AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 201201917X
Éditeur : Hachette (03/02/2010)

Note moyenne : 2.4/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Vienne - mars 1815 - toute l'Europe est réunie. La nuit, entre les murs du palais, se décident les guerres et les alliances. Et les passions.
Fanny est amoureuse de Frédéric. Elle n'est qu'une petite couturière, il se fait passer pour un valet. Et Fanny sait qu'il lui ment. La jeune femme décide d'en avoir le coeur net : elle s'introduit en cachette dans le palais, se réfugie dans un petit salon, enfile une robe... et se retrouve bientôt au bras du tsar de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  01 janvier 2013
Voila le livre qui m'a accompagné pour ce changement d'année. J'ai passé un bon moment de lecture pas de coup de coeur pour ce roman.
L'auteur est complétement passé à coté du contexte historique ce que je trouve dommage. Nous sommes à Vienne en 1815 voila ce que nous apprend la quatrième de couverture mais rien de plus. Dommage il y aurait eu tellement de chose intéressante à décrire....
Les Personnages sont attachants mais pas suffisamment travaillé car il sont plutôt creux....
Sinon l'intrigue est bien construite, Fanny le personnage principal est très drôle et m'a souvent fait sourire par sa répartie et son toupet. Les chapitres sont courts et oscille entre plusieurs personnages se qui donne du suspense et puis le livre se lit très vite.
Bilan plutôt mitigé donc pour un roman qui aurait pu être un petit bijou, dommage!
Commenter  J’apprécie          180
leinavaleski
  24 novembre 2012
J'étais très intéressée par le résumé de ce livre, ça promettait beaucoup. Malheureusement, même si le début était assez intéressant, plus on avance dans l'histoire et plus on constate le manque de profondeur et le ridicule de certains aspects. Je remercie toutefois Livraddict et le livre de poche jeunesse pour ce partenariat.

Les personnages sont assez amusants au départ, surtout Fanny qui raconte beaucoup d'histoires sur tout et n'importe quoi. La situation dans laquelle elle se met promet des moments intéressants et un certain suspens. Dommage que la suite ne soit pas à hauteur de mes espérances… Les personnages sont totalement creux : on ne comprend pas ce qui lie à ce point Fanny et Frédéric, ni ce qui lie ce dernier à Elsa, le tsar a une attitude ridicule, Talleyrand (que je connais grâce à l'émission Secrets d'histoire) ne me semble pas être à la hauteur de l'homme qu'il était réellement, les barons sont peu convaincants dans leurs rôles, les autres sont assez fades. le pire est certainement le manque de crédibilité des relations entre les personnages car après un certain moment, on se demande bien pourquoi ils s'intéressent les uns aux autres mais je dois dire que les prises de conscience à la fin des « méchants » ne sont pas mal non plus dans le genre incompréhensible. Hans est le seul personnage intéressant avec un certain charisme et pourtant, il apparaît bien peu. La grosse déception vient du caractère de Fanny qui, après les premiers instants, se révèle trop peu profond pour qu'on s'attache à elle. Dans une autre histoire, ça ne serait pas forcément gênant mais ici, ce sont les sentiments des uns et des autres qui expliquent leurs choix, alors il devient difficile de comprendre comment des sentiments sans aucune intensité peuvent mener à tout ce qui se passe.

L'histoire en elle même n'est pas mal et assez sympa d'un point de vue global, mais il m'a semblé que certaines choses clochaient. Par exemple on nous présente la police secrète comme un danger mais elle n'est pas assez présente pour que ça nous donne vraiment cette impression, je n'ai pas cru un seul instant que la vie des personnages étaient menacée tellement cette police avait l'air d'être une blague (et pourtant, c'est répété plusieurs fois dans le texte). Fanny est étonnamment à l'aise au milieu de la noblesse, allez savoir comment elle peut faire ça… Les scènes de sexe, un peu bizarres, ne servent pas l'histoire alors que vu les personnes impliquées, ça pourrait être explosif ou approfondir certains aspects de leurs personnalités. L'autre point négatif à ce niveau là, c'est qu'à un certain moment, ça devient vraiment niais. On cumule les scènes sentimentales qui sentent la guimauve, et j'avoue que j'ai passé l'âge de ce genre de choses (si un jour je l'ai eu… car je trouve qu'on peut faire une histoire d'amour simple sans entrer dans le rose bonbon agrémenté de dialogues pailletés) surtout pour une histoire d'amour qui ne me touche pas.

Malgré mon avis plutôt négatif, l'histoire est assez sympa et je trouve que l'auteur à une belle écriture, simple mais efficace et fluide. Je regrette surtout que les personnages ne soient pas un peu plus fouillés, j'ai eu l'impression qu'ils n'avaient pas la consistance nécessaire pour m'intéresser jusqu'au bout. J'ai donc fini par me lasser d'eux et je voulais vraiment finir rapidement pour passer à autre chose. A partir de ce moment, j'ai souvent levé les yeux au ciel pendant ma lecture car la moindre de leur réaction me semblait niaise ou incompréhensible. Ce n'est pas un si mauvais roman mais ça pourrait être mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
theannashaw
  12 septembre 2017
L'histoire est ma matière préférée depuis toujours, avec la littérature bien sûr. Parce que j'ai toujours pensé que l'Histoire était un peu comme un gigantesque livre dont les événements auraient vraiment existé. Et certains destins historiques n'ont rien à envier aux vies des meilleurs héros de roman.
Avec cet amour du passé vous pensez bien que les romans historiques ont une place toute particulière dans ma bibliothèque. Dans Intruse, Nicolas Jaillet nous invite à la cour d'Alexandre, Tsar de Russie.
L'histoire est celle de Fanny, corsetière amoureuse du valet Martin qui est en fait le vicomte Frederic. La jeune fille cachée dans une pièce secrète du palais est découverte par le Tsar, vêtue d'une robe qu'elle a empruntée. La voilà alors projeté malgré elle dans les fastes et les intrigues de la cours.
Ce qui est chouette dans ce livre c'est l'imagination de Fanny qui pour se sortir de la situation délicate dans laquelle elle se trouve va de mensonge en invention. Et si les autres la croient c'est un peu par fascination et beaucoup par envie de divertissement.


Autre point positif, le livre est émaillé de référence historique dans cette période de crise européenne ou Napoléon est exilé et ces ennemies autant que ses alliés tentent d'installer une paix durable. Cette partie de l'histoire est assez peu évoquée dans les romans, peut être aurait il fallut quelques précisions car les références historiques notamment en ce qui concerne les personnages ne sont pas toujours évidentes immédiatement.
Ce que j'ai aimé plus que tout autre chose dans ce roman ce sont les chassés croisés entre les personnages. Chacun avance ces pions comme dans un jeu d'échec, tout le monde ce croise dans des couloirs emplit de pièce secrète, essaye d'abattre ses cartes au meilleur moment pour en tirer le plus de profit.
J'ai passé un bon moment en lisant ce livre qui m'a fait penser au dessin animé Anastasia mais aussi à la série La Sélection de Kiera Cass. J'ai trouvé certains passages un peu tiré par les cheveux, cependant. Mais j'ai adoré la fin qui ressemble à la scène de fin d'une comédie théâtrale ou tout le monde entre et parle en même temps et ou tout s'arrange.
Intruse est donc une lecture agréable même s'il aurait mérité d'être un peu plus approfondit dans ses intrigues et ses références historiques. Il me semble aussi qu'il se suffisait à lui-même, je crains d'être déçu par le tome deux.
Lien : https://mabibliothequerose.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Herissonne
  02 janvier 2013
Un livre qui me semblait de prime abord très prometteur pour finalement aboutir sur une lecture rapide et bâclée de ma part.
Il s'agit d'une sorte de huis clos puisque tout le livre se passe dans une seule et même soirée ce qui apparaît intéressant bien que troublant puisque personnellement je ne m'y attendais pas du tout. J'ai donc passé les premiers chapitres à attendre que le bal se termine pour passer à autre chose avant d'abandonné cette perspective suite à la prise de conscience du schéma de l'histoire.
Entre une héroïne menteuse et un héros sans personnalité on ne s'attache à aucun des personnages, leur romance est presque désagréable puisqu'il n'en ressort aucune passion et à peine un soupçon de tendresse. C'est limite si je fus heureuse lorsque le dénouement survint vu que les intérêts des personnages ne m'ont pas touchés.
Bref une idée de base intéressante mais qui n'est pas bien menée, je ne lirai pas le second tome.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
  13 août 2019
Roman jeunesse qui se lit rapidement mais qui ne déclenchera aucun coup de coeur ni d'enthousiasme débordant chez le lecteur. C'est une histoire d'amour se déroulant dans la ville de Vienne au début du 19e siècle, mais l'aspect historique n'est pas tellement développé. Il est en de même pour une histoire d'amour pas totalement crédible et au jeu de cachette et de mensonges pour sauver sa peau. Pas inintéressant, pas à conseiller non plus.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
laurralaurra   23 novembre 2012
Le comte de Neipperg allait deviner que Marie-Louise avait voulu protéger son amie. Qu'allait-il faire,alors? Allait-il parjurer son amour, l'abandonner? Ou croirait-il que Marie-Louise était dupe ? Il la prendrait pour une sotte ,alors... En attendant ,que faire? Comment prévenir la chute ? Marie-Louise frissonna, elle quitta le balcon en se frictionnant les épaules . Il n'y avait pas de solution pour le moment ; il fallait s'y résoudre. Le moindre mouvement de sa part ne ferait que précipiter les soupçons. Elle n'avait qu'une chose à faire. La pire . Attendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
tite_princessetite_princesse   03 juin 2012
Le silence était tombé sur la table. Personne n'osait prendre au sérieux le récit de la jeune femme, mais, en même temps, personne ne voulait briser la part de rêve qu'elle avait apportée avec elle.
Commenter  J’apprécie          100
PLUMAGILEPLUMAGILE   24 février 2010
« -Oh Frédéric !
-Ouille !
-Pardon.
-Je t’aime.
-Je t’aime. »
(Quand on dit qu’un dialogue doit servir l’histoire, là on est servis, n’est-ce pas ?)
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Nicolas Jaillet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Jaillet
Le mercredi 27 juin 2018, la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris - www.charybde.fr ) avait la joie d'accueillir Nicolas Jaillet pour un concert acoustique et une discussion libre à propos de plusieurs de ses romans.
autres livres classés : amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1768 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre