AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811218645
Éditeur : Milady (21/10/2016)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Un voyage érotique aussi délicieux qu'inattendu.La carrière d'Amery a toujours primé sur sa vie amoureuse jusqu'au jour où, à l'occasion d'un cours de self défense, elle rencontre un homme qui la trouble au plus haut point. Dès le premier regard, Ronin Black, le maître du dojo, éprouve une vive attirance pour la jeune femme. À tel point qu'il décide de l'entraîner personnellement... en public, mais aussi en privé. Cet homme énigmatique repousse les limites d'Amery. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
verobleue
20 février 2017
« La novice » est le premier tome d'une romance érotique de Lorelei James qui explore le Kinbaku, un art ancestral japonais qui consiste à utiliser des cordes pour immobiliser un corps.
Au xve siècle, le Kinbaku était une technique de ligotage militaire. Les nobles et les samouraïs étaient entravés selon des codes spécifiques pour ne pas attenter à leur honneur. Les techniques de maniement de la corde se sont perfectionnées et se sont ritualisées.
Si les usages judiciaires du Kinbaku ont disparu, plusieurs techniques sont cependant à la base de l'utilisation du ligotage sous forme érotique. Le bondage sexuel ou de loisir est plus mesuré. le fait de lier (shibari) exige une pratique calme, progressive et complexe parce que la lenteur permet au ligotage d'induire un certain effet. Progressif veut dire qu'il est possible de commencer en n'importe quel endroit du corps pour gagner peu à peu d'autres points et finir, éventuellement par une immobilisation complète dans une position donnée qui peut donner au sujet de fortes sensations.
Les techniques de Shibari ajoutent un point de vue esthétique et une stimulation des centres d'énergie en des points précis du corps (shiatsu). La personne soumise prend du plaisir par la tension de la corde. L'intensité des sensations procurées au sujet ligoté est fonction de sa position. Certaines positions dissymétriques influencent l'impact psychologique du bondage et augmentent alors la douleur.
Amery Hardwick est graphiste à Denver et accompagne son amie Molly aux cours de self défense, donné dans un dojo. Elle tombe sous le charme du sensei Ronin Black, amateur de Kinbaku
Amery est fille de pasteur, élevée de façon stricte. Elle manque de confiance en elle, se remet en question, et s'est rendue vulnérable par ses amours malheureuses. Ronin Black a une forte personnalité, manie l'art martial et le contrôle de soi à la perfection. Secret, son manque d'émotion donne l'impression qu'il ne s'implique pas dans une relation. Il a une influence positive sur Amery car il lui permet de s'ouvrir et de se libérer. Tout ne sera pas simple et la confiance va être le point d'ancrage de cette relation.
Dans ce roman, pas d'humiliation ni de perversion car le récit explicite la beauté, l'émotion ressentie. Il y a beaucoup de cohérence entre les personnages.
J'ai apprécié cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Hamisoitil
05 octobre 2014
J'étais vraiment pressée de découvrir ce livre à cause du petit côté art-martial qui m'intriguait beaucoup. Et, étant une fan incontestée des art-martiaux, je ne pouvais pas passer à côté de ce bijou qui au final devient juste un livre bien. Parce que oui, j'ai trouvé cette histoire pas si exaltante que ça. Attention ! Je ne dis pas que je n'ai pas aimée, loin de là, mais ça ne sera pas le coup de coeur que j'attendais de ce livre.
Amery accompagne sa meilleure amie à son premier cours de self-défense, mais ne pensait pas qu'elle devait elle aussi y participer. du coup, pour ce premier jour, elle se fait remarquer par le Senseï, le maître en jujitsu, le patron du dojo, Ronin Black. Il s'intéressera à elle de suite, au point qu'il lui donnera lui-même, les cours de self-défense. Ce qui sera une très bonne chose pour Amery vu qu'au premier regard, tous ses sens étaient déjà en alerte.
Toute la première partie du livre, Ronin Black fait son approche et lui fait bien comprendre qu'elle est sienne. Elle, cette jeune-femme, entreprenante, qui a mis sur pied son entreprise de graphisme. Qui essaie de reprendre sa vie en main depuis sa rupture avec son ex.
Pourtant ce jour-là, quelque chose s'est passée entre nos deux protagonistes.
Amery, va découvrir un Sensei avec un charisme de fou, très sûr de lui, et des goûts assez particuliers, comme le Kinbaku . Une pratique ou plutôt un art Japonais qui consiste à attacher sa partenaire avec des cordes. le bondage sexuel.
Je n'étais pas choquée vu que je connaissais cette pratique. Mais ce qui m'a le plus frappée bien que ce livre a pour titre, la novice, c'est qu'on a l'impression que cette nana n'a pas le choix.
C'est vrai quoi ! Amery montre un caractère bien trempé que j'ai beaucoup apprécié tout au long du livre et pourtant, arrive à vite céder aux exigences de monsieur.
Certes, il ne lui mettait pas le couteau sous la gorge pour qu'elle se mette à quatre pattes mais, j'ai trouvé qu'elle cédait trop facilement après quelques pleures, paniques et questions dès que les pulsions de Ronin Black étaient en effervescence. du coup, cela me mettait en rogne parfois.
Mis à part ça, bien que cette pratique assez inhabituelle pour nous était quasi omniprésente dans l'histoire, j'ai tout de même ressenti beaucoup de sensualité à travers cet art. Ronin Black est vraiment très doué avec ses dix doigts et sa bouche. Parfois, j'avais l'impression de ressentir moi-même les caresses, le foulard glissant sur le corps. Ce magnétisme, cette aura, ce regard brûlant qui s'émanait de lui était vraiment fort et troublant pour elle comme pour moi, d'ailleurs. Mais sincèrement, je n'ai pas aimé le côté trop dominateur du Sensei même si tout cela a été fait avec douceur, amour et parfois avec rage. Pis, j'ai eu du mal à le cerner, à capter son émotion même si au final, celui-ci cache une fragilité, une peur de perdre l'autre sans oublier qu'il y a beaucoup de mystère, des secrets autour de lui, dans sa vie qui rend le personnage assez énervant par moment.

En conclusion :
L'histoire est très bien écrite. Les personnages principaux et secondaires sont très intéressants.
Et même si cela n'a pas été un coup de coeur pour moi, je lirai la suite sans problème.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MorganeTryde
23 mars 2015
De quoi ça parle?
Amery est une jeune femme de 28 ans, chef de sa propre entreprise de design. Elle provient d'une famille très pieuse puisque son père est pasteur. Toute sa vie, elle s'est sentie enfermée dans un carcan religieux, se sentant coupable d'explorer sa féminité et sa sexualité. Depuis que son petit ami l'a quittée, elle n'a plus eu de relation amoureuse, se sentant insignifiante pour la gent masculine.
Son employée et amie, Molly, s'est faite agresser récemment et, depuis, est terrorisée à l'idée de se retrouver en compagnie d'étrangers. Afin de reprendre confiance en elle, elle décide de prendre des cours de self défense au dojo Arts Black. Amery, pour l'encourager, l'accompagne à son premier cours, comptant assister en tant que spectatrice. Arrivée sur place, on lui signale que les spectateurs ne sont pas admis. Ne voulant pas abandonner son amie, elle décide de s'inscrire au cours et de participer.
N'ayant pas la tenue adéquate, elle se fait bien vite remarquer par le Maître des lieux, le sensei Black qui décide de l'entraîner personnellement.
Immédiatement, Amery tombe sous son charme et ressent une attirance irrésistible envers l'homme de 10 ans son aîné.
Ressentant la même chose pour la jeune femme, il fait tout pour la revoir en dehors des cours d'arts martiaux. de fil en aiguille, une relation amoureuse se met en place entre eux, Ronin Black faisant découvrir à Amery des aspects de sa personnalité qu'elle ne connaissait pas jusqu'alors. Il la libère littéralement, lui permettant d'explorer sa sexualité avec lui.
Mais comme rien n'est jamais simple, sensei Black cache de lourds secrets.
Un soir, il fait découvrir à la jeune femme une partie de sa personnalité qu'elle était loin d'imaginer. Ronin est Maître dans l'art du bondage Kinbaku et shibari. Autrement dit, il manie les cordes et les noeuds comme un Dieu. D'abord apeurée, Amery finit cependant par accepter d'être attachée et en vient même par y trouver beaucoup de plaisir.
Mais ce n'est pas tout, Ronin cache d'autres secrets et a bien du mal à se dévoiler. Amery a l'impression que la relation ne fonctionne que dans un sens et en souffre. Ronin ne lui a rien promis, pourra-t-elle supporter de vivre avec un homme qui lui cache des choses?
A quoi faut-il s'attendre en lisant ce livre?
- du sexe. Il s'agit d'un roman érotique mais il n'est pas question de BDSM (comme je le craignais au début de ma lecture). Certes, Amery est soumise à Ronin lorsqu'il l'attache avec les cordes mais c'est bien différent d'une relation soumis-dominant. Ici, je n'ai pas trouvé cela dérangeant car il y a énormément de respect et de tendresse envers les deux héros. de plus, ce livre m'a permis d'approfondir ma culture générale (si, si!). Vous connaissiez le kinbaku? Non? Et bien moi non plus. Me voilà moins bête du coup. le roman explore l'art japonais (un monde qui m'a toujours fasciné) et l'explique avec beaucoup d'intérêt.
- de l'amour. En tout cas en ce qui concerne Amery. On ne sait pas trop ce que ressent Ronin. Perso, je pense qu'il l'aime également mais il reste très pudique dans ses démonstrations d'émotion. Je crois que le tome 2 nous en apprendra plus de ce côté-là.
- Concernant le style d'écriture, je dois bien reconnaître que j'ai eu un peu de mal à m'y faire. L'histoire est écrite à la 3ème personne du singulier mais uniquement du point de vue d'Amery, ce qui est bizarre comme façon de procéder. J'aurais préféré que l'auteure écrive en Je, cela m'aurait semblé plus fluide. Là, il m'est arrivé de devoir relire plusieurs fois la même phrase car je ne saisissais pas bien qui parlait. le temps utilisé est le passé simple.
- La découverte du monde japonais. Même si, comme je l'ai dit plus haut, cela concerne principalement les arts martiaux et le bondage. Si vous aimez ce pays, alors ce livre est fait pour vous.
Les personnages principaux:
- Amery: jeune femme de 28 ans à la peau très pâle et aux cheveux blond vénitien. Elle manque cruellement de confiance en elle, pourtant elle est audacieuse et fougueuse. Elle a tenu à s'éloigner de sa famille dès qu'elle l'a pu, ne supportant plus ce monde de piété qui ne lui convenait pas. Elle tombe immédiatement sous le charme de sensei Black lorsqu'elle plonge son regard dans le sien. Bien vite, elle devient accro à lui, il l'obsède et elle accepte tout venant de lui, au point de se perdre elle-même.

- Ronin Black: il est le sensei du dojo, Maître en jujitsu 8ème dan. C'est un combattant, fort, courageux et réfléchi. Il a étudié dans un monastère japonais. Il est un quart japonais par son père et britannique par sa mère. Il fait en sorte d'avoir le contrôle dans toute situation, il est très pudique aussi bien physiquement qu'émotionnellement. Il est également Maître dans l'art du bondage Kinbaku et shibari.
J'en pense quoi?
J'ai savouré ce livre jusqu'à la dernière page.
J'ai eu un peu de mal au départ avec le style d'écriture car je n'avais jamais rien lu écrit de cette façon mais, à force, je m'y suis faite pour me laisser complètement embarquer par l'histoire de Ronin et d'Amery.
J'avais vraiment peur qu'il s'agisse d'une relation BDSM. Ouais, le titre "La Novice" + la couverture avec des cordes me faisaient un peu craindre le contenu du bouquin. Mais il n'en est rien! Amery n'est pas soumise à Ronin, sauf lorsqu'elle accepte de se faire attacher mais, même alors, il ne s'agit pas réellement d'une relation soumis-dominant.
Je ne connaissais pas du tout cette discipline japonaise et ça m'a beaucoup plu de la découvrir à travers cette lecture érotique. J'ai même fait des recherches sur internet pour en apprendre davantage! Oui, je suis curieuse et je pense que toute connaissance est bonne à prendre.
Je me suis aussi particulièrement attachée aux personnages. Il faut dire qu'on ne peut pas rester insensible à Ronin, il incarne l'homme puissant, combatif et maître de lui. J'ai aimé voir Amery s'ouvrir comme une fleur face à lui.
Cette lecture change beaucoup des livres que je lis habituellement. Bon, évidemment, ça reste de l'érotisme avec tout ce que ça implique mais il y a des éléments nouveaux apportés ici. La culture japonaise me fascine et je suis contente que l'auteure l'ait si bien incluse dans l'histoire.
Je n'ai qu'une hâte, lire le tome 2!
Pour votre info, il y en a 4 en tout mais seulement 2 sont traduits en français jusqu'à présent.
Pour qui?
Pour les femmes adultes qui aiment la littérature érotique et qui apprécient le monde japonais.
Lien : http://www.larbredefreya.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszs
12 novembre 2014
Il s'agit d'un livre dont j'entendais souvent parler, pour sa nouveauté côté sport/pratique et histoire. Je vais commencer par le début, c'est logique. J'aime bien la couverture, elle dévoile la sensualité qui sera à l'intérieur des pages, ce qui est le cas.
Amery est une jeune femme qui s'inscrit de force dans un club de self-défense avec sa meilleure amie Molly. Cette dernière ayant été agressée, elle a besoin de savoir se défendre un minimum et embarque donc Amery. Au départ, elle ne devait pas pratiquer, mais les règles étant ce qu'elles sont dans ces salles, elle ne peut pas faire autrement que de passer sur les tatamis. Ronin Black, le maitre en jujitsu, le patron du dojo pour être plus précise, va lui taper dans l'oeil et inversement. Il ne s'occupe jamais des nouveaux et encore moins des débutants, mais il va s'amuser à entrainer personnellement Amery.
Je dois dire que l'histoire, je l'ai cherché durant un long moment, jusqu'à ce que j'arrive à la fin du livre, les derniers chapitres étaient enfin intéressants de mon point de vue, bien entendu.
Ronin est très possessif, limite, non, pas limite très jaloux, trop possessif, prêt à tout pour qu'Amery soit à lui dans tous les sens du terme. de mon point de vue, cela en devient effrayant la façon dont il la voit. Ce qu'il fait en dehors, surtout niveau sexuel est une nouveauté que nous n'avions pas eut encore dans ce style de livres, ce qui change la donne. de plus j'ai trouvé que la façon dont les liens sont fait entre autres, sans compter les clubs indiqués, semblent très réalistes. Pour ma part, l'auteur à fait une vraie recherche approfondie de ce type de pratique, ce qui ne m'a pas fait mettre le livre dans les oubliettes.
Amery est une jeune femme qui se donne sans compter, que se soit au niveau de son travail, elle est elle-même patronne de sa propre boite, mais également envers ses amis. On pourrais la qualifier d'ermite vu la façon dont elle mène sa vie sans sortir. La rencontre la bouleverse totalement, jusqu'à la mettre dans des positions qu'elle n'apprécie pas. Pourtant, elle va céder trop facilement je trouve, une simple scène et elle devient l'objet de Ronin. C'est de son côté que cela m'a fait tiquer, elle si dure envers elle-même, ne mâchant pas ses mots, je l'ai retrouvé à maintes reprises dans la version victime/soumise – même si cela n'a rien à voir avec la sexualité – lorsqu'elle se retrouve face à cet homme. Et puis l'éducation parentale qu'elle a subit, même si elle essaye de sortir de ce cocon, ne laisse pas de traces en elle une fois que Ronin poses ses mains sur son corps.
J'ai bien aimé Molly et Chaz, les meilleurs amis de la jeune femme. Tous les deux donnent un peu de mouvement et montre que la relation entre Ronin et Amery devient trop exclusive. Même si la façon dont ils le disent semble égoïste, je trouve qu'ils n'ont pas tort sur ce point. Knox est aussi un personnage attachant, nous en apprenons beaucoup sur lui et Ronin, sur ce qu'ils aiment, sur la façon de faire. Les jeux ne sont pas tous sexuels et nous le prouvent par moment.
Ce qui m'a vraiment manqué, c'est ce quelque chose dans le livre, l'histoire en elle-même ne m'a pas convaincue, jusqu'à ce que j'arrive dans les tous derniers chapitres. Je pensais qu'il y aurait un petit plus, pas juste la rencontre de deux personnes par hasard. Ce qui m'a fait mettre une fleur de bronze, c'est pour plusieurs raisons. La première, j'ai aimé les descriptions de l'auteur sur la manière de faire de Ronin, que se soit en cours, ou avec les cordes. Beaucoup de sensualité lors des pratiques artistiques. de plus il est dur à cerner, cela donne un côté mystérieux dans cette relation. La seconde raison se trouve dans les dernières pages. Disons qu'il va y avoir un sacré remaniement dans le prochain tome, que j'ai envie de savoir ce qui va se passer pour eux tous. Les secrets commencent enfin à se dévoiler La troisième et dernière raison, c'est que l'auteur a une très belle plume, rendant les passages et les personnages intéressants. Les pratiques changent, les personnages plus approfondis, le côté érotique est sensuel, j'ai beaucoup aimé la séance de photo et comprend tout à fait les réactions d'Amery.
En conclusion, l'histoire de base est sans surprise. Je dirais que c'est une romance érotique sans suspense, jusqu'à ce final qui rend le tout plus attirant plus attractif, donnant envie de savoir ce qui va bien leur arriver.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/de-main-de-maitre-tome-1-la-novice-lorelei-james-a113159198
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fanbooks76
27 mars 2015
Amery propose d'accompagner sa salarié Molly à un cour d'autodéfence. Depuis que Molly s'est fait attaquer par un SDF elle a peur pour elle.
Amery comptait être là en tant que spectatrice, elle ne s'attendait pas à participer au cours.
Elle n'avait pas prévu de vêtement pour la séance et elle va vite se faire remarquer par Sensei Black, Ronin de son vrai prénom.
Ronin est un homme magnifique, il a une voix séduisante. Il va vite remettre à sa place Amery. Elle est complètement destabilisé par Ronin.
Ronin est le Sensei du dojo, on doit lui obéir. Et il ne va pas être tendre avec Amery. Sauf qu'Amery n'est pas du genre à se laisser faire. Il y a quelque chose qui va se passer entre ses deux là.
A la fin de l'entrainement Amery va avoir un appel de la police car son bureau a été vandalisé. Elle va passer la nuit à s'occuper du problème avec sa salarié Molly. Au petit matin elle aura la surprise de voir arriver Ronin
Elle a veillé toute la nuit car elle ne voulait pas laisser son appartement sans surveillance.
Ronin voit toute suite qu'elle est fatigué et lui dit d'aller se reposer et pendant ce temps il va s'occuper de tous les détails.
Il est très intimidant et provocateur. Il va lui proposer de travailler pour lui en refaisant son logo d'Art Black. Ronin ne cesse de l'a dévorer du regard. Il sait ce qu'il veut et c'est elle qui veut.
Ronin va vite prendre les choses en main et il va lui proposer une expérience pour lui prouver que c'est une belle et charmante jeune femme.
Ronin a gagné pas mal de combat et grâce au combat il a gagné beaucoup d'argent ce qui lui à permis d'ouvrir Art Black en partie. Il aime se battre, se confronter à quelqu'un.
Il est direct, on ne discute pas ses ordres. Et il va vite vouloir s'approprier Armery.
Evidemment il va gagner à son jeu et il va proposer à Amery de venir manger chez lui. C'est ce qu'elle attendait depuis qu'il avait posé les yeux sur elle.
Ronin a ce petit quelque chose qui fait qu'on se sent en sécurité.
Leur relation va rapidement commencé, Ronin l'avait repéré dès le début et il attendait qu'une chose pouvoir poser ses lèvres sur les siennes.
Cependant Ronin est quelqu'un de discret , il ne se dévoile pas facilement et ne parle pas de sa famille. Des fois il peut être lunatique, il va passer d'une humeur à une autre en quelques seconde!! Il est doux, sensuel, intense, des fois même un peu effrayant et aussi un peu homme des cavernes. Il n'aime pas qu'on s'interesse à ce qui lui partient. Il lit comme dans un livre ouvert dans l'esprit d'Amery. Il sait ce qu'elle pense et dès que quelque chose ne va pas!!
Ce monsieur cuisine =) vous devez vous dire que je le dis souvent lol mais c'est tellement rare de nos jours que j'adore quand un mec cuisine !!!!
Ce qu'il veut c'est qu'elle s'abandonne à lui qu'elle lui fasse confiance pour qu'il puisse lui donner du plaisir!! Ronin a des pratiques sexuelles plutôt exceptionnelles qui ne va pas laisser Amery indifférente, surtout pour une fille de pasteur. Il veut repousser ses limites.
Leur relation va être semet d'embuche. Entre la vie sexuelle de Ronin, ses secrets et leurs passé à eux deux. Ils ne vont pas s'ennuyer. Malgrè ce qu'Amery ressent , elle ne se laissera pas faire et elle n'hésitera pas à se confronter à Ronin enfin sauf quand il l'embrasse car là elle perd tous ses moyens.
J'ai eu un peu de mal avec tous ses noms qui font référence au dojo, je ne vous cache pas que j'ai eu du mal à me repérer entre Sensei, Shihan! Il faut juste prendre le coup^^
On se laisse vite emporter dans l'univers de Sensei Black. Il est tellement mystérieux qu'on veut savoir ce qu'il cache et les pages se tournent toutes seules et c'est là qu'on se rencontre qu'on l'a presque fini ^^ J'adore quand un livre me fait cette effet! J'ai adoré Amery, elle va donner sa chance à Ronin, en même temps il est tellement romantique malgrè son ton autoritaire et dominant qu'il est difficile de dire non. Il va l'emmener dans ses retranchements et il va faire découvrir à Amery un univers qu'elle ne connaissait même pas l'existence. Ronin ne va pas faire l'unanimité auprès des amis Amery et ils ne vont pas se cacher pour lui faire comprendre.

Si vous aimez le monde du BDSM vous allez adorer.
Lien : http://fanbooks76.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions22 septembre 2014
— Et toi, tu vas quitter les lieux comme une furie ? répliqua-t-il. En t’attendant à ce que je coure derrière toi pour te fournir des explications et pour m’excuser ?
Un nouveau direct du droit.
— Quand est-ce que tu as fait ça ?
— Chaque fois que nous avons rencontré un problème, répondit-il d’un ton cassant.
— C’est faux. Et ce n’est qu’un exemple de plus qui montre que nous ne voyons pas les choses de la même manière.
— C’est parce que tu ne vois que ce que tu veux bien voir.
Nom de Dieu, elle n’allait pas pleurer en face de lui ! Elle mit la main sur la poignée de la porte.
— Tu ne vas pas t’en aller comme ça, Amery.
— Tu crois ?
— Je suis sérieux, lança-t-il comme un avertissement. Ne t’avise pas de franchir cette porte.
Amery se retourna et le regarda. Elle avait le cœur lourd, ses nerfs étaient à bout, et elle sentait qu’une partie de son monde était sur le point de disparaître. Mais elle, elle ne disparut pas. Elle le fixa de ses yeux brillants en restant aussi impassible qu’elle le pouvait.
— Pourquoi ? Tu vas m’attacher pour me faire rester ?
Une vulnérabilité rare se lut dans les yeux de Ronin. Et il recula comme si elle l’avait giflé.
Ne te fais pas avoir, sinon il va se renfermer comme il le fait toujours.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions22 septembre 2014
— Je me suis entièrement livrée à toi ; je t’ai donné mon corps, mes pensées, mes sentiments, mes peurs.
Mon cœur…
— Je n’ai rien demandé, fit-il remarquer.
Elle eut l’impression qu’il l’avait fait tomber sur le tatami et qu’il l’étouffait complètement. Elle ne le reconnaissait pas du tout.
— C’est encore pire.
Pas de réponse.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-GirlPixie-Girl16 octobre 2014
- Maintenant que tu fais des cochonneries avec, oh, mon Dieu! Ronin Black - peut-il y avoir un corps plus désirable? - ton temps libre deviendra assez vite une denrée rare.
Commenter  J’apprécie          50
gabrielleviszsgabrielleviszs12 novembre 2014
Il approcha la main de son visage.

— Chérie, qu’est-ce qui ne va pas ?

— Je n’arrive pas à penser à autre chose qu’à toi.

— Pourquoi ça t’embête ?

— Parce que tu m’obsèdes. Peut-être que je dis ça à cause de ma conversation avec Tyler et que je me rends compte qu’il ne m’a jamais comprise, même après trois années passées ensemble. Alors qu’après moins de trois semaines tu connais certains aspects de ma personnalité mieux que moi. Tu arrives à repousser mes limites.

— Tu as peur que je t’entraîne trop loin ? demanda-t-il doucement.

— Non. J’ai peur de ne plus avoir aucune limite en ce qui te concerne.

Ronin posa son front contre celui d’Amery.

— Tu n’as pas idée de l’effet que tu me fais quand tu me confies ça.

Le voiturier les interrompit.

— Votre voiture, monsieur Black.

Ronin lâcha la main d’Amery et ouvrit la portière. Il longea la voiture et se glissa à la place du conducteur.

— Tu vas passer la nuit avec moi, annonça-t-il dès qu’ils furent en route.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-GirlPixie-Girl15 octobre 2014
Jolies fesses !
Heureusement que la visière cachait les yeux concupiscents d'Amery, ce n'était pas joli joli de baver sur un nouveau client.
Commenter  J’apprécie          60
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
247 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre