AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Léonard Thenoz (Autre)
EAN : 9798616836656
386 pages
Éditeur : Auto édition (23/09/2013)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 6 notes)
Résumé :
"Dans le Royaume de Gjörn, toutes les femmes vivent sous le joug masculin, qu'elles soient sorcières ou non. L’une d'entre elles, Maria, refuse cette situation tout comme son héritage magique or, elle ignore ce qui l'attend. Réussira-t-elle à échapper à son destin ?"
Destiné à un public averti en raisons de la violence.
À partir de 16 ans.
Fantastique.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
JustineCM
  08 octobre 2020
Nous nous retrouvons face au primo-roman de Maritza Jaillet, chose qu'elle précise d'emblée, de même le fait qu'il est adressé à un public averti. Et ce n'est pas pour rien ! Les thèmes durs qui y sont abordés le sont de manière cru, mais c'est un parti pris, ce n'est pas "gratuit", puisque cette violence est là pour véhiculer un message tout en portant le récit.
Nous suivons Maria (ainsi que sa mère au début), dans un lieu et dans trois royaumes reculés dans une période historique correspondant aux Temps Modernes, plus précisément à la Renaissance (donc NON, ce n'est pas le Moyen Âge !). le patriarcat, la chasse aux sorcières, y sont considérablement plus prégnants, car ces trois royaumes n'obéissent qu'à leurs propres lois. Quoi qu'il en soit, mieux vaut ne pas naître femme... Leur sort n'est guère enviable !
L'on pourrait se dire "Ouf ! Aujourd'hui, ce n'est plus pareil". Détrompez-vous, parce que ce roman est un écho de notre époque : le patriarcat existe toujours, les infamies réservées aux femmes aussi, bien que sous d'autres formes. Est-il utile de rappeler que le "viol conjugal" n'existait pas jusqu'à la loi de 1992, par exemple, et encore maintenant, il n'est guère pris au sérieux. Je divague.
Maria ne suit pas les règles et se rebelle, tout comme elle refuse l'héritage magique dont elle est dotée (je ne spoile rien, c'est dans le résumé). La manière dont le récit est construit est plutôt bien mené. L'autrice sait où elle va (donc il faut plusieurs lectures, parfois des retours en arrière !). Je suis très intriguée par la manière dont se finit ce roman et brûle de curiosité de connaître la suite. Les personnages sont attachants, certains m'interpellent plus que d'autres. J'ai un gros problème avec Eric et j'avoue que j'aurai du mal à excuser ses actes (je n'en dis pas plus).
Concernant le style de l'autrice, il est jeune et révèle son potentiel (je rappelle que c'est un primo-roman, donc il faut en tenir compte !).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
AHennicker
  04 juin 2020
La Magie du Destin, ou plutôt, une lecture qui sort de l'ordinaire ! Faites attention, car dans cette histoire, tout a un lien et un sens. Il est surtout important de savoir lire entre les lignes !
En débutant LMDD, je m'attendais principalement à de nombreuses scènes sombres et malsaines qui m'auraient mises mal à l'aise, comme l'avait précisé maintes et maintes fois l'auteure, Maritza Jaillet. Les longueurs des premiers chapitres m'ont quelque peu empêchée de m'immerger immédiatement dans l'histoire, mais je n'ai pas lâché pour autant. Et comme on s'y attend, la mayonnaise prend et on plonge enfin dans le bain ! Malgré la présence de ces quelques scènes très peu joyeuses et assez rudes (qui ne m'ont posée absolument aucun souci), je me suis néanmoins laissée emporter par l'histoire et je me suis attachée aux personnages, tels que Maria et Phil... Éric (comprendront ceux qui liront...) Préparez-vous à être frustrés à certains moments ! Je dis ça, je dis rien. Mystères, révélations et mensonges sont au rendez-vous ! Je n'ai pas cessé d'être surprise au cours de ma lecture... Certaines phrases m'ont d'ailleurs particulièrement marquée et me font encore rire, rien qu'en rédigeant ces lignes...
J'ai notamment pris en compte un autre détail, comme le style "jeune" de l'auteure qui, selon moi, reste très fluide et agréable à lire, malgré les quelques répétitions ainsi que le manque d'équilibrage entre les termes trop familiers et soutenus. Les descriptions sont bien menées et ne cassent en rien le rythme du texte.
En bref, c'est un roman que je recommande, même s'il s'agit d'une réédition. Rien que pour découvrir le premier style d'écriture de Maritza Jaillet, ça vaut le coup de le lire. Désormais, j'attends avec une grande impatience le tome suivant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
NathalieDC5
  06 décembre 2020
Destiné à un public averti. Déconseillé aux moins de 16 ans.
Un univers très riche que j'ai adoré découvrir!
J'ai été happée par cette histoire de sorcières, et plus spécifiquement par la couverture qui m'a imploré de découvrir ce livre.
J'ai donc commencer cette lecture avec certaines réticences, mais au final elles se sont quelque peu évaporées, pour laisser place à une intrigue qui m'a donné envie de continuer.
Nous sommes de suite plongé dans l'histoire, ses conséquences. En faisant la connaissance des ses personnages au fur et à mesure que l'intrigue avance.
L'auteure n'hésite pas à employer des mots et phrases crus pour décrire une réalité qui fait toujours actualité.
Au travers de cet univers fantastique, une dimension assez féministe, qui pourrait être hors contexte est exposé.
L'auteure ose dire, écrire et "témoigner" sur certaines choses concrètement et surtout avec un réalisme qui fait écho autant dans son histoire que de nos jours!
On s'attache très vite à plusieurs de ses personnages qui dégagent un réel charisme, une certaine et vraie profondeur.
Notez bien que ce livre est le premier bouquin publié par l'auteure. Ce qui donne sans conteste certaines fragilités mais aussi de maladresses, qui fort heureusement, s'estompent assez rapidement au fil de la lecture et de l'avancé de l'histoire. Au début j'avais peur que cette maladresse soit constante, ce qui sans vous mentir, entaché un peu ma lecture (pour rappel: je ne suis pas du tout fan des univers historique à la base), mais au final elle disparaît pour laisser place à un vrai talent et une magnifique plume.
Un univers très riche, qui nous délivre surtout une sacrée dose d'informations, restez donc bien accroché, car ça en vaut réellement le coup.
Je suis restée sur ma fin, car oui, maintenant, je veux connaître la suiteee!
Je ne vais pas vous en dire plus, pour vous laissez découvrir ce merveilleux univers, que je ne suis pas déçue d'avoir découvert.
Fan de magie, sorcières, princes, rois, etc... n'hésitez pas à découvrir cet univers riche, riche en rebondissements et en personnages que vous allez adorer détester et aimer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mtjh
  23 juin 2020
L'auteure Maritza Jaillet m'avait prévenue. Certaines scènes sont difficiles et peuvent heurter les âmes sensibles. Pour autant, j'ai quand même voulu plonger dans La Magie du Destin, le premier roman de l'auteure, attirée à la fois par le titre et le résumé. Bien m'en a pris. L'histoire est certes très dure surtout envers les femmes, lesquelles sont assujetties complètement asservies par les hommes et leurs caprices. Elles n'ont d'autres intérêts à leurs yeux que d'enfanter un garçon. Une idéologie sans doute encore existante dans quelques contrées reculées du monde.
Bien que certaines scènes soient en effet atrocement réalistes, elles ne m'ont posé aucun souci. Au contraire, on devient encore plus empathique à l'égard de ces petites filles et de ces femmes, vieillies avant l'âge, qui n'ont droit à la parole que si le Seigneur et Maître leur ordonne. Combien de fois, je me suis rebellée en lisant. le tout, enveloppé de magie, la magie des contes fées. Sauf, bien-sûr, qu'il ne s'agit pas d'un conte de fées mais d'une histoire doublée d'une triste réalité.
Personnellement, j'ai adoré La Magie du Destin et notamment le personnage de Maria, cette jeune fille dotée d'un fort caractère qui fait d'elle une révolutionnaire et une combattante. Mais je n'en dirais pas plus.
Quant au style de Maritza Jaillet, dont c'est le second roman que je lis, le premier étant « Rattrape-moi » un roman dystopique, que j'ai également beaucoup aimé aussi, son style est fluide, malgré quelques répétitions, et m'a semblé un peu plus jeune, néanmoins on reconnaît bien sa belle plume maîtrisée et agréable à lire.
En un mot, si vous êtes féru de magie et de mystère, comme moi, vous ne pouvez que l'aimer.
Aussi, je vous conseille vivement de lire La Magie du Destin.
Encore une fois BRAVO Maritza Jaillet
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Alloverthebooks
  12 juin 2020
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, même si ce n'est pas le genre dont je raffole. le résumé a été assez intrigant pour me pousser à sortir des sentiers battus.
L'autrice m'avait prévenue que l'histoire contenait des scènes violentes qui pouvaient heurter certaines personnes : je pense que c'est aussi une des choses qui m'a poussée à lire, car je voulais voir jusqu'où pouvait aller l'autrice et voir la manière dont c'était écrit.
Sans surprise, oui certaines scènes sont plus difficiles à lire, mais au-delà de ça, je me dois de souligner le fait que pour susciter une émotion dans un roman, même si c'est le dégout, la peur ; il faut une certaine qualité d'écriture. C'est exactement ce que j'ai pu retrouver. L'écriture était certes simple, mais fluide.
L'histoire en elle-même est assez bien ficelée, j'ai aussi beaucoup aimé le fait que chaque détail ait son importance. Savoir lire entre les lignes est aussi important, et c'est quelque chose que j'aime beaucoup. Je ne me suis pas forcément attachée aux personnages , mais cela reste personnel. Ça ne m'a absolument pas gâché ma lecture.
Une petite chose que j'ai moins aimée, c'est la longueur des chapitres qui sont à mon sens beaucoup trop long. Il a pas mal d'actions et d'informations dans les chapitres, ce qui ne nous laisse pas le temps de respirer.
À part ce petit bémol, j'ai passé un très bon moment dans le roman où l'univers est captivant.
Lien : https://alloverthebooks.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : violVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2219 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre