AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2501122712
Éditeur : Marabout (30/01/2019)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Phillip, le mari d'Imogen est un terrifiant manipulateur qui présente à tous l'image de l'homme parfait. Mais Imogen sait ce qu'il cache. Alors qu'ils sont en instance de divorce, Phillip lui donne 15 jours pour quitter la maison, faute de quoi il demandera la garde de leur fils. Lors d'une dispute, dans un moment de folie, Imogen l'enferme à la cave. Maintenant qu'elle semble contrôler la situation, jusqu'où sera-t-elle capable d'aller pour défendre son fils ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Marie-Nel
  11 mars 2019
Pour un premier roman, je trouve que c'est une réussite. Je découvre une nouvelle auteure et je suis pleinement satisfaite. Elle a su mener le suspense tout le long, elle a un style fluide, très visuel, elle arrive à bien imprégner le lecteur de l'ambiance régnant dans son roman.
Et pourtant j'ai su tout de suite ce qu'il allait advenir de Philip, l'homme parfait en question. En effet, tout commence par son enterrement. On le vit à travers les yeux d'Imogen, sa seconde femme. Elle examine les personnes qui se trouvent à la cérémonie, elle commence à raconter ce qu'elle y voit. Les deux autres femmes de Philip sont là également. Et l'histoire remonte dans le temps ensuite, 22 jours avant plus précisément. Car la question que l'on se pose dès la fin du premier chapitre, c'est comment est donc mort Philip ? On s'attend donc à ce qu'Imogen nous explique tout et c'est ce qu'elle va faire tout le long. Elle va nous expliquer petit à petit comment était son mari. Ils sont séparés, il n'a toujours pas signé les papiers du divorce. Ils ont un fils ensemble, dont Imogen a la garde. Mais le jour où Philip lui donne comme ultimatum de quitter la maison deux semaines plus tard ou sinon il demandera la garde de leur fils, Imogen voit rouge.
Philip est un homme suffisant et manipulateur. Il a toujours raison et s'amuse surtout à faire passer les autres pour des idiots. Il est parfois, voire souvent, violent. Et Imogen ne peut rien dire, personne ne l'écoute, et surtout Philip use de sa position de policier pour lui faire peur. Ses collègues policiers ne font pas attention à elle. Et en venant réclamer la maison, Philip se montre à nouveau violent. Imogen a alors l'idée de l'enfermer à la cave. Mais comment, maintenant, se dépétrer de cette situation et ne pas accumuler trop de fautes. Doit-elle le relâcher ? le laisser enfermé ?
C'est un homme assez vicieux pour lui faire croire des choses sur son propre compte, et je me suis laissée avoir aussi, autant qu'Imogen. Elle va avoir le soutien de personnes inattendues. À elles trois, elles vont essayer d'y voir plus clair dans le jeu de Philip, savoir quand il ment ou pas, mais aussi user de ruses pour se défendre. C'est loin d'être une mince affaire ! Imogen est une femme qui a la tête sur les épaules, mais ce mari calculateur arrive à mettre le doute dans son esprit plus d'une fois. Elle va devoir lutter pour sa vie, mais aussi celle de son fils.
La lecture se fait rapidement, le suspense reste entier tout le long. Plus j'avançais et plus je me demandais comment allait pouvoir s'en sortir Imogen. Les actions se succèdent, peu de temps de répit et c'est bien comme ça. J'aime ce genre d'histoire haletante. L'auteure a tout de même pris le temps de détailler les personnalités de chacun pour pouvoir mieux les connaître et s'imprégner de l'atmosphère. J'ai aimé cette construction en forme de compte à rebours. Dans certains chapitres, on remonte plus loin, des années en arrière, quand Imogen se rappelle des souvenirs qui ont une influence sur son présent. Pour ce qui est du final, je ne m'y attendais pas. Au contraire, j'avais du mal à m'imaginer la mort de Philip, c'est comme on dit en quelque sorte, l'arroseur arrosé...mais chut..
J'ai donc, comme vous l'aurez compris, passé un très bon moment avec ce roman et ses personnages. Une histoire bien travaillée, complexe, où la psychologie de chacun a son importance. Les scènes se succèdent, certaines graves, d'autres un peu plus cocasses. L'auteure, malgré toute cette tragédie, a su ajouter de temps en temps une touche d'humour qui donne quelques respirations dans la gravité des faits. Comme je le disais plus haut, je trouve ce premier roman plutôt réussi et je ne manquerai pas de m'intéresser aux futurs écrits de Jo Jakeman. C'est une auteure à découvrir.

Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FelicieAussi
  19 mars 2019
Voici mon retour de lecture sur un roman de la collection Black Lab chez Marabout : Un homme parfait de Jo Jakeman. La couverture sombre laissant juste apparaitre des mains, rappelle bien le thème principal qui ressort du roman : avoir la main sur les évènements ou encore, laisser une personne avoir notre vie entre ses mains ; situation délicate, perverse, dangereuse.. mais pour qui ?
L'entrée en matière est directe : Phillip Rochester est mort. Assistent à son enterrement – entre autres – sa femme actuelle Naomi et ses deux ex. Imogen la seconde et Ruby sa première femme. Chacune à leur place, avec leur tristesse, leur vécu et leur histoire… Elles vont découvrir qu'en plus de ce défunt mari, elles ont toutes les 3 quelque chose en commun.
Phillip est un flic modèle, respecté de ses collègues, ami avec tout le monde : l'homme parfait en somme. Sauf qu'une fois la porte fermée, c'est une tout autre histoire. Alors pourquoi est il mort aussi jeune ? et pourquoi sommes nous dubitatifs quant à la réaction des 3 jeunes femmes à l'enterrement ?
C'est lors d'une énième dispute, qu'Imogen enferme Phillip dans la cave de leur maison, qu'il était venu réclamer un peu trop « brutalement ». Elle se retrouve dans une situation délicate et va par la force des choses, en parler aux deux compagnes de Phillip. Elles sont toutes très différentes et protègent chacune des intérêts et souvenirs très personnels : vont-elles s'unir ou se déchirer ?
Bien que l'identité de la victime soit dévoilée dès le début, nous aurons tout le temps d'imaginer les scénarios possibles. C'est un véritable compte à rebours qui nous montrera les dessous de sa mort : le roman est découpé en chapitres retraçant les 22 jours qui précèdent les funérailles, voir même quelques fois, des flash-back dans le passé des divers relations qu'il a eu avec ses trois épouses. le résumé nous mène sur une piste presque toute prête, les 3 femmes ne sont pas là pour rien. le suspens, les retournements de situations et les rapprochements d'intérêts seront omniprésents, jusqu'à un final plus que renversant.
La plume de l'auteur est très visuelle et nous laisse dans cette ambiance particulièrement oppressante tout au long du roman. Je ne suis pas adepte des thrillers et donc ne détiens pas les codes à imputer pour un thriller de choix mais je pense que ce premier roman reprend de très bonnes bases de suspens, de manipulations et de psychologies de personnages.
Lien : https://felicielitaussi.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
manue14
  04 mars 2019
Le roman est assez intéressant dans l'ensemble. Ce qui est par contre vraiment dommage c'est que dès les premières pages nous savons que « l'homme parfait » est mort puisque nous assistons à son enterrement. Ce que nous ne connaissons pas ce sont les circonstances, est-ce un meurtre, un accident, un suicide ?
La quasi totalité du roman est faite de flash back c'est assez original et j'ai bien apprécié le concept. J'aurais peut-être bien voulu avoir plus de détails comme des heures précises ou plusieurs points de vue différents. En effet un seul est exploité ce qui fait qu'il y a certaines zones d'ombres et qu'on ne sait pas vraiment ce que pensent et ressentent les autres protagonistes.
En ce qui concerne les descriptions il y en a un peu mais pas assez pour que je sois arrivée à m'imaginer les physiques des protagonistes ou les lieux. Concernant les sentiments et les ressentis l'auteure s'en sort mieux, puisque je suis presque arrivée à m'imaginer ce que la protagoniste principale pouvait vivre.
L'auteure aborde aussi des sujets importants et parfois graves tout en gardant en tête que l'histoire est un thriller. Je pense que c'est une bonne idée d'avoir mis ce sujet en valeur.
Les chapitres sont assez courts mais l'auteure tient ses lecteurs en haleine. Personnellement j'avais vraiment envie d'en savoir toujours plus.
Le style de Jo Jakeman est fluide et agréable à lire, ce qui est une bonne chose. Il aurait peut-être fallu une écriture plus sombre, plus tranchante dans certaines situations pour montrer une différence.
L'épilogue est assez différent du reste de l'histoire ce qui est un peu déstabilisant… Même si j'ai trouvé le passage touchant j'aurais peut-être préféré une scène plus sombre et plus en rapport avec l'ensemble du roman.
En résumé si votre homme a ou a eu plusieurs femmes ou si vous avez envie de séquestrer quelqu'un je pense que ce roman vous plaira sûrement donc n'hésitez plus !
Lien : https://fais-moi-peur.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sangpages
  03 février 2019
Un récit qui commence par la fin. Philipp Rochester est mort sans que l'on sache comment ni pourquoi et là je ne te spoile rien du tout puisque c'est l'entrée en matière directe.
Perso j'aime beaucoup cette façon de faire. Tout au long tu te demandes qui ? Quoi ? Comment ? Un peu à la manière de Colombo mais sans l'imper ni la voiture, mais presque avec le chien 😜 (tu comprendras en le lisant)
A l'enterrement, trois femmes: Ruby, l'ex-ex. Imogen, l'ex et Naomi l'actuelle. Dans le cercueil, un homme qui leur en a fait voir des vertes et des pas mûres. Un homme tyrannique qui semble avoir beaucoup à se reprocher.
Un compte à rebours à 22 jours avant l'enterrement se met en route pour te donner les clés de toute cette histoire. Une histoire d'abus, de violence conjugale, de tromperie, d'excès en tout genre comme tant d'autres, mais quand ton mari est un policier respécté, tout devient plus compliqué.
Comment se venger de cet homme qui semble parfait aux yeux de tous ? Comment réussir à convaincre et à être crédible ?
Encore un récit sur les pervers narcissiques me diras-tu ? Et bien pas du tout et c'est là toute la subtilité de ce récit. Tu seras clairement surpris de la tournure des événements. L'auteure t'emportera là où tu ne pensais pas du tout aller et c'est bien foutu. Cocasse par moment, pertinent tout au long, très bon de bout en bout.
Un récit qui, j'en suis sûre, t'interpellera et tu finiras sans doute par te demander: Qu'aurais-je fait ? Jusqu'où est-ce que je pourrai aller pour une telle vengeance ?
Bref, tu l'as compris "Un homme parfait" est un premier roman original et diablement bien monté.
Mais, en fait, un homme parfait, ça existe ? N'est-ce pas une légende, comme les gnomes et les trolls ?
Lien : https://sangpages.com/2019/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Dup
  20 mars 2019
Lorsqu'on commence ce livre, la première page est la dédicace de l'autrice : « À James, », puis la page suivante, juste un petit proverbe : « La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe ». Là, je me suis dit : ohoh, règlement de comptes ? Et j'ai relu la 4ème de couv puis lu ce livre avec dans ma tête que Phillip était James...
Du coup c'est avec la quatrième de couv bien en tête que j'ai démarré ce roman et là boum : c'est l'enterrement de Phillip. À la cérémonie sont présentes la première femme de Phillip, Ruby, la seconde femme Imogen pas encore divorcée et la nouvelle en date, Naomi. Puis, comme un compte à rebours, les chapitres vont s'enchaîner en commençant par « 22 jours avant l'enterrement. »
22 jours pour comprendre, 22 chapitres à se demander Qui ? Pourquoi ? Comment ? Et quelques chapitres flash-back bien antérieurs pour parler de certains moments cruciaux de la vie de ces trois femmes aux côtés de ce cher Phillip.
Une pourriture notre homme parfait soit dit en passant, donc le Pourquoi on le comprend très vite et on adhère de suite au projet. Manipulateur, violent, tout en sachant parfaitement ne pas laisser de traces. Et comble de l'horreur pour ces femmes piégées, Phillip est flic, avec d'excellents états de service qui plus est… On oublie de suite l'option porter plainte hein !
Jo Jakeman fait d'Imogen la narratrice de cette histoire, sa position centrale entre l'ex et la future est parfaite. Cependant son caractère effacé, soumis pourrait nuire à l'empathie éprouvée par le lecteur, alors elle la dote de l'arme absolue : un enfant objet de pressions, de chantage.
L'autrice nous entraîne tout au long de ce règlement de comptes avec assurance et subtilité. Il n'y a jamais surenchère, tout est parfaitement crédible et on a beau savoir que c'est Phillip qui se retrouve dans le cercueil au bout du compte, je vous promets qu'on tremble tout le long pour Imogen, Ruby et Naomi. Inévitablement, on se transpose à leur place et l'impact du récit est encore plus fort. Un brin d'humour ou une situation cocasse vient de temps en temps soulager la tension. le tout est parfaitement dosé.
Ce roman, je l'ai lu quasiment d'une traite. Les trois questions qui, pourquoi et comment ont été un sacré moteur et ce, jusqu'au bout. Une écriture simple, fluide, entraînante. Ce premier roman est une réussite que je conseille aux amateurs du genre. Et puis maintenant, il faut que j'avoue que ma remarque au début de cette chronique était complètement à côté de la plaque car on retrouve le James dans les remerciements de Jo Jakeman et il n'est autre que son mari ! Et là, il vaut mieux que je bride mon imagination...
Lien : https://bookenstock.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
manue14manue14   04 mars 2019
Je passe devant les essuyeurs-de-larmes et les hocheurs-de-tête jusqu’à sentir les rayons de soleil sur mon visage, et l’odeur de gazon fraîchement tondu dans mes narines. Eblouie, je plisse les yeux. Une larme traîtresse dévale ma joue.
Un étranger pose sa main glacée sur mon coude. Je-sais-ce-que-vous-ressentez, semble-t-il me dire. Comment pourrait-il le savoir ? Seules Naomi, Ruby et moi sommes convaincues que Phillip Rochester a obtenu la mort qu’il méritait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Entre2LivresEntre2Livres   27 mars 2019
Il est plus facile d'être rancunier que de pardonner. Une plaie ne guérit pas si on continue à la gratter.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : pervers narcissiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "un homme parfait" de Jo Jakeman.

Que renverse Imogen sur le tapis et la table chez Naomi au début du roman ?

du café
du thé
du vin

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Un homme parfait de Jo JakemanCréer un quiz sur ce livre