AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811226077
282 pages
Éditeur : Milady (14/03/2018)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Ilona Kowalsk est jeune est belle, et d’ailleurs, c’est son métier. Elle se lève tous les matins à 5 heures, fait du sport, ne mange pas, ne boit pas, ne sort pas, change de tenue trois à dix-sept fois par jour.

Ilona est mannequin, et ce n’est pas comme ça qu’elle va trouver l’âme sœur. Ses relations avec les hommes sont difficiles. Elle les intimide, ou bien ils ne cherchent qu’à se pavaner à son bras.

Sa complice et agent, Lucie Chan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  08 août 2018
Cet ouvrage est arrivé dans mes mains grâce aux Ladies des éditions Bragelonne qui avaient adoré cette romance estivale et proposaient de la découvrir. Je dois reconnaître que cela se lit bien et que c'est plutôt sympa pour se détendre pendant un voyage ou, comme je l'ai fait, le temps d'un week-end. Cela dit, je n'ai pas eu cette petite étincelle qui fait que ce livre va me marquer à long terme. le récit a des défauts, mais il reste principalement distrayant. Je reste donc satisfaite sans pour autant être enthousiaste. Disons que tout dépend de ce que vous recherchez en plongeant dans ce roman… Si vous désirez quelque chose de léger et sans prise de tête qui vous fera le même effet qu'une comédie romantique qui passe à la télévision l'été, alors « Ravissantes » devrait vous plaire. En revanche, si vous cherchez une histoire d'amour assez étoffée, pleine de douceur et de subtilité, alors passez votre chemin. Pour ma part, j'appartenais à la première catégorie.
Le principal problème de ce livre réside dans les personnages que j'ai longtemps trouvé stéréotypés… Tout d'abord, il y a Ilona, une jeune mannequin peu sûre d'elle mais motivée, belle, gentille et assez cruche. Sa vie est pleine de restrictions alimentaires, car elle fait tout pour garder la ligne et être la plus svelte possible… C'est le genre d'héroïne classique qui a du tempérament lorsqu'il le faut, est globalement adorable, mais qui est capable de tomber sous le charme de son patron en quelques heures… Elle habite un appartement mal isolé où, le soir, elle peine à dormir. Il faut dire que Pierre, son voisin, semble accueillir une multitude de femmes dans son lit ! J'ai d'ailleurs trouvé qu'elle était vraiment naïve pour ne pas comprendre le métier de Pierre… Elle s'énerve en voyant une dizaine de femmes se succéder tous les jours alors qu'il ne sort presque jamais de chez lui… Or, cela finit à chaque fois en partie de jambes en l'air… Elle est d'une telle candeur qu'il m'est arrivé de lever les yeux au ciel pendant ma lecture. Ilona possède un manager : Lucie, son exact opposé que ce soit physiquement qu'au niveau du caractère. Véritable boule d'énergie, Lucie est quelqu'un de cash, dynamique, coquine et n'hésite pas à croquer la vie à pleines dents. Ses rondeurs et son amour pour la nourriture, elle la revendique ! D'ailleurs, son assurance lui permet de se faire remarquer par la plupart des hommes qu'ils soient en couple ou non… de ce fait, Lucie n'hésite pas à faire des folies de son corps -mais jamais deux fois avec le même, faut pas pousser !-. J'ai d'abord adhéré à cette femme franche qui sait ce qu'elle veut et qui prend sa revanche sur la vie puis, au fil des pages, elle a commencé à m'agacer un peu. J'ai trouvé qu'elle était parfois trop caricaturale avec, par exemple, sa façon de noter ses coucheries sur vingt, ses allumages répétés dans la rue, ses oeillères concernant l'amour… de même, je n'ai pas du tout accroché à sa romance avec Jean-Patrick que j'ai trouvée expéditive et facile. Qu'elle soit sous le charme serait passé… Mais c'est sa déclaration d'amour après deux jours passés ensemble qui m'a sidérée… Dommage, car elle aurait pu être plutôt attachante !
Du côté des hommes, on distingue Zlotan, un nouveau créateur en vogue réputé pour son talent et critiqué pour sa façon de voir les femmes comme du bétail. Difficile d'éprouver de la sympathie pour lui. Je sais bien que la mode est un milieu spécial où les mannequins sont effectivement assez peu considérés, surtout au début de leur carrière. Les castings sont durs, le maintien du corps est presque un métier à plein temps et il faut parfois se plier au bon vouloir des créateurs ou des recruteurs afin de se faire remarquer… Hélas, cela fait un cliché de plus ! Zlotan est tout à fait le type d'homme dans sa bulle créative. Un Michel Ange du ciseau et du tissu. Un génie que l'on ne peut qu'admirer ou vouloir embrasser… Et vous le sentez venir, ce nouveau cliché sur pattes… J'ai nommé… le triangle amoureux ! Parce que oui, à force d'échanger avec sa voisine, Pierre va développer des sentiments pour la séduisante jeune femme qui habite à côté de son palier… Malheureusement, il n'osera déclarer sa flamme à cause de son métier inavouable et à cause du fait qu'il assiste, impuissant, à l'amour naissant entre Ilona et son employeur. On va même assez loin, puisqu'il ne va pas hésiter à la coatcher pour qu'elle puisse obtenir satisfaction. J'aurais préféré éviter ce genre de scénario prévisible… À mon sens, on aurait pu passer outre ce genre de rebondissements bateaux. Heureusement, c'est la présence de Pierre qui a fait toute la différence. Pour moi, c'est lui la force de cet ouvrage. Il est le personnage le plus complexe, travaillé et attachant du groupe. Il est sympathique, gentil, observateur, taquin et a de la personnalité. J'étais vraiment contente lorsque la narration basculait de son côté.
Entre deux sessions de casting ou de dialogues, j'ai pu assister à plusieurs petites scènes ou répliques amusantes. On n'est pas sur de la comédie non-stop (et heureusement), mais lorsqu'il y a de l'humour, cela faisait généralement mouche. Je tiens d'ailleurs à honorer d'une mention spéciale le chien de Golda Marx, une femme riche et célèbre qui a affublé son compagnon du nom de « Michelhouellebecq » . La plume de Nicolas Jaillet, même s'il emploie beaucoup d'onomatopées pour faire comprendre qu'un couple s'adonne à un coït, est fluide et facile à lire. Je n'ai pas vu les pages défiler ! Vous l'aurez compris : « Ravissantes » contient donc du bon comme du mauvais. Malgré sa palette de petits défauts, l'ouvrage m'a tout de même fait passer un moment léger et distrayant. Une coupure qui fut la bienvenue après une première semaine de reprise ! Merci aux éditions Milady et plus particulièrement aux Ladies pour l'envoi de ce roman estival !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
coquinnette1974
  31 juillet 2018
Je remercie les éditions Bragelonne (Milady) pour l'envoi du roman Ravissantes de Nicolas Jaillet.
Ilona Kowalsk est jeune est belle, et d'ailleurs, c'est son métier. Elle se lève tous les matins à 5 heures, fait du sport, ne mange pas, ne boit pas, ne sort pas, change de tenue trois à dix-sept fois par jour car elle est.. mannequin. Ses relations avec les hommes sont difficiles. Elle les intimide, ou bien ils ne cherchent qu'à se pavaner à son bras.
Sa complice et agent, Lucie Chanterelle, un mètre soixante pour quatre-vingts kilos, a plus de chance. Elle mange, boit et sort sans la moindre retenue. Est-ce pour cela qu'elle exerce sur les hommes une fascination sexuelle irrépressible ?
Quand Zlotan Marvelis, un créateur en pleine ascension, est sur le point d'engager Ilona, Lucie se dit qu'il faut tout mettre en oeuvre pour que sa protégée se détende. Elle fait donc appel à son ami Pierre Barbier, gigolo free-lance.
Ravissantes est une lecture parfaite pour l'été. C'est rafraîchissant, amusant, ça change les idées.
J'ai bien apprécié les personnages, autant Illona, Lucie que Pierre.
Trois personnages différents autant par leur comportement que par leur corpulence.
Trois personnages attachants à leur façon.
L'histoire est sympathique, ce roman se lit facilement et est d'ailleurs très plaisant à dévorer.
Je ne l'ai pas trouvé exceptionnel, je ne suis pas certaine d'en garder un grand souvenir toutefois je le conseille car j'ai bien aimé.
C'est l'été, il fait chaud, envie d'un livre pas prise de tête ?? Alors je vous conseille ravissantes à qui je mets quatre étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Beli_LivreSaVie
  07 août 2018
Ravissantes, c'est une plongée dans le quotidien de quelques personnages qui habitent Paris, qui tentent au mieux de vivre leur vie et surtout leur rêve. Deux femmes, que physiquement tout oppose : l'une belle, grande, fine, mannequin et qui pourtant n'est absolument pas à l'aise dans son corps, et l'autre petite, grosse et qui assume le fait de l'être. L'une effacée, tandis que l'autre est plus exubérante ! Elles ne se ressemblent pas, mais elles se complètent, tous deux ravissantes de bien des façons. Elles seront nos deux narratrices de cette romance contemporaine. Mais pas seulement, car un homme nous permettra aussi d'avoir un point de vue supplémentaire, c'est donc plusieurs personnages que nous suivrons au grès de ce qui se passe dans la vie de ces trois personnages.
Nous démarrons notre lecture en découvrant qui sont ces deux femmes. Chacune leur tout, elles nous plongent dans leur milieu, leur quotidien, et assez rapidement nous constatons quelles sont leurs pensées, inquiétudes ou encore certitudes selon chez qui nous sommes. L'homme qui nous accompagne, s'appelle Pierre et sans le vouloir, il les connait toutes les deux.
Lucie, c'est la jeune femme pétillante et ronde, elle s'occupe de la carrière de Ilona, notre mannequin un peu timide. Lucie est un personnage épatant, une femme qui s'assume déjà et qui profite, jamais deux fois de suite avec le même homme, elle croque la vie à pleine dents ! Elle cumule un certain nombre d'activités, toutes au devenir lucratif, et elle se laisse par démordre par les remarques des autres, elle y croit et elle continue de se donner à fond pour que son affaire prenne. Elle est multi tâches, un peu comme son attitude un peu extravagante, pleine de vie et constamment en mouvement. Avec Ilona, il en va au delà de cette collaboration, elle reste son principal soutien et elle est toujours présente pour elle, confidente à ses heures perdues, épaule sur laquelle elle pleure à d'autres moments. Cette jeune mannequin doute tant d'elle, n'a pas d'histoires d'amour, elle effraie les hommes avec sa beauté, tandis que Lucie fait tourner la tête de tous les hommes qu'elle croise.
Ilona intrigue, elle est si mal à l'aise en société. Elle enchaine les casting et les shooting et pourtant, c'est au prix d'un considérable effort qu'elle s'y rend à chaque fois. Ce métier ne semble pas réellement lui convenir et pourtant une fois installée face à l'objectif, elle oublie tout et se laisse porter. Elle vit toutefois avec cette angoisse de ne pas réussir, et elle ne vit que pour son boulot. On se prend d'affection pour elle car elle est loin du mannequin standard qui regarde les autres de haut, bien au contraire. Elle aussi, elle aimerait que quelqu'un s'intéresse à elle pour de bonnes raisons et pas que pour son physique que l'on peut utiliser comme un objet. Ce nouveau défilé pour lequel elle postule, peut lui apporter une reconnaissance dans le métier et ce créateur, Zlotan Marvelis l'attire, il la fascine mais elle va devoir oser agir, il lui demande de sortir de sa réserve.
Et Pierre dans l'histoire, Pierre n'est pas un canon, mais c'est un homme qui aime les autres et cela fait de lui, quelqu'un de bon. Pierre fait la connaissance d'Ilona car ils sont voisins et les activités nocturnes de Pierre sont un peu bruyantes. Il va réussir à se rapprocher de Ilona, alors qu'au départ, c'était plutôt tendu entre eux mais lui c'est un homme qui n'a pas une once de méchanceté et quand elle lui demande de faire moins de bruits, ni une, ni deux, le voilà qu'il isole le mur entre leurs chambres. Un petit peu de bricolage et voilà que la glace est rompue !
C'est un personnage très sympathique, l'auteur nous le présente comme un homme sans plus, mais sa façon d'être nous le rend tout de suite plus attirant et comme toutes les femmes, on finit par s'attacher à lui au fil des pages. Son humour, sa joie de vivre lui permettent d'être apprécié et c'est ainsi qu'il saura casser la carapace d'Ilona.
Nous évoluons dans le monde de la mode et du paraitre, cette envie de réussir sa vie, d'être libre d'exercer le métier que l'on veut, sans que l'on est à subir des préjugés sur une apparence ou encore bien d'autres choses. Tout ceci est abordé à travers leurs différentes personnalités, qu'elles soient un brin loufoque, timide, exubérante... et avec une pointe d'humour et de dérisions, qui portent les plus connus à finir bien ridicules, tandis que ceux qui essayent de percer sont portés par leur générosité et leur passion. La frénésie du milieu donne la cadence à ce roman, où tout le monde court après un rendez-vous, une réussite, une reconnaissance, vivant une vie trépidante !
Un roman avec plein d'histoires, de destins qui s'entrecroisent, ils se rencontrent, se connaissent, s'aident, se mentent... c'est un peu comme si nous ouvrions différentes portes pour découvrir des histoires les unes après les autres mais qu'en fin de compte, à la fin, elles se rejoignent toutes. Une façon plutôt sympathique de les découvrir, l'alternance des chapitres courts selon les personnages s'enchainent rapidement. On prend plaisir à les retrouver, on peut aussi être plus attaché à l'un qu'à l'autre mais comme ils forment tous un groupe, on finit par être curieux de tous les suivre. Leur histoire ne se raconte pas, elle se découvre au fil des pages.
Un roman avec lequel j'ai passé un bon moment, c'est à la fois frénétique mais aussi frais et agréable à lire.
Lien : http://www.livresavie.com/ra..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheLovelyTeacherAddictions
  16 juillet 2018
J'avais été attirée en mars dernier par la couverture qui avait su me charmer et qui me faisait penser aux portraits de Jane Austen. le résumé était intriguant et n'ayant pas eu le temps de lire ce roman en mars dernier, je me rattrape avant l'été. Ravissantes est un roman qui change de l'ordinaire de par sa narration et ses personnages.
Ilona Kowalsk n'a que 22 ans mais il est temps pour elle que sa carrière de mannequin décolle. Son agent n'est autre que son amie Lucie avec qui elles ont monté l'agence "Mirifique" qui ne compte que deux clients. Ilona est une jeune femme simple qui va arriver à un tournant de sa vie car elle va passer les tests pour le prochain défilé du brillantissime Zlotan Marvelis. le génie de ce créateur n'a d'égal que sa folie . Les rumeurs à son égard s'avèrent être vraies et Ilona devra passer les différentes étapes pour participer à THE défilé de l'année. Ilona peut donc compter sur son amie pour la booster en temps voulu et pour motiver sa troupe. Alors qu'elle a le plus besoin de repos et donc de sommeil, elle découvre avec désarroi les habitudes nocturnes et bruyantes de son voisin. le temps de mettre les points sur les i, il serait peut être possible de lier une relation amicale avec le jeune homme. Ilona sera t-elle prête à relever les défis qui l'attendent? Saura t-elle ouvrir les yeux sur les personnes qui l'entourent?
Lucie Chanterelle est un personnage certes secondaires du roman mais qui aura toute son importance dans le déroulé de l'intrigue car elle est liée à la fois à notre héroïne et à un autre personnage dont je ne vous dévoilerai pas l'identité pour ne pas vous gâcher la surprise. J'ai aimé la spontanéité de la jeune femme car elle sait rebondir et aller de l'avant tout en gardant en tête son objectif de réussite. Elle croit en Ilona et saura aider son amie dans les périodes de doute mais elle devra aussi garder la tête froide et poursuivre son travail à Shoe's life pour gagner sa vie. Lucie est d'une certaine façon un personnage solitaire car si elle butine d'hommes en hommes , il semblerait qu'elle soit incapable de se poser et d'apprécier une vie à deux. Saura t-elle trouver l'homme qui saura la faire changer d'avis sur la question?
Pierre Barbier est un héros atypique dans le sens où il n'est pas un sex symbol et pourtant son charme va opérer à de maintes reprises. Dès le début du roman, on sent que les destins des héros est imbriqué et que nous allons donc les retrouver à un moment ou à un autre ensemble. Pierre ne fait pas tellement de mystère de son métier et pourtant il n'en est pas fier. Comme l'indique si bien le résumé , il est un gigolo et ses clientes semblent ravies de lui si on en croit leur démonstration auditive. J'ai aimé la simplicité de ce personnage car on a envie d'apprendre à le connaître et à l'aider à s'affirmer. Il est le fameux voisin d'Ilona et on espère qu'ils pourront s'aider mutuellement à aller de l'avant. Il devra cependant apprendre à communiquer sur ses envies réelles pour connaître le bonheur et surtout apprendre à faire les bons choix.
Je terminerai cet avis en vous parlant d'un personnage qu'on adore détester avec Golda Marx. Elle est l'archétype de la diva qui a le monde à ses pieds et qui a perdu tout lien avec la réalité. Admirée par Lucie pour la brillante carrière qu'elle a su se construire, elle ne montrera aucun signe de reconnaissance car elle n'a plus les pieds sur terre et elle se fiche de ceux qui l'admirent. L'admirer et la vénérer est un acte logique qui la plonge encore plus dans ce dédain envers les autres. Golda aura son rôle à jouer dans notre intrigue et on n'a pas vraiment envie de savoir ce qu'elle va nous réserver.
Bref, j'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman de Nicolas Jaillet. Ravissantes nous permet de suivre trois personnages aux destins liés qui aimeraient pouvoir rebondir et réussir. On s'attache très vite à eux et on a envie de les voir célébrer leur succès dans les divers domaines souhaités. Carrière , amitié ou amour : le choix ne sera pas des plus faciles.
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FloppyCorse
  14 septembre 2018

J'avoue avoir été tout d'abord intriguée par la couverture que je trouve vraiment sympa, puis le résumé m'a bien plu et me voilà à solliciter ce sp sur NetGalley auprès de Milady que je remercie pour leur confiance.
Ce roman est une comédie romantique, pétillante et avec des personnages haut en couleur auxquels on s'attache très vite. de plus, l'auteur Nicolas Jaillet arrive à nous captiver dès les 1ers chapitres et on tourne les pages avec l'envie de vite découvrir la suite !
Dès le début nous faisons la connaissance d'Ilona et Lucie, 2 amies mais aussi 2 jeunes femmes que tout oppose. En effet, alors qu'Ilona a un physique de rêve mais manque de confiance en elle, Lucie, elle, assume ses rondeurs qu'elle utilise comme des "atouts" et est très sûre d'elle, elle assume ses nombreuses conquêtes masculines. Nous allons les suivre dans leur vie, leur histoire mais aussi dans leurs déboires. En effet, alors que chacune d'elles essaye de réaliser son rêve, le chemin vers celui-ci sera semer d'embûches et elles devront les affronter coûte que coûte et même parfois se remettre en question pour y arriver.
Ilona, est une jeune femme qui rêve de percer dans le monde de la mode et surtout dans le métier de mannequin. Mais c'est une jeune femme solitaire, timide et parfois naïve. Elle règle sa vie en fonction de son métier et s'astreint à une vie "fade" sans aucune folie. Alors que son rêve est presque à porter de main, elle devra supporter les lubies et surtout les humeurs de ce créateur de génie, Zlotan Marvelis. Afin qu'elle ne se laisse pas "manger" toute crue et qu'elle se lâche un peu, son amie Lucie fait appel à son ami Pierre Barbier, gigolo free-lance. Mais rien ne se passera comme prévu !!!
Lucie, c'est un ptit rayon de soleil. Elle assume ses rondeurs et ses défauts pour en faire des atouts. Elle croit tellement au potentiel d'Ilona en tant que mannequin qu'elle la pousse et a même créée une agence "Mirifique". Pour le moment elle se contente de vendre des chaussures orthopédiques en espérant pouvoir vivre de son agence. C'est une croqueuse d'hommes et ne s'en cache pas. Elle prend la vie du bon côté et est bien décidé à en profiter. Mais une rencontre "passée" va venir la chambouler...
Enfin, le personnage de Pierre m'a bien intriguée au début car on le décrit comme quelqu'un avec un physique quelconque alors que des tas de femmes défilent dans son lit. On comprend alors que de son "don" il en a fait son métier. En chaque femme, il arrive à percevoir la vraie beauté... Mais une rencontre pourrait tout changé ! Il va devoir faire des choix.
J'ai vraiment passé un très bon moment avec ces 3 personnages si différents et pourtant dont les vie s'entrecroisent. Ils sont attachants, rigolos et j'ai adoré les découvrir. Pierre aura du mal à se faire une place au milieu du duo Ilona-Lucie lol mais il saura faire preuve d'une grande persévérance. Lui sera-t-elle bénéfique ?
Les personnages secondaires ne sont pas en reste et auront une part importante à l'histoire. Certains sont vraiment "haut perchés" et m'ont trop fait rire. J'ai beaucoup aimé Jean-Pierre qui m'a beaucoup touchée car je l'ai trouvé vraiment adorable. Par contre concernant Zlotan et la fameuse Gilda, je les aurai bien étripés car ils m'ont plus qu'énervée grrrr Mais je ne vous en dirai pas plus car c'est à vous de les découvrir et vous en faire votre propre idée !
L'histoire est bien menée et surtout ficelée tant et si bien qu'on est tenu en haleine tout au long de notre lecture, et ce, jusqu'à la fin. Et quelle belle fin lol
La plume de Nicolas Jaillet est fluide, moderne, efficace et sans chichis mais surtout prenante. On se prend de passion pour cette comédie si bien que l'on ne voit pas les pages se tourner.
Vous l'aurez compris, je vous conseille ce roman qui saura vous charmer.
Lien : https://lecturesaflots.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   08 août 2018
- Je veux plus rien entendre. Plus rien du tout ! dit-elle enfin, d'une voix qu'elle trouve exactement glaciale comme il faut.
- Juré, craché, dit-il.
- Pas sur mon paillasson, merci.
Commenter  J’apprécie          91
SaiwhisperSaiwhisper   08 août 2018
Lucie n'est pas une tombeuse, c'est un cimetière. Si Lucie était une arme, elle serait une mitrailleuse. Si elle était un outil domestique, ce serait un attrape-mouche. Les hommes se jettent sur elle dans la rue, lui offrent des cadeaux, l'invitent au mariage de leur sœur, s'assomment sur tous les réverbères. Et pourtant, chaque nouvelle conquête est pour elle une source d'émerveillement.
Commenter  J’apprécie          30
SaiwhisperSaiwhisper   08 août 2018
"Bonne dégustation, je vais me gêner !" se dit Lucie en mordant dans le pain tiède imbibé d'onctuosité, de sucre et de fruit. Bonheur. L'intérêt d'avoir un gros cul, c'est pas seulement de faire tomber les hommes par terre avec. C'est l'entretien, qui est délectable.
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolarcollectifpolar   31 juillet 2020
Le silence revient. Ilona reprend son souffle, vaguement soulagée. Elle s’attendait à mieux.Elle s’est un peu forcée à la fin. Elle a peiné pour finir sur un point d’orgue, et si elle a réussi à hurler assez correctement, il faut avouer qu’elle a manqué d’inspiration, côté vocabulaire. Elle a toujours rêvé d’être une tigresse, mais ça ne doit pas être son animal totem, décidément. Dans le domaine de l’agressivité, elle tient probablement plus de l’huitre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   31 juillet 2020
Ilona se tient droite avec autant de naturel que possible. Un port princier qui lui inspire sa robe. Et puis, avec les épingles qu’elle a dans le dos,
mieux vaut éviter de s’affoler sur le dossier, ça finirait aux urgences. Elle s’habitue à l’idée d’être regardée. C’est en train de devenir un métier, pour de vrai. Car c’est un métier. C’est un rôle, actif. Ça se joue, ça se répète, ça se calcul, ça se travaille. Et ça lui plaît.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nicolas Jaillet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Jaillet
Le mercredi 27 juin 2018, la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris - www.charybde.fr ) avait la joie d'accueillir Nicolas Jaillet pour un concert acoustique et une discussion libre à propos de plusieurs de ses romans.
autres livres classés : modeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3924 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre