AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809817766
Éditeur : L'Archipel (04/11/2015)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Pourquoi James Donovan a-t-il accepté de défendre le plus dangereux espion soviétique arrêté aux Etats-Unis ?Arrêté en 1957 après neuf ans de vie clandestine aux Etats-Unis, le colonel soviétique Rudolf Abel est l'espion le plus important de l'après-guerre. Son procès, débuté dans un tribunal de district des États-Unis à Brooklyn, finit à la Cour suprême des États-Unis, où Abel est condamné à 45 ans de prison. Son avocat, James Donovan, dévoile le détail de cette af... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
JoyeuxDrille
  02 janvier 2016
Ce récit vient d'inspirer Spielberg, mais il est loin d'être un scénario hollywoodien. En revanche, c'est un incroyable témoignage sur la Guerre Froide, sur l'espionnage à cette époque (et ce n'est pas vraiment James Bond) et sur les échanges d'espions. Donovan se démène dans un contexte tendu pour sauver son encombrant client et ne se décourage pas. Abel reste impassible et conserve son mystère.
Lien : http://appuyezsurlatouchelec..
Commenter  J’apprécie          80
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
SebastienCreoSebastienCreo   18 février 2016
On avait trouvé là, ainsi que dans son studio de Brooklyn, une panoplie complète d'espion. Émetteurs radio à ondes courtes avec un tableau des vacations; des boulons, des boutons de manchette, des épingles de cravates, toute une gamme d'objets de même nature, creux ou évidés pour abriter des messages secrets; un code de déchiffrage, des messages codés ainsi qu'un matériel pour fabriquer des microfilms et des cartes où se trouvaient encadrées les principalese zones de défense des États-Unis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SebastienCreoSebastienCreo   18 février 2016
Rudolf Ivanovitch Abel était colonel du KGB, le service de renseignements soviétique. Les États-Unis le considéraient comme le "résident" qui, depuis un studio de Brooklyn, avait assumé pendant neuf ans la direction de l'ensemble du réseau d'espionnage soviétique en Amérique du Nord. Arrêter en 1957, il avait été condamné à quarante-cinq ans de prison.
Commenter  J’apprécie          60
SebastienCreoSebastienCreo   18 février 2016
Ces derniers répétaient sans cesse que, si j'acceptais de "coopérer". on me donnerait de la bonne nourriture, du vin, une chambre climatisée dans un hôtel du Texas, et que je serais assuré d'un emploi à dix mille dollars par an pour le compte d'un autre service de renseignement américain. Je refusai de discuter et au bout de trois semaines on renonça à me questionner à ce sujet.
Commenter  J’apprécie          50
SebastienCreoSebastienCreo   18 février 2016
Depuis des siècles en effet, des espions se sont fait passer pour peintres afin de cacher sous leurs tableaux des cartes, des plans et des messages.
Commenter  J’apprécie          50
Lire un extrait
Video de James B. Donovan (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  James B. Donovan
Le Pont des espions (Bridge of Spies, 2015), un film d'espionnage américano-allemand réalisé par Steven Spielberg, avec Tom Hanks jouant le rôle de James Donovan. Bande-annonce VF.
autres livres classés : berlin-estVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de James B. Donovan (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Ecrivains et prisons

"Différentes saisons" est un recueil de nouvelles de Stephen King. Laquelle raconte une spectaculaire évasion ?

Un élève doué
Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank
Le corps
La méthode respiratoire

12 questions
50 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , prisons , roman , témoignageCréer un quiz sur ce livre