AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266234122
704 pages
Pocket (14/03/2013)
  Existe en édition audio
3.73/5   143 notes
Résumé :
Nuit de la Saint-Sylvestre à Brighton : une jeune femme est violemment attaquée à l'hôtel Métropole. Son agresseur emporte ses vêtements et ses escarpins avant de prendre la fuite. Quand l'information tombe, le commissaire Grace est précipité douze ans en arrière, en 1997.
A l'époque, l'homme aux chaussures, comme on l'avait surnommé, avait agressé plusieurs femmes, avant de s'emparer d'un de leurs escarpins. Tous des modèles de créateurs. Un trophée...
>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
3,73

sur 143 notes
5
6 avis
4
9 avis
3
9 avis
2
5 avis
1
0 avis

sandrine57
  15 juin 2018
L'année 2009 commence bien pour le commissaire Roy Grace de la police de Brighton. Non seulement, sa supérieure hiérarchique détestée, Alison Vosper, a été mutée loin de la ville, mais en plus, il a enfin tourné la ''page Sandy'' en entamant une procédure pour la déclarer morte afin de pouvoir épouser sa compagne Cleo, enceinte des ses oeuvres. Pourtant, des évènements vont lui faire revivre ce passé qu'il veut oublier. Plusieurs viols odieux sont commis en ville et le violeur emporte à chaque fois les chaussures de sa victime. Des chaussures de marque, à talons hauts. Comme en 1997. Comme cet hiver où il poursuivait ''l'homme aux chaussures'' qui avait fait cinq victimes, peut-être tué une sixième avant de disparaître pendant douze ans. A cette époque, Grace était un jeune policier ambitieux, Sandy était encore à ses côtés, il fêtait, sans le savoir, son dernier Noël avec elle. S'agit-il du même homme ? Pourra-t-il, cette fois, mettre fin à ses agissements ?
Encore une bonne enquête de Roy Grace, ce flic attachant dont on suit avec bonheur à la fois le travail et la vie sentimentale.
Peter James nous emmène dans deux époques différentes, le passé de 1997 et le présent de 2009. Douze années séparent ces deux périodes, douze années durant lesquelles l'homme aux chaussures n'a pas fait parler de lui, douze années durant lesquelles Roy est devenu commissaire, a cherché Sandy par monts et par vaux, pour finalement refaire sa vie auprès de Cloe, une médecin légiste douce et compréhensive. Car on en apprend plus sur ce mariage qui a brutalement pris fin avec la disparition inexpliquée de Sandy. On découvre un Roy Grace amoureux, subjugué et une Sandy ambitieuse qui le poussait à devenir commissaire tout en déplorant ses absences et son manque de disponibilité.
Côté enquête, Peter James brouille les pistes, présente plusieurs suspects potentiels et sème quelques indices pour permettre au lecteur vigilant de découvrir le coupable avant la fin. L'ensemble est rondement mené par Grace et son équipe et on ne s'ennuie pas une minute. C'est toujours un plaisir de suivre cette série dont chaque enquête est différente et l'on est toujours tenu en haleine par le fil rouge que constitue la disparition mystérieuse de Sandy. A suivre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
NicolaK
  13 avril 2022
À deux pas de la mort est le sixième roman de Peter James mettant en scène le commissaire Roy Grace et compagnie.
Nous sommes toujours à Brighton, et notre fine équipe est sur les traces d'un violeur en série fétichiste de chaussures, qu'il emporte avec lui après avoir exécuté son forfait. Planquez vos Louboutin, les tongs de la Halle aux Chaussures ne l'intéressent pas.
*** ATTENTION ! Ce qui suit risque de spoiler pour les personnes souhaitant lire les aventures de Roy Grace dans l'ordre ***
Cette sordide affaire rappelle à Roy un cas irrésolu remontant à plusieurs années. La victime est encore introuvable à ce jour. À propos de disparition, c'est justement à cette époque que Sandy s'est évaporée, elle aussi. S'agit-il du même criminel ou bien a-t-on affaire à un copycat ? Tout en enquêtant sans relâche, notre Roy se demande si les deux disparitions sont liées et il espère que sa quête du coupable actuel lui révéleront des indices sur les événements passés.
Peter James s'attarde cette fois sur toutes les tâches à effectuer lors d'une enquête de cette envergure, et cela n'a rien de rébarbatif parce qu'aucune lourdeur ou longueur n'est à déplorer. Roy sait très bien déléguer et aucun des protagonistes ne reste au second plan.
Concernant sa vie privée, il s'est maintenant installé avec Chloé, sa collègue légiste, et ils attendent même un bébé. Seule ombre au tableau, tant qu'il ignore ce qu'est devenue Sandy, il ne peut écrire une nouvelle page de sa vie en toute sérénité. En effet, si cette dernière réapparaît dans le tableau, son bonheur est menacé. Il est donc très heureux, mais la menace plane.
Roy fait appel à un avocat pour savoir s'il peut néanmoins épouser Chloé, au vu de l'incertitude dans laquelle il se trouve.
Vous l'aurez compris, ce tome tourne essentiellement sur l'ancienne affaire et ce que Roy a vécu avec Sandy, vu les similitudes évoquées plus haut et j'ai bien aimé en savoir davantage, puisque le passé n'était évoqué qu'en pointillés jusqu'ici.
Quant à l'enquête, si elle n'est pas sans intérêt, il y a un peu moins de rebondissements que dans les opus précédents. On va dire qu'on reste dans le classique, et notre attention est essentiellement attirée sur l'imbrication des deux affaires. L'auteur nous balade du passé au présent, il passe aussi d'un personnage à l'autre sans transition, mais avec une fluidité qui nous évite de nous égarer. Ça tombe plutôt bien, parce qu'on a vite fait de me perdre quand ça saute trop vite du coq à l'âne, mais ce n'est pas le cas ici, même si le rythme est haletant et les chapitres très courts.
Un très bon roman, encore une fois, mais bien évidemment à ne pas lire en one shot, parce que cette fois, il est certain qu'un lecteur qui prendrait juste ce bouquin au hasard pour connaître l'auteur aurait bien du mal à s'y retrouver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3424
cecile13
  25 février 2019
C'était mon premier roman de Peter James et je suis ravie d'avoir fait sa connaissance. Sauf que, mauvaise pioche, il y a cinq romans avant celui-ci et je prends donc les enquêtes du commissaire Roy Grace en cours de route.
J'ai apprécié l'intrigue bien ficelée, qui tient la route même si la fin du roman m'a un peu dérangée. Par contre, j'avais deviné le nom du coupable à la moitié du livre mais cela n'a pas nuit à la poursuite de ma lecture.
J'ai aimé le personnage de Roy Grace et je suivrai avec plaisir ses autres enquêtes.
Commenter  J’apprécie          293
druspike
  29 septembre 2021
Insta: https://www.instagram.com/druspike/
Facebook: https://www.facebook.com/Les-lectures-de-druspike-1848209112084092
Peter James et sa série Roy Grace, vraiment une histoire particulière pour moi ! J'avais eu il y a presque 5 ans le tome 5 dans une opération pocket. J'avais acheté d'occasion les 4 premiers tomes pour pouvoir les lire dans l'ordre et si j'avais aimé le premier le 2 et 3 m'avaient moyennement convaincue voir pas du tout ! Et puis finalement le 4 et le 5 m'ont beaucoup surprise et j'ai acheté les deux suivants ! Celui là est donc le tome 6.
De quoi ça parle ? « Nuit de la Saint-Sylvestre à Brighton : une jeune femme est violemment attaquée à l'hôtel Métropole. Son agresseur emporte ses vêtements et ses escarpins avant de prendre la fuite. Quand l'information tombe, le commissaire Grace est précipité douze ans en arrière, en 1997.
A l'époque, l'homme aux chaussures, comme on l'avait surnommé, avait agressé plusieurs femmes, avant de s'emparer d'un de leurs escarpins. Tous des modèles de créateurs. Un trophée...
Un souvenir cuisant pour Roy Grace qui n'est jamais parvenu à arrêter le coupable. Lorsqu'une seconde agression avec vol de chaussures est recensée à Brighton, le profil d'un fétichiste commence à se dessiner. Quant aux similitudes avec 1997, elles se multiplient.
Même schéma. Même période de l'année. Même mode opératoire. Or après la cinquième victime, l'homme était passé au meurtre. Roy Grace veut éviter à tout prix que ce cycle macabre ne se répète. Pour cela, il va devoir replonger dans un passé tourmenté, à une époque où son épouse Sandy n'avait pas encore disparu...»
Tout d'abord je vous conseille de lire cette série dans l'ordre, même si les premiers ne sont pas les meilleurs c'est assez important pour suivre l'histoire personnelle de Roy Grace ! Dans cette série si chaque enquête est bouclée dans le tome il y a un fil rouge qui relit chaque tome de cette série : la disparition de Sandy, la femme de Roy.
Dans ce tome on se retrouve avec un cold case de l'inspecteur Grace, qui date de 12 ans auparavant et qui refait surface lors de nouvelles attaques très similaires. L'auteur construit donc son intrigue sur une alternance de chapitre entre 1997/1998 et le temps présent. On suit le violeur, les victimes et les équipes de police en place. On retrouve donc Roy en 1997, avant la disparition de Sandy. On découvre leur quotidien et surtout leurs problèmes liés au travail de Roy.
L'enquête porte sur un violeur, obsédé par les chaussures à talons de grande marque. L'auteur nous propose plusieurs suspects, et nous offre pour chacun une piste intéressante. Pour les plus attentifs il nous distille quand même plusieurs indices pour nous mettre sur la piste du vrai coupable qu'on peut deviner assez vite. Il nous offre quand même un mini twist sur le final. le suspect qui a opéré en 1997 reviens avec un rituel très semblable et semble garder la même façon d'opérer, les même lieux … Roy va devoir faire preuve de beaucoup de vigilance pour ne pas loupé ce qu'il a loupé 12 ans avant et réussir à arrêter le coupable.
L'auteur manie son intrigue avec brio, il manipule le lecteur et il nous garde en haleine jusqu'au dénouement ! On ne voit pas passer les 690 pages qui se lisent à une vitesse incroyable grâce au rythme de l'intrigue et aux personnages très attachants notamment Roy qui évolue à chaque tome.
C'est une série que je recommande, même si ça reste du thriller très classique, pas de gore ou de meurtres à gogo ça reste vraiment efficace et je passe toujours un très bon moment. Je ne pense pas avoir un coup de coeur (bien qu'il ne faille jamais dire fontaine je ne boirais pas ton eau) avec un tome de cette série mais pour le moment j'apprécie les moments que m'offre l'auteur. J'ai hâte de voir ce me réserve la suite et surtout d'en savoir toujours un peu plus sur Sandy.
Note 9/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
micelnat
  30 juin 2013
Une sombre histoire sur le fétichisme avec des chaussures de luxe hautes de 12 cm. Des acheteuses quasi compulsives, des amateurs masculins pour l'effet qu'elles leur procurent portées sur de jolies femmes, ou non…
Un livre à ne pas lâcher tant il faut rester dans le fil pour ne pas le perdre. Les pistes sont multiples, les personnages aussi. On se promène aujourd'hui, on repart 12 ans plus tôt. Autant de motifs pour semer le trouble. Mais c'est sûrement ce qui fait la force de l'ouvrage, il faut absolument rester concentrer.
On vit l'histoire de différents points de vue. A travers les yeux du policier, des femmes traquées, des suspects potentiels…
C'est surtout dans la dernière partie que toutes les pièces du puzzle s'installent, que le schéma se compose vraiment. Si j'ai eu du mal au début à cause de toutes ces pistes et peut-être de la lenteur, l'enquête piétine énormément, je n'ai pas pu lâcher l'ouvrage dans les 100 dernières pages avant d'avoir toutes les explications. Alors, cette lenteur qui m'a dérangée joue sûrement un rôle dans la montée en puissance de l'histoire mais ça décolle vraiment tard.
Par contre, je ne me suis pas attachée au policier Roy Grace, peut-être était-il présent dans les précédents opus auquel cas il me manque des infos sur la disparition de sa femme dont il est souvent question et sur les suites que cela pourrait avoir dans de prochains ouvrages. Je ne lui ai pas trouvé de côté attachant.
Mais il faut convenir que Peter James a su nous mener en bateau, avec toutes ces fausses pistes, ces parts d'ombre dans la vie des suspects, ces non-dits, ces mauvaises interprétations. le final, quant à lui, est parfaitement maîtrisé et réussi.
Merci à Entrée Livre et ses « jeudis critiques »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
cecile13cecile13   18 février 2019
_ Tu te souviens du commissaire Cassian Pewe, qui était chez nous l'automne dernier ?
Case le regarda, l'air amusé.
_ Ouais, et je ne suis pas prêt de l'oublier, celui-là. Il me traitait comme sa boniche. Un jour, il m'a demandé d'accrocher des tableaux pour lui. J'espère qu'il ne lui est rien arrivé, du genre...
Il n'est pas tombé d'une falaise un jour où tu ne pouvais pas lui sauver la vie, quand même ?
Grace sourit. Ses collègues n'arrêtaient pas de lui répéter, pour plaisanter, qu'il aurait dû le laisser tomber, le Londonien.
_ Rien de grave. Malheureusement.
_ Je ne sais pas pourquoi tu n'as pas été récompensé pour acte de bravoure.
_ Moi, je sais. J'aurais eu une récompense si je l'avais lâché.
_ Ne t'inquiètes pas. Ce type, c'est une vraie merde. Et tu connais le dicton ?
_ Non.
_ La merde finit toujours par tomber.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
cecile13cecile13   15 février 2019
_ Tu sais à qui tu me fais penser ? rétorqua Branson, ignorant sa requête.
_ George Clooney ? Daniel Craig ?
_ Nan. Brad Pitt.
Grace le prit comme un compliment.
_ Brad Pitt dans Benjamin Button, poursuivit son collègue. Tu sais, au début, quand on lui donne cent ans, avant qu'il ne commence à rajeunir.
Commenter  J’apprécie          111
cecile13cecile13   09 février 2019
Dermot ne lui proposait rien d'excitant, ces derniers temps, sa conception des préliminaires consistait à se balader dans la chambre en slip et chaussettes, et à péter deux fois.
Commenter  J’apprécie          112
Charlotte_26Charlotte_26   17 avril 2013
" On fait tous des erreurs. Tout le temps. En général, des trucs pas graves, comme oublier de rappeler quelqu'un, de mettre de l'argent dans l'horodateur ou d'acheter du lait au supermarché. Mais parfois - pas souvent, fort heureusement - on commet une grosse erreur. Le genre d'erreur qui peut nous coûter la vie. Le genre d'erreur que commit Rachaek Ryan. "
Commenter  J’apprécie          40
jadziajadzia   28 août 2016
- Salut, vieux! lança le grand Black. Tu penses que cette année sera moins merdique que la précédente?
- Oh, non! Les années se suivent et se ressemblent. Tout ce qu'on peut faire, c'est de s'y habituer.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Peter James (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter James
LE CERCLE DE PIERRES - M. W. Craven #LeCercledepierres #prixgolddagger #romanpolicier Une enquête de Washington Poe PRIX GOLD DAGGER DU MEILLEUR ROMAN POLICIER Sebastian Danchin (traduit par) Collection : Suspense Date de parution : 22/09/2022
Le meilleur policier de l'année ! Couronné par la Crime Writers' Association du Gold Dagger award Dans la région sauvage du Lake District, au centre de cercles de pierres, un tueur brûle vif des hommes fortunés âgés de soixante à soixante-dix ans. Aucun lien apparent entre les victimes, aucun indice, jusqu'au jour où l'on découvre gravé sur le torse de l'une d'elles un nom : Washington Poe. Celui de l'inspecteur-chef mis à pied pour une erreur ayant entraîné la mort d'un suspect ! Contraint par sa supérieure Stephanie Flynn de reprendre du service, Poe doit faire équipe avec Tilly Bradshaw, une geek surdouée mais socialement inadaptée. Et avec son ami d'enfance, le policier Kylian Reid. Ensemble, ils remontent quelque vingt-cinq ans en arrière… Poe comprend bientôt qu'il a été manipulé, mais, surtout, qu'il y a bien pire que de mourir immolé ! À lui de choisir désormais comment justice devra être rendue… « Une enquête palpitante et effrénée. » The Times « L'entrée en matière parfaite d'une nouvelle série qui s'annonce géniale. » Mick Herron « Sombre, percutant et captivant. » Peter James « Un page turner haletant. » The Sun
Le livre : https://www.lisez.com/livre-grand-format/le-cercle-de-pierres-prix-gold-dagger-du-meilleur-roman-policier/9782809844603 Faceboook de l'Archipel : https://www.facebook.com/editionsdelarchipel Instagram de l'Archipel : https://www.instagram.com/editions_a
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2420 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre