bon point pour moi, on sait exactement ce qu'elle ressent et dans ce roman, c'était nécessaire.
Le roman est parfois à la limite du flippant. Tous les personnages peuvent être coupables du meurtre de Liza, de la disparition d'Aurora, on émet des hypothèses et puis au final, on a tout faux. Tout ce qui est lié au sois-disant suicide de Liza et à la disparition d'Aurora est très flou et on en apprend plus au rythme des découverte d'Eve. Parfois, certains passages sont un peu confus et j'ai été plusieurs fois perdue. Il faut suivre et s'accrocher pour tout comprendre.
Je ne vais pas parler des personnages très longtemps. Je les ai tous soupçonnés ou presque. Eve est attachante, elle est aussi perdue que nous. D'un côté, elle s'en veut d'avoir accepté ce marché qui pourrait lui coûter cher mais d'un autre côté, elle a envie de découvrir la vérité. Elle doute beaucoup et ne sait pas vraiment qui elle peut croire, à qui elle peut faire confiance.
Bridgette est très hautaine et manipulatrice, on se dit tout de suite qu'elle pourrait tout à fait être coupable de quelque chose. Quant à Baine, il inspire déjà un peu plus confiance.
Je me suis méfiée de la plupart des personnes qu'a pu rencontrer Eve: Coralee, Grant, Reggie, Colin...
La seule autre personne à laquelle je me suis attachée, c'est la grand-mère d'Aurora, dont on découvre les réels sentiments envers sa petite fille au fil du roman.
Et puis la fin arrive, Eve découvre enfin la vérité. Liza a bien été tuée et ce n'est pas forcément les personnes que l'on soupçonne qui se révèlent être les coupables. Toute l'intrigue a été très bien menée jusqu'au bout par Michele Jaffe.
Une chose m'a un peu déçue à la fin, concernant l'identité d'Eve. Je m'y attendais un petit peu mais j'aurais aimé avoir tord. D'un autre côté, ça semble logique et je ne sais pas s'il y a d'autres possibilités concernant Eve... Je ne peux pas en dire plus pour ne pas spoiler mais ce n'est vraiment pas une grosse déception.
C'est un roman que j'ai beaucoup aimé ! Je ne pensais pas que j'apprécierais autant de lire un thriller. J'ai beaucoup aimé toute cette intrigue et enquêter avec Eve m'a beaucoup plu.
Lien : http://we-wereinfinite.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   28 mars 2018
Je me tiens au milieu d'un labyrinthe de centaines de cabines téléphoniques, en rang, bien alignées. Alors que je cherche la sortie du regard, l'une d'elle se met à sonner.

Je sais instinctivement que je dois répondre, que c'est une question de vie ou de mort. Je retiens mon souffle pour essayer de définir laquelle c'est, ou au moins dans quelle direction elle se trouve. Je pense savoir et me dirige vers ce que je crois être le bon endroit, puis m'arrête, hésitante. Je me retourne, reviens sur mes pas.

Dring. Dring.

Maintenant, ca vient de la droite... non, de la gauche.

Dring, dring.

Je commence à paniquer. Une question de vie ou de mort, répète en boucle mon esprit, les mots s'alliant presque à la sonnerie, joueurs : vie ou mort, dring dring, vie ou mort, Liza, mort, Liza morte.

C'est une question de mort de Liza.

J'en perds le souffle et mon cœur s'emballe de plus belle. Je cours le long des rangées, toujours convaincue que le bon téléphone est juste devant. Ou derrière moi. Sur la gauche. Vers le bas. La sonnerie continue sans cesse, se transformant progressivement en battement, en injonction. Je vais arriver trop tard, me dis-je en passant de cabine en cabine.

J'arrive, tenté-je de crier, mais je découvre que ma bouche ne marche plus. Les mots sont comme des rochers devant être hissés hors de ma mâchoire rigide. J'essaye, grogné-je malgré la douleurs dans mes articulations. Pas... laisser. faire...mal... Vais trouver... je...

Mes yeux s'ouvrirent et je réalisai que le battement n'était pas un rêve. Et ce n'était pas non plus un battement. Plus le bruit des portes qu'on ouvre et qu'on ferme. Les portes le long du couloir de ma chambre.

Un frisson de peur remonta ma colonne vertébrale à mesure que le bruit se rapprochait. Ce n'était pas le vent. Ce n'était pas mon imagination.

Les claquements étaient à présent à deux portes de moi. Espérant les arrêter, je criai " Qui est-ce? Qui est là?"

Le silence se fit, plein et lourd, pendant un moment. Avais-je réussi à leur faire pe...

Ma porte se mit à trembler violemment, malmenant ses gonds et son verrou.

J'étais figée dans mon lit, ma respiration haletante, les larmes aux yeux. J'entendis un grognement, comme si ce qui secouait la porte faisait un énorme effort. Et puis, derrière le tremblement, j'entendis une voix chuchoter "Aurora".

Mon estomac se retourna.

- Qui êtes-vous? m'écriais-je.

- Aurora, murmura à nouveau la voix. Veux... Aurora.

- Allez-vous-en! Vous ne pouvez pas entrer.

- Peux pas entrer, chantonna la voix, laissant échapper un léger soupir. Entrer, entrer!

Il y eu un bruit de grattement le long de la porte à côté du verrou, comme si on raclait le bois à la recherche d'un point faible.

Tu aurais dû répondre au téléphone, songeai-je. Elle vient te chercher parce que tu n'as pas répondu au téléphone.

- Je suis désolée, dis-je à la porte. Je suis désolée de ne pas avoir répondu.

Le bruit s'arrêta abruptement. C'était tout? C'était tout ce que j'avais à...

Le grattement recommença, cette fois à la base du battant, comme si ce qui était dehors allait creuser un passage en dessous.

Je restai assise, fascinée, remarquant des détails étranges: le ciel passant du noir au bleu à l'approche de l'aurore, la douleur dans ma main causée par mes ongles qui s'y enfonçaient, la faille d'ombre sans fond sous la porte. A tout instant, " ça " allait entrer. Chaque muscle de mon corps était tendu, je pouvais à peine respirer.

Et puis en un instant, d'un claquement de doigts, ce fut fini. La porte s'immobilisa, les bruits s'évanouirent, et le silence retomba comme une lourde couverture. C'était comme s'il ne s'était rien passé.

Mais c'était réel. C'était réel.

Sous les couvertures, mon menton posé sur mes genoux, je trouvai ca de plus en plus difficile à croire.

Ce n'était pas possible. Les fantômes n'existent pas. Ce n'était pas possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   28 mars 2018
- Je sais que tu ne m'aimes pas, mais est-ce que tu accepterais de prendre un café avec moi un jour ? lançai-je.


- Non ,j'ai bien peur que non.


J'eus l'impression qu'on m'avait donné un coup de poing. Après tout ce qui s'était passé, ça allait finir comme ça. Mon sourire était comme collé à mon visage.


- Oh ! Okay.


Je me retournai pour partir mais sa main sur mon bras m'arrêta.


Il me retourna vers lui. Ses doigts et les miens s'entrelacèrent, son corps se pressa contre moi. J'eus la sensation que je tombais et que je volais à la fois.


- Je ne veux pas prendre un café avec toi. Je veux plus.


Ma gorge s'assécha, et ma langue sembla soudain énorme.


- Tu as dit que tu ne me comprendrais jamais, que je te rendais fou.


- Ce sont de bonnes choses.


Je me laissai un moment pour digérer ça. Je sentais son coeur battre contre ma poitrine. Quand ma voix sortit, ce n'était qu'un murmure.


- Et tu m'as dit ton nom.


Il me regarda de ses yeux bruns sans fond et répondit :


- Je te l'ai dit parce que je voulais te l'entendre prononcer.


Mon coeur s'arrêta.


- Napoléon, murmurai-je.


Un lent sourire se dessina sur son visage, comme le soleil apparaissant derrière une colline à l'aube.


- Aurora.


La chaleur me submergea.


- Quand tu dis « plus », tu veux dire comme ..?


- Comme ça. Aurora, murmura-t-il en approchant sa bouche de la mienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   28 mars 2018
En marchant à côté de la vieille dame, je réalisai qu'un autre test était sur le point de prendre place, portant sur ma connaissance de La Villa. Je révisai le plan en esprit, évaluant mes options. La chambre d'Aurora était au troisième étage, à l'angle sud-ouest. Depuis l'entrée, il y avait deux chemins possibles.

Althéa s'éclaircit la gorge.

- Ta chambre, m'ordonna-t-elle.

Je pouvais soit tourner à droite, vers l'escalier sculpté de formes élaborées, ou à gauche, et...

- Où vas-tu ? demandé Althéa.

Je me retournai vers elle. Derrière ses lunettes, ses yeux me défiaient.

- Dans ma chambre, répondis-je.

- Tu ne prends pas l'escalier ?

- Le chemin le plus court est de traverser la cour et de prendre l'escalier central, dis-je, et ses traits changèrent. Vous m'avez dit d'y aller directement, conclus-je, en essayant de ne pas avoir l'air trop contente de moi.

Debout, je faisais quinze centimètres de plus qu'elle, je voyais donc plus facilement à travers ses verres teintés. Je surpris une expression à mi-chemin entre surprise et confusion sur son visage.

- Effectivement. Je ne m'attendais pas à ce que tu sois si obéissante.

- J'ai changé, dis-je en l'embrassant sur la joue. Bonne nuit, Grand-Mère.

Elle recula comme si je l'avais brûlée.

- Ne m'appelle pas comme ça. Après ce que tu as fait, tu n'as pas le droit d'être si familière. Si tu dois t'adresser à moi, appelle-moi Althéa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gr3nouille2010Gr3nouille2010   24 décembre 2012
Avec le souvenir revinrent le timbre de sa voix, la caresse de ses cheveux sur mon menton quand je la couchai ce soir-là, et le sentiment d'appartenir à quelqu'un, d'être importante pour quelqu'un, d'avoir quelqu'un dont le premier sourire matinal était pour moi. Quelqu'un qui glissait sa main dans la mienne quand il avait peur et croyait que je pouvais l'aider à se sentir mieux. Quelqu'un qui me connaissait, qui connaissait l'essentiel de moi, et qui m'aimait quand même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CielvariableCielvariable   28 mars 2018
“ Je combattis de toutes mes forces la terre et l'inconscience qui me menaçaient, toussant et crachant. Je criai son nom, les noms de tout ceux que je connaissais, je tirai sur les cordes et j'utilisai toute mon énergie pour garder les yeux ouverts. La lumière au-dessus de moi se mit a onduler. J'avais de la poussière dans les yeux, un grand poids sur la poitrine et les jambes. Et je tombai en arrière, tournoyant, descendant, hurlant, plongeant.


Dans le néant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2191 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre