AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253176524
Éditeur : Le Livre de Poche (02/04/2014)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.62/5 (sur 1886 notes)
Résumé :
Le troisième volet de la trilogie Fifty shades…

La rencontre d’Ana Steele et de Christian Grey, chef d’entreprise ambitieux mais tourmenté, les a précipités dans une histoire d’amour torride qui a irrémédiablement bouleversé leurs existences.
Ana a toujours su que ses amours avec son Cinquante Nuances seraient orageuses : leur vie commune pose des défis que ni l’un ni l’autre n’avaient envisagés. Ana doit apprendre à partager le style de vie op... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (255) Voir plus Ajouter une critique
lisamclivres
14 février 2013
Bref… j'ai réussi à me procurer le tome 3 de Fifty shades.
La sortie était prévue pour le mercredi. Je vais sur Facebook. Mon libraire dit qu'il l'a déjà.
Je regarde son post, je regarde la petite date en bas à droite de mon écran. Je regarde son post, la date, l'heure…. « Vous fermez à quelle heure ??? ».
Il me dit à « 19h tapantes, venez vite je vous attends ». J'y vais. J'arrive essoufflée. Elle me regarde. Je la regarde. Elle me dit « tiens c'est vous LisaMcLivres ? ». Suis grillée…
Je commence la lecture. Christian enfant… suis toute émue. Page suivante, la lune de miel. Merde j'avais (presque) oublié qu'ils s'étaient mariés.
Je lis, je souffle, je lis, je souffle.
C'est sympa de les voir s'appeler « Mr Grey et Mme Grey » toutes les deux minutes. J'ai envie d'essayer. Je regarde Zhom et je dis : « ça va Mr McLivres ? ». Je souris. Il me regarde. Plisse le front. Retourne à son livre. Nan, en fait c'est chiant de s'appeler comme ça toutes les deux minutes.
Pendant un instant je me demande où est mon CG. Je continue à lire. Je reviens en arrière. On dirait qu'il manque toutes les pages avec mon CG dominant dans mon livre. Je hausse les épaules et je continue à lire.
Je tourne les pages. Je baille. Je me dis qu'il y a un problème. Zhom me regarde : « Y'a un problème ? ». Je lui réponds : « non, non ! » (si p***** !!! on m'a vendu un livre où il manque des pages !) . Il me regarde. Je le regarde. Il me regarde. Je le regarde. Il me dit : «Ok, cool ».
Je lis. Je suis prête à lancer un avis de recherche international pour retrouver mon CG. Dans certaines pages, je crois le retrouver. Je souris. Il a changé. Il laisse faire Ana. Je plisse le front. Pourquoi il l'a épousé ! Je ferme le livre. J'ai envie de le jeter. Je réfléchis. Non, je vais continuer. Je continue.
J'enchaine les scènes où Ana fait tout pour énerver mon CG en faisant tout le contraire de ce qu'il dit. Elle désobéi. Il s'énerve. Elle m'énerve.
A un moment, je pose mon livre et je réfléchis. le mariage des héros dans un livre, c'est pourri.
CG a changé. Pourquoi a-t-il changé ? Je suis déçue.
Je continue de lire. Il ne se passe rien. J'arrête de lire. Je dors. Je vais au travail. Je rentre. Je lis.
Ah enfin ! La lune de miel est terminée. Je souris. Zhom me regarde. Je lui souris. Il me dit « ça va ? ». Je lui dis : « grave ! ». Je lis.
Mon avis de recherche à porter ses fruits. J'ai retrouvé mon CG. Il est là dans le passage que je lis. Je tourne la page, il est toujours là.
Je ne veux plus aller me coucher. Je veux lire. J'ai retrouvé mon CG.
Il est là. Je suis là. Nous sommes là. Ana est là aussi.
Je me dis « elle lui fait vraiment du bien quand elle ne le fait pas souffrir ! ».
Il a changé. Ana a changé. Elle le fait parler. Il parle de son passé.
Il me fait fondre. Je souris.
J'enchaine les pages les unes après les autres. Je me dis que finalement il est bien comme ça aussi mon CG.
Un soir zhom me dit « alors, il est bien ton livre ? ». Je le regarde. Il me regarde. Je lui dis : « Je l'ai retrouvé ! ». Il me regarde. Je le regarde. Il ne comprend pas. Je m'en fiche.
Les jours passent. Je lis mais il ne se passe pas grand-chose.
Je regarde les pages que j'ai lues. Je regarde celles qu'il me reste à lire. Je me décourage.
Et puis tout s'accélère dans le dernier quart. Je lis. Je tourne les pages.
J'avais deviné certaines choses. D'autres non.
Je me dis que mon CG avance, évolue, grandit. Je l'aime.
Je ferme le livre et je me demande pourquoi l'auteure veut absolument mettre une intrigue en fond de l'histoire. Ça ne fonctionne pas. Je me dis que c'est une connerie.
Ana me saoule. Elle fait tout de travers. Mon CG souffre alors j'ai envie de crier. Je crie. J'ai réveillé les enfants. Je ne peux plus lire ce soir.
Le lendemain, je me dis qu'il faut que j'essaie de comprendre pourquoi Ana agit comme ça. Je lis. Je cherche. Je trouve. C'est une gamine.
Du coup, j'essaie de ne plus m'intéresser qu'à CG. Il est beau. Il est dominant. Il est tendre. Je veux le même. Je regarde Zhom. Il me regarde. Je le regarde. Il me regarde. Je ferme mon livre. Je vais me coucher.
Cette fois, je vais essayer de finir le livre ce soir. Je me mets dans le canapé. Je prends mon livre. Je lis.
J'y crois pas mon CG est un salaud ! J'ai le souffle coupé. Je relis. Je lève la tête. Je relis. J'ai une boule au ventre. Je me dis que pour une fois je suis du côté d'Ana. Je plisse le front. Je fronce les yeux. Je me dégoute.
Quand je pense que je voulais retrouver mon CG eh bien il est là. Il est sexy, dominateur, cruel, sadique, pervers et expert !!! Oui il est bien là. Je lève les yeux. Je me fais peur.
Là, je ne peux plus m'arrêter de lire. Toutes ces femmes qui tournent autour de CG. J'ai envie de leur crever les yeux. Mais je ne peux pas.
J'en suis à la dernière page. Les émotions me submergent. C'est fini. Il n'y aura plus de CG.
Je me dis qu'il va me manquer. Pas Ana. Elle a tout eu, de la première à la dernière page. Je suis jalouse.
Mon livre est fini.
Bref… je me suis procuré le dernier tome de la trilogie Fifty Shades et je suis et resterai une Christian Grey's addict.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7913
Nyx
17 octobre 2012
Tout d'abord j'insiste : c'est réellement une coïncidence que la critique du tome 3 de la série arrive le jour même de la sortie du tome 1 en France. J'avoue que sinon j'aurai publié la critique du tome 1 (que vous pourrez retrouver à la rubrique "Autre(s) Tome(s)"). Pour être dans l'actualité je vous met en fin d'avis deux liens sur le tome 1.
Pourquoi ai-je lu le dernier tome de la série alors que je n'avais visiblement pas apprécié les tomes précédents ? Bonne question, probablement mon côté un peu masochiste (au moins je suis dans le thème) ou plus simplement le fait que je déteste laisser quelque chose en plan, et encore plus une série de livres (alors quand il me reste qu'un seul livre pour en avoir totalement terminé je vous dit pas).
Attention, cet avis peut et va révéler des moments importants de l'intrigue, ils seront signalés par ces balises (/!\) mais bon.
Dans le tome précédent, nous quittions Christian et Ana heureux et prêt à se marier et à filer le parfait amour à deux. L'histoire de ce tome 3 enchaîne directement avec un mariage (fastueux mais rapide) et sur la lune de miel des deux tourtereaux. Débauche de dépenses, mais en même temps ce n'est pas comme s'ils étaient dans le besoin, ce voyage de noces m'a laissées franchement perplexe. C'est long à lire, fastifieux et le comportement d'Ana, ou même de Christian, est plutôt du genre puéril. Comme l'a dit Cess, Ana va agir comme une enfant "ne fait pas ci" et paf, que fait-elle dans la seconde ? Alors ok, les discours de Christian sont infantilisant, mais elle ne fait rien pour arranger ça.
Mais cette série, c'est avant tout de la romance, et la romance ce n'est pas qu'une histoire de sexe, il faut également une intrigue, même une minuscule. Alors c'est plus facile lorsque les personnages se rencontrent dans le roman, pour un troisième roman ça devient un peu plus coton, surtout que le mariage c'est fait ! Donc, on reprend le "suspens" du tome précédent et on l'accentue. Mais l'auteur s'en sert tellement comme une excuse que ça se sent. D'ailleurs ce sont des scènes qui apparaissent un peu quand la relation Ana/Christian est au point mort.
Cette "intrigue" n'en mérite pas le nom, est ridicule et sa fin est franchement "WTF". Je n'en reviens pas, ce n'est pas crédible et tellement incohérent avec le reste que j'en ai ris. Dommage, c'était une scène qui se voulait chargée de tension. Vous l'aurez donc compris, l'intrigue c'est pire qu'avant encore (mais je salue l'effort de l'auteur de ne pas rester sur ses lauriers).
Alors que reste-il ? Et bien la fameuse relation entre Ana, qui n'est plus prude et n'a plus qu'une envie "se faire prendre brutalement par son homme" (entre guillemets parce que je ne pensais pas publier ce genre de phrase un jour), et Christian qui oscille entre le maniaque du contrôle et la guimauve écoeurante. Si la jeune femme est passée de la prude sans cervelle qui ne connaît pour ainsi dire rien à rien a légèrement gagner en autonomie et en jugeote (mais pas trop non plus), Christian lui se révèle plus souvent qu'à son tour un enfant en quête d'affection. Il devient écoeurant de mièvrerie pour Ana et ça m'agace plus que ça ne me fait fondre. L'auteur veut en faire un dominant, franchement control freak, mais ne s'y tient pas. du coup on alterne entre réaction machiste et dominante, à la limite de "tu es ma possession tu fais ce que je dis", et besoin d'affection tellement puissant qu'il perd tout ses moyens. Les changements sont trop brusques, ça me déstabilise en tant que lectrice et je n'éprouve rien de ce que l'auteur voudrait pour Christian.
J'essaye de voir les personnages avec du recul, suivant différents angles, mais je n'arrive pas à comprendre leurs réactions. Malgré tout ce qu'essaye de faire, toutes les répétitions, je ne peux pas m'identifier à Ana, je ne peux pas fondre pour Christian ou frétiller d'envie en lisant les scènes de sexe. Bien au contraire, c'est scènes me font lever les yeux au ciel et son affligeantes...je doute que ce soit le but d'une romance érotique, mais bon.
Mais je voudrais soulever le point qui m'a révolté. Tellement que je pensais en boucle "WTF ???". Attention, spoiler /!\ quand Ana annonce sa grossesse à Christian, la réaction de celui-ci est tellement aberrantes que je me suis immédiatement braquée (et pourtant ne vous méprenez pas on ne peut pas trop me taxer de féministe). Suite à l'accident grave de son père, Ana demande à son assistante d'annuler tous ses rendez-vous et fonce à Chicago sans se poser de questions. Mais qui dit annulation de rendez-vous dit aussi...rendez-vous médicaux. Et sans personne pour lui rappeler qu'elle va voir son médecin pour son contraceptif forcément...
La vie continue, donc elle continue à s'envoyer en l'air avec son mari. Alors forcément, c'est bientôt l'accident (d'ailleurs j'aimerai bien qu'on me confirme les dates, on lui annonce bien 6 semaines ?? parce qu'il y a un couac quelque part là).
Et comment réagit son mari à cette annonce ? Il l'insulte, s'énerve et part en claquant la porte se bourrer la gueule avec son ex psychopathe !!
Mettons nous bien d'accord, si Chaton me fait ça, il ne passe même plus la porte de la maison.
Mais qu'on se rassure hein, avec son talent pour l'absurde, l'auteur va réussir à régler toute cette situation facilement pour les deux parties...je n'en revenais pas. Une fois de plus, les réactions des deux protagonistes sont complètement aberrantes et illogiques. Tout est rapide en plus, donc il n'y a vraiment rien de normal à cette situation. /!\ /spoiler
Voilà, je comprends pourquoi les gens peuvent aimer cette série, les fleurs bleues seront comblées, avec juste assez de frisson pour les combler, mais pour moi, ce fut long, très long, ennuyeux, répétitifs...bref, pas pour moi !
Je vous met à présent différents liens :
La chronique de Cess, qui recense les répétitions et qui reste dans le style inimitable de Cess
Un article d'Evene sur les 20 citations les plus ridicules (je pleure)
Et un avis très intéressant et pertinent, par un homme s'il vous plait !
Alors évidement, ces critiques ne sont pas positives, donc si vous ne pouvez pas lire un avis un tant soit peu négatif sur un livre que vous avez aimé, passer votre chemin. Chacun ses goût et on a autant le droit de ne pas aimer que vous vous avez aimé :)
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
kllouche
19 octobre 2012
La trilogie Fifty Shades of Grey ne correspond pas du tout au genre de livres que j'ai l'habitude de lire.
J'aime bien la romance mais quand il y a une vraie intrigue en parallèle et des personnages charismatiques. J'aime bien les passages érotiques mais quand ils sont assumés, quand on n'a pas l'impression que l'auteur a honte de ce qu'elle écrit et surtout, quand ils sont dispersés avec parcimonie dans le livre. Les livres ou la romance et le sexe constituent le seul intérêt du livre ne me plaisent vraiment pas.

Alors pourquoi avoir lu cette saga ?
Par curiosité. Tout le monde en parle, c'est un best-seller aux Etats-Unis et au Royaume-Uni (des exemplaires en tête de gondole dans tous les magasins). Crunches a fait un article qui décrit bien le phénomène. J'avais juste envie de savoir ce que cette série avait de si extraordinaire.
Verdict = je cherche encore.
Car j'ai beau retourner ma lecture dans tous les sens, elle ne vaut RIEN.
- Premier point, l' « histoire » :
Anastasia Steele, étudiante en littérature anglaise et vierge de 21 ans, rencontre le mystérieux et richissime Christian Grey, lors d'une interview. le jeune homme ressent une attraction irrésistible pour elle et est bien décidé à faire d'elle sa soumise. Manque de peau, Anastasia est loin de se montrer docile. Elle veut une relation fondée sur les sentiments, lui veut une relation sadomasochiste.
(Attention spoilers –s'il y a quelque chose ὰ spoiler…)
Dans le premier tome, ils se rencontrent, couchent ensemble, s'avouent leur sentiments et se séparent.
Dans le deuxième tome, ils se remettent ensemble, couchent ensemble, et il la demande en mariage.
Dans le troisième et dernier tome, ils se sont mariés, couchent ensemble, font un bébé et vivent heureux pour le reste de leurs jours.

Un seul tome aurait été largement suffisant pour tout raconter. En effet des le début du premier tome, on attend désespérément qu'il se passe quelque, quelque chose qui n'arrive malheureusement qu'ὰ la toute fin du roman pour nous obliger à lire la suite.
Le deuxième tome est un peu mieux dans le sens ou il introduit une intrigue secondaire qui n'est basée que partiellement sur le sexe. Une ancienne soumise de Christian qui a perdu la raison se met a traquer Anastasia. Disons que dans ce tome il se passe vraiment quelque chose même si c'est vraiment très peu exploité. L'intrigue romantique reste le coeur du roman.
Enfin, le dernier tome n'est qu'une espèce de long –très long- épilogue ou chaque « événement » est attendu et n'apporte strictement rien à l'histoire et a la relation entre Anastasia et Christian.
- Deuxième point, les personnages :
Vous voyez vaguement, lointainement, pas du tout qui est Bella Swan ? Et bien vous aurez tout le loisir de découvrir son clone dans Fifty Shades. D'abord jeune femme vierge, pure, innocente, Anastasia devient une vraie tigresse une fois qu'elle a gouté au sexe. Même allure, même maladresse, même caractère,… Et même tics ? La version cinématographique nous le dira… Pauvre actrice au passage…
Christian ? Prédateur, surprotecteur, riche, torturé,… Bon okay l'auteur a juste greffé un sexe sur le corps d'Edward Cullen…
- Enfin dernier point –le sujet qui fâche- le style de l'auteur :
On ne demande pas aux auteurs de littérature érotique d'écrire de la grande littérature, mais il y a quand même un minimum syndical ὰ assurer.
Ce qui choque le plus ὰ la lecture, c'est le nombre astronomique de répétitions. Celles-ci ne concernent pas que les injures qui, vu le nombre de passages érotiques, sont compréhensibles. Anastasia se mort la lèvre dix fois par page, Christian lui dit dix fois par page d'arrêter parce que ca l'excite. Chaque personnage a cru mourir au moins dix fois par tome parce que l'autre est parti prendre un café sans avertir son amoureux. La déesse intérieure d'Anastasia s'exprime plus qu'elle-même, et j'en passe,…S'ajoute à cela le nombre incalculable de scènes de sexe copiées les unes sur les autres. Et le fait qu'on dirait que l'auteur a honte d'écrire ca...
Bref, ce n'est vraiment pas le genre de texte prêt à être publié…
Cette trilogie est d'une qualité littéraire médiocre, avec une histoire et des personnages médiocres. Mais on a tellement peu ὰ se mettre sous la dent dans le premier tome qu'on a envie de lire la suite dans l'espoir d'y trouver quelque chose de satisfaisant. Raté.
Pour conclure sur cette expérience en matière de littérature érotique, je vous conseillerai simplement d'aller lire les fanfictions de tara sue me qui combinent Twilight, du SM et des sentiments : une autre version de Fifty Shades certes ... mais de qualité…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
KATE92
14 avril 2013
La trilogie Fifty Shades of Grey se termine avec ce troisième livre...
J'ai apprécié n'en déplaise à certains... Bons moments passés avec Ana mais surtout CHRISTIAN of course... J'accorde des "circonstances atténuantes" au comportement de ce Monsieur GREY qui a su finalement tirer partie de son mauvais départ dans sa vie d'adolescent puis d'adulte. Il a enfin grandi en bien si l'on peut dire.
Il ne faut effectivement pas s'attendre à de la littérature... mais je ne pense pas que l'auteure visait un tel prix.
Commenter  J’apprécie          350
lisamclivres
14 février 2013
Bref… j'ai réussi à me procurer le tome 3 de Fifty shades.
La sortie était prévue pour le mercredi. Je vais sur Facebook. Mon libraire dit qu'il l'a déjà.
Je regarde son post, je regarde la petite date en bas à droite de mon écran. Je regarde son post, la date, l'heure…. « Vous fermez à quelle heure ??? ».
Il me dit à « 19h tapantes, venez vite je vous attends ». J'y vais. J'arrive essoufflée. Elle me regarde. Je la regarde. Elle me dit « tiens c'est vous LisaMcLivres ? ». Suis grillée…
Je commence la lecture. Christian enfant… suis toute émue. Page suivante, la lune de miel. Merde j'avais (presque) oublié qu'ils s'étaient mariés.
Je lis, je souffle, je lis, je souffle.
C'est sympa de les voir s'appeler « Mr Grey et Mme Grey » toutes les deux minutes. J'ai envie d'essayer. Je regarde Zhom et je dis : « ça va Mr McLivres ? ». Je souris. Il me regarde. Plisse le front. Retourne à son livre. Nan, en fait c'est chiant de s'appeler comme ça toutes les deux minutes.
Pendant un instant je me demande où est mon CG. Je continue à lire. Je reviens en arrière. On dirait qu'il manque toutes les pages avec mon CG dominant dans mon livre. Je hausse les épaules et je continue à lire.
Je tourne les pages. Je baille. Je me dis qu'il y a un problème. Zhom me regarde : « Y'a un problème ? ». Je lui réponds : « non, non ! » (si p***** !!! on m'a vendu un livre où il manque des pages !) . Il me regarde. Je le regarde. Il me regarde. Je le regarde. Il me dit : «Ok, cool ».
Je lis. Je suis prête à lancer un avis de recherche international pour retrouver mon CG. Dans certaines pages, je crois le retrouver. Je souris. Il a changé. Il laisse faire Ana. Je plisse le front. Pourquoi il l'a épousé ! Je ferme le livre. J'ai envie de le jeter. Je réfléchis. Non, je vais continuer. Je continue.
J'enchaine les scènes où Ana fait tout pour énerver mon CG en faisant tout le contraire de ce qu'il dit. Elle désobéi. Il s'énerve. Elle m'énerve.
A un moment, je pose mon livre et je réfléchis. le mariage des héros dans un livre, c'est pourri.
CG a changé. Pourquoi a-t-il changé ? Je suis déçue.
Je continue de lire. Il ne se passe rien. J'arrête de lire. Je dors. Je vais au travail. Je rentre. Je lis.
Ah enfin ! La lune de miel est terminée. Je souris. Zhom me regarde. Je lui souris. Il me dit « ça va ? ». Je lui dis : « grave ! ». Je lis.
Mon avis de recherche à porter ses fruits. J'ai retrouvé mon CG. Il est là dans le passage que je lis. Je tourne la page, il est toujours là.
Je ne veux plus aller me coucher. Je veux lire. J'ai retrouvé mon CG.
Il est là. Je suis là. Nous sommes là. Ana est là aussi.
Je me dis « elle lui fait vraiment du bien quand elle ne le fait pas souffrir ! ».
Il a changé. Ana a changé. Elle le fait parler. Il parle de son passé.
Il me fait fondre. Je souris.
J'enchaine les pages les unes après les autres. Je me dis que finalement il est bien comme ça aussi mon CG.
Un soir zhom me dit « alors, il est bien ton livre ? ». Je le regarde. Il me regarde. Je lui dis : « Je l'ai retrouvé ! ». Il me regarde. Je le regarde. Il ne comprend pas. Je m'en fiche.
Les jours passent. Je lis mais il ne se passe pas grand-chose.
Je regarde les pages que j'ai lues. Je regarde celles qu'il me reste à lire. Je me décourage.
Et puis tout s'accélère dans le dernier quart. Je lis. Je tourne les pages.
J'avais deviné certaines choses. D'autres non.
Je me dis que mon CG avance, évolue, grandit. Je l'aime.
Je ferme le livre et je me demande pourquoi l'auteure veut absolument mettre une intrigue en fond de l'histoire. Ça ne fonctionne pas. Je me dis que c'est une connerie.
Ana me saoule. Elle fait tout de travers. Mon CG souffre alors j'ai envie de crier. Je crie. J'ai réveillé les enfants. Je ne peux plus lire ce soir.
Le lendemain, je me dis qu'il faut que j'essaie de comprendre pourquoi Ana agit comme ça. Je lis. Je cherche. Je trouve. C'est une gamine.
Du coup, j'essaie de ne plus m'intéresser qu'à CG. Il est beau. Il est dominant. Il est tendre. Je veux le même. Je regarde Zhom. Il me regarde. Je le regarde. Il me regarde. Je ferme mon livre. Je vais me coucher.
Cette fois, je vais essayer de finir le livre ce soir. Je me mets dans le canapé. Je prends mon livre. Je lis.
J'y crois pas mon CG est un salaud ! J'ai le souffle coupé. Je relis. Je lève la tête. Je relis. J'ai une boule au ventre. Je me dis que pour une fois je suis du côté d'Ana. Je plisse le front. Je fronce les yeux. Je me dégoute.
Quand je pense que je voulais retrouver mon CG eh bien il est là. Il est sexy, dominateur, cruel, sadique, pervers et expert !!! Oui il est bien là. Je lève les yeux. Je me fais peur.
Là, je ne peux plus m'arrêter de lire. Toutes ces femmes qui tournent autour de CG. J'ai envie de leur crever les yeux. Mais je ne peux pas.
J'en suis à la dernière page. Les émotions me submergent. C'est fini. Il n'y aura plus de CG.
Je me dis qu'il va me manquer. Pas Ana. Elle a tout eu, de la première à la dernière page. Je suis jalouse.
Mon livre est fini.
Bref… je me suis procuré le dernier tome de la trilogie Fifty Shades et je suis et resterai une Christian Grey's addict.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Les critiques presse (1)
LaLibreBelgique12 février 2013
Dans ce tome de conclusion, EL James tire en longueur, virant vers le récit d’aventure : on jurerait qu’elle avait hâte d’envoyer en vacances son Ana et son Christian apparemment à bout de souffle.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations & extraits (110) Voir plus Ajouter une citation
Pixie-GirlPixie-Girl06 février 2013
Je promets solennellement de sauvegarder et de chérir du plus profond
de mon coeur notre union et toi, chuchote t- il à son tour d’une voix rauque. Je
promets de t’aimer fidèlement, renonçant à toute autre, pour le meilleur et pour le pire, dans la santé comme dans la maladie, où que nous conduise la vie. Je te protégerai, te ferai confiance et te respecterai. Je partagerai tes joies et tes peines, et je te réconforterai dans la détresse. Je promets de te chérir et de soutenir tes espoirs et tes rêves et de te garder auprès de moi. Tout ce qui est à moi est à toi. Je te donne ma main, mon coeur, et mon amour aujourd’hui, et aussi longtemps que nous vivrons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          720
LanaCLanaC01 novembre 2014
N'en déplaise à certains, j'ai dévoré les trois.

Alors oui, l'action est parfois longue... le dénouement etc, mais je trouve que ( à part "trop" de scène, parfois, qui peuvent émettre un sentiment de lassitude. Et encore, rarement. ), c'était très bien tourné! De la à dire que 50 nuances ne mérite pas son succès ou autre, il faut arrêter!

Christian à fait rêver plus d'une lectrice! Il faut se l'avouer. La façon dont E.L James a décrit cet homme, le temps qu'elle a pris pour nous le faire découvrir, lentement, doucement... c'était juste dévorant. Et réussir à faire lire trois tomes à certaines, juste pour Christian c'est un don en sois.

Et oui, il y a des défauts. J'aurais aimé un peu plus de si, un peu moins de ça... il n'y a pas "beaucoup" de rebondissement, mais là n'était juste pas le but de son histoire. Et pour ceux qui iraient dire " il n'y a aucun sens à ce livre", si. Il y en a un. Il faut juste avoir le recul nécessaire pour le comprendre. Même si c'est pas pour tout le monde "suffisant", pour moi ça l'a été.

Et la "petite déesse intérieure", de notre Anastasia, j'ai trouvée ça bien. C'est originale et ça apporte un peu d'humour. Combien de fois je ne me suis pas surprise à rire, ou à sourire bêtement devant les e-mails qu'ils s'échangent et leur jeux de mots ou devant cette petite déesse intérieure qui danse ou lève les yeux de son livre. Non, je trouve ça bien.

Je ne dis pas que son livre n'a pas de défaut, simplement que:

" Bordel, il m'a fait rêver!"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          146
IputthestreetinyourbackIputthestreetinyourback12 février 2013
- Même après, quand ça a été fini, le monde est resté clair et net grâce à elle. et ça a continué comme ça jusqu'à ce que je te rencontre.
Qu'est-ce que je suis censée répondre à ça ? D'une main hésitante, il lisse une de mes mèches et la cale derrière mon oreille.
- Tu as tout bouleversée.
Il ferme les yeux ; lorsqu'il les rouvre, ce sont ceux d'un écorché vif.
- Dans ma vie tout était ordonné, contrôlé, et puis tu es arrivée avec ton ironie, ton innocence, ta beauté, ta témérité tranquille... et tout ce que j'avais connu avant m'a paru terne, médiocre, vide...
Oh mon dieu..
- Je suis tombé amoureux, murmure-t-il.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Pixie-GirlPixie-Girl07 février 2013
En fait, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi tu as cette maison.
Il embrasse mes cheveux.
— Qu’est-ce que tu veux dire par là ?
— Tu as le catamaran, d’accord, l’appartement à New York pour les affaires, mais pourquoi une maison ici ? Tu n’avais personne avec qui partager cet endroit.
Christian s’immobilise et se tait quelques secondes.
— Je t’attendais, dit-il enfin d’une voix douce.
— C’est… c’est tellement beau que tu me dises ça.
— C’est vrai. Je ne le savais pas encore à l’époque, mais… Il m’adresse son sourire timide.
— Je suis heureuse que tu aies attendu.
— Vous méritiez d’être attendue, madame Grey.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
LipetteLipette02 août 2015
- Madame Grey, est-ce que vous riez de moi, par hasard ?
- Un petit peu. En fait, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi tu as cette maison.
Il embrasse mes cheveux.
- Qu’est-ce que tu veux dire par là ?
- Tu as le catamaran, d’accord, l’appartement à New York pour les affaires – mais pourquoi une maison ici ? Tu n’avais personne avec qui partager cet endroit.
Christian s’immobilise et se tait quelques secondes.
- Je t’attendais, dit-il enfin d’une voix douce.
- C’est… c’est tellement beau que tu me dises ça.
- C’est vrai. Je ne le savais pas encore à l’époque, mais…
Il m’adresse son sourire timide.
- Je suis heureuse que tu aies attendu.
- Vous méritiez d’être attendue, madame Grey.
Il relève mon menton d’un doigt, et se penche pour m’embrasser tendrement.
- Toi aussi, dis-je en souriant. Même si j’ai l’impression d’avoir un peu triché. Je ne t’ai pas attendu très longtemps, moi.
- Tu trouves que je suis le gros lot ? me demande-t-il avec humour.
- Christian, tu es toi tout seul le gros lot, le traitement contre le cancer et les trois vœux de la lampe d’Aladin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de E. L. James (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de E. L. James
Cinquante nuances de Grey (2015), film dramatique américain par Sam Taylor-Wood. Bande Annonce VF
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle



Quiz Voir plus

Cinquante nuances plus claires

Dans quel endroit Christian et Anastasia partent en lune de miel?

Dans les CaraÏbes
En Europe
En Australie
A Aspen

19 questions
144 lecteurs ont répondu
Thème : Cinquante nuances plus claires de E. L. JamesCréer un quiz sur ce livre
. .